- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

1 mois en Australie : Itinéraire et conseils pratiques

L'opéra de Sydney

L’opéra de Sydney

Amis des internets, si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous savez que je reviens tout juste d’un mois passé en Australie en famille. Miss P&P ayant fait un échange universitaire à Brisbane, nous l’avons rejointe et avons donc passé 1 mois sur place. C’était GENIAL. Notre voyage nous a amené de Brisbane à Sydney, des Blue Mountains à Melbourne, de Wilsons Promontory à la Mornington Peninsula, de la Great Ocean Road à Cairns et de Cape Tribulation à la Sunshine Coast. Nous en avons pris plein les yeux : des paysages somptueux, des climats différents (froid à Melbourne dans le Victoria, tropical à Cairns dans le Queensland), et nous avons tous eu un très gros de coup de coeur encore une fois pour ce pays gigantesque, à l’échelle d’un continent.

Je voulais juste partager à chaud quelques conseils pratiques car il y a énormément de français là bas ! Je suis sûre que nombre d’entre vous envisagez d’y partir pour le travail (via le working holiday visa) ou les loisirs. Avant de partir il faut bien entendu demander un visa.

Quelle compagnie aérienne choisir pour aller en Australie ?

Il existe différentes compagnies pour se rendre down under. Miss P&P était partie avec Air France (le meilleur prix pour les étudiants à l’époque) et nous via Etihad (le moins cher quand nous avons acheté les billets). Il n’existe pas à ma connaissance de vol direct pour l’Australie. Le stop se fait la plupart du temps dans les Pays du golfe (Abu Dhabi pour nous) ou à Singapour (Singapour Airlines).

Pour avoir fait les 2 (cela fait 3 fois que je me rends en Australie), le stop à Singapour est préférable car vous n’avez pas à repasser la sécurité (alors qu’à Abu Dhabi si). Même si la queue avance assez vite, vous devez bazarder toutes vos bouteilles d’eau, je trouve cela pénible vu que vous n’êtes qu’en transit. En plus si votre stop est court, cela peut être un peu stressant.

Blue Montains

Blue Montains

Il faut compter environ 20 à 21 heures de vol depuis Paris (sans compter les temps d’escales, variables selon les compagnies et les horaires). Pour nous, faire Bordeaux => Brisbane nous a pris 28 heures.

Est-ce que la vie est chère en Australie ?

Le niveau de vie local est élevé. Pour les restaurants, il faut compter environ 80 euros pour 4 pour 4 fish and chips et 2 bières pour vous donner une idée. Pour les hôtels, c’est tout à fait accessible selon le niveau de confort que vous souhaitez.

Nous avons souvent choisi des appart’hôtels qui nous permettaient de dîner dans l’appartement le soir et d’y prendre le petit déjeuner le matin (économies) sans compter que de temps en temps il y a une machine à laver et un sèche linge.

Est-ce mieux de se déplacer en avion ou en voiture ?

Clairement vu les distances, si vous voulez voir un maximum de choses, les vols intérieurs s’imposent. Nous avons fait Brisbane -> Sydney, Sydney -> Melbourne, Melbourne -> Cairns et Cairns -> Brisbane. Nous avons choisi les compagnies low coast (Tiger air en l’occurrence) et tout s’est toujours très bien passé. Attention quand même au poids des bagages cabine (pas plus de 7 kg en général). Ensuite vous louez une voiture. Suivant là où vous vous rendez un véhicule 4×4 peut être nécessaire. Les locations ne sont pas chères du tout.

Whisky Bay - Wilsons Promontary

Whisky Bay – Wilsons Promontary

Pour la conduite à gauche, cela vient finalement assez vite. Les ronds points se prennent à l’envers 😉 Les intersections ne sont pas toujours évidentes et on met souvent les essuie-glaces au lieu du clignotant mais c’est gérable. Je vous recommande de choisir une voiture à boite automatique, cela simplifie la vie. Sinon, tout est pareil qu’ici.

Quel itinéraire choisir pour 1 mois en Australie

Pour moi le minimum de temps à rester dans chaque ville :

Brisbane et sa région : 5 jours

Sydney et sa région : 6  Jours

Melbourne et sa région : 9 jours

Cairns et sa région : 6 jours

Est-ce que la nourriture est bonne en Australie ?

