- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Pâtes à la sauce tomate maison, comme en Italie

Une recette de pâtes très simple mais tellement bonne. Comme toujours pour la cuisine italienne, le choix des produits est primordial. Il faut des bonnes pâtes de Gragnano, des tomates avec du goût, un guanciale de compétition (mais que nous pouvons remplacer ici par du très bon lard), et du fromage, ici un très bon Caciocavallo (à remplacer par de la mozzarella si vous ne trouvez pas). Cette recette est signée Eleonora Galasso.

Pour 4 personnes :

Epluchez et lavez la carotte. Pelez l’ail et l’oignon et ciselez-les. Coupez la branche de céléri en petits dés. Mettez le guanciale dans la poêle et laissez-le revenir 2 minutes. Ecoutez le délicieux bruit du guanciale en train de frétiller 🙂

Ajoutez ensuite les dés de carotte, céleri, ail et oignon et laissez cuire 5/7 minutes supplémentaires. Les oignons ne doivent pas fondre mais rester croquants.

Pendant ce temps, plongez les tomates 5 minutes dans l’eau bouillante. Le but n’est pas d’enlever la peau mais de juste de l’adoucir.

Egouttez-les et mettez les dans le bol d’un blender. Ajoutez 6 grosses feuilles de basilic.

Mixez jusqu’à ce que la consistance soit bien homogèe.

Versez cette sauce dans la poêle contenant le reste de la préparation.

Pendant ce temps faire cuire les pâtes.

Pour agrémenter la sauce, nous avions utilisé des pointes d’asperges sauvages, rajoutées 2 ou 3 minutes avant la fin de la cuisson, mais ce n’est pas indispensable. C’est juste qu’au marché, elles nous avait fait trop envie.

Egouttez les pâtes (cuisson al dente) et versez-les dans la sauce.

Mettez les pâtes dans les assiettes et râpez du fromage dessus (ici du caciocavallo).

Décorez avec une ou deux feuilles de basilic et à taaaaaaaaaable ! Comme le dit Eleonora, la pasta non aspetta (les pâtes n’attendent pas).

A tomber tellement c’est bon !