P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Gingembre

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Si je vous montrais cette photo et vous demandais ce que c’est, m’auriez-vous répondu du gingembre ?

Jeune racine de gingembre (c) Sakarin Sawasdinaka shutterstock

Jeune racine de gingembre (c) Sakarin Sawasdinaka shutterstock

Et pourtant quand il est jeune, c’est à cela qu’il ressemble. Je n’en ai jamais vu du comme ça en Europe. Nous avons plus l’habitude de voir sa racine plus vieille et plus sèche :

Gingembre (c) Man-wah Leung CC BY-NC-SA 2.0

Gingembre (c) Man-wah Leung CC BY-NC-SA 2.0

Le gingembre est un rhizome et est utilisé à la fois pour ses vertus culinaires et médicinales depuis la nuit des temps. C’est l’un des aliments de base de la cuisine asiatique. Il assaisonne aussi bien des plats sucrés que salés. Sa saveur est à la fois poivrée et citronnée, légèrement piquante. Je l’adore.

Pour utiliser le gingembre frais en cuisine, il suffit de le peler puis ensuite au choix de le râper, de le trancher, de le couper finement ou de le hacher.

On trouve également du gingembre en poudre et du gingembre confit, les deux délicieux pour la pâtisserie.

Gingembres frais, poudre et confit (c) Voyagerix shutterstock

Gingembres frais, poudre et confit (c) Voyagerix shutterstock

Et puis, vous le connaissez certainement parce qu’il accompagne les sushis, c’est le gingembre mariné :

Gingembre mariné (c) mama_mia shutterstock

Gingembre mariné (c) mama_mia shutterstock

Des recettes :

Quelques conseils de Frédéric de l’Atelier des chefs de Bordeaux concernant l’utilisation du gingembre :

Pour simplifier, le gingembre doit être utilisé comme tous les produits puissants et piquants. Il faut le tailler ou le râper finement si on le consomme cru ou dans des préparations à cuisson courte, et l’émincer ou tailler grossièrement pour des cuissons longues. Par exemple il faudra le râper dans une raviole, sur un morceau de poisson ou dans un cocktail alors qu’il faudra le couper grossièrement pour l’ infuser dans un sirop ou l’émincer pour le confire.

Arrive-t-il qu’on le consomme taillé plus grossièrement ?

Oui, on peut également le déguster en morceaux plus gros si on le fait blanchir plusieurs fois afin d’enlever la puissance sans enlever les parfums.

Peux-tu nous dire à quel moment devons-nous l’incorporer dans un plat ? Est-ce au début, à la fin ?

Comme l’ail, l’intensité de sa saveur change selon le moment où on l’incorpore durant la cuisson. Elle atteindra son maximum si on ajoute le gingembre en fin de cuisson et sera plus discrète s’il est intégré en début de cuisson.

Aurais-tu une astuce de chef à nous transmettre ?

Oui, le plus du chef (façon grand mère) : Pour atténuer les nausées matinales ou le mal des voyages, peler et râper dans un tasse 1 cm de racine de gingembre ; couvrir d’eau bouillante et laisser reposer 10 minutes ; filtrer puis ajouter une cuillère à café de miel. A boire par petites gorgées.

Merci Fred !

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...
Fermer