Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Poulet fermier St Sever, le poulet made in Sud Ouest

France Produits et Ingrédients Reportages Voyages

Poulet fermier jaune Saint Sever - label rouge

Poulet fermier jaune Saint Sever - label rouge

Qui n’a jamais regardé un peu décontenancé le rayon volaille en grande surface me jette la première pierre. Je ne sais pas vous, mais moi je suis toujours déroutée par le prix du poulet que je trouve extrêmement fluctuant d’une marque à l’autre, voire d’un jour à l’autre sur la même marque. Le poulet est quelque chose que nous consommons très régulièrement à la maison et je suis assez dubitative. La seule chose que je sais, c’est que je n’achète pas de poulets premier prix (tu secoues la cuisse, la chair tombe toute seule) et que j’achète toujours des poulets labellisés (label rouge).

Après difficile de se repérer entre le poulet jaune, blanc, la marque truc ou machin. Par pur chauvinisme  ^_^, j’achète un poulet de ma région mais cela s’arrête là.

Mais cela, c’était avant.

Je suis allée apprendre le b.a-ba du poulet fermier jaune à St Sever et c’était drôlement intéressant.

D’abord Koikesse le poulet jaune : tout simplement une variété. J’ai appris un truc qui peut épater belle maman, c’est un poulet à cou nu !

…. ??? …

Cela vous en bouche un coin non ?

…. ??? …

Oui, regardez !

Poulet à cou nu

Poulet à cou nu

Et pourquoi n’a-t’il pas de plumes ici le poulet êtes vous en train de vous demander ?

Pfff, facile, pour avoir moins chaud ! C’est genre une petite écharpe mais à l’envers, parce que le poulet vois-tu il ne transpire pas, et quand il a chaud, il n’aime pas du tout du tout. Et donc, avec son petit bout de peau à nu, il régule. Alors ? Épate belle mère non ?

J’ai pu donc voir ce qu’était la vie d’une poulet fermier St Sever liberté, c’est à dire élevé en liberté dans le Sud Ouest (au moins 4 m2 minimum par bestiole et pas de barrière).

Les poussins vont arriver chez l’éleveur à l’age d’un jour maximum et ils seront élevées pendant un minimum de 81 jours voire un peu plus.

Voici à quoi ressemble un élevage, celui de Mr Jean Marc Durroux, situé à Mauléon d’Armagnac  :

Elevage de poulets liberté St Sever

Elevage de poulets liberté St Sever

On est ici dans le sud ouest de la France, à la limite des Landes et du Gers.

On s’équipe façon glamour pour ne pas contaminer les poulets 😉

Et dire qu'il y en a qui ont choisi l'option blogueuse mode ! les veinardes !

Et dire qu'il y en a qui ont choisi l'option blogueuse mode ! les veinardes !

Les poulets peuvent aller et venir de l’intérieur à l’extérieur des bâtiments.

A l'intérieur du bâtiment

A l'intérieur du bâtiment

Nourriture pour poulets

Nourriture pour poulets

Leur nourriture comporte au minimum 80% de céréales et du soja. Non OGM les céréales (du maïs en grande majorité).

Et pendant toute leur existence, ils vont pouvoir vaquer à leurs occupations de poulet, à savoir manger et aller dehors ! Ici pas de barrières, les poulets vont où ils veulent ! Le résultat de cette élevage en liberté au milieu des pins : une viande plus ferme tout en restant moelleuse.

Poulets fermiers St Sever en liberté

Poulets fermiers St Sever en liberté

Ensuite, quand l’heure est venue, les poulets sont emmenés à l’abattoir. La volonté est de stresser le moins possible les poulets, à la fois pour des raisons que l’on comprend mais aussi parce que la qualité organoleptique du produit en pâtit. Le matériel a changé ces dernières années pour ces raisons.

Concernant les Poulets fermiers St Sever, l’ensemble de la chaîne est certifiée : plus de 100 points de contrôles, traçabilité du début à la fin du process, label agriconfiance.

J’ai trouvé cette visite tout à fait passionnante. Je ne mangerai plus mon poulet de la même façon. Vous imaginiez que c’était ainsi ?

St Sever est très dynamique sur le web : Il y a bien sur un site : St Sever où vous pourrez trouver beaucoup de recettes, mais aussi une page Facebook très animée : St Sever, recettes de volailler, une application Iphone avec encore des recettes, et un fil twitter : @St_Sever.

Et cliquez ici pour les recettes avec du poulet sur Papilles et Pupilles.

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • CHAMALICE a écrit le 28 septembre 2011

    Merci pour cet article très instructif, je ne connaissais pas les caractérisiques du poulet jaune… J’achète toujours du poulet jaune label rouge du sud ouest également !

  • CHAMALICE a écrit le 28 septembre 2011

    Merci pour cet article très instructif, je ne connaissais pas les caractérisiques du poulet jaune… J’achète toujours du poulet jaune label rouge du sud ouest également !

  • Anne Cé a écrit le 28 septembre 2011

    En général j’achète mon poulet entier directement au producteur, là je sais d’où ça vient et comment il est élevé. Et les rares fois où j’en prends en grande surface, c’est comme toi : uniquement du label rouge (ou du bio) et du sud ouest de préférence ! 😉

    • Anne a écrit le 28 septembre 2011

      Yep 🙂 Vraiment rassurant de voir l’élevage de ces poulets en liberté label. Tu manges confiant 😉

  • Anne Cé a écrit le 28 septembre 2011

    En général j’achète mon poulet entier directement au producteur, là je sais d’où ça vient et comment il est élevé. Et les rares fois où j’en prends en grande surface, c’est comme toi : uniquement du label rouge (ou du bio) et du sud ouest de préférence ! 😉

    • Anne a écrit le 28 septembre 2011

       Yep 🙂 Vraiment rassurant de voir l’élevage de ces poulets en liberté label. Tu manges confiant 😉

  • Anne a écrit le 28 septembre 2011

    🙂

  • Myosotis 33 a écrit le 28 septembre 2011

    Les volailles élevées en plein air n’ont rien à voir avec leurs malheureuses copines de batterie. A St Sever chaque année a lieu Festi volailles. Cette année ce sera les 26 et 27 novembre.

    • Anne a écrit le 28 septembre 2011

      Ca c’est sur et elles ne passeront pas par moi. je préfère moins mais mieux 😉 Merci pour les dates de Festi volailles 🙂

    • Anne a écrit le 28 septembre 2011

      Ca c’est sur et elles ne passeront pas par moi. je préfère moins mais mieux 😉 Merci pour les dates de Festi volailles 🙂

  • vava88 a écrit le 28 septembre 2011

    Merci pour le reportage.
    Mon papa n’aimait pas trop le poulet. Il en mangeait lorsque ma maman en faisait, mais sans enthousiasme. Il trouvait que ce n’était pas une viande agréable. Et, un jour, il a goûté un poulet jaune label rouge que j’avais cuisiné. Il a changé d’avis sur le goût et la saveur de l’animal et se le préparait de mille façons.
    Comme quoi, la façon d’élever les animaux compte énormément.

    • Anne a écrit le 28 septembre 2011

      Oh que oui 🙂 Ca change tout.

  • Laetitia a écrit le 28 septembre 2011

    il est vrai que je m’arrache les cheveux à ce rayon ! je prends du plein air, alimentation 100 % végétale et français. Arriver à avoir les 3 en même temps ce n’est pas du gâteau !
    quand il y a l’un il n’y a pas l’autre !

    quand tu dis 80 % minimum de céréales , de quoi est constitué les 20 % restants ?

    • Anne a écrit le 28 septembre 2011

      C’est surtout du soja le reste (tourteaux de soja). J’ai posé la question des farines animales (si c’est la question aussi 😉 ) et pas de farines animales pour ces bestioles :=

  • Myosotis 33 a écrit le 28 septembre 2011

    Les volailles élevées en plein air n’ont rien à voir avec leurs malheureuses copines de batterie. A St Sever chaque année a lieu Festi volailles. Cette année ce sera les 26 et 27 novembre.  

  • vava88 a écrit le 28 septembre 2011

    Merci pour le reportage.
    Mon papa n’aimait pas trop le poulet. Il en mangeait lorsque ma maman en faisait, mais sans enthousiasme. Il trouvait que ce n’était pas une viande agréable. Et, un jour, il a goûté un poulet jaune label rouge que j’avais cuisiné. Il a changé d’avis sur le goût et la saveur de l’animal et se le préparait de mille façons.
    Comme quoi, la façon d’élever les animaux compte énormément.

  • Roseandcook a écrit le 28 septembre 2011

    Merci pour ce « cours de poulet »! Chez nous c’est dans 90% des cas du Label Rouge, généralement à 4.99€ le kilo, sinon du bio au prix de l’or en barre…

  • Anne a écrit le 28 septembre 2011

    Oh que oui 🙂 Ca change tout. 

  • Laetitia a écrit le 28 septembre 2011

    il est vrai que je m’arrache les cheveux à ce rayon ! je prends du plein air, alimentation 100 % végétale et français. Arriver à avoir les 3 en même temps ce n’est pas du gâteau !
    quand il y a l’un il n’y a pas l’autre !

    quand tu dis 80 % minimum de céréales , de quoi est constitué les 20 % restants ?

    • Anne a écrit le 28 septembre 2011

      C’est surtout du soja le reste (tourteaux de soja).  J’ai posé la question des farines animales (si c’est la question aussi 😉 ) et pas de farines animales pour ces bestioles :=

  • Roseandcook a écrit le 29 septembre 2011

    Merci pour ce « cours de poulet »! Chez nous c’est dans 90% des cas du Label Rouge, généralement à 4.99€ le kilo, sinon du bio au prix de l’or en barre…

  • Anne a écrit le 29 septembre 2011

    yep 🙁

  • alex a écrit le 29 septembre 2011

    ben, effectivement, je ferai plus attention en allant faire mes courses: j’essaierai d’en acheter – il y en a en région parisienne? ou c’est que pour les chanceux qui habitent la région?
    bouh 🙁 ils sont trop mignons quand même ces ptits poulets; fais mal au coeur de les manger
    merci Anne, pour toutes ces infos!

    • Anne a écrit le 29 septembre 2011

      Oui, il y en a partout, dans les supermarchés. Mais choisis bien le poulet fermier St Sever label rouge, et élevé en liberté 🙂

    • Manikity a écrit le 29 septembre 2011

      => Thibault ; pour ce genre de chose, merci de m’adresser un mail. L’adresse mail est en haut à droite : contact

    • Anne a écrit le 29 septembre 2011

      de rien Alex 🙂 Oui, il y en a en RP. Bien choisir poulet fermier St Sever élevé en liberté. La mention élevé en liberté est super importante 🙂

    • Anne a écrit le 29 septembre 2011

      Oui, il y en a partout, dans les supermarchés. Mais choisis bien le poulet fermier St Sever label rouge, et élevé en liberté 🙂 

    • Manikity a écrit le 29 septembre 2011

      => Thibault ; pour ce genre de chose, merci de m’adresser un mail. L’adresse mail est en haut à droite : contact

  • alex a écrit le 29 septembre 2011

    ben, effectivement, je ferai plus attention en allant faire mes courses: j’essaierai d’en acheter – il y en a en région parisienne? ou c’est que pour les chanceux qui habitent la région?
    bouh 🙁 ils sont trop mignons quand même ces ptits poulets; fais mal au coeur de les manger
    merci Anne, pour toutes ces infos!

    • Anne a écrit le 29 septembre 2011

      de rien Alex 🙂 Oui, il y en a en RP. Bien choisir poulet fermier St Sever élevé en liberté. La mention élevé en liberté est super importante 🙂

  • Bleck a écrit le 29 septembre 2011

    Chez nous bouffer du poulet c’est une religion, le poulet s’accorde à tout et pis on a la meilleure volaille c’est comme ça, les Bretons ont le meilleur porc, les Bourguignons le meilleur vin, les Italiens la voiture la plus rouge c’est comme ça point !
    Les volailles au cou nu c’est moche point barre c’est comme ça point !
    Que Saint Sever soit la capitale de la meilleure volaille de la meilleure région volaillère, je souscris et j’applaudis… Dubernet… s’rait pas de ST. Server… Dubernet…
    Bientôt ils nous feront une com » sur le poulet royal de Pétaouchenock élevé sous la mère, nourrit exclusivement par la bouche avec une petite cuillère en argent, certifié promené chaque dimanche de 13 heures 45 à 16 heures 30 au parc avec partie de jeu de boules et spectacle de Guignol Guérin un fois le mois, amené à l’abattoir individuellement ET en Bugatti décapotable avec un titre de Cabrel au choix… NON MAIS SERIEUSEMENT VENDEZ NOUS DE LA BONNE CAME ET POINT BARRE.

    Ton article était très intéressant… Une bise Bleck

  • Bleck a écrit le 29 septembre 2011

    Chez nous bouffer du poulet c’est une religion, le poulet s’accorde à tout et pis on a la meilleure volaille c’est comme ça, les Bretons ont le meilleur porc, les Bourguignons le meilleur vin, les Italiens la voiture la plus rouge c’est comme ça point !
    Les volailles au cou nu c’est moche point barre c’est comme ça point !
    Que Saint Sever soit la capitale de la meilleure volaille de la meilleure région volaillère, je souscris et j’applaudis… Dubernet… s’rait pas de ST. Server… Dubernet…
    Bientôt ils nous feront une com » sur le poulet royal de Pétaouchenock élevé sous la mère, nourrit exclusivement par la bouche avec une petite cuillère en argent, certifié promené chaque dimanche de 13 heures 45 à 16 heures 30 au parc avec partie de jeu de boules et spectacle de Guignol Guérin un fois le mois, amené à l’abattoir individuellement ET en Bugatti décapotable avec un titre de Cabrel au choix… NON MAIS SERIEUSEMENT VENDEZ NOUS DE LA BONNE CAME ET POINT BARRE.

    Ton article était très intéressant… Une bise Bleck

  • Karine a écrit le 29 septembre 2011

    Il n’y a pas que Belle-Maman qui soit épatée, il y a moi aussi…

  • Karine a écrit le 29 septembre 2011

    Il n’y a pas que Belle-Maman qui soit épatée, il y a moi aussi…

  • Anne a écrit le 30 septembre 2011

    mdr 😉

  • Anne a écrit le 30 septembre 2011

    je me marre 😉

  • […] de St Sever en Gascogne, à la limite du Gers et des Landes pour découvrir notamment comment étaient élevés les poulets fermiers St Sever en liberté. Nous avons profité de la balade pour partir à la découverte des produits locaux, que ce soit le […]

  • Lilith Lo a écrit le 4 octobre 2011

    J’ai toujours adoré le poulet, que ce soit dans mon assiette ou dans mes bras. J’adorerai avoir deux ou trois poules (mais pas dans mon mini-studio)(quand même) !
    Ceci étant, depuis mon mois de travail dans un fastfood spécialisé dans le poulet, je bloque quelque peu sur cette viande (j’en ai trop mangé du coup)

  • Lilith Lo a écrit le 5 octobre 2011

    J’ai toujours adoré le poulet, que ce soit dans mon assiette ou dans mes bras. J’adorerai avoir deux ou trois poules (mais pas dans mon mini-studio)(quand même) !
    Ceci étant, depuis mon mois de travail dans un fastfood spécialisé dans le poulet, je bloque quelque peu sur cette viande (j’en ai trop mangé du coup)

  • christianne a écrit le 7 septembre 2012

    juste une question. comment les poulets st sever sont ils abattus?? abattage rituel ou avec étourdissement?

    • Anne a écrit le 7 septembre 2012

      Bonjour Chritianne, 

      Je suis désolée mais je ne sais pas du tout

  • robert a écrit le 18 mars 2013

    st sever : pas si saint que cela. En effet St Sever à l’art d’emballer ses cuisses de poulet …..une grosse camoufle une petite et le client est fortement déçu. Un client déçu n’achètera plus de produits St Sever car le client n’aime pas se sentir arnaqué.

    • Anne a écrit le 18 mars 2013

      Bonjour @1cfd1293f45ea85885a9d706e0555917:disqus – Je n’ai pas compris, désolée ?

  • GUAY Jean-Luc a écrit le 17 août 2014

    Cuisinier retraité ,j’ai acheté un poulet Jaune fermier ,a consulter les commentaires je me suis dit je vais régaler la famille ,mais quelle déception après cuisson je n’ai pratiquement pas utilisé de couteau pour le portionner ,je pense que le Label rouge est un peu usurpé ,peut être élevé en plein air , mais je me pose des questions sur la nourriture !

  • choiyon a écrit le 24 mai 2015

    Absolument déçus de ce poulet Label Rouge. On se demande vraiment comment sont donnés les labels ? A vous dégoûter de manger du poulet….. saint-Sever j’oublie : plus de qualité moins de publicité !!! Je me demande comment sont nourris ces poulets ???

  • Anne a écrit le 15 juillet 2015

    Bonjour
    Ici vous n’écrivez pas à Saint Sever mais à Papilles et Pupilles. Vous faites erreur de destinataire.

  • jean claude chaudet a écrit le 5 octobre 2016

    bonjour
    je voudrai vous signaler que les conducteurs de deudeuch ne sont pas des conducteurs du dimanche
    c’est plutôt un art de conduite et beaucoup d’automobilistes devraient conduire comme nous .
    Nous avons pour la plupart en conduite une slow attitude.
    Votre pulicitaire devrait prendre le volant d’une deudeuch et il verra comment ça se passe sur la route.
    A bientot de vous lire par votre publicitaire ;
    Cordialement M Chaudet

    • Anne a écrit le 5 octobre 2016

      Bonjour Jean Claude. Vous n’êtes pas sur le site de St-Sever mais sur Papilles et Pupilles et je n’ai aucun publictaire :p

  • DESCARPENTRIES Simone a écrit le 15 novembre 2016

    Bonjour
    Pourquoi le poulet fermier Label Rouge ST SEVER (jaune) n’est-il souvent en rayon qu’au poids d’environ 1400 g.
    Il ne m’arrive que très rarement d’en trouver au delà de ce poids;
    C’est regrettable car plus dodu, il est plus savoureux.
    Je suis cliente d’un Hyper U en Vendée.
    Est il possible de trouver de ces poulets dans le Nord de la France.
    Merci

    • Anne a écrit le 15 novembre 2016

      Bonjour Simone,

      Les clients des rayons volailles des grandes surfaces recherchent plutôt des volailles entre 1,1kg et 1,4kg c’est pour cela que les grandes surfaces commandent plutôt ces calibres

      Les gros poulets sont plutôt vendus dans les boutiques traditionnelles 🙂

      Pour la Vendée, vous trouverez les poulets St Sever dans les magasins suivant :
      CARREFOUR à LA ROCHE SUR YON
      CENTRE LECLERC à LA ROCHE SUR YON
      HYPER U à LA ROCHE SUR YON
      CASINO à CHATEAU D’OLONNE
      CENTRE LECLERC à OLONNE SUR MER
      CENTRE LECLERC à MONTAIGU
      CENTRE LECLERC à SAINT GILLES CROIX DE VIE

      Bonne journée

  • KAAS Marie-Elisabeth a écrit le 2 juin 2018

    J’ai hésité à acheter un poulet Sever car en je prends soit du bio soit du fermier garanti sans OGM. N’en ayant pas trouvé dans le rayon du petit supermarché, j’ai par défaut acheter celu-ci avec l’espoir de trouver sur votre site la garantie non OGM. C’est chose faite et je suis rassurée d’autant plus que ce poulet et délicieux ; je réitèrerai cet achat avec plaisir ( mais pourquoi ne pas préciser sur l’embal’âge : sans OGM…je pense que c’est un critère d’achat important pour beaucoup.)
    Cordialement

    • Anne a écrit le 3 juin 2018

      Merci Marie Elisabeth de ton retour. C’est sans OGM c’est sur 🙂

Sur Hellocoton
  • MyrtilleD_cuisine a écrit le 28 septembre 2011

    Moi qui me demande à chaque fois que j’achète un poulet jaune la différence avec le noir, je sais maintenant 😉

  • papilles a écrit le 28 septembre 2011

    🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
416 900
followers
Instagram
36 300
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer