Les fraises : De la serre à l’assiette au coeur du Lot et Garonne 2/2

La semaine dernière je vous ai raconté la visite des serres de fraises chez Mr et Mme Zanuttigh à Damazan dans le Lot et Garonne. Pour mémoire, les fraises sont cultivées sous serre dans un jardin suspendu :

Fraises dans jardin suspendu

Fraises dans jardin suspendu

Elles sont ensuite cueillies et mises en barquettes.

Fraises gariguettes

Fraises gariguettes

Puis direction le site de conditionnement et d’expédition, ici la SACFEL à Aiguillon dans le Lot et Garonne. Après déchargement des fraises, une agréeuse contrôle la quantité et la qualité des lots et saisit un bon d’apport.

Traçabilité des lots

Traçabilité des lots

Une note d’agréage leur est attribuée selon une grille commune à la fraise du Lot et Garonne. Cette note permet notamment d’établir le bon de rémunération du producteur et d’orienter le lot selon les clients. Tu auras compris que plus la fraise est belle, rouge, avec un bon taux de sucre et mieux tu es payé.

L’agréage réalisé, les barquettes de fraises sont mises en chambre froide (entre 6 et 8°C). Il ne faut pas que cela soit plus froid pour ne pas perdre les qualités organoleptiques.

Fraises dans la chambre froide

Fraises dans la chambre froide

Elles sont ensuite déposées sur la chaine de conditionnement :


Début de la chaîne de conditionnement par Papilles

Elles sont pesées pour écarter celles où il y a trop de fraises ou celles où il n’y en a pas assez. Ce sera régularisé. Ensuite, les barquettes sont filmées. Bien équipée, la station dispose d’une couvercleuse automatique et de quatre lignes de filmage (85 à 90% des fraises sont filmées).


Les barquettes sont filmées par Papilles

En attendant leur expédition vers la GMS (98%) ou les grossistes (2%), les fraises sont stockées en chambres froides, mais jamais pour longtemps, car aucune barquette n’entre dans le process de conditionnement s’il n’y a pas eu de commande au préalable.

Il ne restera plus qu’à acheter et à croquer :

Il ne reste plus qu'à croquer

Il ne reste plus qu'à croquer

Enjoy !

Tags : ,
  • Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Autres Services
Commentaires
  1. En serre ou hors sol, ça ne vaudra jamais la bonne fraise plein champs qui a muri sous le soleil.

    #1 - Isabelle de Castelnau le 23 avril 2012 Répondre
    • ah celle là, c’est celle de la maison, mais tu ne la trouveras jamais en vente ;)

      #2 - Anne le 23 avril 2012 Répondre
  2. Merci Anne pour la suite de ce reportage.

    #3 - Cécile le 23 avril 2012 Répondre
  3. Merci Anne pour ce nouveau reportage.Très intéressant,il nous réconcilie avec les fraises,et nous comprenons mieux leur cheminement.

    #5 - Flores le 23 avril 2012 Répondre
  4. Merci Anne pour ce mini reportage sur mon Lot et Garonne natal et ses fraises! Je vais de ce pas envoyer tes articles à ma petite maman, agréeuse aussi dans le 47! Saludos!

    #7 - Qmmf le 24 avril 2012 Répondre
  5. merci pour ce reportage, mais les fraises, ce n est pas encore la saison… un peu de patience

    #9 - Patoche75 le 28 avril 2012 Répondre
    • Je crois que tu n’as pas du lire le premier billet de cette série ;)

      #10 - Anne le 28 avril 2012 Répondre
  6. Bonjour a tous a tous  je suis d’Algérie et je cherche de plus ample
    d’information concernant la production de fraise sous serre en hors sol.
     merci pour ce reportage que je trouve très enrichissant et très intéressant , cela me donne envie et m’encourage a me lancer dans ce projet ..pouvez m’aider . merci .

    #11 - Mr El gharbi le 12 août 2012 Répondre

Laisser un commentaire


Sur Hellocoton
  1. Auroreborealeenliberte

    miam miam miam !!!

    #HC - Auroreborealeenliberte le 25 avril 2012, à 13:50
  2. papilles

    :)

    #HC - papilles le 26 avril 2012, à 15:30