Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Sarlat, Dordogne : une visite incontournable

France Voyages

Sarlat

Sarlat

Capitale du Périgord Noir, Sarlat est absolument incontournable si tout comme nous, vous passez vos vacances dans le Périgord. Même si c’est très (trop) touristique, je persiste et signe. Certains d’entre vous ont comparé Sarlat à DisneyLand sur Instagram et je vous trouve un peu sévères 😉 Il est vrai que les restaurants et les marchands de confits pullulent mais ma fois il faut bien que les visiteurs puissent s’y nourrir. Difficile de trouver l’équilibre entre le tourisme de masse et l’authenticité. Je pense que l’idéal est de visiter la ville hors saison.  Nous y étions fin août et malgré tout, nous avons renoncé à y aller une journée à cause des bouchons et de la difficulté pour s’y garer.

Mais nous somme têtus. Nous avons résolu notre problème en choisissant de passer 2 nuits dans un hôtel du centre ville. J’avoue que c’était l’idéal. Nous avons un peu cassé notre tirelire même si nous avons bénéficié d’une offre canon sur le site de l’hôtel mais cela en valait la peine.

Je vous recommande si vous vous y rendez en pleine saison touristique de vous y balader avant 11 heures (du matin pour les noctambules).  C’est ainsi tout à fait gérable et vous arrivez même à photographier les magnifiques immeubles sans personne dessus. Saviez-vous que la ville était réputée pour avoir la plus forte densité de monuments historiques classés ou inscrits au monde ? C’est juste fou. Partout où vous posez le regard, les immeubles ou maisons en pierres blondes et aux toits en lauze enchantent l’oeil. Pendant une petite matinée nous nous sommes perdus volontairement dans un dédale de ruelles, allant de belles demeures en églises, de cours intérieures en manoirs. Juste magique.

Le soir, la ville est très animée : de nombreux artistes de rue présentent leurs spectacles pour le plus grand bonheur des passants. Je me cramponnais à mon sac à main, j’ai toujours peur des pickpockets dans ce genre d’endroits. #JeNeSuisPasFolleVousSavez 🙂  Quelques soirs dans la semaine il y a également un marché nocturne. On y retrouve les marchands de t-shirts, de savons, de sacs en pailles qu’on voit dans genre d’endroits très touristiques. Ce n’est pas affreux mais je donnerai clairement la mention « peut mieux faire » 🙂 .

Côté restaurants il est impératif de réserver. Nous avons dîné 3 soirs à Sarlat : 2 fois dans des restaurants sans grand intérêt mais une fois, chez Gueule et Gosier, où c’était vraiment excellent. La bonne surprise du lieu. En entrée un délicieux gaspacho ensoleillé de poudre d’olives noires, de noix concassées et de burrata  ; En plat, un filet de saumon confit dans l’huile, extrêmement fondant, se découpant à la fourchette, réveillé d’une crème au citron confit ; En dessert, une verrine peu sucrée d’abricots et verveine. Juste parfait. Pas de photo car nous avons dîné tard, dehors, et il n’y avait quasiment aucune lumière (le point négatif avec la table, située dans une rue pentue. J’ai eu peur toute la soirée de basculer en arrière 🙂 ). Pour info vous m’aviez recommandé aussi Le Présidial et l’Adresse mais impossible d’y avoir une table. Complet tout le temps. Mais Gueule et Gosier, top !  Adresse : 1 Rue Salamandre 24200 Sarlat-la-Canéda Tél. 05.79.87.21.03

Quelques photos :

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Pierre ADOUE a écrit le 13 septembre 2019

    Avez-vous remarqué la taille de la porte du marché? Impressionnante comme le reste d’ailleurs….

    • Anne a écrit le 14 septembre 2019

      Oui, c’est fou. j’ai lu qu’elle était signée Jean Nouvel

  • Lismard30 a écrit le 14 septembre 2019

    Incroyable ! J’ai dejeuné dans ce restaurant au mois de juin, il est vraiment au top ! J’adore Sarlat. Pour ma part, je vais en Dordogne depuis plus de 20 ans mais hors période. J’y ai mes amis à Terrasson et, également à côté à Brive-la-Gaillarde en Corrèze. Merci pour cet article qui m’a replongée dans cette ambiance festive.

    • Anne a écrit le 14 septembre 2019

      Le monde est tout petit 🙂

    • Laurence a écrit le 17 septembre 2019

      Bonjour, j habite à sarlat depuis 2 ans, effectivement la ville et superbe rt gastronomie peut être un régal. Je vous propose de venir nous voir dans notre village de chalets « les chalets d’Argentouleau » nous sommes situés à 800 mètres de contre historique, dans un coin paisible et arboré. On y parlera cuisine avec grand plaisir.

