Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Sirop de glucose-fructose, un produit à éviter

Alimentation et nutrition

Sirop de glucose fructose ©Zern Liew

Sirop de glucose fructose ©Zern Liew Shutterstock

La première fois que j’ai entendu parler de ce produit c’est il y a 11 ans en lisant le livre Toxic de William Reymond. J’y avais appris que le sirop de glucose fructose (HFCS en américain ou High fructose corn syrup) était un sirop de céréales (principalement du maïs génétiquement modifié), à haute teneur en fructose. Attention ce n’est pas un sirop de glucose ou un sirop de fructose mais un sirop de glucose-fructose (aussi appelé parfois isoglucose ou encore sirop de maïs à haute teneur en fructose)

Je vous en reparle aujourd’hui parce que j’ai l’impression que rien ne change. L’industrie agro alimentaire l’utilise à la place du sucre parce qu’il :

  • est moins cher que le sucre.
  • a un fort pouvoir sucrant (à quantité égale, il sucre plus que le sucre classique)
  • présente une texture liquide qui lui permet d’être facilement mélangé.
  • protège les aliments de la morsure du froid (il est ainsi fréquemment intégré aux aliments congelés, il évite la recristallisation de l’eau dans les glaces par exemple).
  • évite la recristallisation du sucre dans les bonbons.
  • empêche le dessèchement des gâteaux
  • etc

On le trouve donc dans énormément de produits que ce soit les sodas, les boissons pour sportifs,  les confitures, les bonbons, les glaces, le pain, le ketchup, les biscuits, les plats préparés etc. Regardez le contenu de votre placard, vous verrez, si vous avez des produits touts prêts, vous en trouverez.

Nourriture contenant du HFCS © Mr. Chuckles. shutterstock

Nourriture contenant du HFCS © Mr. Chuckles. shutterstock

Et c’est un produit à bannir ?

Pour sur.  C’est d’ailleurs un des seuls que que je bannis vraiment avec le dioxyde de titane dont je vous ai déjà parlé.  Voici ce qu’en disait William Reymond dans son livre :

Le sirop de fructose-glucose est un produit synthétique fabriqué à partir des excédents de maïs ou de blé. Le hic, c’est que son apparition a coïncidé avec la crise mondiale d’obésité. Non seulement ce « sirop » n’est pas assimilé par l’organisme, mais il contourne le sentiment de satiété de notre cerveau. En gros, notre cerveau ne le reconnaît pas et ne nous envoie pas de message de mise en garde lorsque nous le sur consommons. Des études démontrent aussi son rôle dans la formation du mauvais cholestérol.

Un produit à éviter.

Comme je le dis souvent, lisez les emballages et quand vous le voyez, fuyez autant que faire se peut.  Il y en a plein dans les biscuits, notamment les biscuits pour enfants. C’est DÉSOLANT, pour ne pas dire autre chose. Evitez les produits très transformés issus de l’industrie agro-alimentaires. C’est l’ajout de toutes ces doses quotidiennes qui n’est pas le top pour la santé de nos artères.

Un article du Point si cela vous intéresse : Alimentation, gare au sirop de glucose-fructose.

A lire absolument (il est sorti en format poche) : Toxic de William Reymond – Editions J’ai Lu – 7,80€

Faite-en bon usage !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Nouchkasuq a écrit le 23 juillet 2018

    Un TRES GRAND merci, Anne, de nous alerter sur les dangers de certains produits. Nous devons apprendre à lire TOUTES les étiquettes des produits mises en vente par les industriels de l’agro-alimentaire. D’ailleurs, ton site nous invite à cuisiner nous-même des produits frais. Tes recettes , toujours bien expliquées, nous aident à le faire.

  • Barbara a écrit le 23 juillet 2018

    oui!
    tout à fait
    je trouve qu’on en parle de plus en plus si (oui alors je regarde écoute les bonnes émissions :o) )mais c’est vrai qu’on attend les « répercutions « des industriels …. et là … comme tu dis y en a partout
    cela dit j’ai vu des produits avec affiché « sans sirop de glucose fructose » me semble t il
    mais peu :o(

    parlons en oui pour faire changer les choses

    par contre merci pour la différence sirop de glucose fructose / sirop de fructose seul justement je comprenais pas

    quant au dioxyde de titane je peux pas j’ai des médicaments qui en ont
    :o(
    mais je crois que certains labo cherchent des alternatives à cause de la médiatisation au niveau /Europe justement

    • Anne a écrit le 23 juillet 2018

      Oui des fois on n’a pas le choix. Je n’ai jamais vu sans sirop de glucose fructose, je ferai plus attention la prochaine fois

  • Dubois a écrit le 23 juillet 2018

    Merci pour ce renseignement, je ne connaissais pas la teneur de ce produit.
    Je cuisine un maximum, les plats préparés jamais chez moi.
    Je suis de la très ancienne école.
    J’ai toujours travaillé, mais dans les années 60,ça n’existait pas chez nous..
    Je vais surveiller la composition des biscuits secs, mais ils doivent tous en contenir.

    • Anne a écrit le 23 juillet 2018

      PAs forcément. Il y a des marques qui font bien leur boulot mais bon, d’autres c’est la cata.

  • alex a écrit le 23 juillet 2018

    oui, Anne !
    De toute façon, les aliments qui en contiennent sont plutôt mauvais au gou^t : il faut donc éduquer nos enfants aux bonnes choses (pas forcément plus cher, d’ailleurs) : faire un gâteau c’est de la farine, du sucre, des oeufs, du beurre – point barre
    Plus il y a d’additif, plus vite je passe mon chemin …

    • Anne a écrit le 23 juillet 2018

      et tu as bien raison

  • BOUZAGHOU a écrit le 23 juillet 2018

    Merci de tout coeur Anne! Je suis nouveau sur ta page et j’ai découvert beaucoup de choses que j’ignorais, je trouve votre blog très très intéressant, comme je suis agronome de profession, tous les sujets que tu traites m’inspirent énormément. Ces choses-là sont inévitables, les découvertes avancent et les lobbys agroalimentaire et pharmaceutique font de nous tout ce qu’ils veulent. Merci encore une fois pour ses informations!

    • Anne a écrit le 23 juillet 2018

      Merci 🙂 Cela me fait plaisir de partager

  • Lisbei a écrit le 23 juillet 2018

    Bonjour,
    merci de cet article intéressant, j’achète peu de produits contenant ce genre de saleté, et j’essaie de prendre des biscuits faits avec des produits simples comme du beurre, du sucre, des oeufs … et pas des succédanés … mais c’est loin d’être simple !
    On évitait déjà le dioxyde de titane au maximum (surtout dans les dentifrices !), l’huile de palme, on va rajouter celui-là à la liste !
    Bonne journée !

    • Anne a écrit le 23 juillet 2018

      Merci et bonne journée à toi aussi

  • Jeannine a écrit le 23 juillet 2018

    Un de plus qu’il ne faut pas avoir dans notre alimentation, surveillons bien les compositions de nos achats alimentaires
    Merci Anne de prendre soin de notre santé

  • myriam a écrit le 23 juillet 2018

    Bonjour Anne

    Merci de l’info: pour ma part,je n’achète rien de cuisiner.
    Je fais tout moi même et quand j’achète, j’achète du bio ou si non, je remplace tel produit par un autre plus sain.
    Plus la liste des ingrédients est longues , et plus, je fuie..
    Bises

    • Anne a écrit le 23 juillet 2018

      Tout pareil. Je t’embrasse Myriam. A bientôt

  • Valérie a écrit le 23 juillet 2018

    Un grand merci pour cet article. J’ai également lu Toxic lors de sa sortie et depuis je scrute les étiquettes pour détecter le sirop dénoncé et effectivement je trouve que les choses ne bougent pas. C’est très compliqué de l’éviter dans les goûters pour enfants par exemple !
    Il doit vraiment y avoir un lobbying important de l’industire agro-alimentaire et cela me désespère !!

    • Anne a écrit le 23 juillet 2018

      Oui, désespérant ;/

  • Christine a écrit le 23 juillet 2018

    Interressant, je ne connaissais pas le sirop de glucose avant que l’on m’offre une turbine pour faire les glaces. Je m’aperçois que dans beaucoup de recettes de glace, les cuisiniers mettent du sirop de glucose dans la préparation. Est-ce que le sirop de fructose glucose est identique au sirop de glucose ? Et par quoi peut on le remplacer pour éviter la cristallisation des glaces.
    Merci pour vos articles et vos recettes.
    Il n’y a pas longtemps que je vous suis, c’est par le biais du blog un déjeuner de soleil que j’ai fait la découverte de votre univers.
    A bientôt

    • Barbara a écrit le 24 juillet 2018

      bonne fête Christine !

    • Anne a écrit le 24 juillet 2018

      Bonjour Christine.
      Comme il est dit dans l’article le sirop de glucose-fructose n’est pas du sirop de glucose puisqu’il contient du fructose en plus. Les molécules de glucose sont transformées chimiquement en fructose. C’est ce sirop de glucose fructose qui n’est pas bon 🙂

  • Béananny69 a écrit le 24 juillet 2018

    Merci pour tout ces renseignements!! Et que penser du fructose tout court?? Ayant du diabète, j’en utilise de temps en temps à la place du sucre blanc!!

    • Anne a écrit le 24 juillet 2018

      Coucou
      Le fructose c’est complètement différent. Mais je n’ai pas de connaissance là dessus. Désolée

  • Nicole CHAPRON a écrit le 24 juillet 2018

    Merci pour cet article qui alerte sur le sirop de glucose-fructose : c’est affligeant. Et bien sûr on commence par les biscuits pour enfants…. pour que cela devienne une addiction. On doit être vigilant et essayer de préparer soi-même ses plats. Pour le dioxine de titane je l’ai découvert dans des articles de presse et constate que la plupart de dentifrices vendus en pharmacie et conseillés par les dentistes en contiennent. Il faut être de plus en plus sélectif…. mais face aux lobby…. c’est très difficile. Merci pour vos excellentes recettes.

  • Nath51 a écrit le 24 juillet 2018

    Merci beaucoup Anne pour cet article passionnant !
    Je consomme très peu de produits transformés et j’utilise l’application Yuka pour connaître la valeur nutritionnelle des aliments. Mais c’est parfois un vrai casse tête de manger de manière saine.
    Et ce qui devrait être un plaisir (choisir ce qu’on va manger) devient une galère !
    Alors encore merci pour tes articles et pour tes recettes. Quelques unes sont dans mon Best of !

    • Anne a écrit le 24 juillet 2018

      avec plaisir 🙂 Bises

  • alex a écrit le 24 juillet 2018

    mouais, alors, moi, l’appli yuka : je m’en méfie car elle semble accoquinée à des marques et surtout : elle ne prend pas en compte un principe fondamental en nutrition : à savoir : la quantité consommée donc c’est vraiment nul je trouve …
    Et puis, on est des omnivores donc le classsement des aliments en « bien » « pas bien » est totalement obsolète et erroné : en mangeant varié et en quantité raisonnable (grâce notamment à la pleine conscience, il n’y a pas d’utilité à bannir certains aliments et d’autres pas !)
    Enfin, ce n’est que mon avis …

    • Anne a écrit le 24 juillet 2018

      Bonjour Alex. C’est indicatif. Il n’y a que toi qui puisse faire le compte des quantités. Et il y a du bien et du pas bien pour moi, pas dans les produits bruts bien sur, mais dans ce que propose l’industrie alimentaire. Quand tu vois des biscuits faits avec du beurre et du sucre et d’autres avec du sirop de glucose fructose et de l’huile de palme, tu as clairement une différence. Et pareil pour le pain entre un pain fais en 30 minutes et un pain au levain fait en plusieurs jours. Et je ne parle pas du bio. Et que dire des additifs.
      Après je suis complètement de ton avis pour avoir une alimentation variée et en quantités raisonnables 🙂

  • Pascale a écrit le 25 juillet 2018

    Merci Anne de cet article super intéressant que je partage avec mon fils de 13 ans. J’engage tous vos lecteurs à cliquer en tête d’article sur  » Toxic de William Reymond » et à regarder son interview, c’était…édifiant !

    • Anne a écrit le 25 juillet 2018

      Oui, comme tu dis, édifiant

  • USIPA a écrit le 27 juillet 2018

    Bonjour Anne,

    Permettez-nous d’apporter quelques précisions à votre article, que nous avons lus avec intérêt.

    Le sirop de glucose-fructose n’est pas un “produit synthétique”, comme affirmé dans la citation que vous utilisez dans votre article, mais bien un ingrédient d’origine végétale issu du blé et du maïs. Qui plus est, le blé ou le maïs utilisé n’est, en Europe, pas génétiquement modifié.

    Les sirops de glucose-fructose font partie de la famille des sucres. En plus du goût sucré, ils apportent aux recettes de l’onctuosité, de la brillance, du moelleux…

    De plus, l’affirmation que le sirop de glucose-fructose n’est “pas assimilé par l’organisme, mais il contourne le sentiment de satiété de notre cerveau” n’est pas exacte. En effet, il est établi que le système digestif ne différencie pas le sucre (saccharose) et les sucres issus de l’amidon de céréales, tels que le sirop de glucose-fructose. Une fois ingérés, ils sont assimilés de la même façon.

    Rappelons aussi que le sucre tout comme le sirop de glucose-fructose sont des glucides simples. Ils apportent tous 4 kcal par gramme et sont considérés de la même façon dans les recommandations nutritionnelles.

    Alors que la proportion de fructose dans le sucre est fixe (50 % de fructose), la teneur en fructose du sirop de glucose-fructose est variable (20 à 30 % en France). Sachez que la consommation moyenne de fructose des français est estimée à 42g par jour par personne, dont seulement 2g proviennent du sirop de glucose-fructose. Or, en dessous de 50g/j, le fructose n’a pas d’effets délétère sur la santé (Fonds Français Alimentation Santé, 2014). Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir pour la santé.

    Si vous souhaitez en savoir plus sur les produits issus de l’amidonnerie, dont le sirop de glucose-fructose, nous vous conseillons de consulter http://www.leschampsdelamidon.fr.

    Cordialement.

    USIPA (Union des Syndicats des Industries des Produits Amylacés et de leurs dérivés)

  • françoise pernot a écrit le 28 juillet 2018

    Merci Anne pour ces informations qui s’avèrent capitales à connaitre et à comprendre.
    Je n’ai pas la compétence pour contrer ces « messieurs dames » de l’ USIPA , mais ils ne seraient malheureusement pas les premiers à soutenir que certains poisons nous sont bénéfiques…
    MONSANTO le premier se rachète régulièrement une bonne conduite alors qu’il envenime la planète …
    Françoise

  • Jul a écrit le 1 août 2018

    Bonjour Anne,
    je fais partie de ces gens qui lisent régulièrement vos recettes (bravo pour tout ce travail! mais qui ne commente jamais)
    Je me permets ceci dit une petite remarque car je me sens pour une fois assez légitime en tant que scientifique pour intervenir dans un tel « débat »… je précise pour ceux qui lisent que je ne travaille pas dans le domaine du glucose ou du fructose, ou de l’amidon, que sais je, bref aucun conflit d’intérêt (mais par ma formation et mon expérience, la nutrition ça me connait), je veux surtout pousser un cri d’alarme.

    Merci de ne pas prendre ce que je dis pour une attaque personnelle, je veux juste attirer votre attention sur plusieurs choses:
    1. William Reymond. Je n’ai rien contre ce monsieur personnellement mais un rapide « googlage » nous informe que c’est un journaliste qui s’intéresse apparemment à ce qui fait le buzz. Bush, la mafia, JFK… et maintenant nos assiettes- c’est bien à la mode aujourd’hui! Bref, quel légitimité a t’il? Quelle culture scientifique??? pourquoi l’écouter lui plutôt que des scientifiques et des médecins (et quelle est l’opinion de ces derniers à ce sujet??)

    2. en faisant ma petite enquête -parce diable, je n’étais pas au courant de tout ça…. j’ai trouvé des articles scientifiques qui parlent… du sirop à haute teneur en fructose. pas du sirop de glucose fructose. par ailleurs votre illustration au début est cohérente avec ceci : les bidons sont étiquetés « HFCS » (sirop de maïs à haute teneur en fructose). je n’ai vu qu’un poster de congrès en ligne parlant du glucose fructose… en association avec un régime riche en gras (30% de gras!)- sacré biais!

    Pour conclure car c’est déjà assez long, mes recherches rapides me laissent à penser qu’il faut éviter les produits avec du sirop à haute teneur en fructose surtout et manger très gras. Bref, le bon sens, mangez équilibré, mollo sur les chips, et ça devrait bien se passer ;).

    PS : quelques sources, sinon je ne peux me prétendre être scientifique ^^ :
    https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/1028415X.2018.1491151
    https://academic.oup.com/ajcn/article/79/4/537/4690128

    • Anne a écrit le 1 août 2018

      Bonjour Jul

      Merci pour le retour.

      Alors ce n’est pas du tout un livre récent. Le livre de William Reymond date de 2010 et ne s’intéresse pas qu’au sirop de glucose-fructose mais à toute la malbouffe. Son livre résulte de ses enquêtes, n’hésitez pas à le consulter.

      Ce qui est indiqué sur les emballages alimentaires c’est « sirop de glucose fructose ».

      OUi manger équilibré, tout à fait 🙂

  • Scro a écrit le 15 août 2018

    Je fais des bonds qd je vois des recettes de glaces maison indiquant de mettre du sirop de glucose: à quoi bon faire du maison pour y ajouter cette cochonnerie

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
419 000
followers
Instagram
37 200
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer