P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Allergie et Intolérance : Qu’est ce que c’est ? Quels sont les symptômes ?

Actu Allergies Dossiers pratiques

Prick test
Comprendre allergie et intolérance alimentaire

La plupart des individus mangent une grande variété d’aliments sans encourir le moindre risque. Car la diversité alimentaire de notre pays tropical nous le permet. Pour un petit pourcentage de la population, cependant, des aliments ou des composants spécifiques peuvent provoquer des réactions secondaires allant d’une légère rougeur à une sévère réponse allergique.

Les réactions alimentaires secondaires peuvent être dues à une allergie ou une intolérance alimentaire. Alors qu’environ une personne sur trois s’estime allergique à certains aliments, en réalité, la prévalence de l’allergie est estimée à environ 10 % de la population à Maurice. Chez les enfants, elle est un peu plus élevée bien que chez la majorité des enfants, les allergies disparaissent après l’entrée à l’école.

La différence entre l’allergie et l’intolérance alimentaire

Une réaction secondaire à un aliment est souvent assimilée à une allergie alimentaire. Dans la plupart des cas, il s’agit toutefois de quelque chose d’autre, probablement une intoxication alimentaire, une aversion pour un aliment ou une intolérance à l’un des ingrédients de l’aliment… D’où l’amalgame des allergies au plat en entier.

L’allergie alimentaire est une forme spécifique d’intolérance alimentaire qui active le système immunitaire. Un allergène (une protéine dans l’aliment incriminé, qui chez la majorité des gens ne produit pas d’effets secondaires) provoque une réaction en chaîne dans le système immunitaire aboutissant la libération d’anticorps. Ces anticorps entraînent à leur tour la libération d’autres molécules, comme l’histamine, qui donnent libre cours à des symptômes variés comme un nez qui coule, de la toux, un éternuement ou des démangeaisons. Les allergies alimentaires sont souvent héréditaires et habituellement identifiées tôt dans la vie. L’intolérance alimentaire implique le métabolisme, mais pas le système immunitaire.

Que se passe-t-il au cours d’une réaction allergique ?

Le système immunitaire protège généralement l’organisme de protéines étrangères ou générant une réponse visant à les éliminer. L’allergie est essentiellement “une immunité qui tourne mal” : une substance normalement sans danger est perçue comme une menace – un allergène – et attaquée par les défenses immunologiques de l’organisme.

Dans une vraie réaction allergique, l’organisme produit des anticorps (une protéine qui se lie spécifiquement à une autre protéine appelée antigène – l’allergène – pour la désactiver et l’éliminer). Les immunoglobulines E (IgE) sont des anticorps qui réagissent avec l’allergène et provoquent ensuite une réaction avec les mastocytes (cellules tissulaires) et les basophiles (un type de cellule sanguine). Les mastocytes se retrouvent à la surface de la peau et dans les membranes tapissant le nez, l’arbre respiratoire, les yeux et les intestins.

Une substance appelée histamine ou d’autres substances sont libérées à partir des mastocytes (les cellules immunitaires de notre corps) et créent la réponse allergique. Les effets secondaires sont immédiats et habituellement localisés. Certaines réactions se produisent plusieurs heures ou même plusieurs jours après l’exposition. Elles sont généralement appelées réactions “d’hypersensibilité retardée”. D’où la difficulté à trouver l’aliment en cause…

Heureusement, la plupart des réactions allergiques sont relativement modérées, mais un petit nombre d’individus peut être victime d’une réaction parfois mortelle, l’anaphylaxie. Une réaction anaphylactique peut se produire quelques minutes seulement après une exposition et un contrôle médical est alors absolument nécessaire.

L’histoire familiale est l’un des éléments les plus prédictifs de l’allergie alimentaire. Les enfants ayant un parent allergique ont deux fois plus de risques de développer une allergie alimentaire que les enfants n’ayant pas de parent allergique. Si les deux parents sont allergiques, le risque s’élève entre quatre et six fois. L’allaitement maternel pourrait réduire le risque d’allergie alimentaire par rapport aux laits pour nourrissons. Chez les bébés de familles souffrant d’allergies, l’allaitement maternel exclusif pendant quatre à six mois semble fournir un degré de protection.

Dr Omila RAMPHUL-DAUL
Chef de clinique des hôpitaux de Strasbourg, France

Symptômes des allergies alimentaires

Respiratoire :

  • Nez qui coule ou congestion nasale
  • Éternuement
  • Asthme (difficulté à respirer)
  • Toux et râle

Cutané :

  • Gonflement des lèvres, de la bouche, de la langue, du visage et/ou de la gorge (angioedème)
  • Urticaire
  • Éruptions ou rougeurs (prurit)
  • Démangeaisons
  • Eczéma

Gastro-intestinale :

  • Crampes abdominales
  • Diarrhée
  • Nausée
  • Vomissement
  • Coliques
  • Ballonnement

Généralisés :

  • Choc anaphylactique (choc sévère généralisé). Rare chez l’adulte sain

source

Allez on en discute ?
Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laissez le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 200
followers
Instagram
32 100
followers
With the wonderful @gordongram for the 10th birthday of the @intercontinental_bordeaux
Merci à tous pour vos likes, messages, petits mots. I ❤ you. 
#2017bestnine
Variations Confetto
Journée d'exception chez GH Mumm à Reims
Sur le vif...
Fermer