Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Knack d’Alsace : la vraie saucisse de Strasbourg

Photothèque Viandes et Poissons Produits et Ingrédients

Knacks d'or 2014 - Maison Burg

Knacks d’or 2014 – Maison Burg

Si je vous dis saucisse de Strasbourg, le premier réflexe est souvent de penser aux saucisses industrielles popularisées par la Grande Distribution dont l’intérêt culinaire ne saute pas particulièrement aux yeux.  C’est d’ailleurs pour cela que l’IGP déposée en 2014 par les professionnels n’a pas porté le nom de saucisse de Strasbourg mais de Knack d’Alsace.

A la découverte de la VRAIE Knack d’Alsace : Composition de la saucisse de Strasbourg

La vraie knack d’Alsace, dont l’origine remonte au XVIe siècle, est une saucisse de Strasbourg (sic) à pâte fine cuite composée de viande maigre et gras de porc découenné, de viande de boeuf et d’un mélange d’épices, embossée dans un boyau naturel de mouton (et non un film synthétique en cellulose). Sa composition doit contenir au minimum 70% de viande (dont minimum 7% de boeuf et 30% de porc).  Elle ne doit pas comporter de Viande Séparée Mécaniquement (V.S.M.), ni de rajout de couenne.

Pour ceux qui l’ignorent, la Viande Séparée Mécaniquement est une pâte obtenue en broyant les carcasses des volailles, les cartilages, les peaux … Cela sert à faire certaines saucisses de Strasbourg industrielles, des nuggets (tout aussi industriels) etc. . On ne peut pas dire que cela représente un gros intérêt gustatif ou nutritionnel …. Et là, on pourrait reprendre la célèbre citation d’Otto von Bismark qui disait que « Les lois sont comme les saucisses. C’est mieux de ne pas voir leur préparation. » ?  😀

Bref, dans les VRAIES saucisses de Strasbourg, il n’y en a pas, c’est interdit. Choisissez donc la bien, que ce soit chez un charcutier ou au supermarché. Comme toujours, lisez les compositions. Et aidez-vous aux labels de qualité.

Cette knack d’Alsace de forme légèrement incurvée, présente une longueur de 2 à 30 cm et un diamètre de 20 à 28 mm. Sa texture est souple, lisse et le boyau est bien tendu. L’enveloppe de la « Knack d’Alsace » a une couleur :

  • Soit brunâtre homogène dans le cas où elle est seulement fumée
  • Soit rose à orangée : après fumage, la « Knack d’Alsace » peut faire l’objet d’une coloration par des colorants naturels ou issus de matières premières naturelles.

A la coupe, la « Knack d’Alsace » présente une pâte rose claire, de texture ferme et élastique. En bouche, elle est craquante sous la dent, on parle de « knackant ». Le fumage naturel lui confère un goût délicat de fumé

Comment sont fabriquées les knacks d’Alsace :

Les viandes sélectionnées sont d’abord hachées. Viennent ensuite différentes opérations :

  • le cutterage : action de transformer les morceaux de viande en pâtes fines,
  • l’embossage : action de mettre la viande dans le boyau,
  • le fumage : à chaud au bois de hêtre (sciure, copeaux, bûches ou éclats).
  • La cuisson,
  • Le refroidissement.

Pour bénéficier de l’IGP, elles doivent être réalisées dans l’aire géographique à savoir l’Alsace.

Knacks ©Corporation des Bouchers Charcutiers Traiteurs du Bas Rhin

Knacks ©Corporation des Bouchers Charcutiers Traiteurs du Bas Rhin

 

Comment cuire la saucisse de Strasbourg

Elle est déjà cuite, on ne va parler que de réchauffage. Plongez-la 5 à 10 minutes dans une eau frémissante (pas de grosse ébullition sinon elle risque d’éclater). Elle se mange chaude ou froide. Elle est bien sûr l’un des ingrédients indispensables de la choucroute Alsacienne mais vous pouvez aussi l’incorporer dans des salades (avec des pommes de terre), l’utiliser pour préparer des hotdogs, ou en garnir une pâte feuilletée pour l’apéro. La moutarde ou une sauce au raifort l’accompagne très bien.

On peut aussi les cuire à le poêle ou au BBQ.

 

L’info épate belle-mère

Le nom de knack provient du bruit caractéristique de la saucisse quand on la casse ou quand on la croque. Une prouesse qui n’est rendue possible que lorsqu’elle est parfaitement cuite. Cela vient du verbe allemand, knacken (claquer).

Dernière petite info : La fédération des bouchers charcutiers d’Alsace attribue chaque année le très prestigieux trophée de la « Knack d’Or » qui consacre l’artisan le plus talentueux dans ce domaine.

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 18 janvier 2021

    j’ai vu une fois un reportage à la télé sans doute sur France 5 et depuis je ne prends plus que la vraie et RIEN à voir (comme le boudin de Rethel pour le boudin blanc ou l’andouillette de Troyes pour l’andouillette coucou @Jeannine)

    fine ,bonne et la forme incurvée et le knack ! juste parfaite dans tous les usages que tu as précisés + en accompagnement d’une purée 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
242 000
followers
Pinterest
551 000
followers
Instagram
67 400
followers
Fermer