Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Lait UHT demi écrémé

Photothèque Epicerie Produits et Ingrédients

Verre de lait - N. Carnet - Cniel

Verre de lait – N. Carnet – Cniel

Comme 80% des français vous achetez peut être du lait demi écrémé, celui qui a le bouchon bleu. Mais savez-vous comment est il fabriqué ? Voici tout ce qu’il faut savoir sans jamais avoir osé le demander.

L’écrémage consiste à séparer la crème du lait. Ce processus naturel et spontané est facilité, dans l’industrie, par le petit miracle de l’écrémeuse-centrifugeuse. Celle-ci fait tourner le lait à très grande vitesse, dans un vase cylindrique, autour d’un axe vertical. C’est alors que les globules gras, plus légers, se rassemblent au centre du tourbillon et montent, tandis que le lait, plus lourd, va vers les parois extérieures puis vers le bas grâce à l’attraction terrestre. La quasi-totalité de la matière grasse du lait passe ainsi dans la crème.

On sépare ainsi le lait de la crème. Puis, on met le lait dans un tank mélangeur et on lui ajoute… de la crème ! Cela peut paraître paradoxal, mais c’est ce qui permet d’apporter la quantité de matière grasse nécessaire pour obtenir du lait standardisé.

Le lait ½ écrémé contient 1,5% de matière grasse par litre.

Il est repérable à la couleur bleue des bouchons ou des briques.

Afin d’offrir un lait ½ écrémé longue conservation avec toutes ses qualités organoleptiques et nutritives, l’industrie laitière utilise également le procédé de l’ ”Ultra Haute Température”, alias UHT. C’est une technique de stérilisation bien particulière : le lait est chauffé instantanément à une température très élevée (entre 140 et 150°C) pendant quelques secondes seulement, puis mis dans son emballage aseptique.

Le lait UHT ½ écrémé, c’est du plaisir mais c’est aussi un peu de physique !

Lait ©Tacar - Shutterstock

Lait ©Tacar – Shutterstock

Sa petite histoire : Mis au point en Suisse en 1951, le procédé UHT n’a vraiment rencontré le succès qu’en 1962, quand il a été couplé avec une unité de conditionnement en carton mise au point par la société suédoise Tetrapak. En effet, le lait doit rester stérile : une fois refroidi, il est versé dans un contenant aseptique sans jamais rentrer en contact avec l’air. Dans le cas d’un embouteillage plastique, le lait est en revanche chauffé après embouteillage, avec la même efficacité.

Dans les années 70, l’industrialisation des techniques d’écrémage et l’amélioration des techniques de conservation a permis aux laiteries d’innover en créant de nouveaux produits, tel que le lait demi-écrémé !

Astuces :

  • Pour le choisir : Le lait 1/2 écrémé est le lait qui convient au plus grand nombre.
  • Pour le conserver : Le lait UHT ½ écrémé, comme tous les laits UHT se conserve environ 3 mois à température ambiante. Une fois ouvert, il se conserve au réfrigérateur comme le lait pasteurisé, à 4°C, et doit être consommé rapidement.
  • Pour le servir : Pour éviter que le lait accroche au fond de la casserole, lorsqu’il chauffe, mettez un peu d’eau chaude au fond de la casserole avant de mettre le lait froid. L’eau va empêcher le lait de ”coller”. Tout aussi simple, le lait peut aussi se réchauffer au micro-ondes en quelques secondes… mais attention qu’il ne déborde pas !

Accords parfaits au petit déjeuner : Avec du cacao, bien-sûr !!!

Le lait se marie avec tous : miel, réglisse, cannelle, vanille, sirop de fruits…. il suffit de laisser son imagination s’exprimer pour réaliser des délicieux laits aromatisés ou des milk-shakes aux fruits savoureux.

Conseil nutritionnel : Parfumer le lait permet de varier les plaisirs et d’adapter une boisson à tous les goûts tout en bénéficiant de sa richesse nutritionnelle.

Le chiffre : 80% du lait consommé en France est du lait demi-écrémé UHT.

Enjoy !

Source : CP Cniel

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • catariège a écrit le 26 mai 2014

    merci pour tous ces détails très instructifs !!

  • Nora a écrit le 26 mai 2014

    Merci de ces précisions 🙂

  • lhuillery arlette a écrit le 28 mai 2014

    merci pour tous ces renseignements

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 000
followers
Instagram
88 100
followers