- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Tomates séchées (confites) à l’huile d’olive

C’est encore la saison des tomates. Profitez-en pour faire vos propres tomates séchées, conservées à l’huile d’olive. C’est très facile à préparer et elles égayeront cet hiver vos pâtes, cakes ou petits pains. Achetez s’il vous plait des tomates de pleine terre, elles sont bien meilleures et utilisez une bonne huile d’olive 🙂 Il n’est pas nécessaire de stériliser puisque c’est l’huile qui fait office de conservateur.

Il vous faut :

Lavez les tomates, séchez-les et retirez le pédoncule. Coupez les en 2, 4 ou en 6 en fonctions de leurs tailles. Déposez ces quartiers (côté peau) sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Salez-les légèrement. Ajoutez le thym et le romarin. Faites sécher dans un four préchauffé à 90°C, chaleur tournante, pendant 3 heures. Elles doivent être un peu ridées. Si vous avez des morceaux de tailles différentes, ôtez au fur et à mesure ceux qui vous sembles parfaits.  Il faut vraiment adapter le temps de cuisson à la taille de ses morceaux 🙂

Déposez-les ensuite dans des bocaux bien propres, rincés à l’eau bouillante. Pressez bien avec une le dos d’une cuillère pour chasser l’air et complétez le pot avec de l’huile d’olive (les tomates doivent être bien couvertes par le liquide. C’est l’huile qui va permettre la conservation). Fermez le bocal et réservez dans un placard. Vous pouvez les conserver ainsi pendant 2 à 3 mois.

Quand le bocal est ouvert, gardez-le au réfrigérateur dans la partie la moins froide.

Si l’acidité des tomates vous gêne un peu vous pouvez les sucrer légèrement avant de les enfourner. Pour les quantités je vous renvoie à cette recette de tomates confites de Denny Imbroisi.

La conservation à l’huile n’est pas toujours exempte de danger. Je pense au botulisme (clic pour lire un article où j’en parle). Mais comme la tomate est acide et qu’on laisse longtemps au four, il n’y a normalement pas de souci.

Enjoy !