- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Un cours de cuisine à Rome

Rencontrer les habitants d’une ville, partager un moment avec eux est pour moi la plus belle façon de voyager. Ils partagent avec vous ce qu’ils aiment, leurs bonnes adresses, leur regard sur leur ville et vous découvrez ce que vous n’auriez jamais vu autrement.  C’est pour cela que quand je pars quelque part, je jette toujours un oeil sur le site Global Greeter. Pour l’instant je n’ai pas pu concrétiser mais j’espère pouvoir le faire un jour.

Lors de mon weekend à Rome, j’ai pu suivre un cours de cuisine avec Eleonora Galasso. Eleonora est dans cet esprit de partage. Elle adore vous faire connaître son Rome, ce qu’elle aime, les anecdotes qui changent tout lorsque vous visitez un lieu. Je l’avais rencontrée au mois d’août, par l’intermédiaire d’une photo postée sur mon compte Instagram. Elle m’avait spontanément proposée, alors que j’étais en vacances en famille à Rome, de me faire découvrir quelques endroits qu’elle aimait. Et c’est ainsi qu’avec mari et enfants nous avions passé une magnifique journée.

Quand Bouygues m’a proposé de partir en weekend end à l’étranger, de prendre un cours de cuisine et de partager tout ceci en live avec vous, j’ai tout de suite repensé à Eleonora. Et quel plaisir !  Je vous recommande vraiment si vous êtes de passage à Rome de faire ce type de cours. Eleonora parle français comme vous et moi et c’est un plaisir que de la suivre.

L’aventure commence au marché Campo de’ Fiori, en plein coeur de Rome.

Non seulement vous y faites les courses pour le cours de cuisine mais en plus Eleonora vous raconte Rome, son Rome. Vous apprenez par exemple que la statue au centre de la place est celle Giordano Bruno, moine dominicain brûlé vif par la Sainte Inquisition tout en vous montrant quelles pâtes il faut acheter et lesquelles il faut éviter.

Elle vous emmène ensuite à l’autre bout de la place pour goûter la pizza bianca, la pizza blanche chez Forno Campo de’ Fori, l’une des meilleures de Rome.

Ensuite, vous achetez des fruits et légumes sur le marché et notamment chez une mamie romaine (pas italienne, romaine dit-elle), supportrice inconditionnelle de l’AS Roma (le club de foot local) et vêtue de la parfaite tenue des supporters.

Ensuite, si une recette le requiert, peut être irez-vous chez Antica Norcineria Viola.

Le magasin existe depuis 1890 et c’est là qu’il faut acheter le guanciale nécessaire à la réalisation des pâtes à la carbonara et surtout à l’Amatriciana.

Et puis vous vous rendrez, à quelques minutes de là chez Eleonora pour cuisiner et goûter.

J’ai passé là bas un moment fantastique.

Bientôt les recettes de la scarole à la Napolitaine,  des orecchiette tradizionali  al caciocavallo,  des poivrons jaunes à l’aigre douce et du café glacé (affogato).

Un régal.

Vous trouverez toutes les informations sur son site www.eleonoragalasso.com et vous pouvez la retrouver sur son compte Instagram et sur son compte twitter.

Edit octobre 2014 : Eleonora est maintenant installée à Paris. Vous pourrez la retrouver à la Dolce Tavola (clic).

Enjoy !