Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Oedème de Quincke et choc anaphylactique

Actu Allergies Dossiers pratiques

Choc anaphylactique

Choc anaphylactique ©Bella_Pipi via Allergy Alert Stuff

J’ai trouvé cette photo sur le net et ai voulu vous montrer ce qu’était un oedème de Quincke ! Vous imaginez votre enfant comme ça ? Mon fils en a eu un une fois et c’est assez terrifiant même si cet état est tout à fait réversible, bien heureusement.

L’oedème de Quincke est un phénomène allergique aigu ; il est potentiellement grave par son risque majeur d’évolution très rapide vers :

  • L’obstruction des voies respiratoires par oedème laryngé (on étouffe)
  • Le choc anaphylactique avec effondrement de la Tension Artérielle. Il s’accompagne dans la moitié des cas d’un urticaire typique ( papules congestives prurigineuses ). On peut mourir d’un choc anaphylactique !

Le traitement : un corticoïde (genre Célestène) + de l’adrénaline (* Anapen) et on appelle le Samu (le 15 ou le 112). Si le traitement est appliqué rapidemment, il n’y a normalement aucune séquelle. Le traitement doit avoir été vu avec le médecin avant : savoir quoi faire en cas de problème !

Anapen : Délivré uniquement sur ordonnance. A avoir toujours avec soi.

Anapen

Anapen

Le médecin qui prescrit l’adrénaline auto-injectable doit soigneusement expliquer au patient la façon de se servir du kit. Les proches et collègues doivent être prévenus. L’usage est unique et l’injection doit avoir lieu dans la cuisse impérativement en suivant les instructions précises de la notice. Plus elle est pratiquée tôt (dès les premiers symptômes de rougeur, chaleur, démangeaisons) plus cela sera efficace.

Instructions pour l’injection : Enlever le bouchon noir protecteur de l’aiguille ce qui entraîne la gaine protectrice de l’aiguille. Retirer le bouchon noir de sécurité pour découvrir le bouton rouge déclencheur d’injection. Maintenir l’extrémité qui contient l’aiguille fermement appliquée sur la face antérieure de la cuisse, puis appuyer sur le bouton déclencheur rouge. Si nécessaire, l’injection peut être pratiquée à travers le vêtement lorsqu’il est en tissu léger. Maintenir en position pendant 10 secondes puis retirer. Remettre le bouchon noir protecteur de l’aiguille en place après utilisation. La zone d’injection peut être massée légèrement pendant 10 secondes après l’administration.

Conservation : 18 mois à température ambiante (attention cependant à ne pas dépasser 25°c)

Pour plus d’info, c’est ici (clic)

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Fabienne a écrit le 18 mars 2006

    Merci Anne de partager ainsi avec nous ces informations… C’est important que nous soyons sensibilisés sur ce point. Une amie de maman a commencé à avoir des allergies alimentaires très graves vers 40 ans …

  • colette a écrit le 18 mars 2006

    Comme Fabienne ,merci Anne d’en parler .J’ai fait un Oedème de QUINCKE et 2 fois ,recherche faite : de la poudre de tang (poudre aromatisée orange )diluée dans l’eau .J’ai fait cette réaction 2 fois (visage déformé sur 1 côté en forme de poire ) heureusement cela se voit donc on se doute mais la 2ème fois oedème interne à la gorge (étouffement ) heureusement je travaillais à l’hosto donc piqûre immédiate ,depuis je ne bois plus ce genre de boisson fait avec de la poudre.

  • mercotte a écrit le 19 mars 2006

    j’adore le nouveau ? look de ton blog, peut être n’est ce pas si nouveau , mais il y a longtemps que je ne suis pas passée par là !! Ah oui, moi c’est le vernis à ongle qui m’a provoqué cette réaction quand j’avais 18 ans et depuis il est exclu que j’en mette ! pour une fois ce n’était pas alimentaire !
    je te dis pas ma tête !Ton article est très intéressant à ce pont de vue!

  • nin a écrit le 19 mars 2006

    mon dieu, quand j’étais enfant je faisais beaucoup d’allergies. J’ai passé un Noël entier avec cette tête là. Il faut penser que la gorge gonfle de la même façon que kes yeux, et ça gratte. On n’a même pas appelé un médecin! ça me fait froid dans le dos ce que tu dis. C’est surtout dur à voir sur un tout petit (qui est très mignon ceci dit)

  • coconz a écrit le 14 décembre 2006

    Je fais assez régulièrement (4 à 5 fois par an) des oedèmes de quincke plus ou moins violent (avec pb respiratoire…et mon médecin a refusé de me prescrire un épipen … car il dit qu’on peu traiter par la prévention… Merci pour votre info

  • Anonymous a écrit le 22 novembre 2010

    Bonjour merci beaucoup pour ce cite moi je ne savais pas ce que cela veux dire un Oedème de Quincke et portant j'entend tout le temps mes collègues parler de cette maladie j'aimerais savoir comment peut on le prévenir…merci

  • Anne a écrit le 22 novembre 2010

    Bonjour,

    Ce n'est pas toujours évitable. Si c'est lié à une allergie alimentaire, il ne faut plus du tout consommer l'aliment. Si c'est une allergie liée à une piqure d'insecte par exemple ou autre chose .. ce n'est pas vraiment évitable. Il faut aller voir un allergologue qui vous expliquera que faire.

  • Anonymous a écrit le 5 mai 2011

    je ne suis pas persuadé qu'il s'agisse d'un œdème de quincke…. mais plutôt d'une ethmoidite… ou bien une réaction urticairienne; meme physiopathologique de l'oedeme de quincke mais beaucoup plus localisé sans urgence vitale.
    de l'atteinte, et l'absence d'atteinte

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actuellement en déplacement, je dispose d'un accès limité à mes mails et suis au regret de ne pouvoir répondre rapidement à vos commentaires. Merci pour votre patience.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
426 000
followers
Instagram
39 300
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer