Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Château Royal de Cognac, Baron Otard

Bonnes adresses France Reportages Restaurants Voyages

Cognac - Vue sur la Charente depuis le Château

Cognac – Vue sur la Charente depuis le Château

Etes-vous déjà allés à Cognac ?

La ville, située sur les bords de la Charente est très jolie, très paisible. La partie médiévale où s’entremêlent de nombreuses ruelles pavées comporte plusieurs demeures à colombages ainsi que de très belles maisons de maître construites en pierres blondes de la région.

Ville de Cognac

Ville de Cognac

Certaines d’entre elles, vous le découvrirez si vous venez, sont noircies, comme couverte par endroits d’une suie très fine. Vous pouvez être sûrs dans ce cas qu’elles contiennent ou ont contenu du Cognac. Lors du vieillissement de cette eau-de-vie, un partie de l’alcool s’évapore (la part des anges), et un champignon microscopique noir, le Torula Compniacensis, s’en nourrit. Regardez par exemple ici, sur le murs du Château Royal de Cognac.

Château de Cognac

Château Royal de Cognac

Ceci explique cela.

La ville a connu plusieurs âges d’or, d’abord parce qu’elle a vu la naissance de François 1er qui lui a octroyé le privilège du commerce du sel et également grâce à sa célèbre eau-de-vie connue dans le monde entier.  Saviez-vous que 98% de la production partait à l’export.

C’est fou non ?  Uniquement 2% pour le marché français.

Si je regarde dans mon entourage plus grand monde ne boit de Cognac. C’était l’alcool préféré de ma mère. Je me souviens que les quelques fois où nous prenions un digestif à la maison, c’était toujours celui qu’elle choisissait. Je n’ai pas vraiment hérité de son goût mais petit à petit j’apprends à l’apprivoiser. Je suis venue plusieurs fois pour m’informer, visiter et à chaque fois j’apprends quelque chose.  Je vous ai déjà raconté comment était produit le Cognac, je ne vais pas y revenir mais j’aimerais vous donner envie de (re)découvrir cette boisson exceptionnelle.

Cognac - Baron Otard

Cognac – Baron Otard

En fait, je crois que l’important c’est qu’il n’existe pas un Cognac mais des Cognac. Si vous en avez goûté un qui ne vous a pas plu, ne vous arrêtez pas là, goûtez en un autre. Chaque maison a son style propre. IL y a quelques jours je me suis rendue au Château Royal de Cognac, celui là même où est né François 1er. La bâtisse, construite au 10è siècle est magnifique, je vous recommande de la visiter.

Château de Cognac

Château Royal de Cognac

C’est le siège de la maison Baron Otard. L’homme qui a réellement existé a acquis le château en 1795, conscient des propriétés incomparables du lieu pour y faire vieillir son cognac,

Qu’a t-il de spécial ?

Les voûtes basses du château où sont stockées les barriques sont idéalement situées sur les rives du fleuve Charente. Cette localisation permet d’obtenir un degré d’humidité et une température constante, deux facteurs déterminants pour le vieillissement des eaux-de-vie.

A la dégustation qu’est-ce que cela donne ?

J’ai aimé la rondeur, la douceur, l’équilibre, la souplesse de ce Cognac très élégant, que ce soit dans sa version VS, VSOP ou XO.

Dégustation

Dégustation

Je l’ai particulièrement apprécié en cocktail où l’on a les arômes sans la force de l’alcool. Je vous recommande vraiment d’essayer. En cliquant ici, découvrez celui qui m’a particulièrement séduite, le Baron Sour.

Baron Sour

Baron Sour

Nous avons le soir dîné au Château (cela fait très Madame la Baronne, n’est-ce-pas ? ) et tout le repas a été réalisé en food pairing (accords mets/Cognac). De belles découvertes et de beaux accords notamment sur le dessert. Un grand bravo à Expérience sur mesure (Oriane Chambon et Cédric Coulaut) pour ce dîner exceptionnel.

  • En entrée : Cannellonis de truite du gouffre et crabe au caviar de Gensac, fraîcheur acidulée de tomate et pomme Granny – Cognac Baron Otard VSOP servi à 10°C.
  • En plat : Turbot de La Cotinière grillé, légumes d’été laqués au jus de veau de Chalais réduit et truffes noires de Jarnac – Cognac Baron Otard XO Gold servi à 14°C.
  • En dessert : Croquant  d’ananas, passion gingembre, bille de mangue et melon de Charente, crème légère d’avocat et son sorbet exotique – Cognac Baron Otard Extra 1795 servi à 18°C.
Dïner en foodpairing

Dïner en foodpairing

Merci encore pour cette visite et ce dîner.

Informations bonus :

Nous avons déjeuné chez Poulpette et nous nous sommes régalés. J’ai adoré cette cuisine créative et gourmande, soignée, avec des cuissons parfaitement maîtrisées. A noter une très jolie vaisselle et des dressages qui donnent envie !

