- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Château Pape Clément : Visite, dégustation – La promenade du dimanche

Il y a deux semaines, je suis allée prendre le brunch au Château Pape Clément, situé à Pessac, aux portes de Bordeaux. Pour les petits curieux, sachez qu’il doit son nom à son plus célèbre propriétaire, le pape Clément V. Celui ci né Bertrand de Goth en 1264 est nommé en 1299 archevêque de Bordeaux par le pape. A cette occasion il reçoit en cadeau une propriété plantée en vignes à Pessac, alors appelée vignoble de La Mothe. 6 ans plus tard, le 5 juin 1305 les cardinaux réunis en conclave à Pérouse, choisissent Bertrand de Goth pour succéder au Pape Benoît XI, il prend alors le nom de  pape Clément V.

Ce qui est surprenant c’est que le Château est situé en pleine ville. 60 hectares de vignes qui appartiennent à l’appellation d’origine contrôlée Pessac-Léognan et plus généralement, à l’aire viticole des Graves. L’endroit est enchanteur :

Vous pouvez le dimanche matin assister à une visite du site, goûter le vin et prendre un brunch, une formule à 30€ qui régale papilles et pupilles. Je vous emmène ?

– Bon d’accord
– Ouf !

La visite commence  par quelques mots sur le vin : Il nous est rappelé que le château Pape Clément rouge est un grand cru classé de Graves,  selon un classement qui date de 1953, revisité en 1959 . Il produit 2 crus, le Château Pape Clément et le Clémentin, le second vin fabriqué avec les vignes les plus jeunes.

Nous commençons par la visite du cuvier :

Il comporte 28 cuves en chêne, la propriété ayant progressivement abandonné l’inox depuis 2001 et toutes dédiées au vin rouge. La vinification des blancs, se fait, elle, en barriques. Les plus grosses cuves contiennent 70 hectolitres et les plus petites (au fond) 30 hectolitres.

– Pourquoi 2 tailles différentes vous demandez-vous, perplexes ?
– Attendez, j’explique !

A Château Pape Clément on pratique la parcellisation. C’est à dire qu’on ne met pas dans une même cuve deux vins issus de cépages différents ou encore deux mêmes cépages mais d’âges dissemblables. Pour faire simple, on ne mélange pas torchons et serviettes et encore moins les serviettes brodées de Mamie Jacqueline avec celles d’Ikea.

Les vendanges sont réalisées à la main puis les raisins sont égrenés à la main pour récupérer uniquement les grains de raisin de top qualité. Un travail de titan !

Les grains sont ensuite mis dans des cuves et commence le travail de vinification :

Un écoulage par gravité sera ensuite pratiqué : on obtiendra un vin de goutte et un vin de presse. Ces 2 vins seront mis dans des barriques différentes pour l’élevage. On obtient donc du vin de goutte, du vin de presse et ce pour chaque cépage et chaque âge de cépage. Ouch !

Voici maintenant le chais à barriques :

Le Château Pape Clément travaille avec plusieurs tonneliers. Pourquoi ? Parce que suivant la pratique de leur art, ils chauffent plus ou moins les douelles (planches) de chêne pour les tordre et ainsi former la barrique.

Et alors ?

Pour une planche très chauffée on obtiendra des arômes de café, de torréfaction, pour une moins chauffée on obtiendra par exemple des arômes vanillés. On a donc ainsi une complexité supplémentaire dans les arômes du vin. Celui ci restera en barriques pendant environ 20 mois notamment. Il se produira la fermentation malolactique, puis le maître de chais pratiquera l’ouillage et le soutirage.

Ensuite se feront, environ deux ans après la vendange, l’assemblage final et la mise en bouteilles.

La visite se conclue par une dégustation de quelques gouttes du divin nectar :

Vient ensuite le brunch, dans le très joli pavillon Eiffel mais cela, c’est pour la semaine prochaine ^-^

Château Pape Clément
216 Avenue Docteur Nancel Pénard, 33600 Pessac
Tél : 05 57 26 38 38

Une page Facebook : Château Pape Clément

Edit 23/10/2013 : Le Château Pape Clément m’informe que le prix du brunch est aujourd’hui de 39 euros.