- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Recevoir un allergique

Un billet très pratique de Tarzile sur la conduite à tenir quand on reçoit un allergique chez soi : C’est ici (clic).

Si vous recevez un tant soit peu d’enfants durant le temps des Fêtes, je parie qu’il y aura un allergique ou un asthmatique parmi eux.

Comme personne ne souhaite que ses convives quittent la maison en ambulance, même rouge et tirée par des rennes, il y a certaines précautions à prendre.

Dessin humoristique
Les allergènes les plus fréquents sont le lait, les oeufs, le soja, le blé, les noix, les arachides, le poisson, les fruits de mer, et le sésame. Au Canada, ces aliments sont à la source de 90 % des allergies. Alors, on s’informe. Il est faux de croire que « Juste un petit morceau ne causera pas de problème. » C’est une légende urbaine.

Plusieurs parents d’enfant allergique préféreront apporter la nourriture de leur progéniture. Ne soyez pas étonné, ni offusqué. Dites-vous qu’ils vous simplifient la vie. Pour ma part, lorsque nous étions reçus durant la période des Fêtes, j’apportais tous les desserts et je vérifiais les composants de la crème glacée. Personne ne s’est jamais plaint du fait que j’apportais autant de desserts.

Si vous avez des allergies, dites-le! Posez des questions. Soyez vigilant. Ne prenez rien pour acquis. Une copine a deux enfants qui souffrent d’allergie aux arachides. Avant de se présenter à une réception, elle a pris soin de souligner le fait, deux fois plutôt qu’une. Le jour de la fête, elle inspecte la table pour se rendre compte que l’hôtesse servait des biscuits sandwiches garnis au beurre d’arachides! Ne rien prendre pour acquis, je disais.

Voici quelques recommandations supplémentaires inspirées de l’Association québécoise des allergies alimentaires :

Et les asthmatiques ?

Au Québec, une personne sur 10 souffre d’asthme. Voici quelques trucs à garder en mémoire :

Joyeuses Fêtes, en sécurité.