Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Restaurant Blue Margouillat, Saint Leu, La Réunion

Afrique Bonnes adresses Restaurants Réunion Voyages

Blue Margouillat

Blue Margouillat

La table avait été réservée à 20h mais nous sommes arrivés plus tôt. C’était notre premier dîner sur l’île et même s’il n’y a que 3 heures de décalage horaire avec la métropole, la fatigue du voyage se faisait sentir. Et puis, nous voulions absolument nous émerveiller devant notre premier coucher de soleil sur l’Océan Indien (vers 19h ici). Il aurait été dommage de s’en priver.

Le Blue Margouillat est le seul Relais et Châteaux de la Réunion à ma connaissance. Je ne savais pas en y allant dîner que nous allions au restaurant d’un hôtel. En effet, le soir, celui-ci n’est pas réservé qu’aux clients de l’établissements. Vous pouvez également venir, comme nous, de l’extérieur. Nous avons choisi de dîner sur la terrasse. Quand vous arrivez de métropole en plein hiver, vous n’avez qu’une envie, profiter des températures douces.

Déjà, tout était top : le décor, les températures, la compagnie (mon cher et tendre 🙂 ) mais je ne m’attendais pas en venant ici à déguster l’un des meilleurs repars de ces derniers mois. C’était exceptionnellement bon. La cuisine du chef, Marc Chappot, est certes gastronomique avec beaucoup de travail et beaucoup de technique mais surtout elle est gourmande, avec des saveurs affirmées, des goûts prononcés. Cela explose en bouche.

Blue Margouillat - dîner

Blue Margouillat – dîner

J’ai adoré !  Nous y avons dégusté le menu Saveurs en 4 plats. Il était composé de  :

  • Cubes de thon marinés à l’asiatique et foie gras poêlé, saladine de palmiste rouge aux éclats de noisette, vinaigrette aux fruits de la passion. Riesling Cuvée Albert Mann 2016.
  • Filet de légine rôti au thym frais et queue de langouste aux brèdes. Risotto à la noix de coco. Emulsion de citron galet. Vaqueyras blanc, Seigneur de Lauris 2017.
  • Suprême de cailles des Avirons et cuisse poêlés en fine croûte de Dakatine et poivres rares. Mousseline de patate douce et de bringelles (aubergines) au thym et confit d’oignons .Jus de carcasse au Kaloupilé. Bel Echos Pinot Noir.
  • Croquant à la vanille Bleue de Saint Philippe. Carpaccio d’ananas Victoria au sirop de curcuma. Glace maison à l’ananas et au miel Péi. Moscato d’Asti 2016.

J’ai profité d’être sur place pour poser quelques questions au chef :

Bonjour Marc, êtes vous à la Réunion depuis longtemps ?

Je ne suis pas réunionnais de souche. Je suis Haut Savoyard, né en haute Savoie, avec la double nationalité franco-suisse. Mais cela fait 21 ans que je vis à la Réunion. Ma femme est réunionnaise et nous avons une petite fille. Je suis arrivée à l’âge de 24 ans et je passe bientôt le cap où j’ai davantage vécu ici qu’en Haute Savoie.

Où avez-vous fait vos études ? 

Mon lycée hôtelier était à Annecy et ensuite, j’ai fait mon apprentissage chez les étoilés de ma région : Chez Pierre Carrier (L’Albert 1er à Chamonix), chez Charles Plumex qui avait un macaron Michelin à l’époque. C’était au Prieuré à Thonon les Bains. Et puis ensuite, je suis allé à Genève. J’ai travaillé au Lion d’or à Cologny chez Henri Large. Il avait lui aussi à l’époque une étoile Michelin

Marc Chappot

Marc Chappot

Vous avez directement travaillé au Blue Margouillat ? 

Non, et je ne suis pas arrivé à la Réunion en tant que chef. je n’avais que 24 ans. J’ai donc commencé en tant que  premier commis dans un 4 étoiles sur l’île. J’ai du m’adapter aux nouveaux produits et je me suis plu tout de suite. J’ai accroché immédiatement à cette vie des îles, cette vie exotique et petit à petit à petit ma cuisine s’est métissée. Tout ce que j’avais appris en métropole, je l’ai mêlé avec les produits d’ici. En plus ici, il y a un vraiment melting pot : cuisines chinoise, indienne, asiatique, africaine  … Tout est mélangé. Pour le Blue Margouillat, je suis arrivé en 2006. J’ai d’abord été chef, puis chef salarié, et enfin aujourd’hui, je suis chef co-propriétaire.

Comment définiriez vous votre cuisine

C’est une cuisine de coeur, gastronomique, avec beaucoup de goût. Ici, le fade n’existe pas. On est sur une île, il fait chaud, il fait beau, il faut que cela explose en bouche.

Avez vous un plat signature ? 

J’en ai 2 ou 3 que je mets régulièrement à la carte. Je fais un mariage de thon cru, foie gras, que je sers avec une salade de palmiste rouge et une vinaigrette aux fruits de la passion. (et pour l’avoir goûtée, c’était EXCELLENT).

Que faut-il absolument goûter quand on vient à la Réunion ?  

Le civet de zourites ! A la Réunion, le poulpe s’appelle zourite. Ici il est cuit dans du vin rouge, comme un Bourguignon, sauf qu’on ajoute du gingembre, de l’ail, des tomates, des épices. C’est très parfumé, le poulpe est très moelleux, j’adore.  Sinon goûtez aussi la mangue José. Elle est très sucrée et pas du tout acide. Et puis aussi les litchis (la saison commence), les ananas Victoria et la vanille.

Merci Marc. 

Si vous venez à La Réunion, ne ratez pas cette merveilleuse adresse. A midi comme je vous le disais, il n’y a qu’une carte snack réservée aux clients de l’hôtel. Le soir, 55 couverts sont ouverts à tous. La nourriture vous laissera un souvenir inoubliable et la vue est juste magique. Ouvert tous les jours.

Blue Margouillat – 6 Impasse Jean Albany, Saint Leu 97436, La Réunion (Relais & châteaux)

Enjoy !

Si vous envisagez un voyage à La Réunion, découvrez dans cet article « Que faire à la Réunion » toutes les expériences que je vous recommande d’y vivre, qu’elles soient touristiques ou gastronomiques. Et pour plus d’informations sur la Réunion,  n’hésitez pas à surfer sur le site de l’office de tourisme. Pour le transport, nous avons été très satisfaits d’Air Austral.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Sofy a écrit le 19 décembre 2019

    J adore la cuisine métissée ! Alors autant te dire que tout ça m a l air tout à fait exquis 🙂
    Avec le cadre en plus, ce devait être assez semblable au paradis j imagine 😉

    • Anne a écrit le 19 décembre 2019

      Ah oui, c’était formidable

  • Barbara a écrit le 19 décembre 2019

    magnifique cadre et merci pour l’interview

  • Christine a écrit le 19 décembre 2019

    Je n’y suis jamais allée mais vous nous tentez !
    Merci pour ce partage et votre blog qui m’inspire quotidiennement.
    Bonnes fêtes de fin d’annees à vous et votre famille.

    • Anne a écrit le 19 décembre 2019

      Avec plaisir Christine. Bonnes fêtes

  • myriam a écrit le 19 décembre 2019

    Bonjour Anne
    Que dire : que je suis en extase devant ce cadre royal que tu as la gentillesse de nous faire découvrir.
    Et que l’intitulé des mets ainsi que les photos nous ouvrent les portes du grandiose en terme de goût , de saveur, de texture, d’odeur et de couleur.
    J' » imagine  » très bien votre sensation du paradis, du bien être, de la douceur , de la tendresse , que vous avez dû ressentir alors!
    Un tout qui fait que l’Instant devient magique, on est dans le rêve éveillée , où tout se confond , se dilue , le passé, le présent , l’instant Est, On est présent où l’on doit être, et c’est tout ce qui compte!!!!
    Belle jour née à toi
    Et à tout le monde

    • Anne a écrit le 19 décembre 2019

      C’est tellement cela Myriam, tout comme tu le décris si bien 🙂 Tu étais avec nous en fait :)) bisous

  • Jeannine a écrit le 19 décembre 2019

    Hello Anne,
    Je suis jalouse, SI, SI, ce n’est pas possible que des endroits divins comme ça existent, le lieu, la table,
    tout est magnifique et le chef très sympa.
    Comme le dit si bien Myriam c’est magique !
    Merci Anne de nous faire profiter de ton escapade et tes photos sont superbes
    Bonne soirée

    • Anne a écrit le 20 décembre 2019

      Il faut profiter de ces moments :p

  • myriam a écrit le 19 décembre 2019

    RE t
    Tu sais Anne , je n’ai rien inventé!
    Des instants aussi purs et parfaits, j’en ai déjà vécu.
    Et chacun peut y parvenir: cela demande de la patience, de la constance, du courage , parfois, de croire en soi et en ses désirs et envies.
    Et Ouvrir son Coeur en grand, laisser tomber son égo, pour en revenir à Soi, seulement à soi!
    Etre dans l’Amour,, mais non pas l’amour physique, ni l’amour envers les siens, ni l’amour des autres, c’est ETRE dans L’Amour _tout court.
    Celui qui englobe tout les autres, L’amour pour Soi, pour les autres, pour ceux que l’on connaît, ceux que l’on ne connait pas, L’amour pour la Vie et tout ce qui y vit: nature, animaux , matériel….
    C’est Aimer , Aimer , Aimer et alors il est très facile de vivre des expériences, des moments, des instants , de vivre de façon à ce que le « magique » soit quotidien .
    Laisser l Amour couler en soi et hors de soi pour le laisser se fondre dans tout ….
    Merci Chère Anne de me permettre et de permettre des parenthèses aussi bienveillantes et fructueuses ici.
    Je t’embrasse

  • Steeven Tremblay a écrit le 19 décembre 2019

    MErci pour l’article! Je dois dire que j’ai adoré ce restanrant quand j’ai visité ce petit bout de pays! Il est adorable et la cuisine est juste merveilleuse!

    • Anne a écrit le 20 décembre 2019

      Bonjour Steeven. Oui je pense qu’il y a le lieu, l’ambiance, la compagnie qui jouent aussi mais bon sang que c’était bon 🙂

  • Elsa M a écrit le 23 décembre 2019

    Une véritable invitation au voyage, les photos sont très belles !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
216 100
followers
Pinterest
545 400
followers
Instagram
63 400
followers
Close