Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Une journée à Château Guiraud, Sauternes

Bonnes adresses France Reportages Restaurants Voyages

C’est par une ancienne voie romaine bordée de platanes que l’on accède au Château Guiraud. La propriété, l’une des plus grandes du Sauternais, se distingue depuis toujours par sa personnalité affirmée et son anticonformisme revendiqué. D’abord domaine protestant et républicain au XVIIIè siècle (cerné par des voisins monarchistes et catholiques qui plantèrent même des haies pour ne plus les voir 😉 ) il s’est ensuite illustré pour être l’un des premiers domaines bio de l’appellation.

Xavier Planty, recruté d’abord comme Directeur Technique et aujourd’hui co-propriétaire du lieu a conduit ce changement pendant une bonne trentaine d’années. Convaincu de l’importance d’avoir des sols vivants, il change complètement la façon de travailler précédente. Il plante des haies, arrête de tondre, pratique la remédiation en enherbant et réensemençant les sols etc. Résultat : La biodiversité explose : davantage d’insectes, d’oiseaux, d’espèces végétales. Les sols revivent et par conséquence la vigne se porte mieux.

Vignes, Château Guiraud

Vignes, Château Guiraud

Cela a comme conséquence l’arrivée plus précoce du botrytis. Ce champignon minuscule apparaît à l’automne, métamorphose les raisins et leur donne ce parfum si reconnaissable, si complexe. La couleur des grains évolue et devient plus sombre. Regardez sur la photo ci-dessous. Le grain de vert passe au marron/pourpre (au bout de la paille).

Grappe botrytisée

Grappe botrytisée

Comme il arrive plus tôt, on vendange plus tôt #CaptainObvious. Ceci est très intéressant car plus le raisin est mûr et plus les vins sont lourds, avec une sucrosité importante. Ce gain de temps permet donc d’intensifier la sensation de fraîcheur et aussi d’avoir un bien meilleur développement des arômes.

Ce botrytis aussi appelé pourriture noble est l’héritage environnemental de Sauternes en général et de Château Guiraud en particulier. C’est notamment grâce à une petite rivière toute proche, le Ciron, qu’il se développe aussi bien. Ce cours d’eau très frais (16°C le jour où j’y suis allée) qui borde l’appellation et se jette dans la Garonne (26°C le jour J) aide à créer parfois du brouillard, parfois de la rosée, les 2 très propices au développement du champignon.

Nous sommes allés voir à quoi ressemblait cette rivière avec Morane Genet et Sébastien Irola du Syndicat d’Aménagement du bassin versant du Ciron. C’était passionnant de découvrir la faune et la flore locale et de comprendre le rôle indispensable joué par le Ciron.

Les bords du Ciron

Les bords du Ciron

Le résultat de cette géographie, ce sont ces grappes bicolores, que l’on ramasse en plusieurs fois.  Luc Planty (qui a succédé à son père), nous montrait qu’il ne fallait récolter que la partie marron de la grappe et pas la verte.

Grappe botrytisée

Grappe botrytisée

A la fin, avec un cep de vigne, on ne produira qu’un seul verre de vin, un nectar à la couleur or et aux parfums envoûtants, complexes.

Château Guiraud

Château Guiraud

Le bonheur, à consommer avec modération 🙂 . Je crois vous l’avoir déjà dit, c’est mon vin préféré. Si vous ne savez pas trop avec quoi le boire, sachez que le Sauternes accompagne extrêmement bien les plats épicés : cuisine indienne, cuisine chinoise… et est merveilleux avec les fromages bleus (Roquefort, Fourme d’Ambert).

Nous avons profité d’être sur place pour déjeuner à la Chapelle du Château Guiraud. Comme il faisait beau, nous nous sommes installés dehors pour profiter d’un délicieux repas. Un petit air de paradis :). Vous pourrez retrouver les intitulés des plats sur mon compte Instagram (en story à la une).

Déjeuner à La Chapelle - Château Guiraud

Déjeuner à La Chapelle – Château Guiraud

Trop beau non ?

La Chapelle du Château Guiraud – 1 Château Guiraud, 33210 Sauternes

Et enfin, pour finir la journée aussi bien qu’elle avait commencé, Clémence Planty nous a emmenées au Château Royal de Cazeneuve, ancienne propriété d’Henri IV où séjourna la Reine Margot. Nous avons eu la chance de visiter l’endroit avec le propriétaire des lieux, Louis de Sabran et j’ai été bluffée d’une part par la superbe architecture du château qui domine le Ciron et d’autre part, par le très beau mobilier d’époque exposé dans les différentes pièces.

Château de Cazeneuve

Château Royal de Cazeneuve. Sur la photo de groupe : Lydie, les pépites girondines, Charlotte, Clémence, moi et Anne.

Si vous passez dans la région, ne ratez pas sa visite.

Château Royal de Cazeneuve – 33 730 Préchac.

Merci encore à Clémence, Luc et Xavier Planty pour cette très belle journée et à Camille pour le déjeuner.

Château Guiraud – 1 Château Guiraud, 33210 Sauternes

Photos bonus :

=> Château Guiraud

=> Restaurant La Chapelle du Château Guiraud

=> Château Royal de Cazeneuve

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Claudie a écrit le 1 octobre 2019

    Merci beaucoup pour cette culture du vin ….en lecture la visite fût fort agréable

    • Anne a écrit le 2 octobre 2019

      Avec plaisir Claudie 🙂

  • Barbara a écrit le 2 octobre 2019

    super article
    très intéressant
    magnifiques photos ,endroits
    et ♥Sauternes

    comme un peu (beaucoup / très /+++ )fatiguée(HS°
    je relierai les liens plus tard mais déjà merci !)
    bonne journée

    ps ta vidéo est ♥aussi

    • Anne a écrit le 2 octobre 2019

      Merci Barbara. Prend soin de toi <3. La vidéo n’est pas de moi (j’aimerais en faire d’aussi belles) mais du syndicat du Ciron

      • Barbara a écrit le 2 octobre 2019

        oui oui j’avais compris mais tu as transmis

        ps bisous et merci pour tout

  • Barbara a écrit le 2 octobre 2019

    étonnant cette double récolte !

    • Anne a écrit le 2 octobre 2019

      En fait, ils ne passent pas que deux fois. Ils coupent la partie atteinte de botrytis et repasse quelques jours après pour voir le reste etc etc. Il peut y avoir 5 ou 6 tries successives.

      • Barbara a écrit le 2 octobre 2019

        encore + étonnant merci et quel travail

        • Anne a écrit le 2 octobre 2019

          Oui 🙂 C’est aussi pour cela que les Sauternes sont assez chers

          • Barbara a écrit le 2 octobre 2019

            forcément 🙂

            mais c’est bon

            et puis le verre se déguste 🙂

  • Chantal 33 a écrit le 2 octobre 2019

    Merci Anne de ce beau reportage, à la fois pédagogique, agréable à lire, beau à regarder et qui donne une formidable envie de visiter… et de déguster !

  • myriam a écrit le 2 octobre 2019

    Bonjour Anne
    Si ce n’est pas du bonheur, cette journée y ressemble!
    Entièrement d’accord avec cette façon de travailler.
    Me rappelle des souvenirs heureux , du temps de mon grand_père_ qui vendangeait, que nous vendangions de cette manière ci.
    La pourriture noble, l’herbe , les soins méticuleux que mon grand_père apportait à sa vigne, la bonne ambiance au moment des vendanges, il exigeait que tous nous ayons des sécateurs qui coupaient bien,
    pour pouvoir coupé franc les grappes et ainsi, les grains de raisins ne tombaient pas à terre.
    Ta photo du versant du Ciron est comparable à certains coins de ma Dordogne.
    Magnifique !
    La paix
    Que ta journée te procure satisfaction!
    bisous

    • Anne a écrit le 2 octobre 2019

      Merci Myriam de partager tes souvenirs d’enfance 🙂 Très bonne journée à toi <3

  • myriam a écrit le 2 octobre 2019

    Bonjour Barbara
    Beaucoup de douceur et de courage pour toi
    bises

  • billy le bordelais a écrit le 2 octobre 2019

    Bonjour.Quel beau voyage.Je connais d’ autres belles adresses pas loin très authentiques et dans leur jus. Chateau CRU d ‘ARCHE PUGNEAU, Chateau RAYMOND LAFON,et quelques autres qui valent le détour. J’ habite à 2 km et je connais ces endroits depuis 1957. N’ oubliez pas les portes ouvertes de sauternes en novembre.Bonne journée.RV MERLIN.

    • Anne a écrit le 2 octobre 2019

      MErci Billy pour ces infos 🙂

  • papillons a écrit le 2 octobre 2019

    bonjour, j’adore…et j’adopte

    • billy le bordelais a écrit le 3 octobre 2019

      Bonjour.Petites infos. Portes ouvertes GRAVES les 19 et 20 octobre, Portes ouvertes SAUTERNES et BARSAC LES 09,10 et 11 novembre ( 3 jours que du bonheur ) et Portes ouvertes LOUPIAC les 23 et 24 novembre ( une petite merveille ). Bonne journée à tous et toutes. RV MERLIN.

    • Anne a écrit le 3 octobre 2019

      Merci 🙂

  • Jeannine a écrit le 3 octobre 2019

    Coucou Anne,
    Beau reportage et très belles photos j’aime beaucoup ton allée de platanes c’était ce qui bordait les routes avant, cette façon de vendanger est très différente de celle de ma région c’est un beau cours pour moi parcontre le Sauternes n’est pas un vin dont je raffole je l’aime uniquement en apéritif et oui les goûts des uns et des autres font notre diversité et vendre notre production
    Bonne soirée

    • Barbara a écrit le 4 octobre 2019

      bisous Jeanninne

    • Anne a écrit le 4 octobre 2019

      =) merci de ton commentaire Jeannine 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 000
followers
Pinterest
473 900
followers
Instagram
47 600
followers
Fermer