P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Logos bio : le b.a-ba

Alimentation et nutrition

Bio

BIo

Les logos sur les emballages bio, je ne sais pas vous, mais moi je m’y perds un peu. Parfois trop d’infos tue l’info et l’on ne sait plus.  Voici donc l’essentiel, ce qu’il faut savoir :

=> La marque AB :

Logo agriculture biologique

Logo agriculture biologique

D’utilisation volontaire, la marque AB permet aux professionnels qui le désirent et qui respectent ses règles d’usage d’identifier de manière spécifique leurs produits.

Elle guide le consommateur et facilite son choix grâce à une reconnaissance visuelle rapide.

Propriété exclusive du ministère français en charge de l’agriculture qui en définit les règles d’usage, la marque AB garantit à la fois :

  • un aliment composé d’au moins 95% d’ingrédients issus du mode de production biologique, mettant en œuvre des pratiques agronomiques et d’élevage respectueuses des équilibres naturels, de l’environnement et du bien-être animal,
  • le respect de la réglementation en vigueur en France,
  • une certification placée sous le contrôle d’un organisme agréé par les pouvoirs publics, répondant à des critères d’indépendance, d’impartialité, de compétence et d’efficacité tels que définis par la norme européenne EN 45011.

D’après le baromètre CSA/Agence Bio 2008, 85% des Français connaissent la marque AB et 84% des consommateurs l’utilisent comme repère lors de l’achat de produits biologiques.

Vu la connaissance des français de ce logo, les marques l’utilisent encore alors qu’elles pourraient utiliser le logo européen ci-dessous.

=> Le logo européen « agriculture biologique » :

Logo européen bio

Logo européen bio

Il a pour objet d’aider les consommateurs à repérer les produits biologiques. Sa présence sur l’étiquetage assure le respect du règlement sur l’agriculture biologique de l’Union européenne.

Il peut être appliqué sur les produits qui :

  • contiennent au moins 95% d’ingrédients issus du mode de production biologique,
  • sont conformes aux règles du système officiel de contrôle et certification,
  • portent le nom du producteur, du préparateur ou du distributeur et le nom ou le code de l’organisme de certification.

Le logo européen, auparavant facultatif, est devenu obligatoire le 1er juillet 2010 sur les nouveaux étiquetages des produits alimentaires préemballés. Il reste facultatif pour les produits importés. Dans tous les cas où il est utilisé, doivent figurer à proximité l’indication du lieu de production des matières premières agricoles composant le produit sous la forme : «Agriculture UE», «Agriculture non UE» ou « Agriculture UE/non UE », avec la possibilité de mentionner le pays, ainsi que le numéro de code de l’organisme certificateur.

Il a été relooké, auparavant on le trouvait sous cette forme :

Ancien logo biologique Européen

Ancien logo biologique Européen

D’après Directobio, l’entreprise bordelaise qui m’a bien expliqué les logos, c’est kif kif. Les contraintes et le cahier des charges sont identiques.

=> Vous pourrez aussi ensuite trouver sur un emballage :

Logos divers

Logos divers

  • La mention Ecocert. Elle n’est pas obligatoire, c’est juste la mention de l’organisme certificateur.
  • La mention Max Havelaar – Commerce équitable : Il garantit un prix juste aux producteurs. Le label a perdu un peu de son sens ses dernières années vu l’explosion des cours mondiaux du café.
  • La mention Demeter – Agriculture Bio Dynamique : Il s’agit d’un organisme international et d’une marque déposée depuis 1932,qui labellise les productions agricoles respectant les règles l’Agriculture biologique et de l’agriculture biodynamique. Celle-ci utilise uniquement des méthodes naturelles et tient compte des rythmes saisonniers et des influences cosmiques (lune, soleil, planètes…).
  • et bien d’autres logos, il y a une liste qui m’a eu l’air assez exhaustive sur le site Consoglobe et aussi sur le site Inakis.

Merci encore à Directobio, entreprise bordelaise de vente de produits bio, pour m’avoir aidée dans la rédaction de ce billet. La visite d’entreprise était passionnante.

D’autres informations sur le bio sur le site Agence bio.

J’ajouterai, et c’est tout personnel, que le bio, c’est bien mais le bon sens c’est mieux 😉 Personnellement je préfère acheter une tomate non bio qui vient de ma région qu’une bio qui vient d’Espagne, d’Egypte ou de je ne sais où.

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Phobos a écrit le 11 juillet 2011

    Salutations,

    J’adore ta dernière remarque sur les tomates. C’est tellement vrai…Lorsqu’on va supermarché et qu’on regarde les étiquettes, on a l’impression que tous les fruits et légumes viennent d’autres pays.
    Pourquoi 95% et pas 100% d’ingrédients issus du mode de production bio?

    A bientôt et merci pour les infos,
    http://www.phobosphotos.com
    Le blog des fonds d’écran gratuits

  • MaSpatule a écrit le 11 juillet 2011

    Merci pour toutes ces précisions bien pratiques. Et d’accord avec toi, acheter bio c’est bien mais acheter intelligent c’est mieux =)

    Cédric – http://www.maspatule.com

  • Bblinou83 a écrit le 11 juillet 2011

    merci pour ce billet et pour le petit commentaire à la fin sur le local. Certaines enseignes se ventent de faire du bio mais quand on trouve des potirons d’Argentine en plein été et des tomates du maroc en plein hiver, je me dis que je suis contente de travailler en Biocoop et de respecter la saisonnalité.

  • Phobos a écrit le 11 juillet 2011

    Salutations,

    J’adore ta dernière remarque sur les tomates. C’est tellement vrai…Lorsqu’on va supermarché et qu’on regarde les étiquettes, on a l’impression que tous les fruits et légumes viennent d’autres pays.
    Pourquoi 95% et pas 100% d’ingrédients issus du mode de production bio?

    A bientôt et merci pour les infos,
    http://www.phobosphotos.com
    Le blog des fonds d’écran gratuits

  • MaSpatule a écrit le 11 juillet 2011

    Merci pour toutes ces précisions bien pratiques. Et d’accord avec toi, acheter bio c’est bien mais acheter intelligent c’est mieux =)

    Cédric – http://www.maspatule.com

  • Bblinou83 a écrit le 11 juillet 2011

    merci pour ce billet et pour le petit commentaire à la fin sur le local. Certaines enseignes se ventent de faire du bio mais quand on trouve des potirons d’Argentine en plein été et des tomates du maroc en plein hiver, je me dis que je suis contente de travailler en Biocoop et de respecter la saisonnalité.

  • vava88 a écrit le 11 juillet 2011

    C’est pour cela que les marchés sont bien pratiques. On peut y trouver des producteurs locaux.

  • vava88 a écrit le 11 juillet 2011

    C’est pour cela que les marchés sont bien pratiques. On peut y trouver des producteurs locaux.

    • Anne a écrit le 12 juillet 2011

      oui, tout à fait 🙂

  • Friendscooking a écrit le 12 juillet 2011

    Merci pour toutes ces infos très utiles!

  • Friendscooking a écrit le 12 juillet 2011

    Merci pour toutes ces infos très utiles!

  • Poucinette a écrit le 12 juillet 2011

    c’est vrai on s’y perds un peu je confirme

  • Poucinette a écrit le 12 juillet 2011

    c’est vrai on s’y perds un peu je confirme

  • Anne a écrit le 12 juillet 2011

    oui 🙂

  • Anne a écrit le 12 juillet 2011

    🙂

  • Anne a écrit le 12 juillet 2011

    de rien 😉

  • Myriam Houbron Lecherf a écrit le 12 juillet 2011

    Très intéressant! merci!

  • Myriam Houbron Leche a écrit le 12 juillet 2011

    Très intéressant! merci!

  • Pauleja a écrit le 13 juillet 2011

    Merci pour ton article, au vu des informations que tu donnes, j’etais en mesure de reconnaitre les différents logo, mais ça fait toujours du bien de faire une petite piqure de rappel aux consommateurs et consom’acteurs que nous sommes. Personnellement, j’applique la même chose que ton dernier paragraphe, je privilégie les achats sur le marché aux producteurs locaux, même si ils ne sont pas bio. Mon fromager et primeur (- il fait les 2) dit toujours que chez lui « ce n’est pas bio mais c’est bon » ! Et c’est vrai les légumes sont comme « ceux du jardin » et on s’y retrouve tant au niveau du gout, tant au niveau du prix, car, loin des idées reçues, faire son marché n’est pas forcement plus cher ! C’est du vécu LOL
    Bonne journée

    • Anne a écrit le 13 juillet 2011

      merci pour ton ressenti Pauleja

  • Pauleja a écrit le 13 juillet 2011

    Merci pour ton article, au vu des informations que tu donnes, j’etais en mesure de reconnaitre les différents logo, mais ça fait toujours du bien de faire une petite piqure de rappel aux consommateurs et consom’acteurs que nous sommes. Personnellement, j’applique la même chose que ton dernier paragraphe, je privilégie les achats sur le marché aux producteurs locaux, même si ils ne sont pas bio. Mon fromager et primeur (- il fait les 2) dit toujours que chez lui « ce n’est pas bio mais c’est bon » ! Et c’est vrai les légumes sont comme « ceux du jardin » et on s’y retrouve tant au niveau du gout, tant au niveau du prix, car, loin des idées reçues, faire son marché n’est pas forcement plus cher ! C’est du vécu LOL
    Bonne journée

  • Mumukouski a écrit le 13 juillet 2011

    Et bien je t’avoue que je connaissais pas du tout le logo européen! Faudra que je regarde ça d’un peu plus près

    • Anne a écrit le 13 juillet 2011

      Yes 😉 On le voit pas mal 🙂

  • Anne a écrit le 13 juillet 2011

    merci pour ton ressenti Pauleja

  • Mumukouski a écrit le 13 juillet 2011

    Et bien je t’avoue que je connaissais pas du tout le logo européen! Faudra que je regarde ça d’un peu plus près

  • Anne a écrit le 13 juillet 2011

    Yes 😉 On le voit pas mal 🙂
     

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Au menu de Février :
- On lit les étiquettes
- Les crêpes
- Les plats mijotés et les agrumes
Découvrir l'édito de février
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 000
followers
Instagram
32 900
followers
North end, Boston
Skyline - Boston
Il est revenu le temps des mimosas
Souvenirs d'enfance
Sur le vif...
Fermer