Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Château Pape Clément : Visite, dégustation – La promenade du dimanche

Bonnes adresses Reportages

Château Pape Clément ©Norman27 CC BY-NC-SA 20

Château Pape Clément ©Norman27 CC BY-NC-SA 20

Il y a deux semaines, je suis allée prendre le brunch au Château Pape Clément, situé à Pessac, aux portes de Bordeaux. Pour les petits curieux, sachez qu’il doit son nom à son plus célèbre propriétaire, le pape Clément V. Celui ci né Bertrand de Goth en 1264 est nommé en 1299 archevêque de Bordeaux par le pape. A cette occasion il reçoit en cadeau une propriété plantée en vignes à Pessac, alors appelée vignoble de La Mothe. 6 ans plus tard, le 5 juin 1305 les cardinaux réunis en conclave à Pérouse, choisissent Bertrand de Goth pour succéder au Pape Benoît XI, il prend alors le nom de  pape Clément V.

Ce qui est surprenant c’est que le Château est situé en pleine ville. 60 hectares de vignes qui appartiennent à l’appellation d’origine contrôlée Pessac-Léognan et plus généralement, à l’aire viticole des Graves. L’endroit est enchanteur :

Château Pape Clément ©epeigne37 License CC BY-NC-ND 20

Château Pape Clément ©epeigne37 License CC BY-NC-ND 20

Vous pouvez le dimanche matin assister à une visite du site, goûter le vin et prendre un brunch, une formule à 30€ qui régale papilles et pupilles. Je vous emmène ?

– Bon d’accord
– Ouf !

La visite commence  par quelques mots sur le vin : Il nous est rappelé que le château Pape Clément rouge est un grand cru classé de Graves,  selon un classement qui date de 1953, revisité en 1959 . Il produit 2 crus, le Château Pape Clément et le Clémentin, le second vin fabriqué avec les vignes les plus jeunes.

Nous commençons par la visite du cuvier :

Le Cuvier ©Château Pape Clément

Le Cuvier ©Château Pape Clément

Il comporte 28 cuves en chêne, la propriété ayant progressivement abandonné l’inox depuis 2001 et toutes dédiées au vin rouge. La vinification des blancs, se fait, elle, en barriques. Les plus grosses cuves contiennent 70 hectolitres et les plus petites (au fond) 30 hectolitres.

– Pourquoi 2 tailles différentes vous demandez-vous, perplexes ?
– Attendez, j’explique !

A Château Pape Clément on pratique la parcellisation. C’est à dire qu’on ne met pas dans une même cuve deux vins issus de cépages différents ou encore deux mêmes cépages mais d’âges dissemblables. Pour faire simple, on ne mélange pas torchons et serviettes et encore moins les serviettes brodées de Mamie Jacqueline avec celles d’Ikea.

Les vendanges sont réalisées à la main puis les raisins sont égrenés à la main pour récupérer uniquement les grains de raisin de top qualité. Un travail de titan !

Tri des grains pour le vin rouge ©Château Pape Clément

Tri des grains pour le vin rouge ©Château Pape Clément

Les grains sont ensuite mis dans des cuves et commence le travail de vinification :

  • Cela démarre avec la macération à froid (avec de la carbo glace) pendant 5 à 6 jours,
  • Suit la fermentation alcoolique avec pratique toutes les 6 heures du pigeage (méthode bourguignonne qui consiste à casser la partie solide qui s’est formée en haut de la cuve à base de peaux et de pépins et à la ré enfoncer dans la cuve). Elle dure une quinzaine de jours
  • Puis vient la macération du vin pendant 10 jours dans la cuve

Un écoulage par gravité sera ensuite pratiqué : on obtiendra un vin de goutte et un vin de presse. Ces 2 vins seront mis dans des barriques différentes pour l’élevage. On obtient donc du vin de goutte, du vin de presse et ce pour chaque cépage et chaque âge de cépage. Ouch !

Voici maintenant le chais à barriques :

Chais à barriques ©Château Pape Clement

Chais à barriques ©Château Pape Clément

Le Château Pape Clément travaille avec plusieurs tonneliers. Pourquoi ? Parce que suivant la pratique de leur art, ils chauffent plus ou moins les douelles (planches) de chêne pour les tordre et ainsi former la barrique.

Et alors ?

Pour une planche très chauffée on obtiendra des arômes de café, de torréfaction, pour une moins chauffée on obtiendra par exemple des arômes vanillés. On a donc ainsi une complexité supplémentaire dans les arômes du vin. Celui ci restera en barriques pendant environ 20 mois notamment. Il se produira la fermentation malolactique, puis le maître de chais pratiquera l’ouillage et le soutirage.

Ensuite se feront, environ deux ans après la vendange, l’assemblage final et la mise en bouteilles.

La visite se conclue par une dégustation de quelques gouttes du divin nectar :

Dégustation Château Pape Clément

Dégustation Château Pape Clément

Vient ensuite le brunch, dans le très joli pavillon Eiffel mais cela, c’est pour la semaine prochaine ^-^

Château Pape Clément
216 Avenue Docteur Nancel Pénard, 33600 Pessac
Tél : 05 57 26 38 38

Une page Facebook : Château Pape Clément

Edit 23/10/2013 : Le Château Pape Clément m’informe que le prix du brunch est aujourd’hui de 39 euros.

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Omarylou a écrit le 6 mai 2012

    Passionnant ton article! J’adore trouver un peu de culture dans les billets sur les blogs….
    Mon frère a longtemps habité Pessac, mais à l’époque j’étais trop petite pour m’intéresser à ça… et maintenant je suis trop loin!!! En tout cas je vais lui conseiller d’aller bruncher là-bas!! Merci pour ces belles infos!

  • gateau algerien a écrit le 6 mai 2012

    tu as eu une belle balade ma chere

    • Anne a écrit le 7 mai 2012

      Oui, c’était très chouette 🙂

  • Alex.T a écrit le 6 mai 2012

    Ça donne vraiment envie…. d’aller bruncher avec un délicieux verre de vin à la main!

    • Anne a écrit le 7 mai 2012

      un p’tit moment d’exception 🙂

  • Flores a écrit le 6 mai 2012

    J’apprécie,Anne,le récit de ta belle promenade au château Pape Clément.Je connais le vin mais n’ai jamais eu la chance de m’y rendre.Pourquoi pas y passer un jour en route pour l’Espagne grâce à toi?Merci pour la découverte!

    • Anne a écrit le 7 mai 2012

      de rien Flores.  C’était un plaisir que de s’y promener 🙂

  • Taillevent a écrit le 6 mai 2012

    Trés joli reportage , merci, j’espère avoir l’occasion de visiter ce dernier lors d’un petit déplacement a Talence, nous avons ouvert il y a 2 semaines un 1993 qui était fabuleux sur une jolie côtes de boeuf, c’est toujours agréable de déguster ce genre de trés trés belle bouteille, seul bas qui blesse c’est le niveau prix ,justifié vu la qualité … leur Clémentin , leur second vin est également un plaisir beaucoup plus abordable et excellent de surccroit !    

    • Anne a écrit le 7 mai 2012

      Merci 🙂 C’est vrai que quand tu vois que tout est fait à la main, tu comprends un peu mieux le prix. Il n’empêche que le vin reste inaccessible pour la plupart des gens dont moi à moins d’une occasion vraiment exceptionnelle

  • Stéphanie a écrit le 9 mai 2012

    Je rejoints le commentaire de Taillevent. Le Clémentin est vraiment bien et est beaucoup plus abordable. Nous en avons fait une jolie découverte.

  • […] > une matinée au chateau Pape Clément > Château Pape Clément : Visite, dégustation – La promenade du dimanche hellocoton_plugin_url= »http://www.lecoindejoelle.com/wp-content/plugins/hellocoton/ »(function() […]

  • […] y a quelques jours, je vous parlais de la visite et de la dégustation au Château Pape Clément. Après, celle-ci nous sommes allés prendre le brunch au très joli Pavillon du Prélat, situé […]

  • Fattah Amalou a écrit le 8 octobre 2012

    Le pays de GALLES parmi les pays qu’on doit le rendre….un pays mensuel ou annuel à visiter….car il est contemporain…et simple….en même temps traditionnel……Oh mon dieu quelle architecture……….quelle artisanat…..j’aime trop ce pays……avec ma salutation à tous les habitants à ce pays bien aimé de ma part et au gouvernement………**–abdf**-am**-.

  • fattah amalou a écrit le 13 novembre 2012

    Le PAYS DE GALLES est un pays européan..qui donne le plus à l’europe ..qui donne la plus au monde alors bonne collaboration mondiale….je respecte cette collaboration…je valorise cette humanité…j’apprécie ce relationnel…….alors mon amour aux orphelins d’europe..aux pupilles du monde..donc c’est comme ça la meilleure collaboration mondiale..**–abdf**-am*-.

Sur Facebook
Sur Google Plus
  • Ib Daaf a écrit le 6 mai 2012

    ces tres jolie j’apreci

  • luc olivier sibo a écrit le 6 mai 2012

    ça doit être un endroit pour se ressourcer très beau

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 000
followers
Pinterest
415 100
followers
Instagram
34 500
followers
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer