Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Le prix des fraises, ça m’énerve …

Ma vie

Gariguettes

Moi, ce n’est pas celles qui portent la frange à la Kate Moss qui m’énervent mais c’est le prix des fraises.< Cette photo a été prise hier chez un primeur de mon quartier. Comment en pleine saison de la gariguette (je suis allée à la conférence de presse il n'y a pas quatre matins donc je SAIS que c'est la saison), donc comment en pleine saison, 250g de fraises du Lot et Garonne (genre 150 kms d'ici) peuvent coûter 3.96€ ? Soit 15.84€ le kilo soit + de 100 de nos francs d'avant ?? Comment ? Si quelqu’un peut m’expliquer, je suis preneur parce que les bras m’en tombent. Inutile de vous dire que je ne les ai pas achetées.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • ManueB a écrit le 29 avril 2010

    Oui, ce prix est aberrant pour un produit de saison et de la région !!!!Pourquoi de tels prix ????Certains s’en mettent plein les poches…. Moi je n’achète pas, tout simplement…. non mais……bonne journéemanue

    • millet a écrit le 23 juin 2016

      c’est rien ça ,, je peux pas me déplacer pour faire mes courses je commande chez HOURA qui me livre elles sont a 28e le kgs c’est inadmissible

  • Mercotte a écrit le 29 avril 2010

    Hier j’ai acheté des fraises de France à 3 euros aussi, pas bonnes pas de goût et la moitié abîmées , en colère je suis j’ai faillé les rapporter!!

  • mellebanane a écrit le 29 avril 2010

    les fraises belges en belgique sont encore à peu près à ce prix là et vu la taille dela belgique peut importe où tu es dans le pays tout est à moins de 200km … la fraise devient un produit de luxe …. et le pire c’est quand on voit le prix des fraises espagnoles … après ils s’étonneront que les gens se dirigent vers les fraises qui viennent de loin mais bon les budgets sont pas extensible et si on peut pas manger des fraises quand c’est la saison on le fait quand !! moi perso une barquette de fraise à ce prix ça rentre pas dans mon budget et pourtant j’en ai envie …je me souviens aussi il y a deux ans en vacances chez mon père en france il avait trouvé au supermarché des fraises belge qu’il avait acheté pour nous montrer et bien ds le petit supermarché de la sarthe elles étaient moins chères que ds le mien en belgique j’ai jamais compris comment c’était possible ….

  • Myosotis33 a écrit le 29 avril 2010

    on s’étonne que les fraises espagnoles aient tant de succès. Dommage, et après cela nos fraisiculteurs vont se plaindre. Pourtant quel délice les gariguettes, ciflorettes etc. On nous conditionne pour manger plus de fruits et de légumes, avec de tels prix cela fait réfléchir. Merci encore pour ce coup de g. Bonne journée.

    • Graine de Jardiner a écrit le 16 février 2018

      Les fraises espagnoles sont ramassées par des travailleurs étrangers, payés au lance pierre, avec des conditions de travail proches de l’esclavage. Ne soyez pas complices de cet enfer sur terre. Vive les fraises françaises.

  • texmex a écrit le 29 avril 2010

    Achetez des fraises bio, au moins vous saurez que vous n-achetez pas de pesticides avec vos gariguettes.C’est le principe de l-offre et de la demande. n-est ce pas?Bon cette annee j-ai decide d-acheter moitie bio et moitie pas bio. Parce que les bios ne sont pas disponibles partout et que c’est trop cher d-acheter tout bio….

  • Tamagochan a écrit le 29 avril 2010

    Aaaargh, moi aussi j’enrage!!! Je n’ai pas encore pu goûter les gariguettes, à 4,20/barguette chez moi! Normalement, à un moment le prix baisse, mais là ça fait un petit moment quand même!

  • texmex a écrit le 29 avril 2010

    Qui est ce qui recolte les fraises en Espagne? pas des espagnols. et en plus ils sont surement payes au lance-pierre. Alors quand il y a des fraides de qualite de France, il ne faut pas se plaindre. Acheter comme vous le sentez, mais est ce bien equitable?

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Manue : Mais qui s’en met plein les poches ? that is the question :)@ Mercotte : oui ça énerve :)@ Melle Banane : moi ca me donne l’impression qu’on me prend pour un pigeon 🙁 C’est vrai que c’est incompréhensible@ Myosotis : ben oui ;( et pourtant comme tu dis c’est autre chose@ Texmex : je préfère acheter des fraises qui viennent d’à côté de chez moi. Peut être pour l’offre et la demande ? Mais on est en pleine saison. Je n’arrive pas à comprendre où vont les sous ? Au distributeur ? Au grossiste ? Pour le bio, si j’ai le courage je passerai au marché bio ce matin voir le prix, mais j’ai peur de tomber de mon vélo ;(

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Tamagochan : oui ca laisse muet@ Texmex : Evidemment je sais que cela a un prix et que la main d’œuvre ca coûte chez. Mais celles d’Espagne elles sont à 1.97€ les 500g. Il y a quand même une sacrée marge surtout que celles d’Espagne elles voyagent plus pour venir chez moi que celles du Lot et Garonne. Je ne veux pas les payer pas cher, je veux les payer au prix juste (équitable on pourrait dire ^_^) Mais à 15€ (Boudiou 100F) le kg de fraises, je trouve qu’on marche sur la tête. C’est bien plus cher que le poulet, même label rouge. Il y a un truc qui ne va pas quelque part. Quand j’étais petite au siècle dernier ça coûtait genre 3F le kg pas 100.

  • Véronique a écrit le 29 avril 2010

    J’ai bien peur que le paysan qui la cultive ne se retrouve un jour prochain à Paris pour râler (car je ne pense pas que ce soit lui qui se fasse des ponts d’or, malheureusement), en attendant, j’en suis à la fraise d’Espagne qui est plutôt correcte chez moi, en attendant la fraise de Hyères (chez nous, elles sont mûres) qui sera peut-être dans les prix des gariguettes !!!!….

  • green-cook a écrit le 29 avril 2010

    en effet c’est incroyable! je me suis dit la même chose en allant faire mon marché en début de semaine! j’attends que les fraises soient prêtes à cueillir à la cueillette près de chez moi, elles sont chères, mais un peu moins cher quand même qu’au magasin, et surtout meilleures!Mais ce sont les prix en général qui m’affolent, quand je vais faire les courses, je ressors du magasin avec une note salée, et mon caddie n’est pas beaucoup rempli!

  • Pomme Pomme Girl a écrit le 29 avril 2010

    ici, au « marché des producteurs » du mercredi soir:6 euros le kilo

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Véronique ; je ne crois pas que ce soit le paysan non plus mais va savoir ! A force on n’y comprend rien. Et oui, il se pourrait bien qu’il finisse à Paris@ Green-cook : oui les prix sont hyper hauts !

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Pomme pomme girl : 6 € le kilo, ça me semble déjà bien plus raisonnable 😉

  • Mélodie a écrit le 29 avril 2010

    Je trouve aussi que le prix des fraises est scandaleux, à tel point que je n’en ai toujours pas acheté bien que j’adore ça… snif..3.96 euros c’est cher mais je te rassure, chez moi (région parisienne) c’est encore pire ! Plus de 4 euros pour une minuscule barquette de 3 pauvres fraises… bien sûr cela ne me ruinerait pas dans l’absolu, mais je n’achète pas par question de principe. De qui se moquent-ils ? Ceux là, ils ne devaient pas être sur Paris mardi dernier pour manifester pour les baisses de revenus ! Pour expliquer ce prix exhorbitant, peut-être que les fraises sont ramassées à la main ? difficiles à transporter ? à conserver ?A truffaut j’ai vu des plants de fraises bio qui avaient l’air vraiment sympa, je ne me rappelle pas du prix mais cela peut être une bonne alternative je pense, sauf que je n’ai pas de jardin 🙁

  • Dominique a écrit le 29 avril 2010

    Pareil chez moi… 3,95 euros les 300 g de fraises gariguettes de Plougastel achetées à Brest (un petit rappel pour ceux qui ne sont pas du coin: distance Brest Plougastel 5km…). J’ai craqué, j’avais trop envie de fruits rouges, mais ce ne sera pas tous les jours!

  • Microbug a écrit le 29 avril 2010

    Dans mon supermarché, c’est 8€ le kg pour des gariguettes françaises, et 2€ le kg pour des fraises espagnoles.

  • tweet a écrit le 29 avril 2010

    Exactement la raison pour laquelle j’essaie de résister jusqu’au moment où je peux aller les cueillir à la cueillette 😉

  • Sophie a écrit le 29 avril 2010

    Tout à fait d’accord avec toi Anne sur le prix exagéré des fraises.Je dois aller chez ce marchand et pourtant ,il est très sérieux sur la qualité mais aussi sur les prix.Je lui ai posé la question et il m’a répondu que même en Espagne ,ils avaient eu des soucis à la production cette année(?…):que répondre à cela?!…Ne parlons pas des grandes surfaces où les fraises sont déjà à l’état de purée dans le fond de la barquette.Je me suis rabattue sur les ananas…Merci encore à toi pour ton super blog et à bientôtSophie de Bordeaux

  • Microbug a écrit le 29 avril 2010

    les ananas posent d’autres problèmes en venant en avion … ce n’est pas simple de manger correctement, écologiquement et à bon prix.D’ailleurs je me demande s’il n’est pas plus écolo d’acheter des ananas surgelés dans une grande chaîne de magasin que je ne citerai pas, car ils sont à priori surgelés sur place et transportés en bateau, ce qui est nettement moins polluant.

  • Mélodie a écrit le 29 avril 2010

    Dis donc ton primeur, finalement il s’est peut-être trompé dans le prix ? Il ne sait déjà pas écrire Gariguette correctement…!

  • Milie a écrit le 29 avril 2010

    tu vas me maudire : je ne paye que rarement mes fruits et légumes et au prix de gros. D’ailleurs mon mari doit m’en ramener ce midi…Bonne journée

  • annouchka a écrit le 29 avril 2010

    Je me suis fait la même remarque cette semaine ! Chez moi, les fraises bretonnes sont à presque 5 euros la barquette… J’avais tellement envie de fraises que je me suis contentée de fraises d’Espagne, mais elles n’avaient aucun goût. Je crois que je vais attendre un peu, elles devraient être meilleures en juin, non ?

  • encuisinectout a écrit le 29 avril 2010

    Hier, en région parisienne chez un primeur avec beaucoup de débit, et pas cher sur le reste, 14€ le kgLa semaine dernière, en Provence, fraises de pays (pas des gariguettes, mais d’excellentes fraises bien sucrées), 3€ les 500g sur le marché paysan, donc vendues directement par les producteurs….. autant te dire que j’en ai mangé beaucoup à ce prix là, et que les intermédiaires s’en mettent plein les poches….

  • Cacaille a écrit le 29 avril 2010

    Même remarque hier chez le primeur… du coup je n’achète mes fraises que sur le marché et en direct. J’ai un producteur qui vient vendre ses fraises produites pas loin de Bordeaux pour 2.5 euros les 250g… avec selon les semaines les 4 barquettes pour 8 euros par exemple… c’est quand même plus abordable… Et elles sont tellement bonnes…

  • Tiuscha a écrit le 29 avril 2010

    Pour comparaison, chez ma productrice, les fraises sont à 7 euros le kilo environ. La saison a peiné à se lancer, il faisait trop froid, alors produit de saison, oui, si on veut. Elle démarre tout juste en réalité, il y a 1 semaine, elles étaient encore juste en saveur. En début de saison, tout est un peu plus cher, non ? Attends un bon mois. Compare donc aussi avec le prix des asperges pour voir…

  • christophe d'au a écrit le 29 avril 2010

    anne bon postje vais te livre mes impressions ma femme est une adapte des garriguet eta chaque fois elle me gonfle l’année derniere au fort de la saison j’ai fait un blind testj’ai pris des fraises de differents endroit et elles ont ete gouté a l’aveugleles meilleures ont ete une sorte d’espagnele prix est de 5 euros pour 2kg chez nous!en fait ils s’en mettent pleins les poches alors un seul mot d’ordre ne pas acheter!

  • Stef a écrit le 29 avril 2010

    C’est fou, mais je pense que certains distributeurs surfent sur la vague anti fraises d’Espagne… et ils en profitent un max… Mes fils n’ont toujours pas croqué dans une fraise cette année… c’est tellement dommage!

  • veronica a écrit le 29 avril 2010

    quand je suis allee en correze rencontrer des producteurs ,l’un d’eux nous a dit que ses fraise (il les vend au marche en direct…) lui reviennent a 3,50-4 €/kg et lui il les vend en moyenne 5,5-6€ la seule solution pour payer le bon prix c’est la vente directe , car les écarts de prix ce sont les commissions des intermédiaires.. c’est cela qui tue l’agriculture en France

  • Le Monolecte a écrit le 29 avril 2010

    Je ne veux pas mettre ma zone, mais fin avril, ça me semble vachement précoce pour la saison des fraises. Dans mon jardin, la saison, c’est plutôt dans un mois, un mois et demi… ceci expliquant cela!!!

  • Aurélie a écrit le 29 avril 2010

    Je suis assez d’accord… Heureusement j’en ai trouvé à 1,89 euros la barquette de 250 g pour faire ma charlotte qui en contient 750g… Vivement les fraises du jardin!

  • bergeou a écrit le 29 avril 2010

    Je pense aussi que c’est le tout début de saison, tout est en retard d’un mois dans les jardins (dixit mon producteur du marché)et moi je les trouve au marché à 4€50 les 500g, pas donné mais très bonnes en dépit d’un léger manque de sucre (ça ça va venir). Et sinon pour les fraises d’Espagne ce n’est pas une question de prix ou de transport pour moi mais connaissez-vous les conditions de production de ces fraises, elles n’ont jamais vu la terre, elles poussent en l’air, sont bourrés de pesticides et fertilisants, la main d’oeuvre est surexploitée et l’on détruit toute la région ainsi que sa faune et sa flore…Alors gariguette pour moi mais à un prix raisonnable et moins souvent.

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Mélodie : oui c’est très certainement ramassé à la main mais je ne suis pas sûre que tous ces euros tombent dans la poche des fraisiculteurs ? C’est la décomposition du prix que j’aimerais avoir. Genre sur 4 euros, il y en a un pour l’agriculteur, 1 pour le transporteur, 1 pour le distributeur …..@ Dominique ; oui partout pareil :(@ Microbug : oui sacré écart mais bon les conditions de culture de la fraise espagnole si l’on en croit ce qu’on lit, c’est plus que bof bof@ Tweet : oui, les cueillir soi même. J’aurais du terrain, je ferai un jardin mais en ville, pfiou.@ Sophie : oui pas facile@ Microbug: : yep, compliqué tout ça@ Mélodie : voui, il ne sait pas écrire gariguette 😉 mais non, pour le prix malheureusement.@ Milie : veinarde@ Annouchka : Je suis allée l’autre jour à la conf de presse, on est dans la pleine saison de la gariguette qui est une variété précoce.@ Encuisinecesttout : profite 🙂 Ici la gariguette est une variété régionale 🙂 (entre autres)@ Cacaille : oui, en sortant de Bordeaux, j’aurais peut être des fraises moins chère ;(@ Tiuscha ; non non. La gariguette est une variété précoce. On s’est tout fait expliquer l’autre jour à la conf de presse de la fraise du lot et Garonne à Bordeaux il y a bien 15 jours 3 semaines. Cette variété est à maturité maintenant. On est en plein dans la saison. Les asperges coûtent aussi la peau des fesses 🙁 Et pourtant pareil, j’habite une région productrice.@ Christophe d’Aubagne ; La gariguette n’est pas ma préférée non plus, je la trouve trop acide. Mais ce qui m’énerve c’est que ça coûte un bras en pleine saison.@ Stef : oui c’est peut être ça@ Veronica : oui la vente directe est une bonne solution je crois@ le Monolecte : lol – non, on a rencontré il y a genre 3 semaines des gens de la filière fraises du Lot et Garonne qui nous ont affirmé que c’était la pleine saison. La gariguette est une variété précoce.

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Aurélie : c’était quoi comme variété ? @ Bergeou : Les gens de la filière fraises rencontré à l’APRAA nous ont dit il y a 3 semaines que c’était la pleine saison. Vu que ce sont leurs produits, que ce sont eux qui les cultivent, il me semble que ce sont eux qui sont les mieux renseignés de leur saison.

  • Juju a écrit le 29 avril 2010

    chez mon producteur parisien sur le marché, le kilo de fraise est a 13 euros et ce tout au long de la saison… mais elles sont a tomber! sucrée, parfumée, c’est un bonheur!j’ai pas gouter les fraises bio, faudrait que je regarde la différence au kilo…

  • Mercotte a écrit le 29 avril 2010

    je reviens commenter car ce matin j’ai encore craqué, j’ai acheté pour 1.90 des gariguettes de Nîmes, super bonnes et pas une d’abimée je suis très contente mais je les ai toutes mangées dans ma voiture avant d’arriver à la maison trop bonnes !!!

  • votre supermarch&eac a écrit le 29 avril 2010

    Quelle délice les fraises mais c’est devenu un luxe d’en manger. Via ce commentaire, je vous invite à découvrir le blog de Coursengo http://coursengocourse.blogspot.com/Découvrez nos thématiques et surtout n’hésitez pas à laisser vos commentaires pour ensuite vous dirigez vers le site Répondre

  • mariedeps a écrit le 29 avril 2010

    j ai la chance d`avoir un grand jardin et des arbres fruitiers, je n achete que tres rarement des fruits et legumes mais je regarde les prix sur les marches et je suis effaree du prix des fruits en pleine saison dans leurs regions de production. il semble que les ventes directes chez le producteur se developpent, tant mieux pour les consommateurs, d`autre part sur les marches beaucoup de revendeurs se disent producteurs et en realite ils achetent leur marchandises au marche de gros et ce sont ceux ci qui pratiquent des prix exhorbitants. merci Anne pour ce coup de g.. partage

  • bergeou a écrit le 29 avril 2010

    Voici mes sources en plus de mon producteur du marché : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fraise_%28fruit%29http://www.goodplanet.org/conso/Produits-de-saison/ramenezvosfraises.htmlÉnormément de fraises même françaises sont produites hors-sol dans des serres chauffées et là elles arrivent début avril pour contrer la fraise d’Espagne mais que ça ne se voit pas trop et cette année le temps a mis du temps à se réchauffer du coup beaucoup de retard dans les cultures, je comprends que tu fasses confiance à ces gens mais ils sont là aussi et avant tout pour promouvoir leurs produits. Il y a plein de tomates de Marmande au marché et ce n’est pas non plus la saison 😉

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Juju : oui à vérifier @ Mercotte : hihihi@ Mariedeps : oui c’est ce que disait Véronica et elle a raison@ Bergeou : il y a différentes variétés, rien ne me semble anormal. Il y en a de plus précoces que d’autres, ca toujours été comme ça. Mon grand père plantait différentes variétés de salades ou de je ne sais quoi pour en avoir toute l’année. Évidemment qu’ils vendent leurs produits, c’est leur métier mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont malhonnêtes. Si on part de ce principe on a plus qu’à se jeter dans la Garonne.

  • Vi a écrit le 29 avril 2010

    Tu as bien raison de ne pas acheter à ce prix là!!!Je reviens juste des courses (dans un hyper bien connu), et j’ai acheté des fraises: choix entre barquette de 250g à 3Eur, origine France, barquette de 500g à 3.5Eur, origine Espagne, et panier de 1kg à 7.5Eur, origine locale (Carpentras, et je suis à Antibes…)Pas d’hésitation, j’ai pris le panier. Verdict ce soir pour savoir si elles sont bonnes….Mais il faut vraiment tout regarder et comparer pour ne pas se faire avoir….

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Vi : j’aurais fait le même choix

  • Karine a écrit le 29 avril 2010

    Je ne sais pas si le prix des Gariguettes françaises n’est pas universel? En Suisse, elles sont environ à 7,50 CHF les 250 g. Personnellement, je n’achète plus de Gariguettes, j’ai été déçue 2 fois (beaucoup de parfum, mais sans sucre et un goût amer) et ça m’a suffit.Je préfère attendre les fraises suisses… J’ai de la chance mes beaux-parents en cultivent.Petite remarque, je ne sais pas pour la France, mais en Suisse, lorsque les fruits apparaient, il n’y a plus aucun pesticide d’appliqué, sauf circonstance exceptionnelle décidée par le Canton et les fruits ne peuvent pas être récolté pendant au moins une semaine après le traitement. Imaginez les pertes des producteurs dans ces circonstances!

  • LILIBOX a écrit le 29 avril 2010

    hier, gariguettes non bio de France , 3.75 euros les 250 get fraises bio d’Italie, 3 euros les 250 gChercher l’erreur!Je vous rassure, aucune n’étaient mures et sucrées.Seules les gariguettes étaient plus aromatiques.

  • Aurélie a écrit le 29 avril 2010

    C’était des gariguettes of course!!!

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Karine ; ah oui ! je ne sais pas du tout comment c’est ici. C’est intéressant comme tout comme info 🙂 – J’ai regardé 7.50CHF = 5.20 € ! pfiou, énôôôôrme 🙁 Moi non plus les gariguettes ne sont pas mes préférées. CE qui me fait râler c’est que c’est la saison et que ça coûte un bras.@ Lilbox : Ah oui, là c’est fort aussi ! Remarque tes bios sont moins chères que mes non bios ! Cherchez aussi l’erreur ^_^

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Aurélie ! ah ben pas chères du tout alors

  • lilizen a écrit le 29 avril 2010

    les gariguettes étaient en promo au monop à 1.99E la barquette, mais pas bonnes du tout ! par contre les « mara des bois » à 2.50E étaient pas mal du tout.Ca reste cher…mais moins que chez ton marchand, non ?

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Lilizen : voui ! Mon marchand n’est pas terrible terrible, ça je le sais aussi 😉 mais bon s’il faut que j’aille faire mes courses fruits et légumes à Saint Cristoly depuis les Chartrons, ca m »énerve 😉

  • joelle a.k.a auntie a écrit le 29 avril 2010

    Oui, je suis d’accord! c’est énervant! 5 fruits, 5 légumes, mais pour certains fruits et légumes, si tu n’as pas les moyens, dommage! ;(

  • Gwen a écrit le 29 avril 2010

    Youhou ! Les fraises çà fait causer !Moi, je dis : « tant que les fraisiers à Papa sont à peine en fleurs (vérifier le week end dernier, vengeance sur la rhubarbe), c’est pô la saison ! » Mais je vis dans ch’nord, faut dire ! 😉

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Joelle : voui@ Gwen ; bouhhhhhhhhhh, ca dépend de la variété des fraises, paysan sans vache !

  • Laetitia a écrit le 29 avril 2010

    J’habite à Malte, et la fraise maltaise un vrai délice!! Hier, j’ai fais de la confiture, 1kg de fraises pour 4euros… ;o)

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    Rha veinarde Laetitia 🙂

  • Anonyme a écrit le 29 avril 2010

    Anne, je viens souvent te lire, chercher des idées et c’est toujours un plaisir (le cake aux olives est impressionnant :-)Aujourd’hui je me risque à un commentaire car je voudrais rétablir quelques petites vérités. En Espagne, les ramasseurs de fraises sont FORMÉS. S’ils ne possèdent pas leur certificat de manipulateur ils ne peuvent pas travailler. Ils ne sont pas « payés à coup de lance-pierre » ni « surexploités » mais déclarés, comme tout le monde, et payés selon le salaire horaire en vigueur dans le secteur. Celà n’exclue pas les fraudeurs (mais comme partout, je suppose), et là attention aux conséquences pour l’agriculteur, l’addition risque d’être salée. De toutes façons, la plupart des producteurs travaillent au sein de coopératives très contrôlées. S’il y a plus d’étrangers que d’Espagnols à la récolte c’est tout simplement car à une époque il n’y avait pas suffisamment de main d’oeuvre locale. Les étrangers ont donc été formés et la grande majorité ne viennent pas au petit bonheur la chance mais dans le cadre de CONTRATS D’ORIGINE. Raison pour laquelle les Espagnols ne peuvent travailler à la récolte :cela prendrait trop de temps de les former.Concernant le prix : j’ai quand même l’impression que la Gariguette et consoeurs sont une sorte de lobby qui flatte le chauvinisme et nous fait croire que la fraise française est une sorte de nectar divin … rien de tel pour booster un peu (beaucoup) les prix, non ? Quant à la qualité, nous aussi nous avons fait des blind tests. Résultat : à part un nom rigolo et un prix prohibitif la Gariguette n’a pas grand chose pour elle.

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    Bonjour Merci pour ton comm. En fait on ne sait plus trop où est le lobbying. Pour les fraises espagnoles, c’est lié à ce genre d’articles http://www.politis.fr/Fraises-espagnoles-un-bilan,3538.htmlAprès je dois le reconnaitre qu’en vacances l’année dernière à Barcelone, j’ai mangé d’excellents fruits achetés au marché de la Boqueria. Alors quoi penser ? Je ne sais plus.

  • Anonyme a écrit le 29 avril 2010

    Bonjour,A ce prix là, je serais vraiment contente! comme il faut comparer ce qui est comparable à savoir des gariguettes avec des gariguettes et non pas des gariguettes avec des fraises belges poussées sous serre et sans soleil et encore moins avec des fraises espagnoles, sachez qu’ici à Bruxelles j’ai acheté,il y a 2 jours je sais c’est bête mais trop envie, des gariguettes à … 29,90 le kilo!!!!!!!!!!!!!! ce qui est un pur hold up 🙁

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    Bonjour Merci pour ton comm ! 29.90€ ?? oh my goooood ! Ah oui là c’est du hold up !

  • Maryline a écrit le 29 avril 2010

    L’autre jour, mon mari a exceptionnellement fait des courses avec le petitqui adore les fraises. Il m’a ramené 2 barquettes de 250g de mara des boisà plus de 4 euros pièce. J’étais verte de rage, c’est du vol. En plus, elles étaient toutes abîmées, non présentables et je ne voulais pas faire 20 kilomètres pour les ramener. Du coup, je les ai recyclée tout de suite ensmoothie. C’est vrai qu’il était délicieux le smoothie alors j’ai dit à tout le monde de bien le déguster parce que je ne vais pas en faire comme ça tous les jours!

  • Anonyme a écrit le 29 avril 2010

    @ Anne Merci pour l’article. Tout n’est pas idéal bien sûr, ici comme ailleurs (mais pas à ce point là quand même ! LOL !)mais c’est un autre problème, celui de l’agriculture intensive d’où qu’elle soit.

  • Gitte a écrit le 29 avril 2010

    Je ne suis pas une gde cuisinière mais je trouve ton blog adorable, SEE YOU ***Gitte de http://alamodedegitte.over-blog.com

  • Anne a écrit le 29 avril 2010

    @ Maryline : oui ca fait cher le smoothie@ commentateur 60 : merci de ton retour 😉 La fraise espagnole a cette image là pour beaucoup en France (enfin pour beaucoup d’amateurs de cuisine). Lobbying ? je ne sais pas :)@ Gitte : merci c’est très gentil

  • mamy47 a écrit le 29 avril 2010

    olalala mes pauvres cheries, je vous comprend les fraises a ce prixmoi samedi dernier j’ai acheté le Kg de fraises a 6 € sur mon marché habituel soit dans le 47 ,elles venaient de Colayrac St cirq ( petit producteur) etaient super bonnes et sucrées

  • Anonyme a écrit le 29 avril 2010

    les commerçants confondent les francs et les euros pratiquement plus rien n’est en dessous de 2 euros, car ils auraient l’impression de ne rien vendre.dire qu’il faudrait manger 5 fruits et légumes par jour… impossible

  • alexandra a écrit le 29 avril 2010

    je suis agricultrice, je ne produis pas de fraise mais des pommes et je travaille aussi dans une assoc qui aide las agriculteurs en difficulté.Quelques remarques :- par rapport à la main d’oeuvre, en espagne la main d’oeuvre revient a à peu près 8 euros de l’heure, en France 12 euros avec les charges.- en france nous sommes très limités en ce qui concerne les produits phytosanitaires (et c’est tant mieux) d’où beaucoup de perte, en espagne ils balancent n’importe quoi sur leurs productions sans être jamais contrôlé- ici en Provence nous ne sommes pas en pleine saison mais en début(sauf ceux qui chauffent leurs serres d’où le prix et oui le fioul coute cher)- Quand aux intermédiaires ? pour exemple la saison dernière j’ai vendu mes pommes (goldens reinettes, gala)à 17 centimes d’euros le kilo…à combien les avez vous retrouvé sur vos marchés ou supermarché.Excusez moi pour la longueur et d’être un peu enervée, mais dans dix ans en provence il n’y aura plus d’agriculteur pour beaucoup ici c’est la saison de la dernière chance.Alors, s’il vous plaît achetez Français.

  • Anonyme a écrit le 29 avril 2010

    Je suis actuellement en erasmus en irlande à dublin, et ici c’est pire…dejà nous n’avons pas de gariguettes mais des irish strawberries où le prix d’une barquette est à 5,99€ !!!! c’est scandaleuuuuuuuuux ! (mais j’avoue qu’ayant très envie de fraises en ce moment je n’ai pas le choix, j’ai craqué!)

  • Alazais a écrit le 29 avril 2010

    C’est carrément excessif en effet! Je ne sais pas qui profite de cette hausse des prix mais il doit bien bien profiter!

  • Cecile a écrit le 29 avril 2010

    J’habite Paris et j’étais ce week-end à Saumur, autour de 3€ la barquette (fraises du val de Loire)sur le marché, toutes sucrées gorgées de soleil j’en ai acheté car comparativement à Paris ça me paraissait « bon marché » et elles étaient délicieuses. Mon père qui vit là-bas m’a dit lui « mais il est trop tôt pour en acheter, elles sont encore hors de prix »!Comme quoi en RP on paye cher pour des produits de qualité médiocre (forcément ça ne vient pas d’être cueilli et vendu par l’exploitant lui même)

  • Framboise (Frivole) a écrit le 29 avril 2010

    Rien ne vaut, quand c’est possible évidemment, la vente à la ferme! Quand je passe chez mes parents, près d’avignon, j’essaie toujours d’aller à la ferme à côté: que des produits du coin (soit de la ferme soit de producteurs tout près), raisonnés ou bios, à des prix défiant toute concurrence! Et bons… et qui se gardent assez longtemps ! et bons! (déjà dit, mais vraiment…) et bien sûr de saison 🙂

  • delph a écrit le 29 avril 2010

    Tout simplement parce que le monde est devenu « profit par tous les moyens » !!!

  • delphine a écrit le 29 avril 2010

    Ah! moi aussi ça m’énerve. J’ai encore mieux, la févette niçoise, l’autre jour pour vérifier j’ai fait faire un rallye surprise aux enfants de l’atelier au marché de la Libération (le plus beau et grand marché de Nice et des alentours), et je leur ai demandé de relever les prix des févettes (un petit légume sympa en saison mais c’est quand même pas de l’asperge..!!) alors devinez..? Les prix allaient de 2,80 le kg à..9,80 le kg !! Et oui, ils nous prennent tous pour des touristes !! Un conseil fouillez et fouillez encore sur les marchés, y’en a qq uns qui sont honnêtes mais faut les dénicher.

  • mathilde a écrit le 29 avril 2010

    ah oui c’est très cher je trouve aussi ! l’autre jour j’ai payé la barquette de gariguettes encore plus chère que le prix photographié ici. . .on les a savouré, mais elles n’avaient rien d’exceptionnelles pourtant 🙁

  • Catherine a écrit le 29 avril 2010

    Pendant les vacances j’ai acheté des fraises en cagettes de 2 kg à la frontière espagnole: 2,50 euros les 2 kg! et hop, des confitures! pour les fraises françaises, on attendra, mais bon, dans le panier bio de cette semaine, des pommes et des oranges, y en a marre, on n’est plus en hiver!

  • Céline26 a écrit le 30 avril 2010

    j’habite dans la Drôme région pilote en bio et j’avoue que je suis super bien servi toute l’année dans les regroupements de producteurs, prix correct pour un produit de qualité. Souvent le producteur bio me vend moins chère que le supermarché non bio. Pour le moment il n’y a pas de fraises à mon regroupement de producteurs, et celles que j’ai vu sur le marché sont à 7€90 le kilo. J’ai acheté une toute petite barquette pour ma fille. Moi ce qui me fait hurler aussi c’est le prix des asperges ! mais bon c’est un autre débat … c’est clair que le panier de la ménagère augmente continuellement ….

  • marieno a écrit le 30 avril 2010

    sur mon marché, 3,5 euros la barquette, 5euros les 2 ; pas donné mais bonnes et ma puce craque pour les fraises ! et fait craquer le primeur puisqu’elle repart avec sa barquette offerte toutes les semaines, oups.

  • 56oceane a écrit le 30 avril 2010

    Ben, c’est parce que y’en a qui se sucre au passage avec les fraises……..!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ;-))56oceane

  • noisette a écrit le 30 avril 2010

    J’ai acheté réçemment des fraises de Plougastel puis un panier de fraises de Carpentras,je dois avouer que j’ai regardé le prix sur le moment,mais que bon mon époux adore les fraises alors…En fait elles ont été hors de prix car tellement bonnes qu’elles ont disparu en un éclair! Il m’arrive d’acheter des fraises d’Espagne quand nous sommes plus nombreux,mais je dois alors les préparer,coupées et sucrées à l’avance.Dans le jardin pour le moment elles sont en fleurs.Merci à ELLE de m’avoir permis de vous découvrir,ainsi que Pénélope,Violette, Aurélie,et vos amies sur lesquelles vos liens nous renvoient

  • Valérie a écrit le 30 avril 2010

    en Suisse la gariguette est à 16euros aussi…et pas extraordinaire, j’attends la mara moins chère et bien meilleure.