  • Barbara a écrit le 14 septembre 2019

    quand je fais du saumon il est si tendre « confit » qu’il se découpe à la fourchette 🙂
    (mon mari peut témoigner)

    blague à part ,merci pour ces impressions partages et magnifiques photos d’un lieu bien beau en effet
    bisous ♥

    • Anne a écrit le 14 septembre 2019

      Comment le prépares-tu Barbara ?

      • Barbara a écrit le 14 septembre 2019

        jamais tout à fait pareil
        un peu à l’instinct
        donc j’avoue pas facile à expliquer malgré mon envie de partager
        à l’oeil en fait aussi un peu / temps

        déjà les pavés sont de super qualité bien charnus ,bien « gras »
        du bon gras (filière qualité pêche responsable)
        -ps eh non je ne roule pas sur l’or (je dis pour les grincheux d’avance) pas du tout même mais je profite des promotions et je congèle (de toute façon je congèle systématiquement même si poisson frais pêché)

        donc je sors mes pavés et je les dégèle
        souvent au dernier moment
        dans une marinade quand j’ai le temps /peux à base de
        ça dépend!!
        jus de citron + un peu de sel de Guérande
        ou jus de citron et sauce Worcestershire (ne hurlez pas )
        ou jus de citron + un trait de vinaigre balsamique + sirop d’érable
        ou !!

        généralement je laisse le coeur un peu congelé

        ensuite j’égoutte puis je cuis à l’unilatérale à la poêle (j’ai vu que tu as plein de recettes sur le blog donc pas la peine que je détaille

        poêle très chaude pour saisir (poêle anti adhérente sans m grasse)
        puis réduction ,feu tout petit voir arrêt parfois (juste la chaleur de la poêle cuit sans faire cramer la peau (avec couvercle)
        +ou- je rallume ré éteint etc
        éventuellement si très épais je peux le retourner sur la 1èe face en fin de cuisson

        en fait je dose vraiment la chaleur de la poêle
        parfois je remets qq gouttes de citron voire un trait de sirop d’érable à la fin (pas trop tôt sinon ça brûle caramélise )

        je mets ds assiettes et je sers tout suite (sinon ça continue à cuire)
        je vérifie la cuisson en cours de cuisson avec la pointe de mon couteau et j’arrête quand encore translucide (il cuit toujours encore un peu le temps d’arriver à l’assiette )

        j’aime aussi
        le recouvrir d’une couche de grains de pavot
        c’est plus long à cuire(relativement) et parfois plus délicat (pas laisser brûler mais ça garde bien le moelleux )

        à table une pointe de fleur de sel et une petite sauce citronnée (ou pas ) et hummmmmmmm
        j’espère que c’est à peu près clair

        je suis couchée avec des nausées 🙁
        alors pour expliquer euh comment dire !!

        je repasserai sinon demain
        ou ?

        • Anne a écrit le 15 septembre 2019

          Merci merci merci d’avoir pris le temps <3

  • Titi Périgord libre a écrit le 14 septembre 2019

    Si vous voulez profiter d’un moment magique il faut venir à Sarlat pour les journées du patrimoine . Le soir des centaines de bougies éclairent les vieilles pierres comme un soleil tamisé !! Un peu de monde mais ça vaut le détour .

    • Anne a écrit le 14 septembre 2019

      Merci pour le conseil 🙂 bon weekend

  • myriam a écrit le 14 septembre 2019

    Bonjour Anne
    Pour bien profiter de Sarlat, il faut y venir en juin ou en septembre.
    Il y a encore du monde , mais c’est gérable.
    Ben, oui ,l été , c’est très touristique et c’est pleins, pleins , pleins de monde.
    Mais que c’est beau !
    Nous, nous adorons , y aller le soir- à partir de 21h , la ville et remplie, c’est sûr, mais j’aime beaucoup
    les spectacles de rues et la musique.
    En fait il faut y aller à plusieurs heures différentes et saisons par ce que tout est différent en fonction de ce que vous voulez comme expérience à vivre.
    Il y a des jours où vous pouvez vous retrouvez dans un lieu pour écouter un conteur ou conteuse_ je n’ai pas dit guide ( on peut aussi), vous raconter l’histoire de la ville .
    Où vous balader à votre rythme ….
    C’est exact , les journées du patrimoines sont une façon intéressante de faire connaissance avec un lieu et son histoire.
    Tout est mis en oeuvre pour que l’on se sente bien _ et il y a moins d’affluence.
    En fait, Sarlat comme tout le Périgord sont des lieux et une région authentique et le mot n’est pas galvaudé_ et les gens y sont vrais.
    Perso, je n’ai jamais eu un sentiment d’insécurité _ ici ou ailleurs.
    C’est une façon de voir ou sentir les choses.
    Et comme on dit chez nous ; bona jornada

    • Anne a écrit le 14 septembre 2019

      Merci pour avoir partagé tes conseils pour la visite de cette si jolie ville <3

  • Jeannine a écrit le 14 septembre 2019

    Hello Anne,
    Avec tous tes châteaux tu m’a donné envie pour l’an prochain d’aller faire un tour Dordogne suggestion faite à monsieur Vichy c’est bien mais moi j’en ai un peu assez et pour le motiver  » on y mange bien  »
    Sarlat est attirante tes photos la rende bien tes conseils ainsi que ceux de Myriam
    Donc j’ai un an pour le travailler en douceur lui expliquer lui faire profiter de tes articles etc et oui il ne veut plus rouler bien que je conduise mais sa voiture !!!!!!!
    Bon week end

    • Barbara a écrit le 15 septembre 2019

      à suivre alors
      bisous Jeannine

    • Anne a écrit le 15 septembre 2019

      Merci et bon weekend 🙂

  • myriam a écrit le 15 septembre 2019

    Bonjour Barbara
    Et merci pour ta recette!
    Je me demandais aussi comment tu faisais.
    Et je fais pareil
    Mais je remplace le citron quelquefois par du verjus.
    Qu’est ce que c’est: tout simplement des grains de raisins encore vert mais assez gros que
    je passe à la moulinette et je récupère le verjus.
    Et je m’en sert comme ton citron
    Recette de ma grand-mère!
    J’en prépare ainsi que je mets dans de petites bouteilles et je congèle.
    Il faut vraiment des petites bouteilles ou petits pots car il n’en faut pas beaucoup
    Très bon aussi avec un poulet
    Quand le poulet est cuit en cocote_ quand il a juste fini de cuire et juste avant de passer à table,
    je verse le verjus dans les sucs de cuissons, je mélange et sers de suite.
    ça donne un petit jus acidulée qui contre_ balance le goût du poulet qui est plutôt fade si cuit seul.
    Je te dis bon courage Barbara_ un jour près un autre……
    bises

    • Barbara a écrit le 15 septembre 2019

      très bonne idée ton verjus
      je retiens merci (je savais ce que c’est mais pas pensé à utiliser) bisous
      et merci pour tes mots
      Jeannine ,en Champagne,doit parfaitement connaitre aussi
      🙂

      c’est vrai qu’en Paca on a plus le réflexe citron 🙂

      • Anne a écrit le 15 septembre 2019

        Ah oui super idée. J’en ai justement dans mon frigo

      • Jeannine a écrit le 15 septembre 2019

        Oui je connaissais le verjus mes origines:bourguignonnes je ne quitte pas la vigne
        Bon courage je tembrasse😘

    • Barbara a écrit le 15 septembre 2019

      les petits pots de bébé et ou de sauce en verre c’est bien pour ça
      j’utilise beaucoup aussi pour congeler un fond de sauce ,un reste d’échalote émincée, un fond de concentré de tomates etc etc

      • Anne a écrit le 15 septembre 2019

        oui c’est super pratique

  • myriam a écrit le 15 septembre 2019

    Exactement :bises les copinautes!

  • Laurence a écrit le 17 septembre 2019

    Bonjour, je vis à sarlat depuis 2 ans, c est juste magique et le périgord est très paisible et les paysages sont magnifiques. Histoire, préhistoire, nature, tout y est ! Nous avons un village de chalets « les chalets d’Argentouleau », n hésitez pas à venir, nous serons ravis

    • Anne a écrit le 19 septembre 2019

      Merci Laurence 🙂 Vous habitez dans une région magnifique

  • NEA a écrit le 18 septembre 2019

    réponse au commentaire : je connais Sarlat depuis des années,mais maintenant cela devient impossible, pour les camping-car,important ,impossible de ce garer ,sinon à des kilomètres et payant,impossible d’aller à l’hotel toute une famille,mais les villes sont perdantes car nos repas ce passent dans des restaurants de petite ville plus accueillant , de bons repas ,et des gens très aimable ,des villages plus beau que Sarlat ça existe, temps que la folie pour certaine ville existera ce sera toujours ainsi et nous ne gagnerons rien, à vouloir toujours allez dans les villes ou tout le monde veut aller.
    Bon courage

    • Anne a écrit le 19 septembre 2019

      🙂 Après je ne vois pas trop ce que la ville peut faire 😉

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 000
followers
Pinterest
473 900
followers
Instagram
47 600
followers
Fermer