Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Yves Camdeborde : Interview 7 péchés capitaux

Bonnes adresses France Reportages Restaurants Voyages

Dîner sous le soleil de Satan ©NguyenNgocEmmanuel

Dîner sous le soleil de Satan ©NguyenNgocEmmanuel

Comme je vous le disais hier, j’ai eu la chance d’assister à un dîner préparé par Yves Camdeborde en hommage au film Sous le Soleil de Satan. C’était à Cannes et à l’initiative de Nespresso pour l’événement, les Chefs font leur cinéma.

Après lui avoir demandé pourquoi ce film, j’ai eu envie de lui faire une interview 7 péchés capitaux. Thierry Ardisson, sors de ce corps ^-^

L’orgueil : Yves Camdeborde, de quoi êtes vous le plus fier ? 

Peut être de l’évolution du regard des gens sur le métier de cuisinier. Nous nous sommes battus à quelques uns pour avoir cette reconnaissance, pour que les gens qui travaillent de leurs mains puissent être fiers de ce qu’ils font.

L’avarice : Est-ce que la télévision, cela rapporte de l’argent ? 

Oui ! Plus que la restauration. C’est d’ailleurs un problème quand on arrête avec le décalage des impôts :p

Argent ©kuvona shutterstock

Argent ©kuvona shutterstock

L’envie : Quel autre chef aimeriez-vous être ?

Aucun, je suis bien comme je suis. Par contre j’ai beaucoup d’admiration pour Christian Constant qui m’a formé, qui a cru en moi et qui m’a tendu la main.

La colère : Qu’est ce qui vous met en rage ? 

Les gens malhonnêtes !

La luxure : Est-ce qu’être chef, cela amène un petit truc en plus vis à vis des femmes ?

Malheureusement oui. Et chef + la télé, c’est encore pire. Les gens vous prennent pour ce que vous n’êtes pas. Je suis cuisinier et je reste cuisinier mais je pense que l’on peut se brûler les ailes.

Luxure ©Fisher Photostudio shutterstock

Luxure ©Fisher Photostudio shutterstock

La paresse: Est ce que cela vous arrive de ne pas travailler ? 

Oui, heureusement. Je suis d’ailleurs capable de rester 24 heures sans rien faire dans un appartement. Ou alors je bouquine. J’ai la chance de lire beaucoup d’auteurs que je connais personnellement, mon restaurant étant à Saint Germain des Prés. J’ai parfois l’impression à travers leurs ouvrages de rentrer en eux. C’est une relation particulière.

La Gourmandise : Qu’est ce qu’il faut avoir goûté une fois au moins dans sa vie ?

Je ne pense pas qu’il y ait une chose. Je pense qu’il faut savoir apprécier avec la même émotion un oeuf mayonnaise ou du caviar. L’émotion n’est pas liée à l’argent, elle est liée au palais. C’est ça la gourmandise. J’ai autant d’émotion lorsque je déguste les carottes râpées de ma maman avec ail, persil, coriandre, huile d’olive et citron qu’avec un plat avec du caviar préparé par Eric Fréchon au Bristol.

Merci beaucoup. 

Avec Yves Camdeborde ©NguyenNgocEmmanuel

Avec Yves Camdeborde ©NguyenNgocEmmanuel

🙂

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Sofy a écrit le 21 mai 2015

    Je ne connais pas des masses ce chef (Team top chef:-D, pas fan de Tf1 en réalité…) mais j aime beaucoup son explication avec les oeufs mayo, les carottes râpées et le caviar, la vision de la gourmandise que ça implique et ce que ça dit de l homme.
    Très chouette 🙂

  • Alexandra a écrit le 23 mai 2015

    Sympa comme interview, j’aime bien cette idées des 7 péchés capitaux.
    Bonne week end Anne Bises

    • Anne a écrit le 23 mai 2015

      Merci Alexandra. Bon weekend à toi 🙂

  • isabelle a écrit le 23 mai 2015

    Ces 7 pêchés engendrent bien des vérités ! La télévision reste un miroir, l’important est d’aller au restaurant et d’échanger avec les chefs quand c’est possible ! Bon weekend Anne

    • Anne a écrit le 24 mai 2015

      Merci Isabelle, bon weekend

  • michel a écrit le 18 août 2015

    Camdborde lit les auteurs de Saint-Germain des Prés… Pourquoi les cuisiniers veut-ils avoir l’air de ce qu’il ne sont pas ? Qu’il continue à faire du fric avec des marges indécentes dans ses troquets, grand bien lui fasse. De là à nous faire croire qu’il s’intéresse aux livres (autres que ceux de ses recettes), il ne faut pas nous prendre pour des gogos !

    • Anne a écrit le 18 août 2015

      Michel je ne vois pas pourquoi un cuisinier n’aimerait pas lire. Dans ce cas un écrivain n’aimerait pas cuisiner ? Un chanteur peindre ou un carreleur chanter ? Réducteur non ?

Sur Facebook
Sur Hellocoton
  • Entre vous et moi a écrit le 22 mai 2015

    Chanceuse ! Jalouse…

Sur Google Plus
  • Phiphi Vergne a écrit le 25 mai 2015

    Merci pour votre prestation.

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 000
followers
Instagram
88 100
followers