Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Manioc

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Racine de Manioc ©Avlxyz licence CC BY-NC-SA 2.0

Racine de Manioc ©Avlxyz licence CC BY-NC-SA 2.0

Originaire de l’Amérique du Sud, le manioc (Manihot Esculenta) a été introduit en Afrique centrale par les Portugais au début du XVIIe siècle. C’est le tubercule d’un arbrisseau aux grandes feuilles palmées mesurant entre 1 et 3 mètres de hauteur. Il pousse dans les régions tropicales et sud tropicales. Il occupe une place importante dans l’alimentation de plusieurs peuples d’Afrique, d’Asie, d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale.

Les tubercules possèdent une chair à couleur blancheâtre, jaunâtre ou rougeâtre sous une écorce brune de forme conique ou cylindrique. Ils ressemblent à la patate douce lorsqu’ils sont de petite taille. On les récole entre 6 mois et 1 an après la plantation lorsqu’ils mesurent de 20 à 40 cm de long et 4 à 10 cm de diamètre.

On déracine les racines de manioc ©Joel Abroad licence CC BY-NC-SA 2.0

On déracine les racines de manioc ©Joel Abroad licence CC BY-NC-SA 2.0

Il existe plusieurs variétés de manioc. Toutes contiennent de l’acide cyanhydrique, substance toxique qui disparait à la cuisson ou à la déshydratation. On les classifie habituellement en manioc amer (toxique) et en manioc doux d’après leur contenu en acide cyanhydrique.

Le manioc amer doit donc son goût à la grande quantité d’acide cyanhydrique qu’il contient et n’est comestible qu’après avoir subi divers traitements. C’est de cette variété très riche en amidon que l’on obtient le tapioca.

Préparation : Même si le manioc amer contient beaucoup plus d’acide cyanhydrique que le manioc doux, il est suggéré de les traiter tous deux afin de diminuer leur toxicité. Il s’agit de faire tremper le tubercule après l’avoir pelé puis râpé ou coupé en morceaux. Coupez le tubercule en deux ou trois tronçons, fendez-le dans le sens de la longueur puis ôtez l’écorce. Après l’avoir pelé il est important de bien laver le manioc, sous l’eau courante. Cuisez-le ensuite dans une casserole remplie d’eau fraîche que l’on prendra soin de couvrir pour empêcher l’évaporation des vapeurs cyanhydriques. Le fait de faire bouillir ou de rôtir le manioc entier ou en morceaux inactive l’enzyme responsable de la production de cet acide.

Manioc bouilli ©avlxyz licence CC BY-NC-SA 2.0

Manioc bouilli ©avlxyz licence CC BY-NC-SA 2.0

Le manioc doux est consommé nature, à la manière de la pomme de terre ou de la patate douce qu’il peut remplacer dans la plupart des recettes.

Conservation : la manioc est fragile. Un taux élevé d’humidité et une température dépassant 20°C l’endommagent. Placé au réfrigérateur il se conserve quelques jours. On peut le congeler simplement pelé et coupé.

 Source : L’encyclopédie visuelle des aliments en partie

Allez on en discute ?
Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laissez le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
429 900
followers
Instagram
39 900
followers
Fermer