Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Clémentines de Corse Igp, l’unique clémentine française

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Clémentine Corse

Clémentine Corse

La Clémentine de Corse IGP est l’unique clémentine française. Une véritable reconnaissance obtenue en février 2007, grâce à l’obtention du label Indication Géographique Protégée. Pour bénéficier de cette mention, la Clémentine de Corse doit être cueillie à maturité optimale sur l’arbre et répondre à plusieurs critères parmi lesquels :

  • Le calibre : de moyen à petit, avec un diamètre maximal compris entre 46 et 68 mm
  • La couleur de l’écorce : orangée-rouge, avec jusqu’à 1/5e d’épiderme vert
  • La teneur en jus : 42 % minimum
  • Le pourcentage de fruits avec feuilles : la Clémentine de Corse doit être commercialisée avec une à deux feuilles attachées à son pédoncule. Ces petites feuilles sont une garantie de fraîcheur de la Clémentine de Corse, leur vert éclatant est la garantie d’un expédition à l’étal en moins de 24H.

Un terroir d’exception

Son terroir d’exception s’étire, entre terre et mer, le long des pentes douces et ensoleillées de la plaine orientale corse. Les sols agrumicoles de la zone IGP se distinguent de ceux fréquemment rencontrés en Méditerranée. D’une part à cause de leur origine granitique et schisteuse et d’autre part, via leur caractère souvent plus acide et moins lourd. Ce sont des sols qu’on rencontre habituellement plutôt sous climat tempéré océanique. Leur finesse est vraiment spécifique.

Clémentines Corses

Clémentines Corses

Des particularités météorologiques :

L’influence maritime et la présence voisine de reliefs montagneux donnent à la zone de production une spécificité climatique. Celle-ci se traduit par une température tempérée, une pluviométrie et une hygrométrie élevées. Tout cela participe à l’obtention d’un fruit ayant une coloration et un goût particulier.

A noter que les vergers de clémentiniers de Corse sont exclusifs, éloignés d’autres vergers d’agrumes qui pourraient, par une pollinisation croisée, produire des clémentines avec pépins…

Clémentines Corses

Clémentines Corses

Le goût du travail de 175 producteurs :

La Clémentine de Corse IGP est cultivée et récoltée de manière traditionnelle.

  • La taille : Réalisée entre janvier et juin, la taille favorise l’homogénéité de la production, la qualité du fruit, son calibre.
  • La fertilisation : La taille moyenne des vergers concourt à une meilleure maîtrise des pratiques culturales. Des analyses de feuilles et du sol sont réalisées pour moduler les doses de fertilisations spécifiques. De cette manière, seule la dose nécessaire à la plante est attribuée pour ne pas dénaturer le reste des cultures. Il faut savoir qu’un verger de clémentiniers est précieux : un jeune clémentinier ne donne des fruits qu’entre 7 et 10 ans après sa plantation.
  • L’irrigation : Sa gestion est maîtrisée en fonction de caractéristiques techniques tels que la réserve en eau des sols, le stade de la plante ou la consommation en eau de la culture.
  • La récolte : Elle est effectuée sur chaque exploitation par bloc fruitier exclusivement à la main et en plusieurs passages. Cette cueillette permet une meilleure sélection des fruits récoltés avec une ou deux feuilles attachées à son pédoncule. La Clémentine de Corse ne subit aucun traitement chimique après récolte.
  • Le conditionnement : Les clémentines sont conditionnées obligatoirement avec la mention Clémentine de Corse et le logo IGP, ce qui permet de les différencier visuellement, lors de leur mise à l’étal.
  • L’expédition : Le délai de stockage entre la récolte et le départ des produits de la station est limité à six jours. Ce délai court permet de garantir un niveau de fraîcheur au produit.

Les producteurs de Clémentines de Corse sont de plus en plus nombreux à s’engager vers la certification Haute Valeur Environnementale de Niveau 3.

Clémentine Corse

Clémentine Corse

Le goût

La Clémentine de Corse se distingue

  • par sa petite taille,
  • ses feuilles vertes effilées,
  • son teint orangé,
  • sa peau lisse, fine et brillante
  • et son célèbre petit « cul vert », garantie d’une maturation naturelle et non en chambre froide.

Cueillie à même l’arbre, sans avoir touché le sol, la Clémentine de Corse garde ainsi ses saveurs sucrées et acidulées si caractéristiques. Avec son goût stable et constant, les consommateurs la reconnaissent entre toutes.

Les gourmets apprécient également sa chair juteuse et ses quartiers sans pépins. Sur les étals, dès le mois de novembre, la Clémentine de Corse se consomme sans tarder jusqu’à janvier car sa saison ne dure que 2 petits mois.

Une recette : Marmelade de clémentines corses IGP.

Rafraîchissante et gourmande,

Rafraîchissante et gourmande la Clémentine de Corse IGP est riche en vitamines et minéraux : manger deux clémentines par jour participe à couvrir la moitié de l’apport quotidien recommandé en vitamine C. Ce petit agrume est également peu calorique (moins de 25 kcalories par fruit). Et il fournit un complément très utile en fibres, minéraux et oligo-éléments, en particulier potassium, phosphore et bêta-carotène.

Avec sa teneur élevée en eau (86,9%), la Clémentine de Corse a également le pouvoir de désaltérer tout en apportant le plaisir sucré. Elle est idéale pour un dessert sans complexe comme pour combler les petites envies de grignotage, tout au long de la journée !

Clémentines Corses

Clémentines Corses

L’histoire de la clémentine en Corse :

La Clémentine de Corse IGP répond à la double exigence de protection des métiers de l’agriculture sur le territoire et à l’exigence de qualité des consommateurs. La Corse est ainsi la seule région française qui fait face aux productions étrangères de Clémentines en provenance principalement d’Espagne (75%) et du Maroc (17%)*.

  • 1925 : Le premier clémentinier est planté en Corse, par Monsieur Don Philippe Semidei à Figaretto, en plaine orientale.
  • 1929 : C’est la première fois qu’apparaît le nom de « clémentine », en l’honneur de son découvreur, le Frère Clément.
  • 1959 : Création de la Station de Recherches Agronomiques de San Giuliano, qui plante ses premiers clémentiniers communs.
  • 2002 : Les chercheurs de INRA de Corse démontrent grâce à l’étude de chromosomes que la clémentine est issue d’un croisement naturel entre la mandarine commune et une orange.
  • 2007 : La Clémentine de Corse obtient le signe d’origine et de qualité IGP : Indication Géographique Protégée.
  • 2014 : La Clémentine de Corse obtient le Label Rouge. Ce label français qui distingue les produits de qualité gustative exceptionnelle pourrait concerner un cinquième de la production dans les prochaines années
Clémentines Corses

Clémentines Corses

 

L’info épate-belle-mère :

Savez-vous que « Clémentine » vient du nom de celui qui a découvert le fruit au début du 20ème siècle ?

L’histoire raconte que le Frère Clément (Vincent Rodier, 1829-1904), directeur des cultures d’un orphelinat d’Oran, découvrit en 1900 un arbre différent des autres dans la plantation de mandariniers de semis (non greffés). Cet arbre donna des fruits plus précoces, sucrés et plus acidulés, avec une écorce très fine. Les enfants de l’orphelinat en raffolèrent à tel point que la réputation de cet arbre et de ses fruits traversa la Méditerranée jusqu’à la Corse. Et ils s’y nichèrent, au cœur des vergers côtiers de la plaine orientale corse…

Clémentines Corses

Clémentines Corses

Un régal !

Vous pouvez retrouver la clémentine de Corse IGP sur Facebook et Instagram.

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 26 août 2021

    le top du top
    ici c’est celle que » les gens » achètent , recherchent
    merci pour cet article détaillé

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Haussmann Famille
Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
254 000
followers
Pinterest
554 700
followers
Instagram
71 300
followers
Fermer