Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Allergies alimentaires

Blog et blogosphère Ma vie

Image Papilles et Pupilles - Allergique
Source : Allergie France – ASTER

Un sujet qui me tient à coeur …

Après les vacances, il existe un rite que connaissent bien tous les parents : la rentrée scolaire. Occasion de courir les magasins bondés, de remplir les innombrables fiches de renseignement, de répondre aux multiples demandes de formalités.
Quand, de plus, un enfant souffre d’allergie alimentaire, ses parents vont devoir s’assurer que le personnel de l’école va pouvoir le faire vivre dans un milieu sans risque pour lui. Pas facile effectivement de déjeuner à la cantine quand on est « sans » : sans arachide, sans œuf (ça, c’est la cas de mon fils), sans les fameuses PLV (rien à voir avec la Pub sur le Lieu de Vente, ce sont juste les Protéines de Lait de Vache), sans moutarde, sans gluten, sans noisettes etc…

Si certaines écoles prennent en charge ces enfants à la cantine, d’autres se font tirer l’oreille ! Alors que depuis une circulaire de novembre 1999, votre enfant a le droit d’apporter son panier repas à la cantine de l’école ! Il est également possible de mettre en place un P.A.I. (Projet d’Accueil Individualisé => L’une des pathologies les plus représentées parmi les PAI est l’allergie alimentaire, en deuxième position après l’asthme)

Aujourd’hui 8% des enfants doivent surveiller le contenu de leur assiette. Une explosion : le chiffre a doublé en 5 ans.

Allergies les plus courantes :

1. le blanc d’œuf
2. la cacahuète
3. le lait de vache
4. le poisson

Les scientifiques ne sont pas tous d’accord sur le pourquoi du comment mais ils s’accordent à dire que :

1. Une alimentation diversifiée très tôt chez un bébé peut provoquer des allergies car son organisme n’est pas prêt à assimiler tout type de nourriture. Le lait doit rester sa principale nourriture jusqu’à 4 mois. Un enfant nourri au sein a moins de chances de développer des allergies qu’un enfant nourri avec un lait de substitution.

Mon aînée ayant été allergique, je peux vous assurer que pour mon second la diversification alimentaire a été extrêmement tardive. Cela n’a pourtant pas empêché qu’il développe une allergie alimentaire à l’oeuf !

2. La nourriture que nous consommons actuellement est de plus en plus industrielle, et les composants des plats tout prêts sont plus complexes qu’un plat préparé à la maison. Par exemple, une purée du commerce contient des huiles végétales, des conservateurs, des additifs pour rehausser le goût, etc. : Une purée cuisinée à la maison contient de la pomme de terre, une noix de beurre, du sel et du poivre. L’organisme des enfants n’est pas préparé à assimiler une nourriture aussi ‘ complexe ‘.

Toujours est il qu’il y a encore beaucoup d’enfants qui sont diagnostiqués très tardivement d’après l’AFPRAL : Association Française pour la Prévention des Allergies. Toujours d’après eux : L’allergie de l’ enfant est souvent diagnostiquée tard, après des mois, voire des années de souffrances : toux persistante nocturne, eczéma qui démange très fort et qui fait pleurer, bronchiolites répétitives avant l’apparition des crises d’asthme… Le diagnostic de l’enfant allergique est encore aujourd’hui la première difficulté à laquelle les parents ont à faire face.

Une fois le diagnostic posé, le régime préconisé est celui de l’éviction totale de ou des aliments incriminés. Plus il y en a et plus c’est galère ! Heureusement des progrès sont faits notamment en matière d’étiquetage :

Depuis novembre 2004, de nouvelles réglementations en matière d’étiquetage des aliments ont été adoptées :

Ainsi, la liste des ingrédients doit maintenant être complète, notamment en ce qui concerne les produits ajoutés. Il n’y a plus de notion de seuil, comme c’était le cas auparavant (certains produits, s’ils ne dépassaient pas une certaine quantité, pouvaient ne pas préciser leur composition). En outre, 12 allergènes font l’objet d’un étiquetage obligatoire : gluten, crustacés, oeufs, poissons, arachide, soja, lait, noix, céleri, sésame, sulfites et moutarde. Seuls les lupins donc, ne font toujours pas partie de cette liste, malgré les demandes de l’Afssa. En matière d’étiquetage, les industriels ont jusqu’à novembre 2005 pour se mettre aux normes.
Certains industriels toutefois ne jouent pas le jeu et préfèrent mettre sur les emballages la mention ‘ peut contenir des traces de…. ‘ ! Pas évident de gérer tout cela pour les parents.

Des aides existent tout de même :

Pour les parents d’enfants allergiques graves, il est possible de bénéficier de l’Allocation de Présence Parentale. Vous pouvez cessez votre activité ou prendre un mi temps ou un temps partiel.

