Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Une Auberge en Gascogne – Fabrice Biasiolo – Astaffort

Bonnes adresses Restaurants

Une Auberge en Gascogne
Une Auberge en Gascogne – Astaffort

J’ai fait la connaissance de Fabrice Biasiolo il y a deux ans lors des ateliers Slow Food organisés par Patrick et Ségolène. J’y avais alors découvert tout son talent qu’il avait mis ce jour là au service d’un produit, le pigeonneau, qui n’est pourtant pas du tout mon truc, mais là, Ladies and Gentlemen, c’était top top top !

Il est depuis 1996 le chef d’une Auberge en Gascogne, à Astaffort, le pays de Francis, mais on ne l’a pas vu (Francis, pas Fabrice), trop la loose !

Avec les copains et copines du club networking et gourmandise, à savoir Hélène bien sur mais aussi Anne B., Caroline, Joëlle, Laurence et son mari, Vincent ainsi qu’Olivier, nous avons décidé de lui rendre une petite visite de sympathie. Audrey nous avait lâchement abandonnés au profit d’un week end en amoureux à l’île de Ré.

A l’aller nous avons poussé jusqu’à Lectoure histoire de faire le plein de fruits et légumes chez le super primeur d’Hélène !

Eglise de Lectoure Primeur Lectoure

Puis ensuite retour à Astaffort pour aller chez Fabrice Biasiolo !

Une Auberge en Gascogne - Astaffort Une auberge en Gascogne - patio

Nous avons été reçus par Fabrice Biasiolo himself qui nous a consacré avec énormément de gentillesse beaucoup de son temps pour nous raconter la naissance de sa vocation de cuisinier, sa façon d’aborder les produits, sa cuisine qu’il souhaite simple et épurée, ses attentes, son envie de liberté (pas de carte fixe, pas de recettes écrites), sa saison chez Michel Bras , les rapports avec ses collègues de Génarations.C, …

Fabrice Biasiolo

Fabrice Biasiolo

Il est passionné et passionnant et je crois qu’aucun de nous n’a vu passer le temps. Ce sont nos estomacs qui nous ont rappelé à l’ordre, émoustillés par toutes les senteurs qui venaient jusqu’à nous. Pas de choix compliqué à faire, 3 menus sont proposés à l’aveugle. Vous choisissez juste le prix qui varie en fonction du nombre de plats servis.

  • Menu d’initiation à la découverte comprenant 1 entrée, 1 plat, 1 dessert : 42 € ou 60 € avec les vins.
  • Menu des créations du moment : 3 plats et 2 desserts : 50 € ou 75 € avec les vins.
  • Emotions …… : 5 plats et 2 desserts servis dans des portions raisonnables, juste pour du plaisir, juste pour goûter, juste pour aimer => 80 € ou 115 € avec les vins.

Nous avons commencé le repas par une mise en bouche amusante :

mise en bouche pétillante mise en bouche pétillante

A gauche dans les éprouvettes un bouillon de légumes et à droite dans la cuiller un mélange d’arachide concassées. Quand vous mettez en bouche les 2, pif – paf, ça crépite et ça pétille dans la bouche, comme ces bonbons que vous mangiez enfants. C’est surprenant et amusant. Mélangés aux morceaux de cacahuètes il y a des Petas zetas, base de ces bonbons pétillants.

En cherchant sur Internet j’ai appris que ce sont des petits morceaux de sucre cuit dans lesquels du dioxyde de carbone (CO2) a été incorporé sous très forte pression. Lorsque ces bonbons rentrent en contact avec de l’humidité, le gaz est relâché ce qui donne la sensation de pétillant et de crépitant.

Ensuite, nous avons eu cette seconde mise en bouche :

Rouleau de printemps, saumon, soja et cacao - Cappuccino de basilic et amandes fraiches et sardine fraiche marinée - gaspacho de tomates et olives noires séchées

A gauche un rouleau de printemps au saumon, soja et cacao, au milieu : un cappuccino de basilic, amandes fraiches et sardine fraiche marinée et enfin à droite un gaspacho de tomates et olives noires séchées . J’ai eu un très gros coup de coeur pour le cappuccino de basilic. La texture est top, le mélange avec la sardine est succulent et les amandes fraiches amènent un je ne sais quoi qui vous émoustille sérieusement les papilles !

Puis arrive le plat emblématique du restaurant : le petit déjeuner Gascon.

