Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Le b.a ba du triticale

Photothèque Epicerie Produits et Ingrédients

Triticale ©Alberto Agnoletto shutterstock

Triticale ©Alberto Agnoletto shutterstock

Triticale, un nom difficile à articuler pour une plante trop souvent oubliée. Son nom vient de la contraction de «triticium» et de «secale» les noms scientifiques du blé et du seigle ! C’est le fruit des amours du blé et du seigle comme son nom l’indique. Bien que connue depuis la fin du XIXe siècle, notre céréale a donné bien du fil à retordre à ses parents généticiens et sélectionneurs. Il leur en aura fallu des éprouvettes et des saisons avant de combiner parfaitement la productivité du blé et la rusticité du seigle au sein d’une même céréale: le triticale que nous connaissons aujourd’hui. Ce n’est donc qu’en 1983 que ses 1ères variétés furent inscrites au catalogue officiel des variétés.

Son allure et sa culture ressemblent fortement à celles du… blé ! Semée à l’automne et récoltée en été, la plante adulte peut atteindre 1 mètre de hauteur.

À défaut d’être la star des cultures, où elle est tout de même la 5e céréale la plus cultivée en France avec 1,5 million de tonnes récoltées en 2016, le triticale pousse au pays des tsars, en Russie. Elle est aussi produite aux États-Unis, en Australie et bien sûr en Europe qui en est le 1er producteur mondial.

Une céréale à destination de l’alimentation animale

Eh oui, qui dit céréale méconnue dit carrière inconnue du grand public. Les volailles, le bétail et autres animaux d’élevage ne peuvent pas en dire autant puisque cette céréale non panifiable a trouvé sa place dans la nutrition animale, sa 1ère utilisatrice avec 400 000 tonnes de grains transformés. Sa haute valeur nutritionnelle et sa teneur élevée en protéines et en acides aminés essentiels (notamment la lysine) en font un met de choix dans les élevages. Rare céréale à n’avoir pas encore trouvé sa place dans l’industrie, ce n’est qu’une question de temps. Les bonnes fées qui se sont penchées sur son berceau lui ont donné un contenu énergétique et des fibres de qualité qui ne manqueront pas d’intéresser très bientôt les producteurs de combustibles et de matériaux de construction.

Triticale ©Jozef Sowa shutterstock

Triticale ©Jozef Sowa shutterstock

C’est bien connu, parfois l’élève dépasse le maître. Et en matière de rendement, le triticale a fait fort ! Son potentiel est très élevé et peut dépasser les rendements du blé tendre avec 10 tonnes à l’hectare. Au total, c’est 1.42 millions de tonnes récoltées en 2016 en France. Quant à son rendement en paille il surpasse de 30 à 50 % celui du blé et de l’orge. Comme quoi on peut avoir un nom imprononçable et un rendement admirable

Son grand petit plus ? C’est une plante vigoureuse, tolérante au froid et à l’excès d’eau. Elle s’adapte à tous les sols et tous les climats. De plus, sa résistance aux maladies réduit l’usage de fongicides. On comprend pourquoi la culture du triticale recouvre déjà 332 016 hectares en France (juste derrière les surfaces de blé dur).

Source : Passion céréales

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 17 août 2018

    souvent vue sans connaitre le nom donc merci

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 600
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer