P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Balade gourmande à Paris

Bonnes adresses

Paris (c)  Everything shutterstock

Paris (c) Everything shutterstock

Petit week end Parisien. Avec mon amie Fabienne, nous nous sommes octroyées un balade gourmande dans Paris.

Tout d’abord, à tout seigneur, tout honneur : direction Pierre Hermé, rue Bonaparte, dans le 6è arrondissement, un quartier éminemment sympathique.

Pierre Hermé - Paris

Nous nous garons avec chance pas trop loin mais problème de provinciales, nous n’avons pas de cartes de parking. En effet on ne paie son stationnement ni avec des espèces sonnantes et trébuchantes, ni avec sa carte bleue ! ce serait trop simple ! Il faut une carte de parking ! pffffff !

Enfin à chaque chose malheur est bon puisqu’en cherchant un bureau de tabac pour acheter notre fameuse carte nous sommes tombées par pur hasard, juré craché sur la boutique de Pierre Marcolini, chocolatier de son état.

Pierre Marcolini - Paris

Pas de chance non ?? Nous nous sommes senties obligées d’entrer dans le magasin. Il ne faut pas lutter contre son destin, c’est mauvais pour les nerfs ! Que dire de Marcolini, la boutique est très chic et les chocolats sont excellents.

Pierre Hemé - Paris

Une fois notre petite faim comblée, nous voici reparties chez Pierre Hermé, rue Bonaparte. Première surprise, la boutique de Mr Hermé ne paie pas de mine ! C’est bien simple, s’il n’y avait pas eu la queue sur le trottoir, nous serions passées devant sans la voir.

Pierre Hermé - Paris

Après une dizaine de minutes à attendre dehors, nous avons enfin pu entrer dans l’antre de la pâtisserie :

Pierre Hermé - Paris

4 vendeurs et un caissier s’affairent dans un décor très design. A gauche les gâteaux frais, à droite des petites tentations : boîtes de sablés, pâtes de fruits, leckerlis, …., tout ceci à des prix comparatifs au PIB d’un petit état africain. Pour vous donner une idée, un gâteau pour 6 personnes (enfin 6 après un chili ou 4 après une salade) coûte entre 50 et 60 euros en moyenne.

Je vous mets tout de suite le résultat de la dégustation :

Ispahan - Pierre Hermé Carrément chocolat - Pierre Hermé

L’Ispahan : biscuit macaron à la rose, crème aux pétales de roses, framboises entières et litchees. Nous partions tous très dubitatifs sur ce gâteau, crème à la rose … et nous sommes tous tombés en amour de ce gâteau. Il est FA-BU-LEUX ! C’est très fin, très raffiné, une merveille. Mr Hermé, bravo, l’Ispahan vaut le voyage.

Celui ci s’appelle Carrément chocolat : biscuit ‘moelleux chocolat’, crème onctueuse au chocolat, mousse au chocolat, fines feuilles de chocolat craquant).
A réserver aux vrais amateurs de chocolat. Je l’ai trouvé pour ma part un peu too much, mais Mr Papilles l’a trouvé sensationnel.

L Emotion orientale Tartelette Mogador - Pierre Hermé

Voici maintenant, l’Emotion Orientale : crème brûlée au pain d’épices, fruits moelleux et dattes au thé, gelée de citron. J’ai adoré la gelée de citron très tonique, très acidulée. C’est le meilleur dans ce dessert.

Pour terminer, la Tartelette Mogador : pâte sablée, ganache au chocolat au lait et fruit de la passion, ananas rôti, biscuit au chocolat sans farine. Pour nous tous le moins bon des 4. Un peu bourratif !

Macarons - Pierre Hermé

Quant aux macarons, nous avons tous été déçus. On ne leur a rien trouvé d’exceptionnel à part le prix (68€ le kilo). Certains étaient bons comme le macaron à la fleur de sel (biscuit macaron caramel et grains de fleur de sel, crème au caramel au beurre demi-sel), d’autres un peu écoeurants (le plénitude : biscuit macaron chocolat, ganache chocolat caramel et éclates de chocolat à la fleur de sel) et ceux à la truffe blanche carrément immondes ! Nous avons détesté (mais on n’a jamais goûté de truffes blanches non plus).

Grande EpicerieEt pour finir notre après midi gourmande, nous nous sommes rendues à la Grande Epicerie du Bon Marché.Alors là, que de splendeurs !

Je n’étais jamais entrée dans ce temple de l’alimentation ! quelle erreur !

Tout y est magnifique, un choix exceptionnel de produits de première qualité. Nous n’avions que peu de temps avant la fermeture du magasin , ce qui nous a obligé à parcourir les rayons à toute allure mais tous les 2 mètres, c’était : t’as vu ça ?? ouiiiiiiii et ça ??????? aussiiiii.

Tout est tentant. Regardez ces petits pains par exemple, ou en fagots ou en brochettes. Une merveille n’est ce pas ?

Petits pains - Grande Epicerie de Paris Petits pains - Grande Epicerie de Paris

Nous avons vu aussi des sucres en morceaux trop beaux mais je n’ai pas pu prendre de photos. Il y en avait en forme de pièces de puzzle, de coeurs avec des encoches pour tenir sur le rebord de la tasse,…. compter environ 25 € les 250g de sucre … on a failli craquer tellement c’était beau. Je n’ai pas ramené grand chose mais le lieu est vraiment génial !

Grande Epicerie de Paris - Achats

Un après midi bien employé !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Claude a écrit le 26 juillet 2007

    Ah là là ! L’ispahan, c’est trop délicieux…et la Grande Epicerie ! Maintenant, ils ne veulent plus qu’on prenne de photos, comme ils ont tort ! Ca leur fait de la pub…

  • 2 ans ! | Papilles et Pupilles a écrit le 16 août 2010

    […] , que je parlerais des heures des mérites comparés des macarons de chez Ladurée et de chez Hermé, que je participerais à un livre de cuisine, que je sauterais sur la moindre occasion […]

  • Clemence a écrit le 13 juin 2012

    Bonjour Anne !

    J’adore la grande
    épicerie, c’est un petit temple de la gastronomie ! Habitant près de
    Paris, en Picardie, j’aime beaucoup les petites balades culinaires aussi. Il y
    a quelques jours, nous avons fait une belle escapade gourmande avec une amie : fromages et macarons d’Amiens ! Un délice ! J’y ai
    consacré un petit reportage sur mon blog :

    http://lescarnets.espritdepicardie.com/carnets/we… !

    Ca me ferait plaisir si
    vous venez y jeter un œil J

    A bientôt,

    Clémence

  • 2 ans a écrit le 12 août 2013

    […] , que je parlerais des heures des mérites comparés des macarons de chez Ladurée et de chez Hermé, que je participerais à un livre de cuisine, que je sauterais sur la moindre occasion […]

  • […] impressionnée et intimidée devant cette icône de la pâtisserie qui m’a fait aimer les litchees et la rose. J’avais l’impression de rêver éveillée […]

  • […] J’ai beaucoup de mal avec la rose. Seul Pierre Hermé m’a convaincu avec l’Ispahan. Quant à la fraîcheur de pêche aux pommes, c’est très […]

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

S'inscrire à la
newsletter
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 200
followers
Instagram
30 400
followers
Port de Larros, Gujan Mestras
Port de Biganos - Gironde
Maxicoffee
Carrelets - Fouras
Sur le vif...
Fermer