Chez Poulpette

Poulpette

Poulpette – 46 avenue du Maréchal de Lattre-de-Tassigny – Cognac (fermé le weekend)

Côté Hôtellerie, j’ai dormi au très chic hôtel François 1er dont j’ai beaucoup aimé l’atmosphère et ….. la climatisation. Bon sang qu’il faisait chaud ce weekend là à Cognac. C’était la canicule.

Une photo du groupe prise par le talentueux Frédéric (qui n’est donc pas sur la photo ; à suivre sur son instagram @gogojungle)

Château de Cognac ©GogoJungle

Château de Cognac ©gogojungle

Avec en haut : Joseph, Johanne et Karine de chez Baron Otard (merci encore). En bas : Moi (haha), Marjorie, Xavier et Aurore.

Château Royal de CognacBaron Otard – 127 Boulevard Denfert Rochereau, 16100 Cognac

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Philippe Dinant a écrit le 8 août 2018

    Bonjour Anne,

    Encore un « reportage » (si vous me permettez l’expression) magnifique et qui fait envie; merci ! Cognac et Armagnac sont privilégiés dans mon couple et il est bien vrai que l’on fini par en apprécier certains plus que d’autres en fonction de goûts personnels. Mon petit bonheur personnel ? Un bon livre, une musique douce, un feu de cheminée et… l’un de ces trésors ambrés !

    • Anne a écrit le 8 août 2018

      Ahhh j’avoue que ce petit bonheur me plait beaucoup aussi 🙂

  • Barbara a écrit le 8 août 2018

    super reportage
    magnifiques photos merci pour toutes ces infos
    la photo de groupe montre la bonne ambiance :o)

    j’en ai à la maison mais sans doûte pas un « grand « cru( j’utilise en cuisine )

    ;o)

    bisous et à dès que possible +

    • Anne a écrit le 8 août 2018

      Oui super ambiance 🙂 Moi aussi j’en mets parfois dans la cuisine 🙂

  • France (86) a écrit le 8 août 2018

    Très belle visite superbement commentée et je ne parle pas des photos très chouettes !
    j’ai visité Cognac et j’ai aimé ce rappel et des souvenirs dans ce reportage
    merci pour tous les  » plus « donnés quel partage 😉

    • Anne a écrit le 9 août 2018

      Avec plaisir France. A bientôt

  • annie35 a écrit le 8 août 2018

    Merci aussi pour ce magnifique reportage et ce splendide menu ! Rien qu’à l’énoncé, ce devait être magique !!!! Je ne sais pas boire les alcools forts (les moins forts non plus d’ailleurs !), mais peut-être en cocktail…….

    • Anne a écrit le 9 août 2018

      Avec plaisir Annie. Le dîner était vraiment très chouette (et le déj au restau aussi 😉 )

  • Nathalie a écrit le 8 août 2018

    Chouette reportage, magnifiques photos comme d’habitude !
    Je connais le cognac Otard, on me l’avait recommandé et il fait le bonheur de mes convives amateurs de cognac.
    Par contre je n’aurais jamais eu l’idée de faire un repas au cognac, c’est tentant, et toi qu’en as tu pensé ?

    • Anne a écrit le 9 août 2018

      Merci Nathalie. Tout un repas, je pense que ce n’est pas vraiment possible, c’est juste une expérience. Parce que moi quand je mange j’ai soif, et je ne peux pas boire un alcool aussi fort. Mais sur un dessert, ou mieux, sur un fromage, je trouve que cela peut être très intéressant.

      • Nathalie a écrit le 9 août 2018

        Ah oui sur un fromage ça doit être très intéressant, c’est à essayer.

  • Jean-Luc a écrit le 9 août 2018

    Les bouteilles ventrues du Baron Otard sont superbes : une fois vide, je m’en sers comme carafe à eau fraiche…

    • Anne a écrit le 9 août 2018

      Bonne idée. Je réutilise aussi parfois de jolies bouteilles de vins. Mais pour les Cognac, les flacons sont souvent magnifiques. ON est presque dans l’univers de la parfumerie je trouve

  • myriam a écrit le 9 août 2018

    coucou

    Ton reportage donne envie de s’y « plonger ».
    Mille Merci, Madame La Baronne ………..

  • Céline - La Marinière en Voyage a écrit le 10 août 2018

    C’est une très belle idée de découverte ! Encore une jolie petite ville avec des colombages ! Je n’aime pas particulièrement le cognac mais je trouve toujours très intéressant de découvrir la fabrication de nos produits régionaux dans leur ville natale et aux côtés de gens passionnés 🙂

    • Anne a écrit le 10 août 2018

      Merci Céline. Ooui c’est top de découvrir tous ces métiers

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
419 000
followers
Instagram
37 200
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer