Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Vendanges chez Veuve Clicquot

Avec alcool Boissons France Reportages Voyages

Manoir Veuve Cliquot - Verzy
Manoir Veuve Clicquot – Verzy

Une ballade en Champagne, cela vous dirait ? Parce que je reviens de 2 jours enchanteurs chez Veuve Clicquot. Des vendanges aux caves en passant par le pressoir ou le site de production, j’ai eu la chance de découvrir cet univers dont j’ignorais tout. Plus habituée aux techniques bordelaises, j’ai découvert qu’en Champagne, on cherchait surtout à faire un vin qui ait d’une année sur l’autre toujours le même goût, et ce, en assemblant des crus de différentes années.

Parlons de la vigne tout d’abord : Cette année, le long chemin qui mène aux vendanges à été parfait jusqu’au 15 août. Les conditions climatiques étaient idéales pour une récolte exceptionnelle : temps sec et chaud. Et puis les 15 et 16 août, la catastrophe :  des trombes d’eau (100mm en 3 jours). Sous l’effet de cette pluie diluvienne certains grains de raisin éclatent. Cela aurait pu être sans conséquences si le temps n’était pas devenu juste après chaud et humide provoquant l’apparition du botrytis (pourriture grise) sur les raisins les plus mûrs.

Heureusement, lundi dernier chez Veuve Clicquot, alors que 30% de la récolte était déjà rentrée dans la cuverie, le pessimisme n’était plus du tout de mise et « la vendange 2010 sera de très bonne qualité », nous a assuré Dominique Demarville, chef de caves de la maison.

Vignes - Veuve Clicquot - Verzy
Vignes Veuve Clicquot – La grande Dame – Verzy

Avant de vendanger, il faut savoir reconnaître quel raisin doit être coupé et quel autre doit être écarté. Comme je le disais un peu plus haut, cette année la pourriture grise, comme je vous le disais plus haut, a envahi certaines grappes. Il faut l’enlever et ne pas la récolter avec les autres.

Raisin à ne pas cueillir

Les outils des vendangeurs en main : un sécateur, un panier et des gants si on le souhaite. Les équipes sont constituées de cueilleurs (1 de chaque côté du rang de vigne) et d’un porteur qui amène les paniers pleins jusqu’à la brouette puis la brouette jusqu’au point de collecte.

Vendanges Veuve Clicquot

Jean Aw aka Notcot
Ici Jean, aka Notcot, une super blogueuse de Los Angeles

Coupe du raisin - Vendange

Raisins à cueillir

La position est fatigante. Les reins sont vites douloureux.

Vendange Dame Blanche - Veuve Cliquot

Paniers de vendangeurs - Veuve Clicquot

Vendanges Veuve Clicquot - Panier plein

Une fois les paniers pleins, on les donne au porteur, ci-dessous,  Nick Stock, journaliste australien spécialisé en vins (et aussi surfeur) qui m’ a appris tout ce que je sais sur la cuisine des ornithorynques.

Australian Friend

Les raisins vendangés

Je peux vous dire qu’après avoir rempli quelques paniers, vous savez que le soir, il n’y aura pas besoin de vous bercer.

Après la cueillette

Heureusement, il y a une pause casse croûte. On pose les outils pour grignoter avec appétit.

Matt Armendariz
Ici Matt, l’auteur du blog Matt Bites qui vit également à Los Angeles et qui fait des photos magnifiques.

Une fois les estomacs remplis, on change le t-shirt et on repart dans les vignes.

Tshirt Veuve Clicquot Harvest Staff

Vignes - Manoir de Verzy - Veuve Clicquot

A suivre …

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Stéphanie a écrit le 25 septembre 2010

    Comme je t’envie! Merci pour ce magnifique billet Anne, ça a dû être un moment exceptionnel!

  • Miss Crumble a écrit le 25 septembre 2010

    J’attend la suite avec impatience…découvrir cet univers a du être formidable et rencontrer des blogueurs des 4 coins du monde également. Je sais, pour vivre dans une région viticole, que les vendanges sont dures pour le physique, mais que le moral prend en général un bon coup de fouet! Au fait, les reins vont mieux maintenant?

  • electromenagere a écrit le 25 septembre 2010

    Ca donne vraiment envie !

    Et sinon elle se remarie quand Madame Cliquot ? 😀

  • Anne a écrit le 25 septembre 2010

    @Stéphanie : oui tout à fait exceptionnel. Un moment magique 🙂

    @Miss Crumble : Oui, on n’a fait ça que genre 2 heures, mais ca donne une bonne idée de la pénibilité du truc. Et encore nous avions beau temps. Sous la flotte et dans le froid, ce doit être super dur.

    @Electroménagère ; lol – On a appris plein de choses sur cette femme exceptionnelle, veuve très jeune et visionnaire dans les affaires.

  • fais pas ta Flo a écrit le 25 septembre 2010

    Ton enthousiasme est communicatif Anne. Beau billet oui et belles photos. Merci et bon week end.

    Flo

  • Hélène a écrit le 25 septembre 2010

    Ce domaine est magnifique. Tu as du passé un très bon moment.

    Bon week end.

  • auntie jo a écrit le 25 septembre 2010

    génial! quel moment magique!

  • Toque et Popote a écrit le 25 septembre 2010

    Veinarde!

    Ce doit être une superbe expérience! bravo pour les photos! Magnifiques!

  • Dr. CaSo a écrit le 25 septembre 2010

    Merci pour le petit tour et les photos, ça devait vraiment être chouette! A chaque fois que je peux passer en France, je me dis que je devrais faire ce genre de chose, visiter des coins uniques, des producteurs de produits bien français, des gens qui font des produits originaux et de qualité… Et puis j’ai à peine le temps de rendre visite à ma famille et c’est déjà le moment de rentrer au Pôle Nord! Snif…

  • buddlehia a écrit le 25 septembre 2010

    magnifique ton billet et tes photos toujours belles !

    bisous et très bon samedi à toi

    bisous

    buddlehia
    http://lacuisinegourmande.bloguez.com

  • Cécile - Une a écrit le 25 septembre 2010

    Oh que oui c’est crevant les vendanges, j’ai pratiqué 4 ans chez un copain dans le blayais qui débutait et avait donc une toute petite exploitation et pas le budget ni l’intérêt pour louer une machine, ben le soir on étaient épuisés, jusqu’à l’apéritif, puis arrivait les plats de la mamie et hop on étaient en pleine forme 😉 Même s’il avait plu toute la journée 😉

    En tout cas super expérience avec tous ces journalistes étrangers.

    Tu nous donnera les recettes d’ornithorynques ?

  • pommes cannelles a écrit le 25 septembre 2010

    Très beau reportage photos.

    Tu as de la chance de visiter ce genre d’endroit.

    J’espère que toi aussi tu es repartie avec ton tee-shirt !

  • Losgatos a écrit le 26 septembre 2010

    Une bien belle experience et de magniques photos!

  • Les Casseroles de Na a écrit le 26 septembre 2010

    KikooLol,

    Ça c’est très Smart et certainement un moment hors du temps 🙂

    Tu me donnes envie d’en savoir plus sur La Veuve Clicquot, (en plus d’apprécier son nectar je veux dire hihihi), mieux connaitre la Femme derrière ce nom Prestigieux …

    Ce devait être top en plus de rencontrer Matt, je suis très Fan de son travail en Photo !

    • Anne a écrit le 27 septembre 2010

      C’était une sacrée visionnaire. Elle a également inventé les tables penchées pour stocker les bouteilles et faire tomber les impuretés.

  • Cecile a écrit le 27 septembre 2010

    Superbe reportage. J’ai envie de voir la suite et de tout savoir. J’ai hâte de lire la suite

  • Marie33 a écrit le 27 septembre 2010

    J’aime beaucoup leur Dame Blanche. Un excellent champagne.

  • Stéphane a écrit le 27 septembre 2010

    Comment ça a dû être génial!

    comme toujours de très belles photos. En les voyant, je me dis que les vendanges vont bien tôt commencer chez moi et que je me réjouit d’aller me balader entre les lignes et faire des photos.

    en lisant ton article je me revois il y a quelques années en vendangeur et que même si c’est intéressant c’est fatiguant. pfiouuu…

  • Pierre a écrit le 27 septembre 2010

    magnifique expérience ! Et j’adore le champagne veuve clicquot. J’attends la suite

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
429 900
followers
Instagram
39 900
followers
Fermer