Pour info : Le site de la CAF. Vous pourrez y télécharger le dossier à faire remplir par un allergologue.

Sites pratiques : (cliquer sur le lien)

  • Allergique.org
  • Association française des polyallergiques
  • Allergienet
  • ABC Allergies
  • Association française des polyallergiques
  • Tout savoir sur le Projet d’Accueil Individualisé

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • COLETTE a écrit le 4 septembre 2005

    C’est vrai un gros handicap les allergies alimentaires chez les enfants .Mais je sais que certaines allergies peuvent aussi se déclarer lorsque l’on est adulte : les crevettes par exemple.

  • Anne a écrit le 4 septembre 2005

    Tu as raison Colette, les allergies peuvent se développer n’importe quand.

  • Megaralamèrpo a écrit le 4 septembre 2005

    J’ai une amie dont la fille a déclaré à 3 ans une maladie orpheline qui lui interdit toute consommation de sel; depuis elle prépare tout elle-même pour les repas à la maison et ceux à l’école… Pauvres gosses, et puis chapeau les parents aussi… Courage à tous ceux qui sont concernés…

  • Anonyme a écrit le 4 septembre 2005

    N’oubliez pas que les vaccinations très tot de tous les bébés est une des causes probables de ces nouvelles maladies que sont l’asthme et les allergies alimentaires. Alors informez vous sur toutes ces vaccinations successives et non necessaires que vous faites subir a vos enfants sans vous poser de questions.texmex

  • pocah a écrit le 4 septembre 2005

    Très intéressant ce post, j’ai beaucoup appris. Merci.J’avais des allergies au poisson quand j’étais gosse, mais ça s’est rétabli tout seul après l’âge de 5-6 ans :o) heureusement!! je peux tout manger maintenant.

  • AnneE a écrit le 5 septembre 2005

    Autour de moi plusieurs potes connaissent ce problème avec l’un de leur enfant ou les deux (ils me disent qu’il est plus facile de gérer le problème avec toute la fraterie, plutôt que l’un peut et pas l’autre) dont une vivant en Australie où visiblement nous avons de leçon à recevoir car il y a très longtemps que les étiquettes sont obligatoires et plusieurs marques existent pour ne pas être obligé de tout faire à la maison.D’ailleurs chez Monop (dans le mien !) il y a maintenant un rayon pour les produits spécifiques : pâtes, pain, cake, et bien d’autres trucs.Bon courage

  • Anne a écrit le 5 septembre 2005

    Merci AnneC’est vrai que je trouve chez Monop pas mal de choses notamment le fameux substitut d’oeuf bien pratique.http://kscades.free.fr/Photo%20divers%20substitut%20d%20oeuf%20P1010009.jpg

  • Anonyme a écrit le 5 septembre 2005

    Merci Anne pour toutes ces infos. C’est vrai que l’on parle peu de ce problème en France.Pascale alias Scally.

  • Tarzile a écrit le 17 septembre 2005

    Merci beaucoup pour ce billet. Ma fille a une allergie mortelle aux arachides, ainsi qu’à des graines, des noix et aux fruits de mer. De plus, elle est asthmatique.Ce qui me frappe, c’est ceci :Pour les parents d’enfants allergiques graves, il est possible de bénéficier de l’Allocation de Présence Parentale. Vous pouvez cessez votre activité ou prendre un mi temps ou un temps partiel.Vous vivez dans un pays extraordinaire. Ici, au Canada, l’allergie alimentaire a été reconnu comme étant un handicap. Nous avons eu droit à un crédit d’impôt. Puis le gouvernement nous l’a enlevé, car cela coûterait trop cher à l’État!!!! Et tout ce que nous devons faire pour que notre enfant vive en sécurité? Le temps passé dans la cuisine, le temps passé à faire les courses et à tout lire, les fruits et légumes hors de prix hors saison. J’arrête.Dans les écoles, il a fallu batailler ferme. Il y a 8 ans, nous avons écrit les règles. À la cantine, TOUS les allergènes de la famille des noix ont été bannis. Les oeufs y sont encore, mais les enfants allergiques ont droit à des desserts sans oeufs. Je dois dire que c’est une école privée où le personnel est à l’écoute de sa clientèle. Ce qui n’est pas le cas des écoles publiques.Vous savez qu’en Amérique, le beurre d’arachides est presque une religion. Le lobby de l’arachide est très très fort. Nous avons travaillé très fort pour que soit interdite la tartine de beurre d’arachides dans les classes. Pourquoi? Cette visqueuse substance colle partout. (Contrairement à un cerneau de noix ou à une amande ou à un kiwi.) Aux doigts, sur le pupitre, aux crayons, à la pâte à modeler. Et les petits se mettent les doigts dans la bouche et se lavent les mains disons, assez mal. Nous avons réussi. J’imagine que tu connais comment on peut remplacer les oeufs dans une recette. Comment trouves-tu les résultats?Bonne journée et courage à la Puce allergique.

  • Tarzile a écrit le 17 septembre 2005

    Les médecins y vont de leur hypothèse ici. Nous sommes tous très très propres. Nos enfants n’ont plus le rhume. Leur système immunitaire n’a plus d’ennemis. Donc, il tourne dans le vide. Lorsque se présente une substance nouvelle, il peut dérailler et la traiter comme un microbe.Pour ma part, je crois plutôt que tous cesproduits chimiques que nous avons ingurgité depuis notre enfance ont un rôle à jouer.T.

  • Anne a écrit le 17 septembre 2005

    Alors Tarzile pour remplacer les oeufs, j’utilise plusieurs petits trucs : => le substitut d’oeuf que j’achète dans les boutiques spécialisées : http://kscades.free.fr/Photo%20divers%20substitut%20d%20oeuf%20P1010009.jpgAu niveau résultat ça dépend des recettes. On va dire que ce n’est pas si mal pour un gâteau classique.Je remplace aussi l’oeuf par : => du yaourt=> des petits suisses=> 2 cuillers de fécule de maïs ou de fécule de pommes de terres=> du lait en poudre + un peu d’eau=> de la compote de pommesOn devient forcément créatifs. Quelque fois je l’enlève carrément sans le remplacer dans les cookies par exemple ou dans les sablés (je mets un peu de lait à ce moment).Et je sais qu on peut utiliser aussi du tofu soyeux (mais ça je n ai pas essayé)Je compatis forcément pour ta fille car l’arachide c’est encore plus difficile que l’oeuf car il y en a presque partout. Et comme tu dis en Amérique du nord, le sandwich avec le beurre de cacahuètes, il y en a partout. C’est difficile pour les parents d’enfants allergiques de faire comprendre aux autres parents le risque inhérent à cette (ces) allergie(s). Ils ne comprennent pas toujours qu’un simple contact avec un aliment peut provoquer un choc anaphylactique. Pour mon fils de 5 ans, pour tous les goûters d’anniversaire auxquels il est invité, il emmène ses gâteaux et j’avoue que je ne l autorise pas à aller partout car certains parents ne comprennent pas !Il faudrait informer sur ce sujet sensible qui concerne de + en + d’enfants. Pour mon fils, l’allergie est en train de passer. On espère que tout sera terminé l année prochaine. Mon aînée avait elle aussi eu des problèmes d’allergie puisqu’elle avait été intolérante au gluten. 3 ans de régime strict et beaucoup de chance lui ont permis de ne plus l’être.Pour l’arachide ? Y a t il un espoir que cela cesse ? ou une désensibilisation possible ?Bizzzzz

  • Anonyme a écrit le 20 juin 2007

    Bonjour,Mon fils de 2 ans et demi est allergique à l’oeuf, arachide, sésame, crabe, crevette, poisson, chien, chat, moutarde. Mon mari et moi travaillons à temps plein avec des horaires à rallonge. Le problème va se poser à la rentrée pour gérer ses repas à la cantine, les préparer la veille quand on rentre à 20h00, ça nous semble compliqué. La nounou ne pourra pas le récupérer le midi donc le panier repas va être obligatoire. J’ai donc lu sur ce site que l’on pouvait demander des temps partiels. Est ce que quelqu’un s’est vu refuser cet arrangement, est ce que les médecins acceptent facilement de signer un certificat médical?Merci pour vos réactions.

  • Anne a écrit le 20 juin 2007

    Bonjour, Là tu écris sur un blog et le sujet date de 2005, tu ne vas donc pas avoir de réponses. Surtout que depuis j’ai créé un blog spécifique aux allergies : Papilles et Pupilles allergiesJe ne peux pas te répondre personnellement car je n’ai pas cette expérience. Je te conseille plutôt de te rendre sur les forums spécialisés. Je te conseille celui de MamantoineForum de MamantoineJe suis sûre que tu trouveras là bas les infos dont tu as besoin.A bientôt

  • Bavardages | Papilles et Pupilles a écrit le 13 août 2010

    […] Allergies alimentaires […]

  • Tarte d'automne | Papilles et Pupilles a écrit le 15 août 2010

    […] Petit Papilles est allergique aux oeufs, je fais très souvent des tartes, dessert idéal dans ca cas de figure. Pas toujours facile en […]

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 000
followers
Pinterest
415 100
followers
Instagram
34 500
followers
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer