P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Aubergines : le b.a-ba

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Aubergines (c) iomis shutterstock

Aubergines (c) iomis shutterstock

Saviez-vous qu’une aubergine pesait 225 g en moyenne ?

Ca c’est une information qui risque de changer votre vie 😉 Née sur le continent indien, ce légume a traversé le monde avant de séduire les consommateurs européens, qui le sollicitent désormais dès le retour de l’été.

Sa couleur, sa taille et sa forme changent bien sur selon les variétés. La plus fréquente sur nos étals est l’aubergine violette, à la chair blanche et moelleuse, mais il existe aussi des variétés anciennes d’aubergines (clic) et des mini aubergines, les aubergines japonaises. Si vous fréquentez quelques marchés exotiques, vous pourrez voir des aubergines blanches, des aubergines jaunes ou encore des aubergines vertes rayées pour ne citer qu’elles.

En France, l’aubergine est l’un des légumes emblématiques des beaux jours et de la cuisine méditerranéenne. Sa pleine saison court de juin à septembre.

L’aubergine en quelques chiffres (source www.lesfruitsetlegumesfrais.com )

Production française : 23 832 tonnes essentiellement en Provence Alpes Côte d’Azur 29 %, Aquitaine 22 %
Consommation : En France, 800 g / personne / par an

Aubergines (c) CLS Design shutterstock

Aubergines (c) CLS Design shutterstock

Comment choisir et conserver les aubergines

L’aubergine doit avoir une peau lisse et brillante et elle doit être ferme sous vos doigts. Sa peau doit être sans tâches et le pédoncule doit être vert. Il est préférable d’acheter un légume de petit ou de moyen calibre : la chair n’en sera que meilleure, plus dense, et la cuisson plus homogène.

Pour la conserver pendant 4 ou 5 jours dans les meilleures conditions, entreposez-la dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Comment cuisiner l’aubergine

L’aubergine se consomme exclusivement cuite.  Vous pouvez la consommer avec la peau, dans ce cas, je vous conseille de privilégier plutôt des produits biologiques. L’avantage de laisser la peau tient en la limitation de l’absorption des corps gras dont la chair de l’aubergine est friande. De plus, c’est plus joli dans l’assiette 🙂

Le bonus :  Pour limiter l’absorption de graisse par la chair de l’aubergine, il existe deux autres solutions :

  • Pochez-la dans de l’eau bouillante salée pendant quelques minutes, puis séchez-la bien avant de les poêler.
  • Au lieu de mettre de l’huile directement dans la poêle, limitez l’apport de graisses en la badigeonnant directement sur une des faces de la tranche d’aubergine. Faites-la dorer 4 ou 5 minutes. Il restera assez d’huile dans la poêle pour faire dorer l’autre côté, pendant encore 4 ou 5 minutes.

Pour préparer vos aubergines : Lavez-les, ôtez le pédoncule puis ensuite préparez là selon la recette choisie. Vous pouvez la fendre en deux pour la griller au four, la détailler en dés, en tranches etc. J’ai lu que pour lui donner un délicieux goût fumé, il suffisait de la passer entière, plantée au bout d’une fourchette, au-dessus d’une flamme, pendant 3 minutes.

Aubergines dans le jardin (c) Denis and Yulia Pogostins shutterstock

Aubergines dans le jardin (c) Denis and Yulia Pogostins shutterstock

Quelques idées d’utilisation : 

Grillée au four, sautée au wok ou à la poêle, frite… L’aubergine révèle alors sa saveur qui escorte si bien les viandes blanches, les volailles et les poissons, seule ou en compagnie de tomates, de courgettes, de poivrons, d’oignons…

  • En tarte, façon Tatin, avec ou sans sa cousine la tomate.
  • Farcie, avec de la chair à saucisse ou de la viande hachée agrémentée d’oignons, de persil ou de menthe.
  • En moussaka, cette spécialité grecque gratinée qui lui doit tant, avec de la viande hachée de veau ou d’agneau.
  • En gratin, pour sublimer sa chair qui se marie si bien avec le fromage fondu ou en tian de légumes d’été.
  • En club sandwich, en garnissant à votre goût deux grandes tranches d’aubergine préalablement grillées au four.
  • En caviar, comme garniture ou en dips à savourer avec des gressins ou des bâtonnets de courgette crue.
  • Dans sa version sucrée, les Espagnols raffolent des berenjenas con miel, ces rondelles d’aubergine trempées dans de la pâte à beignets ou à tempura puis frites avant d’être nappées de miel ou de mélasse.

Cliquez ici pour découvrir toutes mes recettes avec des aubergines.

Bon appétit !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

S'inscrire à la
newsletter
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 300
followers
Pinterest
415 500
followers
Instagram
28 000
followers
Dernières heures au paradis avant un grand saut vers le nord ; vous pourrez continuer à suivre le #festivalbernardloiseau chez @lacuisinedemercotte ; je regrette de ne pouvoir rester plus longtemps ☉ ; c'était chouette #constanceculinary ❤
Bon appétit !
Hello from paradise ☉
Préparation des coeurs de palmiers @constancehotels ; on enlève l'écorce de l'arbre et ensuite on coupe, on tranche et on se régale #constanceculinary #festivalbernardloiseau Le palmiste (coeur de palmier) est l'un des ingrédients obligatoires du concours de cuisine @bernardloiseau où s'affrontent les chefs présents.
Sur le vif...
Fermer