- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Cabillaud au four, tomates rôties, citron et persil

A tous ceux qui disent :

Ah mais non, moi je ne cuisine jamais de poisson, c’est trop compliqué, je n’ai pas de recette, je ne sais pas faire … et patati et patata,

Je réponds : Là, avec cette recette simplissime comme dirait qui vous savez, vous n’aurez plus d’excuses.  C’est gourmand (pas croquant :D), délicieux, léger et parfumé. Bref, un plat tout-en-un comme on les aime. J’ai pris du cabillaud parce que les enfants adorent (et qu’il ne coûtait pas un rein) mais vous pouvez utiliser d’autres poissons. Il faudra ajuster le temps de cuisson en fonction de l’épaisseur du morceau, c’est tout.

La recette

Pour 4 personnes :

Lavez, pelez et épépinez les tomates, coupez-les en 8. Epluchez l’oignon et coupez-le en fines lamelles.

Dans un plat allant au four, mettez vos morceaux de tomates et d’oignon, salez légèrement, versez l’huile d’olive et saupoudre de thym. Mélangez et enfournez dans un four préchauffé à 180°C, chaleur tournante, pour 25 minutes de cuisson.

Au bout de ce laps de temps, sortez le plat du four, enlevez un peu de jus si vos tomates ont rendu trop d’eau et déposez sur ce lit de tomates oignon le filet de cabillaud coupé en morceaux. Salez légèrement et ré-enfournez pour 15 minutes de cuisson, toujours à 180°C, chaleur tournante.

A la sortie du four, saupoudrez de persil plat ciselé (ou de basilic), ajoutez quelques tranches de citron et servez.

Excellent et ultra facile à faire.

J’ai trouvé que c’était suffisant mais si vous êtes des gros mangeurs, vous pouvez toujours ajouter un peu de riz pilaf à côté.

Bon appétit !

Le livre du jour : En ce moment comme les réseaux sociaux me saoûlent #pardon, je bouquine ++++. Je relis des classiques, commande des romans que je n’avais pas eu le temps de lire etc. Bref, je me suis régalée avec La couleur des sentiments de Kathryn Stockett, un livre à la fois magnifique et bouleversant racontant une histoire américaine, pas si vieille que cela.