Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment cuire un poulpe

Alimentation et nutrition Poissons

Poulpe (c) GregMontani CC0 Pixabay

Poulpe (c) GregMontani CC0 Pixabay

Je vous ai raconté mes expériences de cuisson du poulpe avec mes 2 recettes : Le poulpe à la Galicienne  et le poulpe à la skordalia. J’ai donc eu envie de faire un billet récapitulatif de tout ce que j’ai appris sur cette bestiole.

A l’achat, il faut d’abord choisir le poulpe le plus gros : Plus ils sont lourds et meilleurs ils sont. Faites le préparer par le poissonnier en lui demandant gentiment, avec le sourire : Il doit le dépouiller, le retourner et vider la poche de l’intestin, ainsi qu’ôter les yeux et le bec. Moi je n’ai pas du tout envie de m’y coller 🙂

Comment attendrir le poulpe ?

– Attendrir ?
– Oui, il faut casser ses fibres. Et pour cela, il existe 2 méthodes :

  • Soit on le bat : pour ce faire, certains utilisent un rouleau à pâtisserie, d’autres le jettent sur le coin de la table (un peu brutal non ? ).
  • Soit on le congèle : Inutile de vous dire que c’est l’option que j’ai choisie. Mettez le poulpe dans un sac plastique et laissez-le 48 heures dans le congélateur. Avant de le cuire, décongelez-le une nuit à température ambiante.

Puis il va falloir le friser :

– Friser ?
– Oui, friser 🙂

Il faut pour cette étape préparer un court bouillon  :  Mettez dans une grande quantité d’eau 2 carottes, 1 oignon, 1 feuille de laurier, 3 brins de thym, quelques feuilles de livèche ou 1 branche de céleri. Portez à ébullition puis plongez-y le poulpe 3 fois de suite en comptant jusqu’à 10 et en le sortant entre chaque plongée.

Cuisson du poulpe : 

Ensuite cuisez-le à frémissement pendant 30 minutes pour 1 petit poulpe à 1h30 (pour un grand comme le mien, 3 kg). Pour vérifier que le poulpe est bien cuit, plantez la pointe d’un couteau dans la chair. La lame doit s’enfoncer sans trop forcer. IL ne faut pas que ce soit trop mou non plus.

Attention, si les ventouses se décollent ou que la chair se défait, c’est que le poulpe est trop cuit.

Égouttez, laissez refroidir et c’est prêt à utiliser

Soit vous le coupez en tronçons pour le manger en salade, soit vous le faites griller légèrement à la plancha pour un petit côté croustillant très sympathique.

Salade de poulpe (c)Grajdjeanisa CC0 Pixabay

Salade de poulpe (c)Grajdjeanisa CC0 Pixabay

La méthode de Vivien Durand, chef étoilé du Prince Noir à Bordeaux :

Mettez le poulpe préparé pendant 15 minutes dans du gros sel (il doit être recouvert).  Rincez-le légèrement et faites le cuire 45 minutes dans un four vapeur à 100°C. Laissez-le ensuite dans le four éteint pendant 2 heures.  C’est tout et c’est délicieux !

Cliquez ici pour découvrir mes recettes avec du poulpe.

Enjoy.

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Barbara a écrit le 24 août 2017
    5

    merci pour cette récapitulation
    et miam!

Les commentaires
  • Jacques a écrit le 24 août 2017

    Ah ben ça tombe bien tiens j’en ai acheté un petit et je comptais me le faire en fin de semaine. Merci Anne. Par contre je n’ai pas demandé qu’on me le prépare !!! ça va rigoler 🙂

    • Anne a écrit le 26 août 2017

      mdr 🙂 Bonne chance: )

  • Minuzzo Michele a écrit le 24 août 2017

    Anne, depuis que j’ai lu tes aventures « poulpières » j’ai envie s’essayer.
    Vents et marées étant en vacances j’attends leur retour.
    J’ai juste 2 questions :
    Peuvent-ils le préparer ??
    1 poulpe pour 1 personne ça fait pas beaucoup ???
    question subsidiaire : as tu vu ces grosses araignées pensant ton voyage ???
    Merci de nous faire saliver 😛
    Michele

    • Anne a écrit le 26 août 2017

      Bonjour Michele

      Vents et Marées me l’a préparé la dernière fois. J’ai donné la pièce au Monsieur qui l’a fait.
      Il faut que tu leurs demandes pour les quantités. Pour 1 personne c’est beaucoup mais vu que tu le congèles pour l’attendrir, tu peux en laisser une partie congelée ? Mais je pense que chez notre poissonnier Béglais ils sauront te dire.
      J’ai vu une très grosse araignée. J’ai publié un billet aujourd’hui sur l’Australie. J’ai mis le lien vers une photo. Après tu cliques …. ou pas 🙂

  • DEVANNE a écrit le 25 août 2017

    Bonjour Anne
    Pour un gros poulpe je pose une grosse pomme de terre à côté dans l’eau quand la pomme de terre est cuite le poulpe est cuit
    Pour un petit poulpe je pose une petite pomme de terre.
    Amicalement Alain.

    • Anne a écrit le 26 août 2017

      Merci pour cette astuce

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 600
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...