Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Kransekake : un gâteau à étages qui vient du froid

Desserts de fête Gâteaux pour toute la famille

 

Kransekake ©Lorie Shaull CC BY 2.0.

Kransekake ©Lorie Shaull CC BY 2.0.

 

Moule ©Lakeland

Moule ©Lakeland

Le Kransekake est un gâteau de fêtes aux amandes d’origine norvégienne. Il est servi lors des grandes occasions : fête nationale, mariages, anniversaires (où le nombre d’anneaux peut représenter le nombre d’années célébrées), baptêmes etc. On le retrouve également au Danemark, mais sous le nom de kransekage.

Ce dessert se présente sous la forme d’une série de gâteaux en forme d’anneaux concentriques (souvent 18), superposés les uns sur les autres de manière à former un cône.

Il existe des moules spéciaux pour obtenir ces anneaux (sur le site Lakeland : Kransekake pan ou encore sur Amazon) ce qui simplifie le montage. Mais vous pouvez aussi  dessiner des boudins de pâte sur un papier sulfurisé. C’est plus fastidieux mais faisable 😀 .

C’est un gâteau au bon goût d’amande, très épate belle mère 😀 et très sucré. Côté consistance, il doit être plutôt croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Cela rappelle les macarons 😀 . Je me suis inspirée pour cette recette d’une réalisation trouvée sur le site d’Arte (émission Cuisine des Terroirs).

Voici donc la recette du Kransekake.

Ingrédients

Pour 18 anneaux : 

Et pour le glaçage

  • 1 blanc d’oeuf
  • 200 g de sucre glace
  • 1/2 citron

Préparation des gâteaux

Versez les amandes dans le bol du robot et mixez-les finement afin d’obtenir une poudre. Procédez par petites quantités et ne mixez pas trop fort sinon le gras va ressortir. Tamisez le sucre glace et la farine dans un saladier puis ajoutez la poudre d’amandes préalablement réalisée (ou la poudre d’amandes achetée, cela fonctionne aussi). Mélangez.

Fouettez légèrement les blancs d’oeufs avec la pincée de sel et incorporez délicatement cette préparation à celle à base d’amandes. Remuez doucement.

Préchauffez le four à 200°C (chaleur statique).

Roulez des boudin de pâte sur des plaques de cuisson anti-adhésives : 1 cm d’épaisseur et 6 cm de diamètre pour la première, 1 cm d’épaisseur et 7 de diamètre pour la seconde, 1 cm d’épaisseur et 8 cm de diamètre pour la 3 è etc.  On agrandit d’1 cm le diamètre à chaque nouveau cercle. Si vous utilisez un moule, huilez-le au préablable.

Faites-les cuire une douzaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer. Attention ils durcissent en refroidissant. Ne les laissez donc pas cuire trop longtemps. 

Procédez ainsi jusqu’à ce que tous les anneaux soient cuits. Laissez refroidir. 

Préparez le glaçage royal

 Mélangez 200 g de sucre glace préalablement tamisé, le blanc d’oeuf et le jus d’1/2 citron jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Versez le glaçage dans une poche à douille. 

Montage du kransekake

Déposez le plus grand anneau sur un plat à gâteau, dessinez des motifs en zigzag avec le glaçage. Puis, posez l’anneau suivant (collez avec un peu de glace royale), décorez-le, etc. et procédez ainsi jusqu’au dernier.

Trop beau non ?

Conseils et astuces.

  • Attention, les anneaux de pâte ont tendance à gonfler à la cuisson. Ne les collez donc pas les uns aux autres sur la plaque de cuisson. Laissez un peu d’espace. 
  • Si vous aimez, n’hésitez pas à parfumer la pâte d’un peu de vanille ou de cannelle (mais chuuuut, ne le dites à personne 😀  ) 
  • Et si vous avez vu la Reine des Neiges, vous l’avez déjà observé 😀 .

Bon appétit ! 

 

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donner le vôtre !

Les commentaires
  • Cliona a écrit le 18 décembre 2011

    Waouh !

    Ça c’est du gâteau, plus impressionnant même qu’une pièce montée 😀
    EN plus j’adore cette émission sur Arte…toujours sympa et très appétissante.
    Je me souviens encore d’un reportage sur la Crète qui m’avait fait saliver 😉

  • Mylwina a écrit le 18 décembre 2011

    Ah ouais, quand même… Ca doit être sympa pour les 90 ans de la grand-mère…
    Sinon je note ce site, y’a l’air d’avoir des choses intéressantes!

  • Cliona a écrit le 18 décembre 2011

    Waouh !

    Ça c’est du gâteau, plus impressionnant même qu’une pièce montée 😀
    EN plus j’adore cette émission sur Arte…toujours sympa et très appétissante.
    Je me souviens encore d’un reportage sur la Crète qui m’avait fait saliver 😉

  • Mylwina a écrit le 18 décembre 2011

    Ah ouais, quand même… Ca doit être sympa pour les 90 ans de la grand-mère…
    Sinon je note ce site, y’a l’air d’avoir des choses intéressantes!

  • malie a écrit le 18 décembre 2011

    Je regarde très souvent cette émission sur Arte « Zu tisch » ou « Cuisine des terroirs » et j’avais vu la fabrication de ce gâteau .Je me suis demandée comment le couper sans tout abimer!!car les anneaux sont faits avec de la poudre d’amande, du sucre glace et du blanc d’oeufet donc sont très cassants!

    • Anne a écrit le 18 décembre 2011

      C’est vrai que ce n’est pas expliqué. A part anneau par anneau, je ne vois pas

    • Anne a écrit le 18 décembre 2011

      C’est vrai que ce n’est pas expliqué. A part anneau par anneau, je ne vois pas

  • Anne a écrit le 18 décembre 2011

    lol 🙂

  • Antinea Cookbook a écrit le 18 décembre 2011

    Ho dis donc quand on regarde les ingrédients on se rend compte qu’on pourrait facilement le faire sans gluten …
    Merci de partager tes trouvailles culinaires !

    • Anne a écrit le 18 décembre 2011

      De rien, c’est un plaisir 🙂

  • malie a écrit le 18 décembre 2011

    Je regarde très souvent cette émission sur Arte « Zu tisch » ou « Cuisine des terroirs » et j’avais vu la fabrication de ce gâteau .Je me suis demandée comment le couper sans tout abimer!!car les anneaux sont faits avec de la poudre d’amande, du sucre glace et du blanc d’oeufet donc sont très cassants!

  • Manubartolini a écrit le 18 décembre 2011

    J’ai vu ce reportage !!!! Super intéressant !!!

    manue :)))

  • Valérie a écrit le 18 décembre 2011

    Je l’ai vu ce reportage ; d’ailleurs je me rends compte que je viens de rater celui d’aujourd’hui…
    http:///wwwatable.blogspot.com

  • Antinea Cookbook a écrit le 18 décembre 2011

    Ho dis donc quand on regarde les ingrédients on se rend compte qu’on pourrait facilement le faire sans gluten …
    Merci de partager tes trouvailles culinaires !

  • Anne a écrit le 18 décembre 2011

    De rien, c’est un plaisir 🙂

  • Manubartolini a écrit le 18 décembre 2011

    J’ai vu ce reportage !!!! Super intéressant !!!

    manue :)))

  • Valérie a écrit le 18 décembre 2011

    Je l’ai vu ce reportage ; d’ailleurs je me rends compte que je viens de rater celui d’aujourd’hui… 
    http:///wwwatable.blogspot.com

  • Ioana Radu a écrit le 19 décembre 2011

    Tres impressionant ce gateaux. Vraiment original. Et la photo est magnifique. Sans aucun doute cette recette va impressionner belle maman. 🙂

  • Ioana Radu a écrit le 19 décembre 2011

    Tres impressionant ce gateaux. Vraiment original. Et la photo est magnifique. Sans aucun doute cette recette va impressionner belle maman. 🙂

  • Bergamote a écrit le 19 décembre 2011

    Il est rigolo, ce gâteau. Il me fait penser au gâteau à la broche.

  • Bergamote a écrit le 19 décembre 2011

    Il est rigolo, ce gâteau. Il me fait penser au gâteau à la broche.

  • Edith Sobstyl a écrit le 20 décembre 2011

    Je confirme c’est délicieux merci du tuyau pour le moule

  • Edith Sobstyl a écrit le 20 décembre 2011

    Je confirme c’est délicieux merci du tuyau pour le moule

  • Gourmandiseuse a écrit le 21 décembre 2011

    Ils en vendent partout en Norvège de ces moules, c’est assez amusant la première fois d’ailleurs (ça fait penser a ces jeux d’enfants, quand on doit balancer des anneaux autour d’un pic). Pour le gâteau en lui même, je ne lui trouve rien de fantastique : c’est très sucré, et ça ressemble fortement au gout du macaron…
    J’ai eu l’occasion d’y gouter le jour de la fête nationale : http://www.gourmandiseries.fr/2011/05/kransekake-

    Mais je pense que les moules peuvent très bien servir à faire un autre gâteau tout aussi délicieux 🙂

  • Gourmandiseuse a écrit le 22 décembre 2011

    Ils en vendent partout en Norvège de ces moules, c’est assez amusant la première fois d’ailleurs (ça fait penser a ces jeux d’enfants, quand on doit balancer des anneaux autour d’un pic). Pour le gâteau en lui même, je ne lui trouve rien de fantastique : c’est très sucré, et ça ressemble fortement au gout du macaron…
    J’ai eu l’occasion d’y gouter le jour de la fête nationale : http://www.gourmandiseries.fr/2011/05/kransekake-

    Mais je pense que les moules peuvent très bien servir à faire un autre gâteau tout aussi délicieux 🙂

  • Lilith a écrit le 2 janvier 2012

    Je me lancerai jamais dans une telle préparation (trop hardcore pour moi)(je ruinerai mon studio)! En revanche, il est foncièrement beau et en lisant la recette, j’imagine qu’il a l’air sacrément bon! (et pas trop indigeste)

  • Lilith a écrit le 2 janvier 2012

    Je me lancerai jamais dans une telle préparation (trop hardcore pour moi)(je ruinerai mon studio)! En revanche, il est foncièrement beau et en lisant la recette, j’imagine qu’il a l’air sacrément bon! (et pas trop indigeste) 

  • Margoulette a écrit le 25 septembre 2013

    J’ai eu l’occasion de manger un Kransekake au Danemark (où il est aussi courant qu’en Norvège), pour un anniversaire. C’est succulent, surtout si vous aimez le massepain 🙂

  • Kathy a écrit le 22 novembre 2023

    Absolument magnifique.

  • Aline a écrit le 22 novembre 2023

    J’ai vu que c’était une recette qui allait être cuisinée ce soir dans le meilleur pâtissier. Je ne connaissais pas du tout. A tenter.

    • Anne a écrit le 22 novembre 2023

      Merci Aline. Je ne savais pas pour le Meilleur Pâtissier. Je regarderai Mercotte ce soir avec plus d’attention que d’habitude 🙂

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 000
followers
Instagram
88 100
followers