Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

La Tupina, Bordeaux

Bonnes adresses France Restaurants Voyages

La Tupina - Bordeaux

La Tupina – Bordeaux

Si vous habitez Bordeaux vous connaissez forcément La Tupina, ce restaurant ouvert en 1968 par Jean Pierre Xiradakis, rue de la Porte de la Monnaie. Patricia Wells, une journaliste et auteure culinaire réputée le fait entrer dans une autre dimension côté médiatique en 1994, grâce à un article écrit et publié pour le New York Times. Elle le qualifie de 2e meilleur bistrot du monde ! Si cela, ce n’est pas la classe.

C’est ici que j’envoie les gens quand on me demande où déguster de l’excellente cuisine traditionnelle du Sud Ouest. A La Tupina, le temps semble s’être arrêté. On est loin des restaurants instagrammables à la déco Ikea®. Cela commence par l’entrée où l’on découvre le comptoir avec les produits exposés : des premiers légumes de printemps avec les petits radis croquants aux viandes locales maturées en passant par un gros saladier de merveilles (beignets). Et puis bien sûr la cheminée, où, chaque jour de l’année les volailles sont rôties et les frites cuites à la graisse d’oie maintenues au chaud.

Frites à la graisse d'oie

Frites à la graisse d’oie

Dans les salles du restaurant, l’ambiance est authentique, vintage. Les tables sont nappées, et de vraies serviettes en tissus bien épais vous attendent. On n’en voit plus beaucoup des comme cela.

La proposition culinaire depuis toutes ces années est restée quasiment identique. Ici on met en valeur les produits du sud ouest et des recettes qui se sont perdues ailleurs : les tricandilles, le museau de porc vinaigrette, les ris de veau (tellement bons), les piballes, les truffes, la macaronade (pâtes aux champignons, à la crème, au lard et au foie gras). Entrer et déjeuner à La Tupina c’est s’offrir un retour en enfance, auprès de vos grand-mères, un moment d’émotion et de souvenirs.

Tricandilles

Tricandilles

Si je vous en parle particulièrement aujourd’hui c’est parce que Jean Pierre a pris sa retraite depuis quelques mois. Franck Audu, son chef qui exerçait depuis déjà 6 ans en cuisine a repris le lieu. Cet homme formé dans de beaux établissements de la Nouvelle Aquitaine compte bien faire perdurer l’esprit maison. On ne change rien et on continue. Et cela, c’est chouette, parce que si la Tupina changeait, ce serait la disparition de la vitrine d’un certain art de vivre, celui où l’on prend le temps, celui où l’on met en valeur la cuisine traditionnelle et les produits locaux, celui où ce que l’on mange a du sens.

Les prix :

  • Menu du Jour à 18€ – Servi le midi uniquement, hors week-end et jours fériés (entrée + plat + café et grosse merveille)
  • Soir : Menu à 64 €

La Tupina – 6 rue de la Porte de la Monnaie – 33 800 Bordeaux.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • myriam a écrit le 21 février 2020

    Bonjour Anne
    oh, la , la , je me retrouve en enfance ….
    le temps suspend ton vol!!!!!
    l’adolescence aussi!!!!
    C’était le temps où l’on prenait le temps, justement…
    Le temps de vivre!!
    Seul les saisons rythmaient les journées.
    Ce qui n’était pas fait aujourd’hui, se faisait le lendemain.
    Et pourtant, ils travaillaient durs nos anciens et ils en abattaient du travail.
    Mais on prenait le temps!!!
    Point de stress, ni de pression à finir coûte que coûte,ce jour, à se « manger les sangs »…..
    Il y avait du travail mais les anciens avaient compris que cela ne sert à rien de  » mettre la charrue avant les boeufs ».
    Réfléchir, doser, calculer , voir ce que l’on veut ou ne veut pas…
    Se donner les moyens de….
    Et Apprendre la Patience: et non, quelquefois il faut se laisser le temps de Mûrir Le projet.
    Apprendre à ne pas aller trop vite…
    Et Apprendre à aller à l’essentiel , sans se perdre dans les méandres ou les mirages de l’égo , de l’argent et du  » moi, je sais »
    Apprendre que quand ce n’est pas le bon moment, il ne sert à rien de tout « défoncer ».
    Mais plutôt , rester patient et rester sur sa voie
    Si on a bien réfléchi posément, poser ses « jalons » tôt ou tard, une porte s’ouvrira.
    Nos anciens l’avaient bien compris et connaissaient l’Art d’être Sage !!!!
    Ce qui se retrouvait dans tout ce qu’ils faisaient ,et donc dans la cuisine également…
    Prendre le temps de laisser mijoter, ne consommer que de saisons , ne rien gaspiller et avec un « rien » faire un tout, avec des fanes de radis et du cresson, faire un excellent potage par exemple.
    Merci Anne pour ton engagement sincère .
    Une bonne adresse à connaître!!!
    bises

    • Jeannine a écrit le 21 février 2020

      Coucou Myriam
      Tu as tout dit, on court après le temps mais il ne se rattrape pas et un célèbre acteur le chantait
      je sais je sais que je ne saurai jamais !!!
      Bises

      • Anne a écrit le 21 février 2020

        Avec plaisir. Bises à toutes les deux 🙂

      • my ky a écrit le 21 février 2020

        Coucou Jeanine,
        Ce n’est pas Jean Gabin par hasard ?
        Suis nulle dans ce domaine.

        • Barbara a écrit le 22 février 2020

          @My Ky oui tu vois tu n’es pas « nulle » du tout
          bon weekend à toi @Anne♥
          et tous et toutes qui passeront

          à ……
          plus tard

        • Jeannine a écrit le 22 février 2020

          Yes tu as tout bon
          Bon week end

          • my ky a écrit le 22 février 2020

            @ Barbara
            @ Jeanine
            Merci les filles. Ce que j’aime sur ce blog c’est le côté convivial et sympa. Gros zous ……… à vous 2 et à toute la communauté.

          • Anne a écrit le 22 février 2020

            <3

        • Barbara a écrit le 23 février 2020

          ♥♥♥
          bon dimanche convivial !

  • Jeannine a écrit le 21 février 2020

    Hello Anne
    Un endroit fort sympathique et un nouveau Chef intelligent qui garde les traditions Bravo
    Le museau vinaigrette j’aime l’été avec des pommes de terre en salade bien assaisonnées Hum
    VIVEMENT L’ETE
    Bises et bon week end

  • myriam a écrit le 21 février 2020

    Coucou Jeannine
    Ha, oui, c’est bon, le museau vinaigrette avec une bonne salade verte aussi ou un mélange !!!
    Je viens de lire :la tupina Bordeaux: la tue cochon.
    Je connais , c’est mon enfance, mon adolescence et jusque à quelques années..
    Jamais, je n’aurai pensé que ça puisse se faire à Bordeaux , en ville!!!
    Quand au temps, quand on a compris que c’est plus simple de prendre le temps comme il vient !!!!
    Bonne fin de semaine …

  • Mireille a écrit le 21 février 2020

    Bonjour Anne,
    Savez-vous la date pour la « tue-cochon » à La Tupina cette année ?

    • Anne a écrit le 21 février 2020

      Bonsoir Mireille

      Oui ce sera le 7 mars. 🙂 Bonne soirée

  • annie35 a écrit le 21 février 2020

    Un peu loin d’ici, dommage ! Encore un reportage qui fait saliver, maintenant j’ai comme une envie de frites et de merveilles !!!

  • my ky a écrit le 21 février 2020

    Coucou tout le monde,
    @ Myriam
    C’est toujours un plaisir de lire tes commentaires : plein de bon sens et de philosophie « positive ».

    @ Anne
    Ouaf, j’ai envie de me plonger dans ces frites cuites à la graisse d’oie – J’ai regardé leur menu dans le détail et celui à 18 € est à DAMNER !!! Les plats aussi variés et proposés à ce prix, j’envie les consommateurs de ta région, surtout pour les actifs à l’heure du déjeuner. Très très attractif surtout dans l’attente de découvrir la « grosse merveille »
    Merci – t’es un chou

  • myriam a écrit le 22 février 2020

    Coucou
    Merci My Ky
    Douces journées à toi
    Ainsi qu à la communauté!!!
    bises

  • Nathalie a écrit le 22 février 2020

    Oh la la quel merveilleux plat de frites , j’ai l’estomac qui gargouille !
    Tu parles de la macaronade au foie gras, je ne connaissais pas du tout sauf celle de Sète. Par curiosité je suis allée voir la recette et c’est très ( extrêmement , diablement ) tentant . En as-tu déjà cuisiné ?
    Bises et bon week-end à tous.

    • Anne a écrit le 23 février 2020

      Bonjour Nathalie. Jamais. Peut être j’essaierai un jour mais c’est une vraie gourmandise car ce n’est pas light 😉

      • Barbara a écrit le 24 février 2020

        j’ai déjà fait avec un « reste de foie gras » (donc un peu moins et la crème choisie était allégée
        mon mari a apprécié

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 700
followers
Pinterest
519 100
followers
Instagram
52 400
followers