Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Les lentilles vertes du Berry

France Produits et Ingrédients Reportages Voyages

Lentilles vertes du Berry

Lentilles vertes du Berry

Si je vous dis lentilles vertes, peut être allez-vous d’abord me parler de celle du Puy avant celle du Berry. Celle dernière n’est en effet pas encore aussi connue que la première malgré des quantités produites quasiment identiques. Au niveau botanique, il s’agit de la même variété appelée Anicia. La différence entre les deux va tenir en deux mots : Le terroir.

La culture de la lentille était à son apogée dans le Berry durant les années 80. On en cultivait alors 7500 hectares mais la rentabilité diminuant, elle a été quasiment abandonnée au profit de céréales. Elle a été sauvée par la volonté de certains producteurs et aujourd’hui, le Berry produit autant que le Puy.

Cette lentille verte du Berry bénéficie d’un label rouge (premier légume sec à obtenir la distinction en 1996) et d’une IGP (Indication Géographique Protégée) obtenue en 1998. On ne peut la cultiver que dans 49 communes, 44 situées dans le département de l’Indre et 5 situées dans le département du Cher. Les terres argilo-calcaires caillouteuses et le climat de la Champagne berrichonne sont les deux éléments clés qui assurent toutes ses qualités à ce caviar vert. Les quantités agricoles dédiées à cette production sont en augmentation chaque année.

Comment poussent les lentilles vertes du Berry

  • Courant mars, c’est la période des semis.
  • En mai-juin, les fleurs éclosent. Elles sont toutes petites, blanches.
  • Fin juin apparaissent les gousses (comptez 1 à 2 lentilles par gousse).
  • De mi juillet à fin juillet : C’est la récolte à la moissonneuse-batteuse.

Une fois récoltées les lentilles sont amenées à des centres de stockage.  A réception elles sont pesées, identifiées et débarrassées des plus gros déchets. Elles sont ensuite triées et ce, de nombreuses fois.

  • On trie les lentilles par taille : Pour répondre au cahier des charges, la lentille verte du Berry doit avoir un diamètre compris entre 4 et 6 millimètres.
  • Le tri alvéolaire : il permet d’enlever d’une part les graines longues type blé, orge, qui ont pu se mélanger avec les lentilles et aussi d’autre part des petits cailloux. Les lentilles font plusieurs passages.
  • Puis vient la table densimétrique : Ici on ôte les lentilles les plus lourdes et les plus légères.

Et … On recommence. Ce sont ces différents tris qui donneront la qualité optimale. Il ne restera plus qu’à emballer.

Quelle est la spécificité des lentilles vertes du Berry ?

Elle est vendue dans son année de récolte, seul légume sec à avoir cette caractéristique. C’est l’une des obligations liées au Label Rouge et à l’IGP. La nouvelle récolte est mise sur le marché, dès mi-septembre de l’année et jusqu’à août de l’année d’après.

Lentilles vertes du Berry

Lentilles vertes du Berry

Comment conserver les lentilles vertes du Berry

Une fois achetées (grandes surfaces, épiceries fines, internet …) vous pouvez les conserver dans leur sachet qu’il soit en toile, plastique ou dans leur étui en carton ou bien utiliser une boîte de rangement en verre. Conservez-les ensuite plutôt dans un placard, elles n’aiment guère la lumière, ni l’humidité. Elles pourraient changer de couleur et devenir rouges. La Lentille Verte du Berry a une DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) de 2 ans

Comment cuire les lentilles vertes du Berry

Je vous donne la méthode donnée par Laurent Cordaillat, producteur de lentilles. Il l’a apprise de sa maman et son originalité tient en une double cuisson. Vous mettez les lentilles (comptez 60 g par personne) dans un gros volume d’eau froide. Portez à ébullition, puis, dès qu’elle est atteinte, égouttez-les lentilles, rincez-les et refroidissez-les. Ceci permet de les nettoyer.

Ensuite, on les remet dans l’eau froide avec une garniture aromatique (oignon piqué de clou de girofles, carotte, thym, laurier ..) et on porte à nouveau à ébullition. Maintenant on laisse cuire à frémissement pendant 25 minutes environ. Egouttez et consommez froid ou chaud. Elles se marient très bien avec les échalotes, les lardons, la truffe, le foie gras etc.

Une recette : Salade de lentilles du Berry

Il existe aussi de la farine de lentilles vertes du Berry, et pour tout savoir, je vous renvoie à mon article : Farine de lentilles vertes du Berry

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 23 septembre 2020

    merci pour toutes ces infos

    • Anne a écrit le 23 septembre 2020

      Avec plaisir Barbara

  • Simone a écrit le 23 septembre 2020

    Merci pour ces conseils, je ne prenais jamais de lentilles car je ne savais pas comment les cuire.

    • Anne a écrit le 23 septembre 2020

      C’est super bon 🙂

  • annie35 a écrit le 23 septembre 2020

    Merci une fois de plus pour le superbe reportage ! Je note aussi l’astuce de cuisson. On aime beaucoup les lentilles, je vais donc refaire le plein de recettes pour en profiter, l’automne est là ….

    • Anne a écrit le 23 septembre 2020

      Merci aussi Annie 🙂 bises

  • myriam a écrit le 23 septembre 2020

    Bonjour Anne
    Toujours d’aussi complet reportage !!!
    Merci!
    Je regarderai si je trouve des lentilles vertes du Berry.
    Jusquà présent, je ne trouvai que celle du puy!
    Mais je ne demande qu’à essayer…
    bises
    belle semaine

    • Anne a écrit le 23 septembre 2020

      Les 2 sont excellentes 🙂 Après c’est le terroir. Il faudrait faire une dégustation comparative 🙂

    • Claudine a écrit le 24 septembre 2020

      J’en ai trouvé chez Super U

  • my ky a écrit le 23 septembre 2020

    Hello les copinautes,
    Je découvre les lentilles du Berry, ici on ne jure que par celles du Puy. A tester rapidement avec une Morteau et du lard fumé ou jarreton demi sel. Miam !
    Vu les conseils de stockage d’Anne je devrai peut-être mettre mes lentilles du Puy actuellement dans bocaux en verre à l’abri de la lumière.
    Zoux …

    • Anne a écrit le 25 septembre 2020

      C’est la même variété. A voir si avec le terroir tu trouves une différence 🙂

  • Marie a écrit le 24 septembre 2020

    C’est où ça le Berry😉?
    Une ponote!

    • Anne a écrit le 25 septembre 2020

      hihi, je ne sais pas bien (une auvergnate) 😉

  • Michel a écrit le 24 septembre 2020

    Bonjour, je consomme principalement les lentilles du Puy, et ne connais pas celles du Berry.
    Cet article est très intéressant et je vais prochainement faire honneur à ce succulent petit légume …

    • Anne a écrit le 25 septembre 2020

      Avec plaisir Michel

  • Claudine a écrit le 24 septembre 2020

    Coucou Anne,
    Reportage toujours aussi intéressant.
    Sais-tu pourquoi on retire les lentilles lourdes ?
    Les lentilles légères, je peux imaginer mais les lentilles lourdes…

    • Anne a écrit le 25 septembre 2020

      En fait la table densimétrique écarte les grains ou autres matières étrangères qui resteraient encore à ce stade par le système de gravité.

      Les plus légers seront des graines vides ou très cassées par exemple et les plus lourds sont plutôt des cailloux qui sont ronds comme des lentilles mais ne font pas le même poids.

      Voilà, tu sais tout 🙂

      • Claudine a écrit le 25 septembre 2020

        Super, merci

  • Aline a écrit le 24 septembre 2020

    Un très beau reportage avec de belles illustrations. Etant de Belgique, j’achète ce que je trouve comme lentilles. Merci pour les explications de la cuisson.

  • myriam a écrit le 25 septembre 2020

    Coucou:
    Le berry se situe dans la région Centre_val de Loire.
    Sa capitale est Bourges
    Il correspond à une grosse partie de l’ Indre et du Cher et une petite partie du Loiret et du Loir et Cher.
    Voili_voilou

    • Anne a écrit le 25 septembre 2020

      🙂

    • charlotte a écrit le 28 septembre 2020

      bonjour Myriam, le Berry est la province alliant les 2 départements de l’ Indre et du Cher en entier ; pas de Loir et Cher ni de bout de Loiret 😉

P & P

Répondre à Anne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
227 200
followers
Pinterest
546 800
followers
Instagram
64 800
followers
Close