Globalement ce n’est pas terrible. On a eu quelques bonnes surprises notamment dans un restaurant où j’étais déjà allée vers la Great Ocean Road (At the Heads – Barwon Heads) mais sinon c’est plutôt bof. Beaucoup de trucs super gras, frits. Il y a d’ailleurs pas mal d’obèses. Bref, privilégiez pour bien manger et sortir des fish and chips les chaines de BBQ (Macelleria, vraiment bien à Bondi beach), de hamburgers comme Grill’d, de poulet (Nando’s, vraiment pas cher) ou encore les restaurants italiens (comme partout dans le monde).

Nourriture Australie

Nourriture Australie

Vous pouvez aussi acheter au supermarché si vous souhaitez pique-niquer. On trouve partout des magasins des chaines Coles ou IGA.

Est-ce qu’il y a du wifi en Australie ?

C’est le gros point noir. Heureusement que Miss P&P avait son téléphone Australien. Sans compter que cerise sur le gâteau, nous nous sommes aperçus en arrivant sur place que le forfait Free de Petit P&P lui donnait droit à 25 giga d’internet gratuit. Le bonheur total. De nombreux hôtels mettent qu’ils ont le wifi gratuit et en fait, dans la moitié des cas il ne fonctionne pas. Et dans la moitié qui fonctionne, comptez 50% qui marchent dans le lobby et pas dans les chambres.

Sans connexion internet, difficile de réserver votre chambre pour le lendemain, de vous enregistrer sur le vol d’après demain ou encore de chercher les horaires d’un bateau. Ajoutez à cela que tout ferme super tôt en Australie, même certains accueils d’hôtel. Après 17 h il n’y a plus personne. Pour récupérer les clés de votre chambre il faut être en mesure de recevoir sur votre boite mail, tout un tas d’informations : Votre clé se trouve dans la boite aux lettres. Pour ouvrir la boite aux lettres, il faut taper sur le coffre le chiffre 1245 etc.. Si vous n’avez pas l’info, pas de clé, pas de chambre.

Bref, je vous recommanderai vraiment de voir avec votre opérateur au départ ce qui est possible. Pour les cartes SIM locales, cela coûte un rein.

Phillips Island

Phillips Island

Est-ce que l’accent australien est compréhensible ?

Oui, cela ne nous a pas posé de problèmes. Mais là où c’est plus difficile, c’est avec leur manie d’abréger les mots. L’Australien ne dit pas :

Bref, je vous recommande avant de partir de voir cette super vidéo pour vous familiariser avec le jargon local 😉

Est-ce que tu as vu d’horribles bestioles en Australie ?

Juste une araignée, grosse comme un steak haché, une de ce type dans la région tropicale du nord (Rainforest). #Pouahhh. Nous n’avons pas vu de crocodiles en liberté (au cas où vous en croisiez je vous conseille la lecture de cet article :  Si vous croisez un crocodile) ni de méduses (pas la saison). Mais nous avons pu lire toujours les mêmes panneaux dès que nous sommes arrêtés à une plage du nord Queensland :

Warning

Warning

Attention méduses

Attention méduses

Sinon dans la nature nous avons vu des kangourous, des koalas, des wombats, des cacatoès, plein de perroquets colorés, des ibis (partout dans les rue de Brisbane), des échidnés, des pélicans et des manchots. Et dans les parcs animaliers, des crocodiles, des émeus, des casoars, des wallabees.

Que ramener d’Australie ?

Il n’est pas très évident de trouver des choses à ramener d’Australie. Sorti du panneau routier kangourou ou des petits koalas en peluche, il n’y a pas vraiment de souvenirs sortant de l’ordinaire.

Panneau Kangourou

Panneau Kangourou

Je vous proposerai ;

Beach boxes - Mornington Peninsula

Beach boxes – Mornington Peninsula

Comme nous n’avons pas eu le temps d’aller dans les Grampions, de visiter Fraser Island (tout était complet), Moreton Island ou les Whitsundays, comme nous n’avons pas pu aller dans le centre rouge à savoir Uluru (trop cher), il est urgent de recommencer une cagnotte pour dans quelques années avoir la possibilité d’y retourner. C’est un voyage extraordinaire.

Retrouver tous mes billets sur ce pays en cliquant ici : Australie.

Le bonus musical : Men at Work – Down under