Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Huile d’olive : de la cueillette des olives à la mise en bouteille

Produits et Ingrédients Reportages

Huiles d'olive de France

Huiles d’olive de France

Nous avons tous de l’huile d’olive dans nos placards et nous l’utilisons tous dans nos recettes mais connaissiez-vous le chemin qui va de l’olive à l’huile ? C’est ce que je vous propose d’explorer aujourd’hui.

Tout commence par la récolte des olives, les olivades. Elle démarre en France juste après la fin des vendanges avec la récolte des olives tournantes c’est à dire en cours de mûrissement (dès le mois d’octobre) et se termine en décembre / janvier avec celle des olives noires. La date n’est pas choisie au hasard par chaque producteur. Elle est déterminée en fonction de la ou des variétés, du degré de maturité souhaité, et pour les bassins en AOP, en fonction du cahier des charges .

La cueillette des olives

C’est une récolte qui n’est pas facile. Déjà il y a la météo. Les ramasseurs ne peuvent travailler que par temps sec. Et ensuite, il y a la cueillette en tant que telle. Pendant très longtemps elle se faisait à la main ou par gaulage (utilisation d’une longue tige qui frappe la branche pour faire tomber les olives). Aujourd’hui cela existe encore (un bon cueilleur est capable de ramasser environ 8 kg d’olives par heure) mais divers outils plus ou moins mécanisés viennent en aide aux cueilleurs et diminuent ainsi la pénibilité du travail.

Oliviers

Oliviers

La récolte peut donc être aussi :

  • Semi-manuelle grâce à des peignes mécaniques ou des secoueurs de branches.
  • Mécanique grâce à des machines qui peignent les branches ou font vibrer le tronc de l’arbre ou par des machines adaptées (un peu comme des machines à vendanger pour vous donner une idée).

On utilise de grands filets tendus ou posés au sol pour recueillir les olives ainsi récoltées et éviter qu’elles ne s’abiment, c’est primordial. Celles-ci sont ensuite stockées dans des grandes caisses et apportées rapidement au moulin.

L’extraction de l’huile d’olive

Une fois au moulin, les feuilles et les brindilles éventuelles sont ôtées et les olives sont lavées. Elles sont ensuite broyées (peaux, pulpes et noyaux ensemble) afin d’obtenir une pâte. Ensuite on extrait à froid l’huile de cette pâte, soit par pression, soit par centrifugation. Il ne reste plus qu’à séparer par densité l’eau de l’huile et à filtrer. Les principes sont identiques depuis plus de 2 000 ans et les olives ne subissent aucun autre traitement que le lavage, le broyage, la centrifugation et la filtration. L’huile d’olive obtenue est un pur jus de fruit. Sachez qu’il faut 6 à 8 kg d’olives pour produire un litre d’huile d’olive et qu’un olivier produit, selon sa variété entre 20 et 80 kg d’olives.

L’huile obtenue est ensuite stockée dans un endroit frais et sec et dans des cuves en inox, afin d’éviter toute oxydation.

Olives

Olives

Pour les Huiles d’olive de France en AOP, l’huile est issue d’olives de variétés définies dans le cahier des charges, récoltées, cueillies et pressées dans un moulin situé sur le périmètre de l’AOP et toujours selon les critères du cahier des charges. C’est l’illustration du circuit court et de toute l’attention portée par les producteurs au produit tout au long de sa vie afin de proposer aux consommateurs une huile de à l’identité marquée et garantie.

Comment conserver l’huile d’olive

Bien que non périssable, l’huile d’olive est un produit fragile. Elle doit être soigneusement embouteillée et conservée. Le contenant idéal la protégera de la lumière (dans un placard ou dans un récipient opaque) et de l’air (récipient bouché). Une température stable tout au long du stockage (entre 15°C et 20°C) assurera également sa pérennité. Il peut arriver qu’en-dessous de 15°C, l’huile d’olive fige et que des traces blanches apparaissent. C’est un phénomène naturel sans aucune incidence sur sa qualité ou sur son goût. Il suffit simplement de la mettre quelques minutes à température ambiante pour faire disparaître les traces blanches.

Contrairement au vin, l’huile d’olive ne se bonifie pas avec le temps ! Pour préserver toutes ses caractéristiques organoleptiques, il est conseillé de la consommer dans le délai indiqué sur la bouteille et dans les 3 à 6 mois après son ouverture.

Voilà, vous savez tout ! Retrouvez ici toutes mes recettes utilisant de l’huile d’olive.

Oliviers ©Huiles et olives de France

Oliviers ©Huiles et olives de France

 

Écrit en collaboration avec les Huiles d’Olive de France

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 29 octobre 2020

    bonjour @Anne
    pour une fois tu ne m’apprends rien
    je l’ai même faite cette récolte (très modestement ;s’il fait froid t’as froid au doigt!! 🙂
    mon mari disait à la Ste Catherine l’huile est dans l’olive

    à la maison on en consomme de façon impressionnante
    j’arrête pas d’en acheter 🙂

    ps je lirai les articles des jours précédent s dès que possible #Caliméro
    …. en attendant bisous

    et bon courage à tous et toutes
    restez unis soudés responsables citoyen s

    et surtout confiants

    à bientôt

    • Anne a écrit le 29 octobre 2020

      Bon courage Barbara, je pense bien à toi <3

      • Barbara a écrit le 30 octobre 2020

        ♥♥♥je reviens bientôt ♥
        prends soin de toi

        • Anne a écrit le 30 octobre 2020

          Toi aussi Barbara <3

  • Catariege a écrit le 29 octobre 2020

    Merci Anne pour cet article bien instructif,

  • myriam a écrit le 30 octobre 2020

    Bonjour Anne
    Et barbara
    L’huile d’olive , c’est l’ huile que j’utilise le plus avec l’huile de noix…
    Patience et longueur de temps !!!
    Des bises et courage Barbara!!

    • Barbara a écrit le 30 octobre 2020

      merci bisous

    • Anne a écrit le 31 octobre 2020

      Coucou Myriam
      C’est vrai que c’est très bon. Et tu es dans LA région. J’en ai ramené du moulin de la Veyssière. C’est vraiment exellent.

  • Annie84 a écrit le 30 octobre 2020

    bonjour, très bien votre article sur l’huile d’olive, pour moi c’est celle de Nyons étant de la Provence. On est chauvin ou pas. A plus tard. Prenez soin de vous, a bientot.

    • Anne a écrit le 31 octobre 2020

      Merci Annie. Prenez soin de vous aussi <3

  • Maïté la basque a écrit le 30 octobre 2020

    Bonsoir Anne, merci pour cette découverte, pour ma part je suis une inconditionnelle de l’huile d’olive et ma préférence va vers les huiles crétoises. Je te souhaite une belle soirée et surtout un confinement sans trop de stress.
    Amicalement Maïté

    • Anne a écrit le 31 octobre 2020

      Coucou Maïté.

      C’est vrai qu’elles sont très bonnes et qu’il y a un vrai terroir. Mais j’essaie aussi d’acheter made in france 🙂 Surtout en ce moment.

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Haussmann Famille
Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
254 000
followers
Pinterest
554 700
followers
Instagram
71 300
followers
Fermer