P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Melon : du champ à l’assiette : la cueillette

France Reportages Voyages

Cueillette du melon

Comment la nourriture arrive-t-elle dans notre assiette, je ne sais pas vous mais moi cela me passionne. Quel chemin est-il parcouru ? Quelles transformations le produit subit-il, etc ??? C’est pour cette raison que la journée que j’ai passé mardi dans l’entreprise Rouge Gorge à Taize m’a beaucoup beaucoup intéressée. Hier, j’ai essayé de vous décrire le parcours de la graine au champ, aujourd’hui, on va aller voir du côté de la cueillette.

La cueillette :

Cueillette des melons

Elle se fait tous les jours. Parce qu’un melon ça n’attend pas. Voici une équipe de cueillette :

Equipe de cueillette de melons

Elle est constituée en général d’une quinzaine de personnes : 1 chef d’équipe, 2 porteurs (ils portent les seaux de melons), 10 à 12 cueilleurs et 1 conducteur de tracteur (qui fait aussi porteur). L’entreprise emploie de nombreux saisonniers puisqu’elle passe de 90 salariés à 1800 pendant la période la plus productive.

Cueillette des Melons - Thouars

=> A quoi les cueilleurs reconnaissent-ils qu’un melon est arrivé à maturité ?

Plusieurs signes : la feuille qui est la plus près du melon est fanée et la goutte de sucre qui perle.

Melon à matûrité

Perle de sucre sur melon

Les melons abîmés sont eux, laissés sur place.

Melon abîmé

On peut constater aussi que sur les mêmes plantes cohabitent fleurs et fruits :

Champs de melon

Fleur de melon

Ce sont ces fleurs (plus tardives) qui donneront des melons de recoupe, à savoir des melons souvent moins bons et souvent plus petits. D’ailleurs quand on voit les barquettes de 3 petits melons en grande surface, c’est du melon de recoupe, ce n’est pas une variété différente.

Quelques infos +: On ne cultive du melon sur une terre qu’une fois tous les 7 ans pour éviter le développement d’une maladie, la fusariose. Et le melon se plait dans des terres argilo calcaires.

Terre argilo calcaire

Les melons sont ensuite acheminés dans des points de stockage et rapatriés à la station de conditionnement.

Camion plein de Palox acheminant les melons

A l’arrivée ils seront mis au moins 6 heures dans des espèces de chambres froides. Dans ces grandes pièces ventilées leur température de genre 40°C comme mardi (cueillis en plein cagnard) est abaissée pour ne pas que le melon s’abîme. On va vérifier leur taux de sucre par échantillonnage et les regrouper par lots similaire.

Vérification du taux de sucre du melon

Toujours sur un échantillon, les melons sont fendus en 2 ….

melons fendus en deux

… pour rechercher des maladies éventuelles, comme la vitrescence du melon.

Vistrescence du melon

Tout lot qui ne sera pas conforme aux critères de qualité sera jeté.

Demain, suite et fin, la chaîne de conditionnement

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • joelle a.k.a auntie a écrit le 10 juillet 2010

    Super! Tu as raison, c’est passionnant de connaitre les circuits de la terre à l’assiette!

  • Marie-Claire a écrit le 10 juillet 2010

    Oooh mais alors tu es venue tout près de chez moi ? Ici c’est le job d’été classique pour les jeunes, la cueillette des melons. C’est un travail très dur, surtout quand il fait chaud. D’ailleurs la cueillette commente très tôt le matin, avant que le soleil se soit haut. Alors ayons une pensée pour ces jeunes cueilleurs quand nous mangeons les délicieux melons.

  • mamy47 a écrit le 10 juillet 2010

    merçi de nous faire partager ton savoirje suis içi aussi dans une region productive entre celui de Lectoure et celui de Nerac ( qui dit en passant est mon préféré)bon we a toi et a tous

  • Philo a écrit le 10 juillet 2010

    Moi qui raffole de melons, je suis certaine que cette visite a du être trés intéressante

  • Miss Crumble a écrit le 11 juillet 2010

    Mmmmhhh du melon, par cette chaleur ça fait du bien! Et le melon éclaté dans tout ça? J’en ai mangé 1 ou 2 fois dans le sud, et c’était délicieux; attrape touriste ou vrai fruit?

  • ManueB a écrit le 11 juillet 2010

    Très intéressant, merci pour le reportage !!!bon dimanchemanue

  • sophie la gourmande a écrit le 12 juillet 2010

    L’année dernière, nous avons passé des vacances dans la campagne au dessus de Montpellier, et en face il y avait des champs de melons… COmme le champ avait déjà été récolté, nous sommes allés ramasser les restes : quelques melons abimés et d’autres hors calibre, une belle récolte et jamais nous n’en n’avions mangé d’aussi bons !

  • […] Anne le 12 juillet 2010 Stationnement de conditionnement Rouge Gorge – Taizé (79) Après la cueillette et de nouvelles vérifications qualitatives, les melons sont déversés sur un tapis roulant […]

  • Je me balade ... | Papilles et Pupilles a écrit le 14 août 2010

    […] Visite de l’entreprise Rouge Gorge : Melon, du champ à l’assiette : La cueillette […]

  • […] aussi esthétiquement parce qu’il ne faut pas se leurrer, cela compte pour le consommateur. Demain, la cueillette […]

  • […] plusieurs années je collabore avec le Melon Rouge Gorge. J’avais ainsi pu visiter leur exploitation, comprendre comment choisir un bon melon et vous proposer des recettes …. Ils ont eu l’excellente […]

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Agrumes
Au menu de Février :
- On lit les étiquettes
- Les crêpes
- Les plats mijotés et les agrumes
Découvrir l'édito de février
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 000
followers
Instagram
32 900
followers
Sur le vif...
Fermer