P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Terrine de foie gras aux figues

Nouveaux produits

Terrine de foie gras Montort

J’ai été surprise de voir l’autre jour un foie gras cru, éveiné, salé et poivré, vendu dans une terrine spéciale four. Bref, un foie gras qu’on peut aromatiser à son goût et qu’il n’y a qu’à faire cuire. J’ai trouvé que c’était intéressant comme idée, très dans le Do it Yourself.

Il y a 500 g de foie gras dans la terrine. 3 recettes sont proposées sur l’emballage :

  • Terrine de foie gras aux figues et au Muscat de Rivesaltes : Intercaler 2 à 3 figues séchées entières entre les deux lobes de foie gras. Ajouter 8cl de Muscat de Rivesaltes puis suivre les conseils de cuisson.
  • Terrine de foie gras aux raisins secs et à la liqueur de pomme (Manzana) : Disperser une petite poignée de raisins secs autour et au milieu de votre foie gras. Ajouter 8 cl de liqueur de pommes (Manzana) puis suivre les conseils de cuisson.
  • Terrine de foie gras aux litchis et au Banyuls : Faire revenir à la poêle 4 litchis émincés avec un peu de beurre pendant 4 minutes pour leur faire perdre un peu d’eau; puis les égoutter. Disposer votre foie gras dans une terrine. Ajouter les copeaux de litchi. Verser 8 cl de Banyuls puis suivre les conseils de cuisson.

Conseils de cuisson facile proposés également sur l’emballage :

1 – Placer au four un récipient rempli d’eau chaude et le préchauffer pendant 15 minutes, thermostat 4 (120°C).

2 – Placer votre terrine, sans l’opercule, nature ou au préalablement préparée dans votre récipient en veillant à ce que l’eau arrive au niveau du rebord de la terrine. La laisser cuire pendant 45 minutes à thermostat 4 (120°C).

3 – Une fois la cuisson terminée, sortir votre terrine et la laisser reposer quelques minutes.

4 – Afin d’éviter les insertions de graisse dans le foie, poser la plaque de pressage fournie sur votre foie cuit et y poser dessus un poids d’environ 400g soit l’équivalent d’un verre rempli d’eau.

5 – Après refroidissement à température ambiante, mettre votre terrine au réfrigérateur au minimum pendant 24 heures et idéalement pendant 48 heures pour une qualité optimale.

6 – Avant de servir, ôter la plaque de pressage et la graisse ainsi dégagée.

J’ai choisi la version figues mais sans alcool. J’ai beaucoup apprécié la pédagogie de l’étiquette. Vous avez toutes les informations nécessaires, vous ne vous demandez pas quoi faire. Pas de photo, on a tout mangé !

Mon foie gras facile – Terrine prête à cuire – Montfort
Prix indicatif : 16.50 à 19.90€ – Date limite de consommation : 10 jours

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • maloud a écrit le 14 décembre 2009

    Et tu as vu ça où? À Bordeaux?

  • Roseline a écrit le 14 décembre 2009

    miam !j’ai vu le même genre chez Picard aussi.Tu m’étonnes que vous avez tout mangé, ça devait être drôlement bon…en parlant de foie gras, j’aimerais faire des ravioles de foie gras pour Noël, ça te parle ? J’ai pas de recette, alors je prends !à bientôt

  • LILIBOX a écrit le 14 décembre 2009

    ça démange cette histoire de foie gras à faire soi même, j’en vois partout!

  • Marie a écrit le 14 décembre 2009

    Coucou !J’ai testé celui de Picard et c’est très facile et très bon.Sinon Roseline, j’ai appris à faire des ravioles de foie gras à l’atelier des chefs, et je les ai faites à Noël dernier et c’était excellent. Je peux t’envoyer la recette.Bonnes fêtes !

  • Lesley a écrit le 14 décembre 2009

    Très, très bonne idée. Je cours en trouver.

  • Roseline a écrit le 14 décembre 2009

    Oh oui Marie, ce sera très volontiers, j’ai une adresse sur mon blog, tu peux me l’envoyer là.Merci 🙂

  • Anne a écrit le 14 décembre 2009

    @ Maloud : yes :)@ Roseline ; oui j’ai une copine qui m’a dit que celui de Picard était très bon. Pas de recette de raviole, désolée@ Lilibox : oui ça démange; Là c’est une première étape avant le « j’essaie de tout faire moi même »@ Marie : merci@ Lesley : c’est rassurant comme truc je trouve

  • Catherine a écrit le 14 décembre 2009

    Passe donc à l’étape entièrement maison pour noel, tu ne regrettera pas! c’est d’une simplicité enfantine, tu mets ce que tu veux comme sel poivre et aromates, etc (chez nous, quatre-épices et lillet blanc). Le foie cru de Picard est déjà dénervé, tu le fais mariner au frigo le temps qu’il décongèle et hop, au four ou à la vapeur dans un scellofrais.Enjoy!

  • Anne a écrit le 14 décembre 2009

    Merci Catherine. Oui il faut que j’essaie 🙂 SUrtout après avoir vu Joëlle tester la cuisson micro ondes qui marche super.

  • Roseline a écrit le 14 décembre 2009

    C’est vrai que c’est super simple, en particulier la cuisson à la vapeur (j’ai mis une recette sur « à table » fin novembre : http://atablecpret.blogspot.com/2009/11/foie-gras… dont l’avantage est la perte de graisse très limitée et une cuisson très homogène. Pour avoir testé plusieurs façons de faire, c’est celle que je préfère !Bonne soirée 🙂

  • Anne a écrit le 15 décembre 2009

    Merci Roseline, je regarderaihttp://atablecpret.blogspot.com/2009/11/foie-gras

  • Céline26 a écrit le 15 décembre 2009

    J’ai appris à le faire cette semaine au thermomix et c’est tip top !

  • Anne a écrit le 15 décembre 2009

    @ Céline : Il est juste cuit vapeur ? Parfumé ?

  • Roseline a écrit le 15 décembre 2009

    Au thermomix c’est cuit à la vapeur (dans le Varoma) et tu le fais nature, juste sel et poivre, ou tu l’agrémentes d’épices ou d’autres choses 🙂

  • Anne a écrit le 15 décembre 2009

    Merci Roseline

  • Célin a écrit le 17 décembre 2009

    Oui il est cuit au Varoma, avec sel, poivre aux 5 baies et cognac. Un vrai délice.

  • lespsst a écrit le 24 août 2014

    Effectivement ça à l’air pas mal. Mais bon, rien de remplacera un bon vieux fois gras made in france, directement acheté chez le producteur 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Au menu de Février :
- On lit les étiquettes
- Les crêpes
- Les plats mijotés et les agrumes
Découvrir l'édito de février
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 000
followers
Instagram
32 900
followers
Sur le vif...
Fermer