  • xxl video a écrit le 30 avril 2010

    Les premières fraises coutent chère à produire (en infrastructure je veux parler).Et puis c’est bien connu, moins il y en a et plus çà coute cher.Moi ce qui m’énerverai encore plus, c’est le prix des mauvaises fraises, comme bien souvent on a tous senti les bonnes fraises a 2 km sur une étale… mais alors bien souvent quelle déception au gout ! et quand on voit le prix qu’on les a payé.. là c’est la cerise sur le vase :p

  • capiflore a écrit le 30 avril 2010

    Au marché de Langon, les gariguettes sont 6 € les 500g et les charlottes à 5 € les 500g (les 2 sont délicieuses). Au mois de septembre je trouve des charlottes à confiture pour 1 € le kilo. J’en ai fait 25 kg l’an dernier.Les serres sont à La Réole, assez près de Langon, A bientôt.

  • Clairechen a écrit le 30 avril 2010

    Le maraicher au coin du bureau vend ses fraises à 4,49€ les 500g!!! Elles sont exposées toute la journée aux pots d’échappement et en plein soleil!!!

  • Mag a écrit le 30 avril 2010

    Moi aussi cette année, le prix des fraises me met en colère ! Je n’ai pas l’impressiond’avoir vu ça les autres années. Samedi derrnier, au marché de Sucy en Brie (dans le Val de Marne, les fraises du Lot vraiait suivant les vendeurs de 10e à 20e le kg. Du délire, ! Et en plus, elles n’avaient aucun goût !

  • Mélodie a écrit le 30 avril 2010

    Nous on habite à moins de 10 km du producteur dre fraises en bretagne et il les vand au marché à 15,50 euros!!!!!!!!Je t’avoue que je ne comprend pas non plus!Bises

  • Anne a écrit le 1 mai 2010

    @ Mamy47 – Veinarde :)@ Commentateur 64 : oui c’est tout à fait ça. @ Alexandra : merci beaucoup de ton commentaire. Je crois qu’il faut décidément privilégier la vente directe parce qu’entre le prix que vous vendez et le prix qu’on achète, c’est tout juste incroyable.@ Commentatrice 66 : argh super super cher ^_^@ Alazais : oui :(@ Cecile : je ne pensais pas qu’en RP c’était plus cher :(@ Framboise : oui, il faut que je me trouve une adresse. @ Delph ; possible :(@ Delphine : Pfiou, c’est dingue cet écart de prix ! @ Mathilde : rhaa, si en plus elle n’étaient pas terribles :(@ Catherine : oui des fois, on en a marre et on craque :)@ Celine 26 : ahh oui, les asperges c’est fou aussi ! @ Marie No : je vais faire les courses avec ma fille alors :)@ 56 Oceane : voui ;(@ Noisette : merci beaucoup c’est super gentil :)@ Valérie : pfiou, c’est partout pareil alors@ xxl video : oui très décevant@ Capiflore : c’est vrai que dans Bordeaux intramuros, j’ai l’impression qu’on nous prend régulièrement pour des gogos :(@ Clairechen : rha beurkkkkk@ Mag : c’est plus cher qu’un rôti de boeuf !!@ Mélodie : complètement incompréhensible.

  • Edith a écrit le 1 mai 2010

    Ah !!les fraises chaque année elles font parler d’elles je comprends ta colère bien qu’étant dans une région privilégiée je n’aime pas la gariguette trop surfaite à mon goût et tu sais que j’ai la chance d’avoir un des plus beaux marché de Provence donc en ce moment les fraises sont délicieuses et à 4.50/5.00 euros le kilo off course !!!!!Bon 1er mai

  • Anne a écrit le 1 mai 2010

    @ Edith : merci, bon premier mai aussi 🙂

  • Isa-Marie a écrit le 2 mai 2010

    Ici on s’échange les rejets de fraisiers contre des graines, des plants d’autre chose… Si on a la chance d’avoir un petit bout de terrain, voire même une terrasse, le mieux est de planter chez soi…et d’attendre la production ! Ceci dit moi aussi j’ai craqué et j’ai acheté des fraises à prix d’or en pestant…

  • Anne a écrit le 2 mai 2010

    Pas de jardin Isa-Marie, c’est bien dommage 🙁

  • Tiuscha a écrit le 2 mai 2010

    Ici aussi on a des fraises précoces, n’empêche, elles le sont moins cette année ! Et moins bonnes aussi…Si tu es dans une région productrice pourquoi n’achètes tu pas en direct (sur des marchés de producteur, il doit y en avoir, non ?), toi qui parles de locavorisme en plus…Pour te faire enrager, je viens d’en acheter 6 kilos (à 4 euros le kilo !). Vu le temps qu’il fait, ma productrice déstockait avant le w-end…

  • Anne a écrit le 2 mai 2010

    @ Tiuscha : non pas de marché de producteurs à côté de chez moi. Il y en a un mais à l’autre bout de Bordeaux. Et la gariguette est on ne peut plus locavore à Bordeaux. ;)Concernant le locavorisme, je trouve intéressant de faire mieux connaitre ce concept mais ce n’est pas parce que je partage mes découvertes que je suis une fois locavore, une fois végétarienne une fois addict des yaourts ou autre. Je suis curieuse des tendances, je découvre, je réfléchis, je m’informe. J’utilise du bouillon en cubes (mouhahahaha) mais cela ne m’empêche pas d’essayer de manger plus local, d’éviter les graisses trans mais aussi de faire mes courses en grande surface, et de vivre comme tout le monde. Je ne crache pas sur la nourriture industrielle ou sur l’industrie agro alimentaire pour faire bien. Je ne suis pas engagée dans une quelconque démarche ou un quelconque prosélytisme. Je partage juste mes coups de cœur, mes infos, mes tests 😉

  • lionel du lot et gar a écrit le 2 mai 2010

    Bonjour,je voudrais non pas vous donner mon avis sur le prix des fraises mais plutôt vous expliquer le prix de celle-ci.Tout d’abord, il ne faut pas parler des fraises mais plutôt de leur variété; la gariguette, la charlotte, la cléry, …Ici on parle de gariguette, qui est une variété bien spécifique, de part son gout et sa saisonnalité. C’est la première fraise qui arrive car elle nécessite peu de chaleur, malheureusement, son rendement est bien moins important que les fraises rondes type cléry ou charlotte; de plus c’est une fraise très fragile.Pour tout ceux qui n’ont jamais ramassé de fraises de pleine terre, je vous invite à imaginer le ramassage de celles-ci toute la journée, à quatre pâte dans un champ de terre. Travail très fatiguant, très dur et bien évidement très couteux pour les agriculteurs ayant des employés. Je vous rappelle que la main d’œuvre en France coûte chère.Pour ceux qui pense que ce prix n’est pas justifié, allez passer une journée chez un petit agriculteur du lot et Garonne à ramasser des fraises.On ne peut pas comparer la fraise hors sol de France ou d’Espagne, bourrée de traitements, et la fraise de pleine terre, cultivée encore de façon artisanale par des petits producteurs d’Aquitaine. Personne n’a encore inventé la machine qui ramasse la fraise à la place de l’homme.Pour finir, comparer la fraise de hors sol et la fraise de pleine terre, c’est comme comparer le poisson d’élevage et le poisson sauvage.

  • LAURENCEEL a écrit le 2 mai 2010

    ne pas les acheter seule chose à faire!

  • yvette a écrit le 9 mai 2010

    Oui Lionel, je sais que c’est difficile de ramasser les fraises plié en 4 toute la journée mais… je me rends compte depuis 2 / 3 ans que ceux qui ramassent les fraises, comme ceux qui ramassent les cerises, les asperges, les melons, etc… ont tendance à parler le français avec un fort accent Europe de l’Est, côté Pologne si vous voyez ce que je veux dire… je le constate aussi aux plaques de leurs voitures quand ils ont la chance d’en avoir une pour venir se faire exploiter dans notre beau pays. Je ne veux pas vous faire un cours de droit du travail avec les salariés de l’Espace Economique Européen mais, bon… ne venez pas parler du coût de la main d’oeuvre française parce que les français ne le font plus beaucoup ce boulot (et ça on peut en débattre)… donc, la gariguette et autre excellente fraise pur terroir… à 100 balles le kilo… je m’interroge sur son prix de revient réel et je me demande « à qui profite le crime » ! Une tarn-et-garonnaise salariée « dans le social ».

  • Anonyme a écrit le 20 mai 2010

    Aujourd’hui j’ai voulu amener une barquette de fraise pour un diner chez un ami, il était déjà tard et je suis allée chez le premier primeur que je trouvais (vers Chatelet à Paris)…J’en ai eu pour 6€20, je n’en revenais pas!!!

  • Divine a écrit le 21 mai 2010

    Je suis moi aussi effaré par le prix des fruits en général, mais pour les fraises,cerises, pèches, abricots et melon, c’est le pompon !Cela deviens un luxe dans un budget ordinaire, ce qui est tout de même la majorité des français !Alors qui les achète toutes ces fraises et autres fruit hors de prix, je voudrai bien savoir, et si ces fruits passent à la benne à ordure quelque part, je veux bien savoir où pour aller les récupérer!Les producteurs veulent produire au maximum, d’où les excès en traitement divers et cultures hors sol. D’ailleurs, comment savoir qu’une fraise est cultivé hors sol ou en terre!Je me souviens qu’on payait les fraises de saison 1 a 3 francs, les prix ont été multipliés par 10. Nos salaires n’ont pas évolués du tout dans le même temps.Pour tous les fruits et légumes c’est pareil, on payait une salade 1 franc maxi, allez y voir aujourd’hui ! A qui profite le crime ? Soit les producteurs s’en mettent plein les poches, ce que je ne crois pas, soit il y a des tas de parasites à sortir des circuits de vente. La vente directe, c’est ça l’avenir.Je ne comprends pas non plus quand j’entends les gens se plaindre des prix élevés et qui vont acheter en grande surface, c’est des lieux à éviter, en plus les 90% des rayons ne proposent que de la M…à éviter comme la peste au niveau nutritionnel.Y a qu’à voir les rayons de céréales,bourrées de graisses et de sucre, et de tas d’autres cochonneries, et qui sont tout sauf des vrai céréales ! Je me considère très privilégié d’avoir un potager et quelques fruitiers qui me permettent de manger si c’est n’est pas du bio à 100%, des produits qui sont de qualité ! en ce moment, je ramasse 5 ou 6 fraises par jour dans mon jardin, et c’est le paradis au niveau gustatif, rien à voir avec les gariguettes à la réputation surfaite !

  • Anne a écrit le 22 mai 2010

    Merci pour ces feedsbacks 🙂

  • Anonyme a écrit le 6 juin 2010

    BOnjour,Pour les amateurs de la Gariguette Bretonne et si vous trainer du côtés de St Brieuc , MOI, je peux vous en vendre a 10€ le kilos … de la vrai qui a du gout et que je ne ramasse qu’une foi bien mure !!

  • Anonyme a écrit le 9 juin 2010

    eh !!! bien nous sommes les 9 juin … j’habite un village qui produit des fraises, la superette où je fais mes courses les achète à un producteur local (des pancartes partout pour nous le rappeller) elles sont toujours à 6€65 …qui se gave sur notre compte le commerçant ou le producteur !!!!!!!!!!!

  • Anonyme a écrit le 9 juin 2010

    Acheté ce soir a Hyeres(83) direct chez le Producteur 4 euros la barquette de 500g soit 8 euros le Kg …Me semble que pour du direct producteur c cher …

  • Anne a écrit le 10 juin 2010

    Arf, pas cool 🙁

  • Julian a écrit le 2 avril 2011

    Bonjour, je sais que ce poste est un peu vieux mais c’est bientôt la saison des fraises et autres petits fruits rouges.

    Totalement d’accord, c’est du n’importe quoi, aussi bien au supermarché que sur les marchés, mon conseil, trouve des endroits ou vous pouvez cueillir vous-même. A coté de chez moi dans le 44 (à 25-30 km) il y a un verger bio et un CAT qui font des fruits bios.

    L’année dernière j’ai payé €4/kilo pour des super fraises (3 variétés), nous avons cueilli 9 kilos en 45 minutes avec mes filles, je ne vous dis pas la confiture qui en résulte, c’est scandaleusement bonne !

    Autrement, myrtilles, cassis et groseille à €5.30/kilo et les framboises à €6.50/kilo (ces prix sont pour les cueillettes au-delà de 2k). Franchement, j’ai confectionné une tonne de confitures, j’ai encore des sachets de fruits au congélateur et on ne trouvait même pas ces produits là au grande surface quand c’était la saison.

    Au meilleur moment, les barquettes de fraises étaient à €8/k non-bio, et qu’elles n’avaient pas toujours bonne mine, et les autres fruits sont arrivés hors-saison, dans des barquettes de 125g (franchement c’est que pour faire de la déco ou quoi), et le prix ? €17-18 le kilo !!! pour du non-bio bien sur, je crois que le prix de la barquette doit compter pour beaucoup 😉

    En gros, merde aux grandes surfaces et intermédiaires en tout genre, privilégier les réseaux de distribution courte, va chez le producteur, oui même en région parisienne, je suis sûr que vous partez souvent le weekend « à la campagne », renseignez vous, il y a forcément des fermes, des vergers pratiquant la vente directe aux alentours de Paris. En plus, c’est celui qui a produit par la force de son labeur qui touche directement l’argent et par les voleurs de Leclerc et compagnie.

    Bonne cueillette !

  • Anne a écrit le 3 avril 2011

    @Julian ; Merci beaucoup pour ce partage de bon plan 🙂 Je vais me renseigner.

  • Fred a écrit le 11 avril 2011

    Bonjour à tous,

    Concernant les fraises de Plougastel qui coutent les yeux de la tête, il ne faut pas oublier qu’elles sont cultivées sous serres chauffés au fuel (ou gaz), et que avec l’explosion du cours des énergies fossiles, les charges liées à celles-ci augmentent en même temps…

    De plus, beaucoup de productions se font sous serres verres qui coutent relativement chères, de ce fait, il faut les amortir, et pour des cultures très saisonnieres, les charges liées à l’amortissement des structures peuvent être très élevées.

    Après, les fraises de Plougastel possèdent une IGP, de ce fait, les prix semblent être gonflés…

    voila. +++

  • producteur a écrit le 18 mai 2011

    intéressant ts c commentaire sur la fraise , je suis producteur de fraise depuis + de 15 ans , guariguette principalement , des tonnes de fraises , je confirme , pleine production , voir fin de production pour la guariguette fin avril , pour les prix et la qualité !!! consommateur si je vous proposai de la guariguette type extra ou quatégorie 1 en libre cueillette a 3 euros le kl seriez vous pret de venir les cueillir vous mème ????

  • michel a écrit le 17 mai 2013

    bjr..oui serai prêt a venir en cueillir..pas de soucis

  • futur productrice a écrit le 28 janvier 2015

    Les gens ne se rendent pas compte …. je suis en train de m’installer comme productrice de petits fruits ( landes ) et je trouve que c’est un bon prix !
    Une fraise française qui a poussé dans la terre (au sol) , qui a un gout, un parfum , récolté à la main …. quand ça vous énerve , c’est pas au producteur qu’il faut en vouloir , c’est a ceux qui nous assomme de charges et font entrée dans le pays des fraises produites hors sol, avec des engrais chimiques dérivé de pétrole, ramassé par des gens exploités, parfois des enfants ou des immigrés .. pour qu’ on puisse manger des fraises sans saveur … oui mais à 2 € la barquettes !!!!!
    Entre le cout des investissements et de la main d’œuvre … on s’en sort à peine ! Si les petits producteurs s’en mettaient plein les poches et roulez en BMW , CA SE SERAI !!!!! ( c’était mon coup de gueule à moi aussi !) et je parle même pas de la MSA !!! non mais ho ….:o)

    Linette

  • zeremi a écrit le 7 octobre 2016

    Les fraises que je produis sont vendues entre 10 et 12 euros le kilo, c’est le prix. Et je peux vous dire qu’on ne roule pas sur l’or. Quand vous enlevez les charges opérationnelles, les charges externes, les autres dépenses, les taxes, les impôts et les annuités, vous tomberez toujours sur ce prix. Si vous payez moins cher, c’est qu’elles sont venues d’ailleurs ou non biologiques. Jusqu’au jour où une entreprise ou un gros producteur de plusieurs hectares viendra inonder le marché et pourra enfin vous proposer des fraises bio à 6euros/kg (ou 4 ou 2 …), grâce aux machines (qu’on ne paye pas autant qu’un(e) employée et qui pourra jouer sur les prix grâce à des surfaces de culture qui auront mis 10 paysans à la rue (ou dans le ruisseau).
    Après, quand vous dites que c’est cher, tout dépend de ce qui vous parait cher …
    Pour le consommateur c’est toujours trop cher, pour le producteur c’est toujours une misère …
    Si vous rapportez le prix de la nourriture au prix qu’elle coûte à produire, vous tomberez sur un chiffre intéressant: 4,65euro/h. Il me semble que le SMIC NET est aux alentours de 8,15euro/h.
    Alors si vous voulez travailler pour ce prix là, nous vous attendons dans le champ, dès les premières heures du jour, pendant 5h, à genoux, et puis ensuite vous lever à 5h pour aller les vendre au marché.
    Grâce à ces prix, nous pouvons survivre de notre métier. A vouloir toujours payer moins cher, un jour, on le paiera tous …
    A bientôt.

  • pompote a écrit le 23 mai 2017

    Tout à fait d’accord. J’ai la chance d’avoir un jardin et de bonnes fraises, mais les pieds de fraise demande de l’entretien, et la cueillette casse le dos. Savourez les fraises en pensant à leur coût mais aussi à ceux qui se sont décarcassés pour vous les cueillir! Trop facile de s’enfiler une barquette de fraises.

  • canova a écrit le 29 mai 2017

    Les prix bio ou non est effectivement scandaleux et comme tout ce qui est du vol manifeste, je n’achète pas. on n’en meurt pas de se priver

  • zemooze a écrit le 7 août 2017

    Je t’encourage à venir sur les exploitations bio pour les acheter et puis tu verras le travail effectué. Viens préparer la terre, achète les plants, viens le planter, vient faire en sorte que tout pousse dans de bonnes conditions, vient récolter, et tu verras qu’à 15€/kg le prix n’est pas excessif par rapport au temps passé.

    Sinon, tu peux acheter chez Auchan et Cie à pas cher des fraises sans gout, traitées aux produits de synthèse, qui pour certaines n’ont pas vu le sol. Où toujours chez Carrefour et Cie, des fraises bio mais produites en grande quantité façon champs de blé, avec les marges prises par les coopératives, transporteurs, distributeurs…

    Dans les fermes des petits maraichers/producteur bio tu auras plus de chance d’avoir des produits gouteux à un vrai prix sans marge démentielle. Si tu ne peux te déplacer, il te reste le choix des AMAP.

    Bonne dégustation de fraise 🙂

  • Kimajo a écrit le 15 mai 2018

    Je suis producteur bio… et je les vends 4€ les 400gr, je vous dit que c’est pas cher car pour vivre de nos jours un producteur bio ne peux pas les vendre moins cher… sinon je prefere les manger ou les jetés. Regardez… bien des choses non comestibles, je prend l’exemple au hazard des pneus, qui a l’époque des francs vous coûtez 60 F le pneus vous coûte aujourd’hui 60€ !!! mais là vous ne dite rien vous trouvez ça normale !! en ce qui concerne les fraises d’Espagne, si vous souhaitez vous rendre malade avec tous les produits phytosanitaire qu’ils utilises, vous serait pas étonnez si un jours on vous dit avoir un cancer !!

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
433 700
followers
Instagram
40 800
followers
Fermer