P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment conserver les pommes de terre

Alimentation et nutrition

Pommes de terre (c) Momentmal CC0 Pixabay

Pommes de terre (c) Momentmal CC0 Pixabay

Les pommes de terre, si vous ne les stockez pas correctement ont tendance à germer (taper 1), à pourrir (taper 2), à flétrir (taper 3) ou encore à verdir (taper 4). Alors comment conserver les pommes de terre pour éviter autant que faire se peut ces désagréments, that is the question. Appelez-moi le Hamlet de la patate !

1 – Déjà à l’achat, n’en prenez pas 10 kg. Achetez les par petites quantités, ce sera toujours cela de gagné.

2 – Ensuite ne les lavez-pas. Il parait qu’il y a des gens qui lavent les pommes de terre après achat. Ne faites pas cela car en les mouillant, vous risquez de les faire pourrir plus vite. Nettoyez-les juste avant de les consommer.

3 – Laissez-les dans leur contenant d’origine, l’espèce de petit filet. Ne cherchez pas à les mettre dans une boite où je ne sais quoi. Il faut que l’air puisse circuler.

4 – Ne les entreposez pas au réfrigérateur. Cela ne leur convient pas. Le froid transforme leur amidon en sucre et leur donne un goût désagréable.

5 – Stockez-les donc dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et frais, moins de 10°C c’est bien. Si elles verdissent chez vous c’est qu’il y a trop de lumière. Si elles pourrissent c’est qu’elles sont stockées dans un endroit trop humide. Si elles germent c’est également parce qu’il y a trop de lumière. Et si elles flétrissent c’est qu’il fait trop chaud.

Voilà, vous savez tout ! Si vous avez une cave c’est l’idéal. Sinon faites en fonction de vos possibilités.

Et vous, comment les conservez-vous ?

 

 

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • pascale a écrit le 5 décembre 2017

    merci pour ces informations, c’est une bonne piqure de rappel… et anti gaspi !

    • Anne a écrit le 6 décembre 2017

      Avec plaisir Pascale

  • Micheline Cabane a écrit le 5 décembre 2017

    Moi dans des boîtes de basalte avec le couvercle a l abri de la lumière et une pomme dedans qui évite la germination .

    • COLETTE PERTHUIS FACEBOOK a écrit le 5 décembre 2017

      comme Micheline Cabane dans un endroit sans lumèére avec une pomme dedans

      • Anne a écrit le 6 décembre 2017

        Merci. Je ne savais pas pour les pommes, merci

    • Anne a écrit le 6 décembre 2017

      Merci Micheline, et merci pour l’astuce de la pomme

  • Tebo a écrit le 5 décembre 2017

    Au sous sol dans un sac en toile de jute.

    • Anne a écrit le 6 décembre 2017

      Merci de ton retour

  • Barbara a écrit le 5 décembre 2017

    je fais tout comme tu as dis !
    et le dit -filet dans un sac à patates(logique) fermé

    depuis qq années j’ai rajouté un truc lu (où??)
    qui marche (bizarrement puisque c’est l’inverse pour les fruits mais comme ça fonctionne je continue !!)
    une pomme (fruit)

    !
    sinon autre chose :de bonnes pts de terre ;o)

    ;o)

    • Anne a écrit le 6 décembre 2017

      Merci pour l’astuce, je ne savais pas du tout

  • Jeannine a écrit le 5 décembre 2017

    On n’en mange pas beaucoup je les achète en petite quantité un filet de 5 Kgs je n’y pense pas au
    détail tout simplement

  • Leclerc Martine a écrit le 5 décembre 2017

    J’ai cultivé des pommes de terre dans mon jardin. Elles sont stockées dans une cave, avec un sol en terre, sans lumière et sans chaleur et pourtant …. elles germent !!!
    Je ne sais pas de quoi cela provient. Une idée ,

    • Anne a écrit le 6 décembre 2017

      Elles germent malgré l’absence de lumière ?

  • Olivia_Mohune a écrit le 5 décembre 2017

    Vivant en appartement, sans vraie cave, j’utilise une «patatière» en osier que j’ai commandée à un vannier du marché bio d’Angers (je lui ai joint une photo de celles qu’on peut trouver à acheter en ligne) : ce n’était guère moins cher, mais bien plus robuste. Je ne stocke pas plus de 6 -7 kilos à la fois et je prends bien soin d’obturer l’ouverture du bas avec un bouchon de papier journal pour protéger de la lumière et éviter ainsi le vert qui est toxique

    • Anne a écrit le 6 décembre 2017

      Merci beaucoup, je ne connaissais pas du tout

  • Carole a écrit le 5 décembre 2017

    Bonjour Anne
    Et bien si, le frigo, c’est une bonne alternative quand on n’a pas de cave. Il faut les mettre dans le bac à légumes, où la température est moins froide (environ 6 degrés) que dans le reste du frigo, où effectivement il fait trop froid et où la pomme de terre « sucrerait ». Bonne soirée Carole

    • Anne a écrit le 6 décembre 2017

      🙂 Le souci, c’est que je pense que beaucoup de gens ignorent la température de leur frigo 🙂

      • Barbara a écrit le 7 décembre 2017

        perso le bac à légumes est l’endroit le plus froid car congélo dessous

  • Denise a écrit le 5 décembre 2017

    Merci Anne pour nos chères patates!!
    Je fais comme vous le recommandez, je les achète en petite quantité et comme je les aime bien, elle n’ont pas le temps de s’abîmer!
    Bien à vous! Denise

    • Anne a écrit le 6 décembre 2017

      Bises Denise, à bientôt

  • Haroun a écrit le 5 décembre 2017

    Pourquoi les : (taper1), (taper2), etc….?
    un simple copier coller?

    • Barbara a écrit le 6 décembre 2017

      c’est un expression ça fait référence aux boites vocales téléphoniques

      c’est de l’humour !
      bonne journée

      • Barbara a écrit le 6 décembre 2017

        unE expression pardon

      • Anne a écrit le 6 décembre 2017

        Merci Barbara <3 Oui, Haroun, c’est de l’humour; A priori on n’a pas le même :p Et les copier coller, sans commentaire …. ^-^

        • Barbara a écrit le 7 décembre 2017

          ;o)

  • Elisabeth Valdiguié a écrit le 5 décembre 2017

    Moi dans mon garage au sous-sol à l’abri de la lumière et dans une cagette en bois.

  • Giuseppe a écrit le 6 décembre 2017

    Bonjour Anne, merci pour cet article très utile au plus grand nombre.
    Je suis d’accord, la meilleure astuce c’est d’en acheter par petites quantités 😉

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 200
followers
Instagram
32 100
followers
With the wonderful @gordongram for the 10th birthday of the @intercontinental_bordeaux
Merci à tous pour vos likes, messages, petits mots. I ❤ you. 
#2017bestnine
Variations Confetto
Journée d'exception chez GH Mumm à Reims
Sur le vif...