Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Château d’Aiguilhe, Castillon-Côtes de Bordeaux

Avec alcool Boissons Bonnes adresses France Voyages

Nouveau Château d'Aiguilhe

Nouveau Château d’Aiguilhe

La destinée de la famille des Comtes von Neipperg est indéfectiblement liée à celle de la viticulture et ce depuis le XIIIème siècle. Séduit par Saint-Emilion et son terroir, le Comte Joseph-Hubert von Neipperg acquiert Château Canon La Gaffelière et La Mondotte en 1971, puis Clos de l’Oratoire et Château Peyreau quelques mois plus tard. Depuis 1985, Stephan von Neipperg, l’un de ses fils, gère avec passion ces propriétés tout en explorant d’autres terroirs…

Le Château d’Aiguilhe

En 1998, il fait l’acquisition du Château d’Aiguilhe. Située sur l’appellation Castillon-Côtes de Bordeaux, cette propriété bénéficie du même souci d’excellence et des mêmes soins que les autres crus de la maison. Ce qui frappe en arrivant, ce sont les ruines de l’ancien château. J’en ai pris des dizaines de photos tellement je l’ai trouvé beau.

Ruines du Château d'Aiguilhe

Ruines du Château d’Aiguilhe

Ancienne place militaire, le bâtiment avait résisté à la guerre de 100 ans, à la Révolution Française, bref à beaucoup de grands maux historiques jusqu’à ce que deux incendies le détruisent partiellement à la fin du XIXe siècle.  Suite à cela, il devient une carrière de pierre.

Le terroir du Château d’Aiguilhe

Aujourd’hui, le domaine occupe un vaste terroir de 140 hectares dont 90 dévolus à la viticulture.

Le vignoble, exclusivement situé sur le plateau, bénéficie d’un drainage naturel et d’un excellent ensoleillement grâce à une exposition globale au sud. Les sols, de structure argilo-calcaire et argilo-limoneuse, composent une mince couche de terrain plutôt pauvre reposant sur un substrat calcaire. Celui-ci assure à la vigne une remarquable régulation hydrique. Ajoutées à l’âge moyen du vignoble, ces données naturelles se conjuguent pour créer des conditions éminemment favorables à la culture de la vigne.

Des travaux de rénovation ont été entrepris depuis le rachat. D’abord le cuvier qui a été refait au début des années 2000. Puis sont venus la boutique, la salle de réception (pour des mariages par exemple) et le salon de dégustation. Les vignes sont en cours de conversion en bio. Le domaine effectue sa sélection massale, produit son propre compost et sa levure indigène.

J’ai pu déguster le Château d’Aiguilhe millésime 2012 et le Blanc d’Aiguilhe 2018, un Bordeaux sec, 100% Sauvignon blanc. La production de vin blanc sur la propriété reste pour l’instant anecdotique. Pour vous donner une idée, ici, 300 000 bouteilles de vin rouge sortent chaque année des chais et seulement 10 000 bouteilles de vin blanc.

A la dégustation

  • Le Château d’Aiguilhe 2012 est un vin encore assez jeune. Il est bien équilibré, puissant, avec un peu de bois en finale (encore un peu trop pour moi qui suis très sensible aux tanins). Il faudra attendre encore un peu pour qu’ils se fondent et là je suis sûre qu’il sera parfait pour moi. J’ai beaucoup aimé sa fraîcheur liée à son acidité.
  • Le Blanc d’Aiguilhe 2018 a lui une belle fraîcheur et des notes d’agrumes. Il est très souple, facile à boire.

Ce qui est intéressant sur cette appellation en général et ce domaine en particulier, c’est que les terroirs sont très beaux et les prix beaucoup plus accessibles qu’à Saint Emilion. N’hésitez pas à goûter pour vous faire votre avis et à visiter les propriétés. Il suffit juste de s’informer en amont sur les sites internets (visites avec ou sans rendez-vous, payantes ou gratuites etc).

Quelques photos souvenirs :

Château d’Aiguilhe – 1 Aiguilhe Sud, 33350 Saint-Philippe-d’Aiguille

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 9 novembre 2021

    sublime et tu es rayonnante dans la soleil et ce beau paysage♥
    bisous et bonne journée

    • Anne a écrit le 9 novembre 2021

      <3 merci BArbara 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
256 000
followers
Pinterest
556 000
followers
Instagram
74 900
followers
Fermer