- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Poulet au curry Massaman

L’origine du mot Massaman que l’on retrouve aussi parfois sous l’orthographe Masaman ou Matsaman n’est pas très claire. Pour les uns, il est dérivé du mot malais Masam, qui signifie « aigre » ; pour les autres il provient du nom de Wan Mat Saman, éminent ministre de Kedah, ville située aujourd’hui en Malaisie, mais autrefois état vassal ​​du Siam. En tout cas qu’elle que soit l’origine du nom, ce que l’on sait de ce curry, c’est qu’il a des racines musulmanes. C’est l’une des raisons pour lesquelles il n’est jamais préparé avec du porc.

La pâte de curry Massaman se trouve dans les épiceries asiatiques. J’ai trouvé cette photo sur google pour vous aider dans vos recherches. C’est une pâte parfumée et peu piquante.

Si vous voulez essayer de la faire maison, vous en trouverez la recette ici : pâte de curry  massaman maison (clic).

Le nom de cette recette en thai est Gaeng Massaman ou curry musulman cuit doucement avec cannelle, tamarin, poulet émincé, pommes de terre et échalotes. Comme absolument TOUT ce que nous avons pu goûter pendant nos vacances en Thaïlande, c’est succulent.

Ingrédients pour 4 personnes

Faites chauffer une poêle ou un wok à chaleur moyenne. Ajoutez les étoiles de badiane, la cannelle, la cardamome et faites chauffer 2 minutes. Les épices doivent exhaler leur parfum.

Ajoutez la pâte de curry, le lait de coco. Mélangez. Puis ajoutez ensuite le poulet

Ajoutez ensuite les pommes de terre épluchées et grossièrement coupées, l’échalote ciselée, le sucre de palme, la pâte de tamarin, la sauce poisson et portez à ébullition.

Ajoutez enfin les cacahuètes et faites mijoter quelques minutes le temps que le poulet cuise

Servez immédiatement et saupoudrez votre curry de cacahuètes concassées et de lamelles d’oignons frits.

C’est à tomber.

Une photo bonus : Les jolies poteries en terre cuite du village de Dan Kwian, Ce village est complètement dédié aux poteries en terre cuite Il se situe dans la province de l’Isan. Si vous passez par là, ne le ratez pas.

Enjoy !