- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Courge butternut rôtie au four, piment, thym et cumin

La saison des courges est revenue. Parmi toutes celles que l’on trouve au marché, j’ai une petit coupe de coeur pour la butternut. En français on l’appelle doubeurre mais je ne l’ai jamais vue sous cette appellation. Sa chair est douce et onctueuse. Elle se mange parait-il crue mais je n’ai jamais essayé. Je l’aime cuite en gratin, façon country potatoes, ou en crumble. Là rôtie au four avec du cumin et du thym, c’est aussi délicieux.

La recette de la courge butternut au four

Pour 4 personnes :

Préchauffez le four à 190°C, chaleur tournante.

Epluchez la courge butternut. Ôtez les pépins, lavez-la et coupez la en dés d’environ 2 cm de côté. Fendez le piment en deux, ôtez les graines et coupez-le en tous petits cubes. Mettez le tout dans un saladier. Arrosez avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Ajoutez le thym lavé et séché, les grains de cumin et mélangez (avec les mains c’est plus facile).

Une fois les dés de butternut bien enrobés, déposez le tout sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou dans un plat allant au four.

Enfournez pour 45 minutes à 1 heure de cuisson. La variation du temps de cuisson est dûe à la taille des dés. Piquez un morceau de butternut avec une fourchette pour voir s’il est cuit correctement.

Délicieux avec une viande grillée.

Un livre pour aller avec le plat : Le Jardin dans les Appalaches de Barbara Kingsolver. On pourrait le considérer comme un prologue à un concept très à la mode (et c’est tant mieux), le locavorisme. Ce livre paru sous le titre original de Animal, Vegetable, Mirable a été publié en 2007. C’est dire si elle était précurseur.  Le pitch :

Ecologiste engagée, Barbara Kingsolver décide d’entraîner sa famille dans une aventure incroyable : avec son mari et leurs deux filles, elle devient «locavore», ne consommant que des produits issus de leur ferme dans les Appalaches ou de la production de la région. Avec un humour communicatif et une sincérité désarmante, Barbara Kingsolver relate, mois après mois, les péripéties de cette expérience – faux pas, fous rires, fierté – qui aura pour toujours changé leur vie.

Si vous ne l’avez jamais lu, je vous le conseille.

Enjoy !