Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Huiles d’olive de France : des goûts multiples

Alimentation et nutrition Photothèque Epicerie Produits et Ingrédients

Huile d'olive © roberta-sorge unsplash

Huile d’olive © roberta-sorge unsplash

La diversité des variétés d’oliviers implantés sur le territoire français, des terroirs et des savoir-faire permettent de produire des huiles d’olive complètement différentes. Pour plus de facilité et pour pouvoir mieux s’y retrouver, elles ont été classées en 3 familles de goûts qui regroupent des huiles d’olive aux profils organoleptiques proches :

  • Les huiles d’olive goût subtil : Issues d’olives récoltées mûres, triturées fraîches. Huiles d’olive plutôt douces, à l’amertume et à l’ardence pas ou peu marquées. Les notes aromatiques sont très diverses : des fruits secs (amandes, noisettes, noix), aux fruits rouges (prunes) en passant par les fruits mûrs (poires, abricots) ou exotiques (ananas) ou encore de fleurs (genêt, mimosa, maquis).
  • Les huiles d’olive goût intense : Issues d’olives récoltées en cours de mûrissement, triturées fraîches. Huiles d’olives au caractère marqué, pouvant présenter une amertume et/ou une ardence plus ou moins intense. Le végétal est toujours présent avec des notes de feuille d’herbe coupée, d’artichaut ou encore de plant de tomate ou de basilic. Les arômes secondaires sont très variés : fruits (pomme, poire, ananas, prune ..) et fleurs.
  • Les huiles d’olives goût à l’ancienne (ou olives maturées). Issues d’olives triturées après stockage dans des conditions spécifiques et contrôlées pendant 2 à 8 jours. Huiles d’olive très douces, à l’amertume et l’ardence très ou peu marquées, aux arômes pouvant être qualifiés de boisés. Les notes aromatiques très diverses peuvent rappeler l’olive noire voire la tapenade, le pain au levain ou le levain, les fruits confits, la confiture, l’artichaut violet cuit, le sous-bois.

 Comment choisir et comment associer la bonne huile d’olive à son plat

L’important réside dans l’équilibre. Pour ne pas se tromper, il suffit de choisir une huile d’olive qui s’équilibre avec le plat cuisiné. Aux mets fins ou peu goûteux, une huile d’olive fine et subtile ; aux mets forts en caractère une huile d’olive intense ou à l’ancienne suivant l’humeur et le moment.

 

 

Les principales huiles d’olives

Les principaux usages

Goût subtil

AOP : huile d’olive de Nyons, huile d’olive de Nice.

Huiles d’olive variétales : Lucques, Négrette, Bouteillan, Tanche, Cailletier.

 

Légumes : Salade verte, carottes, courgettes.

Féculents : Pommes de terre, polenta.

Poissons fins : lotte, cabillaud, truite.

Viandes blanches : poulet, dinde.

Desserts : pâtisseries, salades de fruits.

 

 

Goût intense

AOP : huile d’olive de la Vallée des Baux de Provence, huile d’olive Aix-En-Provence, huile d’olive de Haute-Provence.

AOC huile d’olive de Provence.

Huiles d’olives variétales : Salonenque, Picholine, Aglandau, Olivière.

 

Légumes : Artichaut, tomate, salade verte (roquette, frisée), brocoli, fenouil.

Féculents : Pâtes, pommes de terre, riz, risotto.

Poissons : saumon, truite, rouget.

Viandes : boeuf, agneau, veau.

Desserts aux fraises, framboises.

 

 

Goût à l’ancienne

 

AOP : Huile d’olive de la Vallée des Baux-de-Provence – olives maturées, huile d’olive Aix-En-Provence – olives maturées.

AOC huile d’olive de Provence – Olives maturées.

Huile d’olive « goût à l’ancienne »

 

Légumes : roquette, aubergine, choux.

Féculents : risotto, polenta.

Poissons : maquereau, sardine.

Viandes : gibier, taureau, agneau.

Crustacés : coquillages (huîtres, moules).

Desserts au chocolat.

 

 

Retrouvez ici toutes mes recettes comportant de l’huile d’olive.

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 13 février 2020

    voilà loilà !
    MERCI Anne de ce rappel

    surtout une AOP
    pas un mélange d’origine douteuse !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
211 100
followers
Pinterest
543 300
followers
Instagram
62 200
followers
Close