P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Pois chiche : le b.a-ba

Produits et Ingrédients Sans gluten

Pois chiches ©Ileish Anna shutterstock

Pois chiches ©Ileish Anna shutterstock

Les pois chiches sont vraiment un ingrédient découvert via mon blog culinaire. Pourtant on ne peut pas dire que ce soit très original mais on n’en consommait pas du tout chez moi.

Le pois chiche, qu’est ce que c’est ?

C’est une légumineuse. La plante mesure environ 60 cm de haut. Ses feuilles sont ovales, dentées, caduques et vertes. Voilà à quoi elle ressemble (avec les gousses qui contiennent les pois chiches).

Pois chiches - La plante ©Deyan Georgiev shutterstock

Pois chiches – La plante ©Deyan Georgiev shutterstock

Ce légume-graine fleurit en juin-juillet. Les fleurs sont blanches ou rosées. La récolte a lieu généralement entre juillet et septembre. Il suffit d’écosser les gousses pour récupérer les grains (elles en contiennent 2 normalement). Ensuite on les conserve dans un endroit sec, un bocal hermétiquement fermé par exemple.

J’imagine que cela doit se consommer frais mais je n’en ai jamais vu. Si quelqu’un sait, n’hésitez pas à dire par le biais des commentaires.

A noter que cette légumineuse que l’on trouve beaucoup dans les régions méditerranéennes et moyen orientales est extrêmement riche en protéines végétales et qu’elle est beaucoup utilisée dans les recettes végétariennes.

Faut-il acheter les pois chiches secs, en bocal ou en conserve ? 

Secs ou en bocal c’est très bien. Après, cela dépend si vous avez le temps de les faire tremper. En effet il est vraiment conseillé de faire tremper les pois chiches secs pendant une nuit dans l’eau froide avant de les cuire.

Pois chiches en conserve ©HandmadePictures shutterstock

Pois chiches en bocal ©HandmadePictures shutterstock

A quoi cela sert le trempage ?

Le trempage sert d’une part à faire gonfler les légumineuses. Il permet ensuite une cuisson plus rapide et améliore la digestibilité. Attention il faut toujours jeter l’eau de trempage et bien rincer pour éliminer les éléments responsables des flatulences.

Et en conserve ?

Monique du blog Traiteur à Domicile m’expliquait récemment qu’il était préférable de les acheter en bocal car ils étaient en général mieux cuits. Parfois en boîte me disait-elle, c’est juste trempé et même pas cuit !

Et pour la cuisson des pois chiches ? 

J’y viens.  Pour la cuisson des pois chiches secs, c’est donc au moins 1h30 à l’eau bouillante non salée (Valérie Cupillard conseille sur son site d’y ajouter un morceau d’algue kombu (après trempage). Sinon à l’autocuiseur, vous pouvez raccourcir le temps de cuisson. A noter qu’il faut ensuite les consommer rapidement, cela ne se garde pas très bien (2 jours au réfrigérateur, c’est un maximum).

Si vous les ajoutez à une préparation chaude (un couscous par exemple), il suffit de les rajouter 10 minutes avant la fin de la cuisson.

En bocal, l’avantage c’est qu’ils sont prêts à cuisiner. Il suffit de les rincer abondamment à l’eau claire avant utilisation.

Faut-il peler les pois chiches ? 

Si vous avez le temps, c’est mieux, ils seront ainsi plus digestes et cela évitera la sensation désagréable des petites peaux qui se collent parfois dans le fond de la gorge. Cela va assez vite, il suffit de pincer le pois chiche et hop, elle s’en va.

Il existe de la farine de pois chiches non ?

Ouiii ! Elle est d’ailleurs sans gluten.

Farine de pois chiche © HandmadePictures shutterstock

Farine de pois chiche © HandmadePictures shutterstock

Si vous êtes passés du côté de Nice ou en Provence, peut être avez-vous dégusté des spécialités locales à base de farine de pois chiche comme la socca ou les panisses.

Et pour les recettes avec des pois chiches ?

Il existe beaucoup de façon de les cuisiner (houmous, salades, soupe..) que vous découvrirez en cliquant ici : mes recettes contenant des pois chiches.

Une recette bonus : Les pois chiches croustillants à l’apéro de Delphine

Il faut 1 grosse boîte de pois chiche égouttés et séchés, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à café de sel, 1 cuillère à café de poivre, 1 cuillère à café de cumin, 1 cuillères à café de paprika, 2 cuillères à café de piment d’Espelette.

Mélangez le tout, étalez sur une plaque de cuisson et hop, au four (préchauffé à 180°C) pendant 45 à 50 minutes.

L’astuce épate belle mère de Walinette : Le jus de pois chiche monté comme des blancs en neige

L’eau de cuisson des pois chiches (de la boite ou de la conserve) se monte au batteur comme des blancs en neige !  Rajoutez le sucre très doucement. Parfait pour ceux qui sont allergiques à l’oeuf. Découvrez sa photo de mousse choco réalisée ainsi sur son Instagram.

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Photo sur toile a écrit le 13 avril 2015

    Les pois chiches c’est ma découverte la plus récente 😀 Je les adore mais un inconvenient est le temps de cuisson …

    • Anne a écrit le 13 avril 2015

      Oui, c’est pour ca qu’en bocal en verre, ca dépanne bien

    • celicaco a écrit le 10 novembre 2015

      Bonjour,
      les pois chiches ,nous aimons ,je les cuisine souvent;pour moi c’est à la cocote minute:à peine 20 mn
      Les rincer .les tremper toute la nuit .
      Les rincer à nouveau et les blanchir 5 mn (départ à froid )
      les égoutter et les plonger dans un bouillon aromatisé :1 carotte ,1 vert de poireau ,1 bouquet garni et un oignon clouté poivre SANS saler
      20 mn après saler l’au au sel(de Guérande ) remuer et reposer 5mn
      De cette façon ils sont cuits à pont et délicieux

      • Anne a écrit le 10 novembre 2015

        Merci de ton partage d’expérience

  • Emma a écrit le 13 avril 2015

    Pour en avoir fait pousser dans mon potager l’année dernière, je confirme, ça peut se manger cru. C’est très proche de petits pois frais ou des fèves, avec ce petit gout farineux typique du pois chiche. Je le grignotais cru pour le plaisir ou blanchi, dans une salade printanière c’est délicieux !
    Par contre, je n’en ai jamais vu dans le commerce, je ne sais pas trop pourquoi…

    • Anne a écrit le 13 avril 2015

      Merci beaucoup Emma 🙂

    • Bruno Lixi a écrit le 8 novembre 2015

      parce que la lectine du pois chiche cru même germé est toxique 🙂

      • Magali Blondeau a écrit le 28 septembre 2016

        Toutes les lectines sont toxiques… Les légumineuses c’est avec modération, tout comme les céréales, là, c’est l’acide phytique…

    • docteurhouse7 a écrit le 25 janvier 2017

      bonjour.

      DANGER !

      les pois crus sont toxiques, à cause de la phaséoline qu ils contiennent.
      la cuisson est obligatoire.

  • Anita V. a écrit le 13 avril 2015

    si on garde le liquide qui se trouve dans le bocal ou l’eau de cuisson, il se monte comme des blancs en neige (ca prend juste qq minutes supplementaires), une fois ferme on y ajoute du sucre glace et on bat a nouveau : on a une jolie mousse et ca devient des meringues apres 1h de cuisson a basse temperature. C’est bluffant, completement incroyable et pas du tout un poisson d’avril (je promets !!). Des meringues veganes !
    Et ca marche avec l’eau des autres legumineuses aussi.
    Et non, les meringues n’ont pas le gout de pois chiches.

    • Anne a écrit le 13 avril 2015

      Oui quelqu’un m’a expliqué ça sur FB, c’est fou. Je ne savais pas du tout

  • Lefebvre a écrit le 13 avril 2015

    Ma préférence c’est germé. Il faut les faire tremper 2 ou 3 jours et quand le germe pointe les faire cuire. La cuisson est bien plus courte , le pois chiche est très tendre et le goût est incroyable, très savoureux.

    • Anne a écrit le 13 avril 2015

      Merci. Ca donne quoi alors au niveau des temps de cuisson ? Peux tu nous faire part de ton expérience ?

  • Géraldine a écrit le 13 avril 2015

    Je consomme régulièrement des pois-chiches secs que je fais tremper une nuit et que je cuis à la vapeur 30min pour qu’ils soient « al-dente »: légèrement croquant. C’est délicieux à grignoter à l’apéro par exemple avec un peu d’huile d’olive et du persil… ou en salade composée avec des petits oignons nouveaux. C’est excellent pour la santé car ils contiennent des phytohormones. Mais attention cuits plus longtemps ils perdent toute leur qualité nutritive.

    • Anne a écrit le 13 avril 2015

      Merci beaucoup Géraldine 🙂

  • Nicole a écrit le 13 avril 2015

    Bonsoir,

    Mille fois merci, pour tout vos conseils. Franchement votre blog est SUPER!!!!!!!

    Quel bonheur de découvrir regroupées toutes ces recettes végétariennes.

    Cdt. Nicole.

    • Anne a écrit le 13 avril 2015

      Merci Nicole. Oui, j’ai fait beaucoup de travail sur les tags pour proposer toutes les recettes végétariennes au même endroit

  • annick a écrit le 13 avril 2015

    J’ai mangé une mousse au chocolat dans laquelle les blancs d’œufs avaient été remplacés par l’eau de cuisson des pois chiches, bluffant au niveau du goût et de la texture.

    • Anne a écrit le 13 avril 2015

      Il va falloir que je teste, ca m’intrigue !

  • ManueB a écrit le 14 avril 2015

    j’ai toujours des pois chiches dans mon placard, c’est un basique je le consomme souvent en salade ou en tartinade !!!

    bonne journée
    manue :))

    • Anne a écrit le 14 avril 2015

      Moi c’est marrant c’est vraiment pas souvent. A utiliser davantage en tout cas

  • verondg a écrit le 14 avril 2015

    Bonjour Anne, alors voilà un sujet qui est intéressant 😉 merci de l’avoir abordé Anne car j’ai appris plein de choses notamment dans les commentaires.
    Des meringues avec l’eau de cuisson: incroyable , moi aussi je vais tester!
    Et oui pourquoi ne les trouve-t-on pas frais comme les fèves ou les petits pois sur nos étals? ça m’intrigue aussi.
    Véritable « bombe » en nutriments essentiels ce Pois-Chiche ; outre les vitamines, les minéraux, oligaux-élément dont le molybdène qui facilite l’assimilation du fer prévient entre autres, le risque d’anémie, de caries dentaires…- si j’avais su plus tôt 😉 – il est aussi à la riche en fibres, apporte une sensation de satiété, et donc favorise la perte de poids CQFD 😉 et pour toutes ces raisons , ce Pois-chiche fera partie de la prochaine thématique de la 5ème édition d’Amoureusement soupe qui sera: Les Légumineuses et la Santé. Donc je partage ton article sur la Page AS 😉

    • Anne a écrit le 14 avril 2015

      Cool 🙂 En tout cas ca fait de très bonnes soupes 🙂

  • Marc a écrit le 14 avril 2015

    Je recommande à tous de goûter les panisses (parfait pour l’apéro ^^). Bon les meilleurs sont faits en Provence mais si vous êtes dans le coin, je vous invite aussi les goûter ! La salade est aussi très agréables accompagnée d’oignon 😉 Merci pour l’article en tout cas, on en apprend tous les jours !

    • Anne a écrit le 14 avril 2015

      Oui, j’ai mis un lien en bas de l’article 😉

  • 40andsowhat a écrit le 15 avril 2015

    Merci pour cette leçon culinaire c’est très intéressant. C’est vrai qu’on n’en mange pas beaucoup, moi mon seul souvenir de pois chiches délicieux, c’était dans le couscous de ma grand-mère ….

    • Anne a écrit le 15 avril 2015

      pareil, je n’en mangeais que dans le couscous au début. Et puis on évolue 😉

  • anenje a écrit le 15 avril 2015

    Comme lu un peu plus haut, le meilleur moyen de faire cuire les pois chiches est , après trempage d’une nuit, de les faire germer 48 h : il suffit de les déposer dans une passoire dans l’évier et de les arroser 2 fois par jour ; dès que le germe apparaît on peut les faire cuire, le temps de cuisson est réduit à environ 30 minutes ( le trempage provoque en fait une pré digestion ce qui évite les effets de flatulence…)
    Je fais moi-même systématiquement cuire une grande quantité à la fois et les congèle par sachets de 200g environ, de quoi faire par exemple un bol d’houmous, ou de quoi rajouter dans une soupe

    • Anne a écrit le 15 avril 2015

      Merci beaucoup Anenje pour ton partage d’expérience 🙂

  • Nelly a écrit le 17 avril 2015

    Oui, j’en ai mangé des frais, il y a bien 27 ans, en Jordanie. Je me promenais dans la ville de Kerak et je croisais des passants qui déambulaient tous avec un bouquet de branches vertes en y picorant quelque chose que je ne distinguais pas bien mais dont ils semblaient se délecter. Ca m’a fait envie, j’en ai acheté un bouquet dans l’échope la plus proche avec force gestes et mimiques, ne parlant pas arabe, sous le regard amusé des autres clients et je suis repartie en picorant mes pois chiches frais. C’était bon, légèrement sucré et pas du tout farineux. J’en ai gardé un excellent souvenir.

    • Anne a écrit le 17 avril 2015

      Merci Nelly de ton partage d’expérience 🙂

    • Le Monde du Whisky a écrit le 17 avril 2015

      En effet on le consomme frais et sous toutes ses formes au Moyen Orient.
      Frais c’est délicieux !
      Par ailleurs, je trempe les pois chiches secs toute une nuit avec une cuiller à café de bicarbonate de sodium. ça facilite et la cuisson et la digestion

      • Anne a écrit le 17 avril 2015

        Merci beaucoup de ton partage

  • Scozzafave a écrit le 16 mai 2016

    Bonjour à vous toutes, très intéressant et instructif ! Je vais essayer la version fermée ! Le blanc d’oeuf aussi est surprenant ! Merci !!!

  • Luce plaud a écrit le 13 juillet 2016

    j’arrive avec une question et je repars avec mille réponses ! merci

    • Anne a écrit le 13 juillet 2016

      Alors tant mieux 🙂

  • Rita ZERRA a écrit le 2 août 2016

    Bonjour, je suis assez intriguée par les possibilités de cette légumineuse mais encore plus par le jus de cuisson. Et j’ai une question à ce sujet : quelle est la valeur nutritive et calorique de ce jus. D’avance merci

    • Anne a écrit le 2 août 2016

      Aucune idée Rita. J’espère que quelqu’un pourra vous répondre

  • eric a écrit le 3 août 2016

    bonjour
    super blog!
    le problème avec les pois chiches comme avec toutes les légumineuses est la suspicion de teneur élevée en pesticides s’ils ne sont pas bio!
    quelqu’un aurait il des infos à ce sujet?

    merci

    Eric

  • Magali a écrit le 15 août 2016

    Bonjour,
    qu’en est il de la digestion et des ballonnements avec le jus de pois chiches ?
    Merci 🙂

    • Anne a écrit le 16 août 2016

      Bonjour Magali

      Je ne sais pas du tout. Je ne consomme pas le jus de pois chiches.

  • Véronique a écrit le 6 octobre 2016

    Un article intéressant, bien fait et avec de jolies photos.
    Que demander de plus?
    Véronique

    • Anne a écrit le 6 octobre 2016

      avec plaisir Véronique

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

S'inscrire à la
newsletter
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 300
followers
Pinterest
415 500
followers
Instagram
28 000
followers
Dernières heures au paradis  avant un grand saut vers le nord ; vous pourrez continuer à suivre le #festivalbernardloiseau  chez @lacuisinedemercotte ; je regrette de ne pouvoir rester plus longtemps ☉ ; c'était chouette #constanceculinary ❤
Bon appétit !
Hello from paradise ☉
Préparation des coeurs de palmiers @constancehotels ; on enlève l'écorce de l'arbre et ensuite on coupe, on tranche et on se régale #constanceculinary #festivalbernardloiseau Le palmiste (coeur de palmier) est l'un des ingrédients obligatoires du concours de cuisine @bernardloiseau où s'affrontent les chefs présents.
Sur le vif...
Fermer