- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Poulet à la sauce pimentée d’Annabel Langbein

Je vous ai déjà parlé d’Annabel Langbein notamment grâce à son livre, Cuisinez c’est la saison que j’adore et que j’ai offert à plusieurs de mes copines. J’aime sa cuisine simple mais saine et pleine de goûts, toujours à base de bons produits, créative et gourmande. Je vous en avais déjà touché deux mots dans Papilles et Pupilles avec cette fantastique recette de rhubarbe confite au four tirée de son livre Cuisinez, c’est la saison ! Star dans son pays la Nouvelle Zélande, elle n’en reste pas moins tout à fait abordable.

Je vous en parle parce que je suis allée assister à une de ses démonstrations il y a quelques jours à l’Ecole du Cordon Bleu à l’occasion de la sortie de son nouveau livre Annabel au naturel, et c’était fabuleux ! Elle a réalisé plusieurs recettes donc ce poulet à la sauce pimentée (confiture de piments), tout était délicieux, original, gourmand. En plein dans ce que j’aime, simplicité, goût, bons produits, facilité. Vous l’aurez compris, j’aime sa cuisine.

Pour la confiture de piments utilisée dans la sauce, c’est succulent. Imaginez un mix entre une confiture de piments d’Espelette et la sweet chili sauce for chicken.

Assez de blabla, la recette !

Recette de la confiture de piments

Pour la confiture de piments : Préparez cette recette en automne quand les piments sont mûrs. Il existe de nombreuses variétés de piments, plus ou moins épicées. En règle générale, plus un piment est petit, plus il est fort. Pour une confiture moyennement épicée, utilisez 2 ou 3 piments et 1 poivron rouge.

Pour 50 cl (690 g) de confiture – Préparation : 10 minutes – Cuisson : 12 à 15 minutes

Stérilisez un bocal à pas de vis de 50 cl et son couvercle en métal.

Pelez les gousses d’ail et le gingembre, puis hachez grossièrement ce dernier, ainsi que les piments. Ôtez les nervures des feuilles de cumbavas (citron bosselés).

Dans le bol d’un robot, réunissez l’ail, le gingembre, les piments et les feuilles de cumbavas, puis mixez le tout jusqu’à obtention d’une pâte épaisse.

Transférez celle-ci dans une casserole, puis ajoutez-y le sucre en poudre, l’eau, les zestes de citrons, le vinaigre de riz, la sauce nuoc-mâm et la sauce soja. Faites cuire la préparation à feu moyen en remuant jusqu’à ce que le sucre soit dissous, puis faites bouillir 10 minutes.

Le mélange doit réduire d’un tiers et bouillonner.

Versez la confiture de piments chaude dans le bocal stérilisé jusqu’à 5 mm du bord, puis fermez le bocal. Cette confiture peut être conservée pendant des mois; une fois ouverte, elle se garde au réfrigérateur

 Pour le poulet à la confiture de piment :

Pour 4 à 6 personnes. Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6). Disposez 16 ailes ou pilons de poulet dans un plat allant au four, ajoutez-y 4 cuillerées à soupe de confiture de piments puis remuez. Étalez les morceaux de poulet en une seule couche puis enfournez et laissez cuire de 30 à 40 minutes. Parsemez de coriandre hachée et servez.

Avec cette confiture, vous pouvez aussi réaliser des crudités à la confiture pimentée : Pour 4 personnes. Versez 3 cuillères à soupe de confiture de piments dans un ramequin. Coupez 2 carottes, 3 branches de céleri et 1 concombre libanais (ou 1/3 de concombre) en bâtonnets. Placez le ramequin de confiture au centre d’un grand plat, disposez les crudités autour puis servez !

Une recette du livre Annabel au naturel d’Annabel Langbein – Larousse Editions – 22.90€

Pour ceux qui souhaitent aller plus loi, Annabel Langbein a :

Et comme la vie est belle, j’ai 2 exemplaires de son livre Annabel au naturel à faire gagner. Il sort demain 😉

Pour gagner il suffit de laisser un commentaire précisant quelle est votre recette de saison préférée sur mon blog et quelle est la capitale de la Nouvelle Zélande. Si vous avez besoin de jeter un coup d’oeil dans les archives, c’est ici : archives (clic). Vous pouvez jour jusqu’à vendredi 14 octobre minuit.

Enjoy !

Poulet à la confiture de piments ©Annabel LangbeinPoulet à la confiture de piments ©Annabel Langbeim