Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Pastrami, la poitrine de boeuf saumurée et épicée

Boeuf Photothèque Viandes et Poissons Produits et Ingrédients

Pastrami sandwich ©Young Sok Yun CC BY-NC-ND 2.0

Pastrami sandwich ©Young Sok Yun CC BY-NC-ND 2.0

Le pastrami est d’abord une façon de préparer de la viande. Comme classiquement il s’agit de viande de boeuf, le nom est passé du mode de préparation au produit lui même. Et donc on appelle également pastrami, la poitrine de boeuf saumurée, épicée, fumée, cuite.  En général, on la sert coupée en tranches fines dans un sandwich.

C’est une préparation peu connue en France mais si vous êtes allés outre atlantique peut être vous êtes-vous régalés d’un sandwich à la smoked meat chez Schwartz à Montreal ou d’un au Pastrami dans un délicatessen New Yorkais (le plus connu étant à mon avis Katz).

Chez Katz - New York ©Urbankayaker CC BY-SA 4.0

Chez Katz – New York ©Urbankayaker CC BY-SA 4.0

Schwartz, Katz, ces 2 noms ne vous disent peut être rien mais ce sont des institutions locales. Sachez d’ailleurs que la scène culte du film Quand Harry Rencontre Sally (je suis sûre que vous voyez de quelle scène je parle … 😀 ) a été tournée chez Katz, je dis cela je dis rien.

Bref, la différence entre la smoked meat et le pastrami (j’utilise sciemment le conditionnel) tient au fait que la smoked meat serait préparée à partir de poitrine de boeuf entière (parties maigre et grasse) alors que le pastrami n’utiliserait que la partie maigre de la poitrine. Mais amis des internets, je ne prendrais pas partie. Je tiens à la vie.

D’où vient le pastrami : les origines

Selon le magazine Taste, tout commence avec le pastirma, une préparation de boeuf séché, salé, et frotté avec des épices mise au point par les Turcs Ottomans. La viande (boeuf mais aussi chèvre et mouton) était ainsi conservée plus longtemps. Cette technique a suivi la route des épices pour arriver au XIXè siècle en Europe de l’Est, principalement en Roumanie qui l’adopte et son nom se transforme alors pastramă. Là-bas, on l’applique notamment à la viande d’oie. Et puis, de nombreux juifs roumains émigrent à New York et apportent avec eux cette recette. Comme l’oie n’est pas facile à trouver, le boeuf est utilisé et principalement la poitrine de boeuf car n’étant pas un morceau noble, elle est bon marché.

Au fil des années le nom pastramă devient pastrami. Une théorie avancée pour expliquer cette modification tient au fait que pastrami rime avec salami et que ces 2 produits étant vendus dans les mêmes délicatessens (épiceries fines), les gens se sont un peu emmêlés les pinceaux.

Quid de la méthode de préparation :

Elle a changé a changé au fil des siècles. J’ai lu qu’au tout début, la viande était placée dans des sacs disposés de chaque côté de la selle des chevaux. Elle était ainsi pressée grâce au frottement des jambes des cavaliers pendant la chevauchée. Toute une époque n’est-ce pas ?  😀

Aujourd’hui selon les pays, les personnes, le mode de préparation n’est pas tout à fait le même mais on peut dire en gros que le pastrami de boeuf que nous connaissons aujourd’hui est du boeuf qui a été mis à mariné pendant une bonne semaine dans une mélange de sel, de sucre et d’épices (coriandre, paprika, moutarde, poivre ,etc). Il est ensuite séché puis cuit et fumé (en même temps dans le four).

Pastrami ©Jazz Guy CC BY-NC-ND 2.0

Pastrami ©Jazz Guy CC BY-NC-ND 2.0

Tranché finement, accompagné de moutarde anglaise et placé entre 2 tranches de pain de mie ou de pain de seigle, c’est LE sandwich à découvrir.

Pastrami Katz ©Katz

Pastrami Katz ©Katz

Absolument succulent !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 16 mars 2021

    miam merci pour tous ces détails et précisions

    • Anne a écrit le 16 mars 2021

      Avec plaisir Barbara 🙂

  • jpmars a écrit le 18 mars 2021

    Bonjour,
    Merci pour votre recette mais connaissez vous la recette de la pastourma orientale?( ou bastourma, on dit les deux). Lorsque j’étais jeune, il y avait un épicier Grecs sur la place d’Aix à Marseille qui en vendait et elle était délicieuse. J’en ai trouvé chez MAYRIG à Marseille mais je la trouve trop fraîche .
    Sa recette me ferait extrêmement plaisir.
    Merci pour vos recettes, je ne me manifeste pas mais je les lis toutes.

    • Anne a écrit le 18 mars 2021

      Bonsoir

      Je ne connais pas du tout, désolée

  • Humdebut a écrit le 18 mars 2021

    Bonjour,
    Comment fait-on pour fumer ce met, dans un four ?
    Merci

    • Anne a écrit le 18 mars 2021

      Bonsoir

      Il faut un four spécial 🙂 Ou un fumoir

      • Humdebut a écrit le 18 mars 2021

        Merci !

  • myriam a écrit le 19 mars 2021

    Bonjour Anne
    On s’instruit et on apprend !!!!
    Encore une belle découverte!!
    Merci
    bises enjoy

  • Nonie a écrit le 19 mars 2021

    MERCIIIIIIIII Anne !!! J’adooooore le pastrami et j’ai traversé tout New-York pour aller le manger chez Katz ! Je ne me suis pas essayé à mimer Meg Ryan .. 🙂 🙂
    Alors donc merci parce que c’est quelque chose de succulent… Je n’en ai jamais trouvé ici en France… alors encore merci pour ce petit voyage !! en plus j’ai rajeuni de quelques années 🙂 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter

Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
251 000
followers
Pinterest
554 000
followers
Instagram
70 600
followers
Fermer