Petit déjeuner Gascon
Petit déjeuner Gascon

Alors la Mesdames, Messieurs, c’est du lourd ! Le plat dont on se rappellera ! Dans l’assiette on peut voir :

  • Une tartine de copeaux de foie gras (à tomber, vraiment !)
  • Une tasse avec un sachet qui contient de l’ail, du jambon de pays, du céleri séché et du pain brûlé et que l’on va arroser d’un bouillon de canard.
  • Un chutney de courgettes.
  • Un jus orange carottes épicé (gingembre très certainement mais peut être d’autres choses).
  • Une mousse de jambon de pays servi dans la coquille d’œuf.

Petit déjeuner gascon Thé Gascon Etiquette Fabrice Biasiolo Tartine de foie gras Mousse de jambon en coquille d

Un petit déjeuner comme ça, j’en prendrais bien un tous les jours ! Les parfums se mélangent avec bonheur, c’est divin !

Ensuite, Fabrice Biasiolo a souhaité nous faire goûter un ventre de thon cuit à basse température et juste coloré sur une plancha accompagné d’un tartare de mousserons, d’un crumble de pain brûlé, d’une crème d’olives noires et de petits pois frais.

Ventrèche de thon

J’ai adoré l’association terre mer : ventre de thon et mousserons ! C’est terriblement bon. La cuisson du poisson est top.

Nous avons ensuite enchainé avec un pigeonneau fermier accompagné d’une purée de céleri rave aux girolles, d’une salade croquante et d’un coulis de betteraves rouges.

Pigeonneau rôti

La qualité de la photo n’est pas terrible (la nuit est tombée et j’ai bu 2 verres de vin rouge …). Là encore, les produits sont sublimés. Comme je le disais en préambule, je n’aime pas trop le pigeonneau mais là, c’est très très bon. La purée est elle aussi délicieuse. La cuisine de Fabrice Biasiolo parle directement, il n’y a pas de concepts ou de besoin d’intellectualiser. On se régale et pi c’est tout !

En dessert nous avons eu un crémeux et confit d’abricots accompagné d’une crème glacée reine des prés-pistache suivi d’un dessert au chocolat, corole au yaourt acidulé et velouté arabica.

Crémeux abricot dessert au chocolat

Je ne suis pas très dessert, et Mr Biasiolo nous a raconté que ce n’était pas là non plus qu’allaient ses préférences. C’était très bon mais pour moi moins inspiré que le reste. Il faut dire aussi, pour être honnête que je n’avais plus faim…

Il nous sera servi ensuite un café accompagné de sucettes : Framboise/chocolat, chocolat blanc/melon et citron/pistache.

Sucettes

En conclusion, nous avons passé une délicieuse soirée. Merci Hélène pour l’organisation, merci Mr Biasiolo pour votre l’accueil et pour ce repas mémorable. Je cherche une occasion pour revenir en famille et je vais la trouver, c’est sur 🙂

Les libellulettes et les papillons
Laurence, moi, Hélène, Joëlle, Caroline et Olivier

Surtout, si vous passez cet été dans le sud ouest et du côté du Gers et du Lot & Garonne, venez déjeuner ou dîner ici, vous ne le regretterez pas !

Une Auberge en Gascogne
Fabrice Biasiolo
9, Faubourg Corné
47220 Astaffort

Tél : 05 53 67 10 27
Horaires d’ouverture et plan d’accès ici (clic)

Photo de Fabrice Biasiolo, de l’oeuf du petit déjeuner Gascon et de la tartine de foie gras : Joëlle
Photo de groupe et du primeur de Lectoure : Hélène

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Anonyme a écrit le 15 juillet 2008

    ‘tain c’est dur la vie… Bon, alors là ma petite Anne, (oui, je me permets le coup de : ma petite Anne) Oui, je disais là, je suis client, le coup de la petite ballade en Toscane du Sud-Ouest, j’en connais un rayon Astaffort bien sûr, je connaissais l’hotel du Square du temps du frêre Cabrel l’auberge en Gascogne… je me suis promis de m’y arrêter, mais Lectoure là c’est du lourd si la coolossité devait s’offrir un village ce serait Lectoure, les melons, les terrasse plein sud, la thalasso, le chemin de Compostelle, ce Marseillais qui tient épicerie fine et puis l’hotel de Bastard le jour ou tu décides d’une virée en amoureux c’est deux jours qu’il faut y passer avec une nuit à l’hotel de Bastard… nous en reparlerons !Sinon, je souhaite acquérir une machine à pain tu n’aurais pas un tuyau…La bise Bleck

  • Anne a écrit le 15 juillet 2008

    hihihi :=) Pour la Map, je t’enverrais un mail … 😉 Cette petite balade à Lectoure m’a donné drôlement envie de découvrir la région. Je me demande si on ne va pas y passer cet été. C trop beau !

  • stella de La Rhune a écrit le 15 juillet 2008

    oui une bien belle soiree, je suis trop contente d’avoir pu vous organiser ca, ca fait des bons souvenirs et comme l’envie de continuer!!! pardi!je suis ravie de vous avoir fait decouvrir aussi lectoure que jaime tant…meme si vous etiez en retard les filles pour en profiter pleinementil faut donc revenirtout le coin est magnifiquebon sinon allez je retourne bosser a ma note biasolo!!!

  • Brigitte a écrit le 15 juillet 2008

    C’est tout de même beau et bon la France ! pas mécontente de rentrer finalement 🙂

  • Bazarette a écrit le 15 juillet 2008

    Tout me plait et m’inspire,le chef bien entendu en prim position…!!! Un endroit où il faut se poser, la dernière fois c’était il y a quatre ans et je ne le regrette jamais. Nous y retournons en famille depuis…. j’ose pas dire, nos régions préférées avec la Hte savoie.D’ailleurs comment résister en lisant les lignes de Mister Bleck…!Pas d’hésitation Anne tu as fait le bon choix pour les prochaines vacances.Quoi Bleck veut acquérir une MAP, il va lachement tourner le dos à son artisan boulanger préféré, il n’aura plus le sourire de la gentille vendeuse, ça j’ai du mal à le croire, et puis il n’y a plus de place sur la 4ième étagère…!!!

  • Anne a écrit le 15 juillet 2008

    @ Stella : Tu m’as donné envie de retourner à Lectoure et Astaffort, c sur !@ Brigitte : oui c beau, il ne faut pas s’éloigner trop longtemps ;)@ Bazarette : des endroits formidables. Bleck ne veut pas acheter de Map, il me fait marcher. Nous sommes allés dîner chez lui hier et il fait des private jokes 😉

  • audrey a écrit le 15 juillet 2008

    Ah la la … mais qu’est ce que j’ai loupé !!!! Ca avait l’air extraordinaire

  • laulau47 a écrit le 16 juillet 2008

    Je connais bien le restau à Astaffort , j’y ai mangé avec zhom en février !! On s’est régalés !!

  • Tiuscha a écrit le 16 juillet 2008

    Hélène en avait déjà parlé mais là avec les photos et les sensations exprimées, on y serait bien allé ! Drôle la présentation du petit déjeuner… Pas mal de choses me tentent bien sûr. Quel talent ces jeunes chefs de Génération C !

  • Anne a écrit le 16 juillet 2008

    @ Audrey ; le week end à l’île de Ré avait l’air bien aussi ;)@ Laulau : Et oui, toi tu es tout à côté ;)@ Tiuscha : Oui bcoup de talent !

  • Mercotte a écrit le 16 juillet 2008

    tu vas voir si je ne vais pas te la donner moi l’occas, trop trop bien , le plat gascon me fait saliver en plein après midi et le reste tout pareil …. Dis c’est quand déjà que je vais à Bordeaux, novembre ? c’est loin tout ça !

  • auntie jo a écrit le 16 juillet 2008

    je me souviens encore avec émotion du petit déjeuner gascon!bises

  • Chantal33 a écrit le 18 juillet 2008

    C’est un excellent rapport qualité/prix; j’en garde un très bon souvenir, on aime bien y faire une halte lors des déplacements sur Toulouse 😉

  • Girly Lemon a écrit le 18 juillet 2008

    oh la la ces photos m’ont mise en appétit, çà à l’air délcieux ;-)))))) moi qui n’habite pas loin du 47 je devrais effectivement aller faire un tour ;-))) merci pour tout !!!@ bientôt

  • La Pépette a écrit le 18 juillet 2008

    Ahlala …. c’est malin, le clavier est rempli de salive…Le petit déjeuner gascon, on peut voir venir la journée après ça !!Je retiens l’adresse, ce n’est pas vraiment ma région, mais au cours de prochaines vacances, un détour peut s’imposer. Bon week end

  • Chef Damien a écrit le 3 août 2008

    Fabrice Biasiolo est un pro et en plus il est simple et gentil ! Créativité et générosité sans avoir la grosse tête…C’est pas comme certains…

  • […] indices : clic et clic AKPC_IDS += « 6233, »; dtsv.dtse_post_6233_permalink = […]

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 600
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer