Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Tomates Kumato, tomates de bobos

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Tomates Kumato
Tomates Kumato

Hier en faisant mes courses mon œil a été irrésistiblement attiré par cette nouvelle variété de tomates couleur chocolat. Et bingo, en faisant des recherches, je vois que Kumato est la première tomate de marque, débarquée en France l’année dernière.

Tomates Kumato

Elle est presque noire, plus sucrée et vendue, plus cher, sous son propre nom dans un emballage spécifique. La ‘Kumato‘ veut se démarquer des tomates ‘ordinaires’.

C’est une «tomate de luxe», mise au point par le semencier suisse Syngenta qui veut la vendre en suivant les même «recettes que L’Oréal ou Danone», explique Le Point.

Une «tomate pour bobos», résume le Nouvel Observateur, qui semble un peu dubitatif sur la «saveur supposée sucrée et juteuse» de cette «curiosité» et insiste surtout sur son prix, «20% supérieur à celui de ses cousines rouges».

Dans Le Monde, Florence Amalou souligne que «transformer un fruit (considéré à tort comme un légume) en produit de marque n’est pas une idée nouvelle, mais c’est la première fois que cette stratégie empruntée aux industriels de la grande consommation s’applique à un produit agricole de cette importance».

71 millions de tonnes de tomates ont été produites dans le monde en 2004, rappelle la journaliste, qui indique également que la tomate représente 40 % des sommes dépensées par les Français en fruits et légumes.

Tomates Kumato

J’en ai fait une petite salade toute simple :

Tomates Kumato

Résultat des courses : nous ne les avons pas trouvées exceptionnelles du tout. Limite farineuses, assez fades. Bref, très décevantes pour nous. Rien à voir avec une vraie tomate (ahah) et même pas au niveau des tomates grappes de chez  Saveol (que je trouve correctes quand on n’a rien d’autres à se mettre sous la main). Il faut dire pour sa défense que nous sommes hors saison mais humph quoi.

Quant à celles qui me restaient je les ai faites confire au four doucement avec huile d’olive : Résultat correct.

Tomates Kumato

Bref, en ce qui me concerne, mes expériences avec cette tomate s’arrêteront là.

D’ailleurs Lilizen était déjà passée par là et en pensait sensiblement la même chose !

 

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • sylvieaa a écrit le 7 avril 2006

    Domage que le goût ne soit pas à la hauteur de l’aspect car je les trouve belle et la chère à l’air ferme. Je passerai donc à côté sans m’arrêter…

    • Micheline a écrit le 31 mars 2014

      ce n’est pas vrai
      je les achète depuis plusieurs semaines, elle a
      un goût de la tomate d’été
      elle est vraiment bonne et
      sucrée et elle n’est pas
      plus dispendieuse que les
      vulgaires tomates d’hiver
      qui goûtent le plastique
      en tout cas au Québec et elle est importée du Mexique

      • Vaimbois a écrit le 23 juin 2016

        Tout à fait d’accord.
        Les tomates on ne se mêle pas de tester leur goût en hiver : ça c’est bobo !
        Les kumato sont délicieuses je les achète à partir de la mi-juin

    • alexander a écrit le 9 août 2014

      faux,totalement faux…et votre raisonnement n ‘est pas correct…la tomate Kumato est cultivée en espagne,france,belgique,suisse,turquie,grece,canada.elle est ferme,charnue,d’une couleur foncée et a un gout sucré très doux.et très peu acide…et ce n’est SURTOUT pas une plaisanterie génétique…vous etes seulement tombées sur des tomates provenant d ‘une piètre récolte,de la a juger tout le genre de la KUMATO;……….c’est du racisme.

    • Meyer a écrit le 19 juillet 2016

      Je suis d’accord cette tomate n’a aucun goût et le prix c’est du vol sans faire attention je l’ai payé à Super U 5,95 les 500gr j’étais révolté de mettre fait avoir par cette tomate cultivée en France car j’essaie d’acheter des produits français mais là quelle déception et mauvaise publicité pour les produits de nos terroirs d’est une honte.

  • mercotte a écrit le 7 avril 2006

    Et bien mon gentil marchand de tomates – en saison bien sûr- sur le marché il en a de toutes les couleurs et de toutes les formes et bien sûr ces noires, et ça depuis des années, elles sont bonnes en saison commme bp de tomates et celles que tu as testées il y en a tout l’hiver ici, mais vu le prix je ne les ai pas achetées , pas folle! j’étais sûre qu’elles ne devaient pas âtre terrible, tout juste! ouf!

  • Viktoria a écrit le 8 avril 2006

    Je les ai vues dans mon supermarché aussi! Bon, ben, je sais que c’est à éviter alors, merci pour l’info!

  • Paz a écrit le 8 avril 2006

    Oh, wow! The tomatoes look so good!Best,Paz

  • Ninnie a écrit le 8 avril 2006

    Ton histoire rappelle que parfois ce sont les choses les plus simples, les moins ‘recherchées’, qui sont les meilleures et celles que l’on préfère! 🙂

  • Choupette a écrit le 8 avril 2006

    De toute façon rien ne vaut une bonne tomate de plaine terre et de plaine saison!

  • Choupette a écrit le 8 avril 2006

    Je voulais dire pleine terre et de pleine saison

  • AnneE a écrit le 8 avril 2006

    dispo chez Monop’ (magasin pour bobo !) pour le moment en dehors de la couleur (jolie assiette), je n’en ai jamais mangé de très bonnes

  • Fabienne a écrit le 8 avril 2006

    Je ne connaissais pas ces tomates et ton billet ne m’incite pas à en acheter … Je veux bien payer le prix mais il faut le service qui va avec … Ces tomates ne sont donc qu’apparence !!! Une ferrari avec un moteur de 2 cv ?

  • Ingrid a écrit le 8 avril 2006

    J’ai remarqué moi aussi ces tomates dans mon supermarché en début de semaine, j’ai eu un petit moment d’hésitation puis finalement, mon choix s’est porté sur des Roma ! Je vois que j’ai bien fait…Pur produit de marketing (du moins pour le moment), peut-être faudrait-il retester d’ici quelques mois ?! Affaire à suivre…Ingrid

  • Mitsuko a écrit le 8 avril 2006

    J’en parlais justement hier avec un collègue et il me disait aussi que le goût était loin d’être exceptionnel. Effet de mode…

  • Gracianne a écrit le 8 avril 2006

    Et si on revenait tout simplement aux tomates normales, celles de saison qui murisssent au soleil. Ca fait des années que je n’en ai pas mangé, à part les tomates de jardin.

  • colette a écrit le 8 avril 2006

    Bon au moins il faut gouter .Une bonne tomate bien rouge est meilleure mais c’est vrai quela couleur est attirante.

  • jacketpascale a écrit le 8 avril 2006

    je n’en trouve pas comme ça ici !

  • Marmitedecathy a écrit le 8 avril 2006

    Moi je me connais, attirée par cette couleur j’en aurais sûrement acheté, merci de m’avoir épargné une dépense inutile.

  • Framboise a écrit le 8 avril 2006

    Et bien ici, à Toronto, on trouve de fabuleuses tomates noires tout droit venues de Californie ou d’Amérique du sud. Elle ne portent pas le même nom, sont loin d’être aussi chères et en plus… elle sont délicieuses ! Je te prépare un colis ??

  • Celat a écrit le 8 avril 2006

    Je n’en ai pas vu par ici mais si ça avait été le cas certainement que j’aurai testé!Merçi pour l’info…

  • Clipoye a écrit le 8 avril 2006

    Je pense que tu as trouvé la principale raison de son goût décevant : la saison.Ne restes pas sur un échec, il faut que tu en reprenne le moment venu!

  • frederique a écrit le 8 avril 2006

    je suis du même avis !!!

  • Olivia a écrit le 8 avril 2006

    Bonjour,Ma mère en a acheté l’an dernier et nous les avons gouté en salade (tout simple, quoi !).Au vu du prix exhorbitant et du peu de différence de gout et de consistance avec la tomate ‘normale’ nous n’en avons plus acheté.Je constate, avec regret, qu’il n’y a pas eu d’amélioration depuis 1 an.Triste, mais merci pour cet avis 🙂

  • Anne a écrit le 8 avril 2006

    Framboise : Ah ce serait bien :))Clipoye : Ce qui m’inquiète c’est que Lilizen les avait goûtées au mois d’août et elle n’était pas enthousiaste non plus.

  • Sandra a écrit le 8 avril 2006

    Tous les ans, je fais mes propres tomates. Alors la Kumato, ben connais pas… Chez nous, on fait des tomates de toutes les couleurs mais qui sont toutes divinement bonnes ! Pour une tomate qui a vraiment du goût, je te conseille d’éviter le supermarché et les achats en dehors des mois de juin, juillet, aout, septembre et octobre. Je te conseille les marchés (bio) durant les mois d’été où tu trouveras des superbres et supers bonnes tomates que tu paierais peut être un peu plus chères qu’au supermarché mais au moins tu pourras te délecter d’une tomate qui a du goût et qui a, en plus, un vrai goût de tomate !!! Je te conseille de goûter la tomate noire de Crimée qui ressemble à la Kumato mais dont le goût n’aura rien à voir.

  • Pia a écrit le 10 avril 2006

    Tomate noire de Crimée : Sandra a cité une variété qui n’est en rien une marque déposée et qui est très bonne (on trouve facilement des semences dans les jardinneries d’ailleurs)Ca me fait penser à tout ces trucs à la mode où on fait croire que le visuel passe avant le gustatif : les patates vitelottes, les choux-fleurs violets etc…Concernant les Saveol, j’étais déprimée en passant au Salon de l’Agriculture : sur leur stand tout un blabla vantant les mérites des tomates de serre, alors que rien ne vaut une tomate de pleine terre, et de saison.Merci pour ton billet en tout cas, ça évitera à plein de personnes d’en acheter 🙂

  • Estèbe a écrit le 10 avril 2006

    Merci madame papille. j’en ai fait un écho sur le blog de méziguehttp://www.tdg.ch/tghome/interactif/blogs/art_culinaire.htmlMerci

  • Anne a écrit le 10 avril 2006

    Pia, je suis tout à fait d’accord sur le fait que rien ne vaut une tomate de pleine terre en saison. Toutefois, les tomates qu’on trouvait chez le primeur même en saison, étaient il y a encore qques années fadasses, farineuses. Elles étaient rouges, fermes, sans doute pour plaire au consommateur mais niveau gustatif, je vais le faire à la JP Coffe, c’était de la MER*E !J’ai vraiment racheté des tomates quand j’ai goûté celles de chez Saveol (j’ai pas d’actions chez eux promis juré). Même si on est loin d’une tomate de jardin, c’est tout à fait bon. Estèbe, waowwwwwww :))

  • lilizen a écrit le 21 avril 2006

    salut Anne!je vois que tu as craqué toi aussi, mais la curiosité est bien naturelle, rien de mieux que de goûter pour se faire une idée. Joël Thiebault, à l’époque, m’avait envoyé un mail, fort sympathique pour éclairer ma lanterne à ce sujet…définitivement clos, comme tu le dis, pour moi aussi!

  • lilizen a écrit le 26 avril 2006

    Coucou anne! et désolée …’définitevement clos’ était une erreur d’appréciation, je viens de recevoir un mail, qui pour ma part a relancé le débat à la maison, voilà donc, ce que j’avais envie d’ajouter concernant la kumato:On devrait toujours tout testé/goûté soi-même, pour se faire sa propre opinion. Car, les goûts et les couleurs, comme on dit…Je rappelle d’ailleurs que j’ai acheté la tomate ‘kumato’, par curiosité gourmande, comme quoi , quelque part, j’ai été séduite par sa couleur…(très malin ça!) Je ne connaissais pas son curriculum-vitae, j’avais l’intention de la goûter, et donc de me faire ma propre idée.Ce qui ne me convient pas avec le lancement de la kumato par exemple (et c’en est un bon), ce sont les raisons des personnes qui réalisent ces recherches sur des espèces,elles doivent répondre à des besoins marketing (tels que: uniformisation du goût, calibrage, look, résistance aux manipulations…Et oui…on a du mal à concevoir qu’on parle toujours de denrées consommables, là!)Une fois ces ‘faux besoins’ repérés, les créateurs/chercheurs, en font un fer-de-lance pour standardiser un produit, le lancer sur le marché, et qu’il soit consommé.Lorsque dans un article du Monde, Florence Amalou souligne:’…création d’une tomate pour tous usages: salade, cuisson, sandchwichs, sauce…qui se découpe facilement, etc…’,elle met le doigt sur un truc…et je saute au plafond! Car là, on est bien loin du domaine du goût, à quand la standardisation du chou-fleur sans odeur, de la pêche qui ne pluche pas et qui ne jute plus sur les doigts, j’en passe et des meilleures!…Ce qui fait la richesse des produits alimentaires, c’est leur diversité de goût, et d’origine. Tendre vers un goût unique, c’est bien triste, et ça ne profite qu’aux personnes qui créent des besoins-marketing encore une fois. Même si on nous fait croire que la kumato est précieuse et bonne, et se place au-dessus du lot(panier?)…et si pour cela est vendue fort chère! (il y en a des centaines d’espèces de tomates, qui sont très bonnes), à cet esprit, je n’ai pas envie d’adhérer, tout est une question d’éthique.Souvenons-nous, que pour répondre à des soi-disants besoins de société (développer l’industrie, réduire les coûts de production, donc les prix de revient et donc de vente), certaines industries peu scrupuleuses, soutenues par l’agro-alimentaire, nous ont ‘pondu’ des ‘merveilles’ telles que les élevages intensifs d’animaux, le maïs transgénique, j’en passe et des meilleures… Souvenons-nous, que le goût est à éduquer: manger moins et meilleur, est une façon de résister à des industriels peu scrupuleux, faiseurs d’argent, et loin de toute affaire de goût…et que manger mieux sera bientôt une façon de ‘sauver notre peau’. Pour conclure, on peut trouver que la kumato est bonne, tout est une question de goût comme je le disais…tout est une question de goût, et de politique, certainement…A +,bonne soiréelilizen de Gastronomades.canalblog.com

  • Anne a écrit le 26 avril 2006

    T’as raison Lilizen. L’idéal est de goûter soi même. J’ai goûté et bof 🙂

  • fan de tomates noire a écrit le 3 août 2006

    Je m’intéresse aux tomates noires depuis quelques années. En réalité il y en a de très nombreuses sortes, pour beaucoup originaires de Russie ou d’Ukraine, mais on ne les connaît pas car elles ne sont pas vendues en grande surface ni sur les marchés, à part par certains maraichers bio ou en recherche d’originalité. La kumato est très belle… mais j’ai été moi aussi déçu par son goût ! Et puis c’est très probablement un hybride, qu’on ne pourra faire pousser chez soi. Essayez plutôt par exemple, la Black Cherry, une succulente tomate cerise noire, bien meilleure que cette tomate de déco !On peut même la faire pousser en appart (ce que je fais). Pour acheter des graines (des vraies, qu’on peut resemer l’année suivante), allez par exemple faire un tour sur le site de l’association Kokopelli, dont le projet de sauvegarde des variétés en tout genre vaut le coup d’oeil ! C’est, à vrai dire, à l’extrême opposé d’une initiative commerciale de type kumato…

  • Anne a écrit le 3 août 2006

    J’avais déjà visité ce site Kokopelli et la démarche y est tout à fait passionnante. Dommage que je n’ai pas quelques arpents de terre pour cultiver qques unes de leurs splendeurs. Je me doute bien que la kumato n’est pas représentative de la tomate noire. Heureusement d’ailleurs. J’ai beau garder les yeux grands ouverts je ne vois pas beaucoup de variétés de tomates ! Si quelqu’un a une adresse sur la région bordelaise je suis preneur à 300%. En tout cas si je croise une black cherry sur mon chemin, je ne la raterai pas ;)merci

  • fan de tomates noire a écrit le 4 août 2006

    Bon, juste pour vous mettre l’eau à la bouche 😉 PhotoTomates cerises, tomates cerises Black Cherry et tomates noires de Crimée. Cultivées sur balcon.

  • Anne a écrit le 4 août 2006

    Waowwwwwwww ! quelles splendeurs !

  • joel le maraicher a écrit le 16 août 2006

    black cherry est une tomate moderne qui a le merite d’etre tres fruitée, l’acidité naturelle de la tomate est utilisée ici à merveille pour le plus grand plaisir de nos ‘papilles’.C’est une variete hybride et donc il est impossible de recuperer les graines pour les resemer.Jai du mal à te suivre, anne, quand tu ‘glorifies’ les tomates SAVEOL qui, comme 95% des tomates actuelles, sont produites en cultures hors sol,racines immergées dans des solutions fertilisantes, poussant sans aucun stress, issues de varietes ‘uniformcolor’ et ‘longlife’, qu’il serait preferables d’utiliser pour jouer au tennis que pour s’alimenter!!!!!!!!!!

  • Anne a écrit le 16 août 2006

    Bonjour Joel 🙂 Quel honneur 😉 J’ai beaucoup aimé votre livre.Il n’est pas toujours évident de se procurer des tomates qui poussent en pleine terre. Même le maraicher de mon quartier vend ce type de produits (je vois le nom sur les cartons). Et je n’ai rien de mieux excepté aller acheter mes légumes chez Leclerc ou Auchan ce que je n’aime pas. Le marché auquel je vais n’est là qu’un jour par semaine et entre temps il faut bien s’approvisionner. Bien sur que je préfèrerai de loin consommer des tomates de pleine terre. Je trouve que Saveol a au moins produit des tomates, qui si elles ne sont pas du tout comparables aux ‘vraies’ tomates, m’ont fait quand même ré apprécier ce légume/fruit après des années de disette constituée de tomates hollandaises ? sans goût, farineuses ….. Je n’en achetais plus et pourtant je n’achète quasiment qu’en saison. Bien sur elles sont formatées, très fermes mais je trouve qu’elles ne sont ni fades ni farineuses. Les adresses de bons maraichers deviennent aujourd’hui très rares et on s’échange quasiment les adresses sous le manteau.

  • Gaby a écrit le 27 août 2006

    Ceci pour dire à Joël le maraicher et à Papilles et pupîlles.J’ai semé des graines de ‘Kumato’ et comme je le pensais après avoir lu comment elle avait été créés (d’après Sngenta), il ne s’agit plus vraisemblablement pas de ce qu’on appelle couramment un ‘Hybride’ surtout pas F1. Si je me souviens bien de mon cours de bio et de botanique, toutes les variétés sont au départ des hybrides qu’on a sélectionné sur plusieurs années et tenté de fixer.Je n’ai replanté que 6 plants. Résultat… 100% homogène et très ressemblant à ce que j’avais acheté donc probablement pas un hybride mais une variété plus ou moins fixée. Elle sont justes un peu plus petite que celles que j’avais achetées… peut-être pas assez d’engrais. En cette année (mois d’août très pluvieux), je vous assurent qu’elles éclatent beaucoup moins que la plupart des autres variétés que je cultivent (40 en majorité de chez Kokopelli mais aussi quelques hybrides).Je n’aime pas beaucoup les multinationales qui étouffent tout. Mais je ne vois pas pourquoi elle n’auraient pas le droit de créer de nouvelles variétés comme nos grands-pères le font depuis des siècles.Pour terminer, laissez-moi dire que ne les trouvent pas si mauvaises. Un peu trop sucgée à mon goût et certainement pas farineuses. Probablement trop sucrées et trop précieuses pour une grosse bolo!!

  • Le Jardin de V&eacut a écrit le 21 janvier 2008

    Curieuse je suis !Je pensse y gouter dès que je les trouverais ….Pas encore vu par chez moi , ou bien j’ai pas fait attention , mais y gouter pour avoir mon propre avis , je pensse cela intéressant !Peu être un peu plus tard dans la saison !!!Merci pour ton billet , très riche en infos et en commentaires !!!A Bientôt Vérone

  • Anne a écrit le 21 janvier 2008

    Merci Vérone. Si le sujet t’intéresse, j’ai fait un petit test comparatif sur le goût de plusieurs variétés de tomates. Le résultat est Ici (clic)

  • Anonyme a écrit le 13 février 2009

    je viens d’en acheter des KUMATO (drole de nom soidit en passant ,ça sent le JAPONAIS,hihi !)bon j’vas les goûter tt a l’heurej’en fais pousser ds mon jardin de residence secondaire et elles ne sont pas tellement meilleures qu au supermarché mais c’est l’été en pleine saison

  • Anne a écrit le 13 février 2009

    @ COmmentateur 38 : C’est vrai que le nom fait japonisant. Moi je ne les avais pas trouvées terrible. Tu nous diras ?

  • Abc ... des ingrédients : S et T | Papilles et Pupilles a écrit le 14 août 2010

    […] Tomates Kumato, tomates de bobos […]

  • tatie58 a écrit le 20 octobre 2010

    bonjour à toutes & tous,
    une tomate que j’adore en crudité et aussi je fais de la confiture avec un autre légumes,
    aussi en compote,pizza,et bien autres recettes,un pur délice,

  • Rod_cook (Rod) a écrit le 24 octobre 2010
  • david a écrit le 13 mars 2011

    pour qui a un petit jardin ou bien en pot le site a bookmarter http://semeurs.free.fr/wiki/index.php?title=Accue
    faite une recherche par variete en vous aidant

    du site http://tomodori.com au besoin

    a planter pour l’été,bon appetit

    a plus

    david

  • Anneclaire Labbe a écrit le 23 juin 2011

    Pour avoir gouté un grand nombre de variétés de tomates, qui de nos jours n’ont plus vraiment de gout… je trouve les kumato extras !!! ce qui leur rend le plus justice, une bonne tomate/mozza avec un peu de basilic frais ou une salade avocat/tomate. La photo de salade me laisse penser que les kumato utilisées étaient trop mures… la photo ou on les voit entière me parait étrange… Je consomme des kumato depuis un moment elles sont plus petites, plus foncées et bien moins brillantes !!! Pour ce qui est de les consommer cuites g jamais essayé 😉

  • Anneclaire Labbe a écrit le 23 juin 2011

    Pour avoir gouté un grand nombre de variétés de tomates, qui de nos jours n’ont plus vraiment de gout… je trouve les kumato extras !!! ce qui leur rend le plus justice, une bonne tomate/mozza avec un peu de basilic frais ou une salade avocat/tomate. La photo de salade me laisse penser que les kumato utilisées étaient trop mures… la photo ou on les voit entière me parait étrange… Je consomme des kumato depuis un moment elles sont plus petites, plus foncées et bien moins brillantes !!! Pour ce qui est de les consommer cuites g jamais essayé 😉

  • Rolland 84 a écrit le 21 septembre 2011

    je suis producteur de Kumato en provence. C’ est une très bonne tomate qui doit être consommée presque verte sur sa robe. Il faut une partie marron et une partie verte. Car elle est déjà mûre à l’ intérieur. Parmi toutes les variétés que je cultive c’ est ma préférée. Coupée en tranche (et pas en quartier) avec un simple filet d’ huile d’olive et du sel, de la mozza …. Cuite déshydratée au four ou à la provençale bien ratatinée c’ est exceptionnel.
    Rolland 84

  • Rolland 84 a écrit le 21 septembre 2011

    je suis producteur de Kumato en provence. C’ est une très bonne tomate qui doit être consommée presque verte sur sa robe. Il faut une partie marron et une partie verte. Car elle est déjà mûre à l’ intérieur. Parmi toutes les variétés que je cultive c’ est ma préférée. Coupée en tranche (et pas en quartier) avec un simple filet d’ huile d’olive et du sel, de la mozza …. Cuite déshydratée au four ou à la provençale bien ratatinée c’ est exceptionnel.
    Rolland 84

  • duduche62 a écrit le 11 octobre 2011

    Une tomate excellente, goûteuse, parfumée, un régal:)

  • duduche62 a écrit le 11 octobre 2011

    Une tomate excellente, goûteuse, parfumée, un régal:)

  • Amelie95 a écrit le 3 juin 2012

    bonjour,
    je voulais savoir où je pouvais trouver des graines de tomates kumato pour mon potager car impossible d’en trouver sur le net et en magasin.
    Merci

  • Tomates : oui mais lesquelles ? a écrit le 27 août 2012

    […] remets les tomates Kumato. Tout ce que j’avais à dire sur cette tomate (tomate de bobo) est ici […]

  • Maaurice a écrit le 5 février 2015

    Bonsoir.
    Je les achète au marché et j’en consomme, je ramasse des graines et les mets
    en terre tout de suite et 6 jours les plans sont nés…
    Je les mets en terre après les risque de gel et il produisent jusqu’au gel d’automne un plan m’a déjà donné 58 tomates.
    Merveilleuses tomates…

  • FB a écrit le 26 février 2015

    J’aime beaucoup la Noire de Crimée que je fais pousser au jardin. Cette année je vais pouvoir faire la différence car on m’a donné des graines.Ce qui s’achète dans les supermarchés n’a rien à voir comme les soit disant coeur de boeuf qui n’ont rien de vraies coeur de boeuf alors à voir en espérant que ce n’est pas des hybrides stériles.

  • Benkessas a écrit le 25 juin 2015

    Ce site semble bien professionnel lorsque l’on voit la kumato injuriée et les tomates savéol, soit dit en passant á 100% hybride et cultivées hors serre, plebiscitées. Oui je n’ai que 18 ans mais laissez moi vous dire qu’actuellement en stage en espagne dans une entreprise Horticole, la kumato est l’une des meilleures tomates qu’il existe aujourd’hui (bien sur chez les hybrides cultivées hors sol), si les notres en france sont fades c’est que pour que l’on puisse s’en délecter les pauvre cheries passent au frigo a mois de 12degrés et perdent ainsi toute leur qualité organoleptiques.
    Mais naturellement vous, en tant que français aussi idiots qu’endettés que nous somme vous préferez vous délecter des délicieuse coeurs de boeuf plastiques de Savéol et Rougeline qui sont françaises donc de qualité. Et bien étouffez vous donc avec,les tomates ne s’en porteront que mieux.
    Bien sur tout dépend des goûts de chacun, mais dire que les Savéol sont délicieuses est une plaisanterie de mauvais goût.
    Cultivez donc dans votre jardin ou votre terrasse et on verra bien si votre rendement vous permettra de nourrir ne serait ce que votre famille toute l’année, et alors vous comprendrez pourquoi les hybrides existent, parce qu’au mieux vos beaux marmots pourront gouter á une de vos tomates sur le plant, et le mildioux et toutes les autres maladies qui passeront par la se chargeront de manger les autres.
    Non je ne suis pas pour l’enrichissement de grosses boîtes suisses, mais juger une tomate aprés une seule dégustation je trouve ça assez limite pour des gens qui se veulent « connaisseurs· de la tomate.
    Avec beaucoup d’amour, au revoir

    • Anne a écrit le 25 juin 2015

      @Benkessas : Vous n’avez jamais lu le blog pour dire ça ^-^
      Ici je privilégie des produits de saison cultivés par des vrais producteurs et non par l’industrie agro alimentaire. Et quand je dis que les tomates saveol sont meilleurs que ces tomates là, c’est dire si celles si ne sont pas bonnes. A bon entendeur

      • Benkessas a écrit le 29 juin 2015

        Vous privilégiez des produits de saison j’en suis fort aise mais vous postez tout de même une critique sur une tomate « bobo » issue de l’industrie agroalimentaire alors faites donc un post sur une kumato d’un de vos ami jardinier.

      • Benkessas a écrit le 29 juin 2015

        De plus vous avez changé la partie de votre texte sur Savéol trés bien je vous aurais au moins fait prendre conscience de cela

  • Christophe Hanemann a écrit le 1 juillet 2015

    Eh bien moi j’ai un avis tout autre.
    Autant je détestais les tomates crues (à la limite les tomates cerises) car trop acides à mon goût, autant j’en mange deux de cette variété chaque jour depuis que le beau temps est installé.
    Je les choisis les plus foncées possible, coupées en tranches avec un peu de fleur de sel. Un délice.

  • longet pierre a écrit le 19 février 2016

    j’aimerai ,par curiosité!!!savoir ?? de tous ses commentaires,combien il y a de vrai jardiniers, pour incriminer certaines sortes de tomate.!!!!!venez chez moi a Gisors a partir du mois d’Aout et je vous ferai gouté plusieurs sortes de tomates et aussi la cumato qui n’est pas du tout une tomate de BOBO
    merci je vous attent .
    Gisors se trouve au Nord de Paris 70kms sur nl 15 entre Pontoise et Dieppe.

  • Scheidegger a écrit le 30 juin 2017

    Ne connaissant pas cette tomate Komato, j’ai voulu gouter. Heureusement que je n’ai pas vu les premiers commentaire car je serais passé devant sans en acheter. Franchement un délice. Pas besoin de grand assaisonnement. L’année prochaine j’essaye de trouver des pieds ou de la semence pour mettre au jardin.

  • anne-gaelle a écrit le 24 septembre 2017

    bonjour,
    pour avoir la chance de cultiver mes propres tomates non hybride il y a plein d’autres varietés plus proche de chez nous comme la nuit australe ou la prune noire avec un gout incomparable ! pas la peine de chercher loin!

  • Hubert a écrit le 26 juillet 2018

    Bonjour,
    J’ai acheté cette tomate il y a 3 ou 4 ans et j’en ai gardé les graines ; cultivées dans mon jardin et ramassées mures elles sont délicieuses et toutes les personnes qui les ont goûtées les préfèrent à toutes les autres ( j’en cultive une vingtaine de variétés . Leur goût peut surprendre , on a l’impression de croquer dans une prune un peu ferme . Le meilleur pour les déguster : les couper en 4 , un peu de sel et c’est tout.

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 600
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer