P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Dans les coulisses d’un grand restaurant : Le Chapon Fin – Bordeaux

Bonnes adresses Reportages Restaurants

Le Chapon Fin - Bordeaux
Le Chapon Fin

Lundi soir, je me suis rendu au Chapon Fin, grand restaurant bordelais s’il en est (je n’ose pas dire une institution mais je le pense), invitée, comme beaucoup de personnes, à découvrir la nouvelle ambiance des lieux.

En effet tout a été complètement rénové cet été : La salle, mais aussi la cave et les cuisines ! La volonté de Nicolas Frion, le chef du Chapon fin était d’avoir un établissement cohérent sur l’ensemble des prestations : que la salle soit plus élégante, la cuisine plus ergonomique et la cave mise en valeur, tout ceci dans le but de redonner une dynamique à l’ensemble et de progresser.

J’ai trouvé tout à fait intéressante sa démarche de tirer tout vers le haut, pas seulement ce que les clients voient (la salle voire la cave) mais aussi ce qu’ils ne voient normalement pas, à savoir les cuisines. Pour lui la réussite d’un plat tient à 2 facteurs : 50% pour la qualité de la cuisine (le talent du chef et de son équipe), et 50% pour l’organisation de ladite cuisine. Une meilleure répartition des lieux, un meilleur confort de travail a obligatoirement une répercussion dans l’assiette. Il a, par exemple, choisi de ne plus avoir de gaz au profit de l’induction. Il explique qu’ainsi, les conditions de travail sont plus agréables parce qu’il ne fait pas 50°C dans la cuisine !

Le Chapon Fin - les cuisines

Toujours est-il qu’en visitant la cuisine, je me suis demandée comment c’était avant ! Elle m’a semblé minuscule pour les 7 personnes qui y officient 5 jours sur 7 !

Le Chapon Fin - les cuisines

Seule la partie pâtisserie m’a semblé gigantesque par rapport au reste :

Le chapon fin - la pâtisserie Le Chapin fin - La pâtisserie

Après la visite de la cuisine que j’ai trouvé passionnante, venons-en à la salle du restaurant :

La salle du Chapon Fin a ceci de particulier qu’elle est toute en rocaille. Difficile d’y toucher. Donc là, c’est tout ce qui est mobilier et art de la table qui a été renouvelé. Exit les fauteuils orange vif qui ont été remplacés par des chaises plus élégantes couleur chocolat. On trouve maintenant des tables rondes, une vaisselle plus ton sur ton …, c’est plus élégant ! Juste 2 photos pour que vous ayez une idée :

Le Chapon Fin Le Chapon Fin

Joli non ? Vu l’extravagance de la salle, je trouve sympa le côté sobre des tables.

Et puis enfin, tatatadam, la cave ! On descend un petit escalier :

Escalier

et waow :

la cave La Cave

Le Chapon fin a une cave de plus de 10 000 bouteilles ! Je ne sais pas si elles sont toutes entreposées ici mais cela laisse rêveur ! Nicolas Frion aimerait, dans l’avenir, pouvoir proposer aux clients de venir déguster des vins dans ce lieu assez magique, il faut bien l’avouer !

Vous pourrez le découvrir si vous venez prendre ici des cours de cuisine, car Nicolas Frion donne aussi des cours de cuisine ! Pour accéder à l’école, il faut traverser la cave ! Et vous pourrez assister à à une démonstration du chef :

Ecole de cuisine du Chapon fin Nicolas Frion

Et à part cela, qu’est ce qu’on a grignoté ? Des petits fours salés et évidemment du sucré :

macarons tarte au citron

Trop bon !

Le Chapon fin
5 rue Montesquieu
33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 79 10 10

Edit 2014 : Nicolas Frion a quitté le Chapon Fin.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • La cuisine des 3 soe a écrit le 9 octobre 2008

    Cette cuisine et ce labo, le bonheur absolu. Les macarons et les tartelettes avaient quels parfums ?

  • Edith a écrit le 9 octobre 2008

    Moi je change tout de suite ma cuisine pour celle là, génial le plan de cuisson !!!Bises

  • Pralines et Canel&ea a écrit le 9 octobre 2008

    Il y a quelques années, lorsque nous étions à Lyon, nous allions souvent au restaurant et en particulier dans de ‘bons restaurants’. Depuis que je suis en congé parental, le budget restaurants s’est beaucoup réduit mais je cuisine davantage. Est-ce que Le Chapon Fin vaut vraiment le coup, au-delà du fait que c’est une ‘institution’ ?

  • Mercotte a écrit le 9 octobre 2008

    oh oh des macarons qui me font de l’oeil !! Superbe et normal que le coin pâtisserie soit grand, c’est ce qui demande le plus de place…. Ah non? je suis influencée, j’ai tout faux? bon alors je sors !! bravo quand même !

  • Miss Gourmandise a écrit le 9 octobre 2008

    ça a l’air super!! fallait m’inviter moi aussi:(( j aurai fait spécialement le déplacement:p

  • Anne a écrit le 9 octobre 2008

    @ La cuisine des 3 soeurs : Pour le macaron, je n’ai pas identifié et pour le reste, je ne sais pas je n’ai pas goûté. J’ai surtout grignoté du salé ;)@ Edith : Sur que cela fait rêver@ Pralines et canelés : En fait le restaurant à connu un âge d’or. C’était le centre de l’activité culturelle de Bordeaux. Toulouse Lautrec, Alphonse 13, Edouard 7 ou Clémenceau y sont venus manger. Ensuite il y a eu plusieurs périodes, plus ou moins glorieuses. Depuis 2003, c’est Nicolas Frion qui est aux fourneaux. Je n’y suis allée qu’une fois, il y a deux ans avec mon mari pour notre anniversaire de mariage). J’avais trouvé la cuisine de Nicolas Frion très inspirée, un mélange de classicisme et de modernité. J’avais aussi eu la chance d’assister à des ateliers du goût organisés par Patrick et Ségolène où il intervenait et je l’avais trouvé fantastique.

  • Anne a écrit le 9 octobre 2008

    @ Mercotte : vouiiiiiiii tu es influencée ;)@ Miss Gourmandises : Il y avait beaucoup de monde 😉

  • bleck a écrit le 9 octobre 2008

    Une institution… C’est sûr ! Un lieu curieux et probablement ‘inspiré’ et ‘exotique’… je le crois ! Mais c’est pas mon truc… un tantinet ‘guidé’ pour ma pomme…Pour le coup de la table de cuisson j’ai eu l’occase de visiter un restaurant magnifique à Agen et le chef m’a montré sa plaque à induction absolument géniale (sur une petite surface il y avait plusieurs plans trés légèrement inclinés’ ce qui permettait de cuire en même temps plusieurs produits et sans mélanger les saveurs… Mouais… je ne suis pas clair du tout, du tout ! Mais c’était ‘achement bien !Bleck

  • Anne a écrit le 9 octobre 2008

    @ Bleck : Je te comprends ; en fait c’est un endroit assez feutré où les gens parlent doucement et où j’ai peur d’échapper ma serviette ou de renverser mon verre ! Mais, une fois de temps en temps, j’apprécie aussic cette ambiance un peu compassée et désuète.C’était chez Biasiolo à Agen ?

  • Hopie a écrit le 9 octobre 2008

    Ca t’as donné des idées pour ta cuisine ? 😉 Je voudrais être à Bordeaux pour tester le restaurant !

  • bleck a écrit le 9 octobre 2008

    Je pense à un truc Anne ? En ces grand temps de difficulté dans la vente d’immobilier tu sais que tu pourrais te faire rémunérer par le syndicat des agences immobilières ainsi que par le ministère du tourisme, celui des anciens combattants et le conseil général et par les entreprises de déménagement ainsi que par les marchands de produits d’emballage… en effet, j’ai comptabilisé depuis le début de l’année et uniquement sur ton blog : 277 fois la mention – ‘… ah, si j’habitais à Bordeaux…’ – C’est déjà fait ! Je n’ai rien dit, alors…Non, il ne s’agit pas de Biasiolo.Bleck

  • Anne-Flore a écrit le 10 octobre 2008

    ca donne drolement envie!! et en plus ya des cours de cuisine!! je ne voudrais y etre que pour le dessert ‘ Variation de chocolat, sorbet chocolat blanc et sa sucette.’ j’en salive devant mon écran!!

  • Anonyme a écrit le 10 octobre 2008

    Tu me feras revisiter Chapon Fin. Pas la cuisine, hein? La mienne me suffit.Maloud

  • ManueB a écrit le 10 octobre 2008

    Tous ces beaux restaurants à Bordeaux et ses belles places, me donnent très envie, un jour, d’aller visiter cette magnifique ville !Manue

  • Stéphanie a écrit le 10 octobre 2008

    Super cette visite en coulisses, cela me donne envie d’y retourner 🙂

  • Anne a écrit le 10 octobre 2008

    @ Hopie : non quand même pas ; C’est un peu trop pro pour ma petite cuisine ;)@ Bleck : hihihi, je vais demander des subventions 😉 Je me plais tellement à Bordeaux !@ Anne-Flore : Nicolas Frion est en plus très abordable, très simple ; il ne fait pas partie des cuisiniers ‘rock star’ ;)@ Maloud : rha, j’aimerais bien !@ ManueB : viens, viens et surtout fais moi signe !@ Stéphanie : merci ; moi aussi cela m’a donné envie d’y retourner. 😉

  • zabooarticadre a écrit le 12 octobre 2008

    Quelle chance !

  • […] Dans les coulisses d’un grand restaurant – Le Chapon Fin, Bordeaux […]

  • Bavardages | Papilles et Pupilles a écrit le 16 août 2010

    […] Dans les coulisses d’un grand restaurant – Le Chapon Fin, Bordeaux […]

  • seti2m a écrit le 3 décembre 2010

    Hélas, je trouve que la cuisine a baissé d’un niveau. Il y a quelques années, il y avait plus d’inventivité lorsque le chef est arrivé. Depuis on dirait qu’il a voulu adapter sa cuisine aux bordelais plutôt que convaincre les bordelais d’aimer sa cuisine.

    Sinon encore bravo pour tes reportages !

  • […] bravo à tous les candidats sélectionnés ! Les 2 chefs présents dans le jury, Nicolas Frion du Chapon fin et Nicolas Magie de La Cape, étaient eux aussi impressionnés. Ils ont dit aux finalistes que […]

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Au menu de Février :
- On lit les étiquettes
- Les crêpes
- Les plats mijotés et les agrumes
Découvrir l'édito de février
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 000
followers
Instagram
32 900
followers
North end, Boston
Skyline - Boston
Il est revenu le temps des mimosas
Souvenirs d'enfance
Sur le vif...
Fermer