- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Cacahuètes (arachide)

Amis des internets, on va commencer directement par une nouvelle qui va vous laisser muet :

L’arachide n’est pas une noix mais une légumineuse !

Je vous vois déjà bouche bée, vous demandant si je n’ai pas fumé la moquette, mais je vous rassure, poins du tout. Voici à quoi cela ressemble. Comme vous pouvez le voir, la cacahuète, cela ne pousse pas dans les arbres, mais dans la terre. L’arachide est de la même famille que les pois, les fèves et les haricots.

Qui c’est qui va pouvoir épater belle-maman ?

L’arachide préfère les climats tropicaux et subtropicaux mais on arrive aussi à la cultiver dans des régions tempérées. Il en pousse même dans ma région à Soustons, dans les Landes (ferme Darrigade). Elle pousse sur une plante grimpante oui buissonnante qui mesure jusqu’à 75 cm de haut. Le plant d’arachide produit de petites fleurs jaunes continuellement pendant 2 à 3 mois. Ces boutons floraux éclosent au lever du soleil, ils sont fertilisés durant la matinée puis se flétrissent et meurent avant midi.

Quelques jours après, les tiges florales s’allongent, se courbent vers le sol et y pénètrent à une profondeur de 3 à 8 cm. L’extrémité de cette tige florale se gonfle, mûrit et produit la gousse sous terre. Les gousses nervuréesdeviennent cassantes lorsqu’elles sont séchées. Elles mesurent habituellement de 3 à 4 cm de longueur et abritent 2 à 3 graines. Chaque graine ovoïde est recouverte d’une membrane brun rougeâtre et renferme 2 cotylédons épais et charnus de couleur blanchâtre entre lesquels on peut voir l’embryon. Les 2 cotylédons et l’embryon forment l’arachide telle qu’on la consomme une fois grillée ou à l’état frais.

Le récolte s’effectue par l’arrachage de la plante entière qui est laissée à sécher quelques jours dans les champs ou dans un séchoir, après quoi les gousses sont retirées. Il existe une dizaine d’espèces d’arachides et de très nombreuses variétés.

Attention quand vous l’achetez.
Ne choisissez pas celles qui sont vieilles, tâchées, noircies, moisies car elles peuvent être contaminées par l’aflatoxine, une moisissure invisible à l’oeil nu mais accusée de provoquer certains cancers. Soyez donc vigilant.

Comment utiliser la cacahuète ?

Vous pouvez la laisser entière, la piler, la moudre, la transformer en pâte. Elle est disponible salée ou non, pelée ou non, grillée à sec ou au miel, enrobée de chocolat ou d’huile. On la consomme souvent en amuse gueule ou en collation. dans les pâtisseries elle peut remplacer les amandes ou les pistaches.

Le beurre de cacahuètes n’est pas vraiment une invention américaine. Africains, indiens d’Amérique du Sud et Indonésiens préparent une pâte semblable depuis longtemps. En Indonésie notamment, l’arachide est l’ingrédient de base de la sauce satay, une sauce piquante.

Cette graine donne une excellente huile de saveur neutre qui convient pour tous les usages, et qui peut supporter de hautes températures et de nombreuses fritures sans se dénaturer. Environ les deux tiers de la production mondiale d’arachide sont transformées en huile.

Comment conserver les cacahuètes ?

L’arachide crue se détériore plus rapidement  que l’arachide rôtie, aussi est-elle plus difficile à conserver et beaucoup plus rare sur le marché. Rangez-la plutôt au réfrigérateur dans un contenant hermétique. L’arachide crue se conserve dans un endroit sec et froid. Sachez enfin que l’arachide se congèle. Elle s’y conservera environ 6 mois.  Au réfrigérateur, comptez 3 mois si elle est décortiquée.

Enjoy !