Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

A la rencontre de la cuisine néo zélandaise avec Annabel Langbein

Reportages

Annabel Langbein au Cordon Bleu

Annabel Langbein au Cordon Bleu

Au début du mois, je me suis rendue à l’Ecole du Cordon Bleu à l’occasion de la sortie en français du livre d’Annabel Langbein : Annabel au naturel.  Je vous en avais d’ailleurs  beaucoup parlé, j’étais sortie enthousiaste. J’avais profité de l’occasion pour interviewer Annabel Langbein sur son parcours, ses envies,  et aussi sur les habitudes culinaires néo zélandaises. Parce que j’étais très curieuse de savoir ce qu’on mangeait à Wellington, pas vous ?

Voici donc un extrait de cet entretien 🙂 Merci encore Annabel.

MilfordSound - Nouvelle Zelande - (c) Wikikiwiman

MilfordSound – Nouvelle Zelande – (c) Wikikiwiman

Annabel, comme en France nous ne connaissons pas très bien (pour ne pas dire pas du tout), la cuisine néo zélandaise, pouvez-vous me dire quels sont les produits locaux ?

J’ai toujours pensé que la Nouvelle Zélande était le jardin originel du monde tellement nos produits sont de bonne qualité. Toute notre viande provient d’animaux élevés dans nos pâtures ; Nous ne les engraissons pas dans des granges, ils mangent de l’herbe toute l’année. Les produits fermiers se développent beaucoup ces dernières années: je pense par exemple au au porc, aux poulets, aux œufs. De plus, une grande variété de produits biologiques est maintenant disponible. Comme les circuits de distribution sont plutôt courts, les fruits, légumes et autres produits sont souvent hyper frais.

moutons - NZ

moutons – NZ

Nous avons aussi à portée de main dans nos supermarchés énormément de saveurs et de produits différents. Notre nourriture est donc multiculturelle et subit beaucoup d’influences. Pour vous donner une idée on trouvera dans nos placards aussi bien de l’huile d’olive, d’ l’huile de sésame, du vinaigre balsamique, du vinaigre blanc, du vinaigre de riz, de la moutarde que du wasabi, du quinoa, des lentilles, des épices marocains ou cajuns, de la sauce soja, du nuoc man, de la sauce chili et de la mélasse de grenade. En d’autres mots, on y trouve des saveurs et des parfums du monde entier.

Quelles sont les spécialités nationales ?

Le plat national néo zélandais est l’agneau rôti. Il n’y a pas si longtemps il y avait quelque chose comme 70 millions de moutons pour seulement 4 millions d’habitants. De nos jours il y a moins de moutons et les gens mangent des choses plus légères. Il est bien fini le temps des énormes rôtis de viande accompagnés de légumes.

Moutons Nouvelle Zelande (c) New Zealand

Moutons Nouvelle Zelande – (c) New Zealand Herald Photograph by Sarah Ivey

Si un ami arrive aujourd’hui pour le diner, je lui préparerais sans doute un carré ou un gigot d’agneau, ou alors un poisson (nos poissons sont si bons). Ce qui a changé ces dernières années, c’est que la viande n’est plus l’ingrédient principal. Nos repas sont plus équilibrés et l’on met davantage l’accent sur les légumes. Je voudrai dire que nous autres, kiwis, mangeons d’avantage de légumes que les français, c’est du moins ce qui ressort de mon expérience personnelle.

La Pavlolva (une délicieuse meringue cuite recouvert de crème et de fruits frais), trouve son origine en Nouvelle Zélande et a été longtemps notre dessert national. On lui préfère aujourd’hui des fruits frais ou cuits. Je trouve la nourriture néo zélandaise plus légère que la française. Nous utilisons moins de beurre et de crème dans notre cuisine.

A quoi ressemble le repas d’une famille Néo Zélandaise ? Le repas est-il pris en famille ?

Je pense que c’est la même chose partout dans le monde occidental. Ce sont les gens qui ont le moins d’argent qui mangent le plus de nourriture industrielle. C’est fou. Mais sinon, tous les gens que je connais cuisinent et c’est très facile de cuisiner sans avoir appris.  On trouve beaucoup de choses intéressantes dans les supermarchés. Nous n’avons pas besoin d’aller dans de nombreux magasins.

Table de diner ©toolmantim

Table du diner ©toolmantim

Ma famille et les familles que je connais dînent à table tous les soirs. Les diners sont simples mais c’est un moment convivial pour discuter, pour passer un moment ensemble alors que nos vies sont si remplies. Je détesterai ne plus avoir ce rituel dans ma vie. Vous pouvez toujours avoir un mauvais diner mais s’asseoir ensemble autour d’une table est un moment phare de la journée pour moi.

Merci beaucoup Annabel d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Pour aller plus loin :

Et un p’tit coucou spécial à Shalima qui part demain matin pour la Nouvelle Zélande. Bon voyage et ramène nous plein de photos ! Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • sylvie a écrit le 5 novembre 2011

    J’envie Shalima

  • cathy pelce a écrit le 6 novembre 2011

    pour avoir passé 15 jours de vacances là-bas, on a très bien mangé ! de bons produits, bien cuisinés, des influences du monde entier, très sympa !

  • sylvie a écrit le 6 novembre 2011

    J’envie Shalima

  • Laurence a écrit le 6 novembre 2011

    Merci BEAUCOUP pour ce petit reportage.
    Ce pays, comme beaucoup d’autres, m’attire également et je suis ravie de constater ( meme si je m’en doutais ) que la gastronomie et les petits plaisirs gourmands sont ce qu’ils sont la-bas aussi.
    Comme chez moi, aux USA, j’imagine en effet que les supermarchés sont très bien achalandés et que l’on y trouve plus facilement de produits bio et fermiers qu’en France notamment et que la variété est de mise. Les placards d’Annabel sont aussi bien garnis que les miens et tout autant variés ( j’y retrouve mes produits ! ). Et l’on a pas besoin de courrir a travers la ville pour les remplir ( on trouve tout au meme endroit et c’est très appréciable ).
    Bises gourmandes et bon dimanche.

    • Anne a écrit le 6 novembre 2011

      Merci Laurence. C’est vrai que c’est appréciable de trouver tout au même endroit. Le seul souci en France est au niveau de la qualité qui pour bon nombre de fruits et légumes n y est pas du tout.

    • Anne a écrit le 6 novembre 2011

      Merci Laurence.  C’est vrai que c’est appréciable de trouver tout au même endroit. Le seul souci en France est au niveau de la qualité qui pour bon nombre de fruits et légumes n y est pas du tout.

  • Laurence a écrit le 6 novembre 2011

    Merci BEAUCOUP pour ce petit reportage.
    Ce pays, comme beaucoup d’autres, m’attire également et je suis ravie de constater ( meme si je m’en doutais ) que la gastronomie et les petits plaisirs gourmands sont ce qu’ils sont la-bas aussi. 
    Comme chez moi, aux USA, j’imagine en effet que les supermarchés sont très bien achalandés et que l’on y trouve plus facilement de produits bio et fermiers qu’en France notamment et que la variété est de mise. Les placards d’Annabel sont aussi bien garnis que les miens et tout autant variés ( j’y retrouve mes produits ! ). Et l’on a pas besoin de courrir a travers la ville pour les remplir ( on trouve tout au meme endroit et c’est très appréciable ).
    Bises gourmandes et bon dimanche.

  • vava88 a écrit le 6 novembre 2011

    Merci pour ce reportage. Le voyage là-bas fait envie.
    Dommage que chez nous les supermarchés n’aient pas de rayon « local » pour le frais. Cela éviterait d’aller à telle ferme pour le fromage, à telle autre pour les légumes…

    • Anne a écrit le 6 novembre 2011

      Moi aussi cela me fait super envie 🙂 C’est vrai que nos supermarchés ne sont pas géniaux ;(

    • Anne a écrit le 6 novembre 2011

      Moi aussi cela me fait super envie 🙂 C’est vrai que nos supermarchés ne sont pas géniaux ;(

  • La Grande Blonde a écrit le 6 novembre 2011

    Il va falloir que je jette un oeil en librairie… Tentatrice 😉
    Pour la description des elevages, j’ai bien l’impression que c’est pareil qu’ici et c’est vrai que la viande est tout simplement excellente. Les legumes aussi d’ailleurs, meme en supermarche.
    Et pour la pavlova, mon petit cote Aussie, Aussie, Aussie, oi, oi, oi (http://en.wikipedia.org/wiki/Aussie_Aussie_Aussie,_Oi_Oi_Oi) me fait dire que non, non, non, c’est australien et pas kiwi, non mais ^_^. Apparemment, l’origine de la pavlova est source de bisbilles depuis au moins tout ca entre les deux pays…

    • Anne a écrit le 6 novembre 2011

      Pinaise. Guerre fratricide 🙂 je m’abstiendrai de prendre partie 😉

  • La Grande Blonde a écrit le 6 novembre 2011

    Il va falloir que je jette un oeil en librairie… Tentatrice 😉
    Pour la description des elevages, j’ai bien l’impression que c’est pareil qu’ici et c’est vrai que la viande est tout simplement excellente. Les legumes aussi d’ailleurs, meme en supermarche.
    Et pour la pavlova, mon petit cote Aussie, Aussie, Aussie, oi, oi, oi (http://en.wikipedia.org/wiki/Aussie_Aussie_Aussie,_Oi_Oi_Oi) me fait dire que non, non, non, c’est australien et pas kiwi, non mais ^_^. Apparemment, l’origine de la pavlova est source de bisbilles depuis au moins tout ca entre les deux pays…

  • Pat Hat a écrit le 6 novembre 2011

    merci pour cette itw très intéressante 🙂

  • cathy a écrit le 6 novembre 2011

    pour avoir passé 15 jours de vacances là-bas, on a très bien mangé ! de bons produits, bien cuisinés, des influences du monde entier, très sympa !

  • vava88 a écrit le 6 novembre 2011

    Merci pour ce reportage. Le voyage là-bas fait envie.
    Dommage que chez nous les supermarchés n’aient pas de rayon « local » pour le frais. Cela éviterait d’aller à telle ferme pour le fromage, à telle autre pour les légumes…

  • Pat Hat a écrit le 6 novembre 2011

    merci pour cette itw très intéressante 🙂

  • cathy a écrit le 6 novembre 2011

    pour avoir passé 15 jours de vacances là-bas, on a très bien mangé ! de bons produits, bien cuisinés, des influences du monde entier, très sympa !

  • Anne a écrit le 6 novembre 2011

    Pinaise. Guerre fratricide 🙂 je m’abstiendrai  de prendre partie 😉

  • Anne a écrit le 6 novembre 2011

    Chouette 🙂

  • Babeth59 a écrit le 6 novembre 2011

    merci pour cet interview et l’adresse du site, les vidéos sont sympas…il est maintenant dans mes favoris. J’ai encore testé une recette du livre ce week end, avec délices!…elles sont simples en général, mais je crois qu’elle va me faire encore augmenter ma collection d’épices!….avec plaisir….

  • Babeth59 a écrit le 6 novembre 2011

    merci pour cet interview et l’adresse du site, les vidéos sont sympas…il est maintenant dans mes favoris. J’ai encore testé une recette du livre ce week end, avec délices!…elles sont simples en général, mais je crois qu’elle va me faire encore augmenter ma collection d’épices!….avec plaisir….

  • Shalimachocolat a écrit le 24 novembre 2011

    Merci pour le clin d’œil ! On a très bien mangé là-bas, je reviens d’ailleurs avec 2 kilos en rab sur les fesses 😉 L’agneau et les fruits étaient délicieux, par contre, waouh, qu’est-ce que c’est cher !

  • Shalimachocolat a écrit le 24 novembre 2011

    Merci pour le clin d’œil ! On a très bien mangé là-bas, je reviens d’ailleurs avec 2 kilos en rab sur les fesses 😉 L’agneau et les fruits étaient délicieux, par contre, waouh, qu’est-ce que c’est cher !

  • Brum', les arômes naturels a écrit le 24 novembre 2011

    magnifiques photos, ça donne très envie de partir à la découverte de ce magnifique pays. Du naturel et du goût authentique, c’est bien là le bonheur!

    • Anne a écrit le 24 novembre 2011

      Oui ca fait envie 🙂

  • Brum', les ar&o a écrit le 24 novembre 2011

    magnifiques photos, ça donne très envie de partir à la découverte de ce magnifique pays. Du naturel et du goût authentique, c’est bien là le bonheur!

  • Anne a écrit le 24 novembre 2011

    Oui ca fait envie 🙂

  • Maroussia a écrit le 4 août 2014

    Bonjour,

    Je lis cette interview etant actuellement en nouvelle zelande depuis 6 mois. Je suis plus ou moins d’accord avec les dires de Annabel Langbein. Cependant, de mon point de vue, j’habite avec des kiwis, un couple d’une 40 aine d’année et un homme de 26ans. Je peux dire que meme si les produits sont tres souvent de bonne qualité, ils sont assez cher.
    Quand a leur habitude culinaire, les kiwis mangent regulierement voir tous les jours, viandes rotie en sauce, legume roties, c’est souvent tres gras. Et contrairement a ce que dit Annabel, les neo zelandais mangent et utilisent beaucoup de creme pour tout et n’importe quoi.
    Mais je ne denigre pas leur gastronomie, j’ai pu manger de tres bon plats. Surtout salée. Mais je prefere la gastronomie francaise qui est plus raffinée et recherche au niveau des gouts et des texture surtout en terme de patisserie et viennoiserie.
    Voila juste un petit mot d’une francaise actuellement au pays des kiwi 🙂

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
433 700
followers
Instagram
40 800
followers
Fermer